Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne priez pas pour une vie facile, priez pour avoir la force d’endurer la difficulté.» Bruce Lee, Acteur, Artiste, Cinéaste, Pratiquant d’art martial, Sportif (1940 - 1973)

Journée de solidarité au profit des mineurs en conflit avec la loi : L’ONG Stand for Life and Liberty-Burkina vole à leur secours

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • dimanche 19 décembre 2021 à 21h59min
Journée de solidarité au profit des mineurs en conflit avec la loi : L’ONG Stand for Life and Liberty-Burkina vole à leur secours

La section régionale des Hauts-Bassins de la coordination nationale de l’ONG Stand for Life and Liberty-Burkina Faso (S2L), a organisé le 18 décembre 2021, une journée de solidarité à l’endroit des enfants mineurs en conflit avec la loi de Bobo-Dioulasso. Intitulée « Vivre debout », cette activité a permis de soutenir médicalement et par un don en vivre, les pensionnaires du Centre de réinsertion sociale des mineurs en conflit avec la loi (CERMICOL) de Koumi, à Bobo-Dioulasso. C’était sous le parrainage de Yaya Belem, juge des enfants au Tribunal de grande instance de la ville de Sya.

Faire d’une pierre, deux coups. C’est l’exploit réalisé par la section régionale de l’ONG Stand For Life and Liberty-Burkina Faso (S2L) des Hauts-Bassins à l’endroit des mineurs en conflit avec la loi de Bobo-Dioulasso. En effet, l’ONG dirigée désormais sur le plan national par Noellie Octavie Ouedraogo, a offert des doses de vaccin antitétaniques et des vivres aux pensionnaires du Centre, le 18 décembre 2021.

Cette initiative baptisée « Journée de solidarité Vivre debout », a été organisée par la Coordination régionale de Bobo-Dioulasso, sous la houlette de la responsable, Mme Lamoussa Marie Tiemtoré. La première étape du projet a consisté à administrer trois doses de vaccin antitétanique à des pensionnaires qui l’ont demandé. La seconde phase, à les doter en vivres. La remise des vivres s’est déroulée au cours de la journée de solidarité au programme duquel étaient inscrits un match de gala, un repas communautaire et le don. Elle s’est tenue au sein du Centre de réinsertion sociale pour mineurs en conflit avec la loi (CERMICOL) de Bobo-Dioulasso, situé à Koumi. Ainsi, le match de gala a opposé les pensionnaires du centre aux formateurs.

A la suite de ce match, a eu lieu la remise des vivres, composés de sacs de maïs, de riz, de savons, de chaussures utilitaires, de détergent en poudre, de paquets d’eau en sachet. En plus de cela, six pensionnaires ont reçu chacun un kit scolaire pour leur année scolaire. Le repas communautaire a bouclé le programme. Tour à tour, les intervenants à la tribune ont salué cette initiative originale.

Au delà du don, former pour la réinsertion

Pour la coordonatrice régionale de l’ONG Stand for Life and Liberty des Hauts-Bassins, Mme Lamoussa Marie Tiemtoré, au-delà de cette journée de solidarité, il faut travailler à former les pensionnaires afin que leur réinsertion sociale soit facile. Elle les a appelé à se préparer mentalement et intellectuellement pour pouvoir construire leur avenir une fois qu’ils auront purgé leur peine : « la meilleure façon pour vous de ne pas sentir le temps passer est de vous préparer à réintégrer la société avec la ferme conviction que, coûte que coûte, vous devez réussir et devenir des hommes bons, biens et honnêtes demain. N’ayez pas peur de l’avenir car c’est vous qui le construisez et non lui qui vous construit », a-t-elle lancé aux pensionnaires.

Le juge Yaya Belem a remercié l’ONG Stand for Life and Liberty –Burkina Faso pour son engagement et la mise en œuvre de ce projet salutaire. Aux pensionnaires, le parrain a souhaité du courage, de la patience, et de la détermination afin de devenir des hommes dignes. Selon lui, il n’y a pas de honte à passer au CERMICOL car, c’est une chance pour eux de se ressaisir dans la mesure où tout le monde n’a pas une deuxième chance dans sa vie. Il a cité l’exemple d’un ancien qui est aujourd’hui, un grand opérateur économique du Burkina Faso.

Quant au directeur du centre, Amidou Zerbo, il a remercié S2L pour cette initiative louable. Car, c’est la première fois que les pensionnaires ont pu recevoir une vaccination antitétanique à leur demande.

Le représentant des pensionnaires a salué et remercié toutes les bonnes volontés qui ont rendu ce projet possible. Il a remercié la coordonnatrice régionale de S2L, qu’ils appellent affectueusement leur maman pour son engagement à leurs côtés. Au nom de ses camarades, il promet de tenir compte des conseils à eux prodigués et de se battre pour leur avenir.

La journée a permis une visite guidée du centre. Des dortoirs à l’atelier de menuiserie en passant par ceux de la soudure, la mécanique, et le poulailler, les invités ont touché du doigt la réalité du quotidien de la vingtaine de pensionnaires du Cermicol.

Godefroy Jean Gilbert
Correspondance particulière

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
École burkinabè des affaires : Une conférence publique sur l’impact des crises sécuritaire et sanitaire dans la chaîne d’approvisionnement
Foire « Campus Team Europe » : Présenter aux étudiants burkinabè les opportunités de bourses offertes par l’Union européenne
Burkina : Quand des agents de liaison se prennent pour des demi-dieux…
Crise à la mine de Houndé : Il y a trois ans, en juin 2019, le CGD alertait sur la situation déjà explosive
Beguédo : Cinq ans de prison ferme pour onze personnes impliquées dans l’affaire des bars vandalisés
Forces armées nationales : Six gendarmes radiés pour convenance personnelle
Affaire Dabo Boukary : « Non à 32 ans d’impunité », clament les étudiants
Effondrement d’un bâtiment universitaire à Koudougou : Le tribunal administratif rejette la décision de l’ARCOP
Lutte contre le terrorisme : Le Président du Faso prêche l’engagement et l’unité dans la garnison de Bobo
Défis sécuritaires au Burkina : Le rôle des chercheurs examiné par le Haut conseil national de la recherche scientifique et de l’innovation
Dépolitisation de l’administration au Burkina : Une loi en cours d’adoption, selon le chef du gouvernement
Solenzo : Ecobank va plier bagages à compter du 30 mai 2022 (AIB)
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés