Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La foule croit qu’elle sait et comprend tout ; et plus elle est sotte, plus ses horizons lui semblent vastes.» Anton Tchekhow écrivain russe

Insécurité au Burkina : Roch Kaboré rassure qu’il n’y aura pas un autre « Inata »

Accueil > Actualités > Politique • • dimanche 12 décembre 2021 à 23h00min
Insécurité au Burkina : Roch Kaboré rassure qu’il n’y aura pas un autre « Inata »

Lors d’un grand entretien radiotélévisé, ce samedi 11 décembre 2021, le président du Faso Roch Kaboré s’est exprimé sur le rapport de l’Inspection générale des armées sur le drame d’Inata qu’il a rejeté parce qu’il ne présentait pas « assez d’éléments pour situer les responsabilités dans la chaîne de commandement. »

Le rapport sur l’attaque du détachement de gendarmerie de Inata au cours de laquelle 53 personnes ont trouvé la mort (49 gendarmes et 4 civils) est de nouveau attendu, le lundi 13 décembre, sur la table du président du Faso. Lors d’un grand entretien radiotélévisé, ce samedi 11 décembre 2021, Roch Kaboré est revenu sur le rapport qu’il a commandité sur cette attaque qui a « choqué plus d’un Burkinabè ».

« Ce qui est arrivé à Inata est inacceptable. Nous avons demandé qu’un rapport soit déposé. Ce rapport a été déposé dans les délais, mais à la lecture du rapport, le constat est que ça n’a pas établi de façon très claire des responsabilités. En tant que chef d’État et face aux engagements que j’ai pris vis-à-vis du peuple burkinabè, il m’était impossible d’accepter ce rapport. Dans le rapport il était précisé que les délais qui leur ont été donnés n’ont pas permis d’approfondir les différentes questions ; C’est pour cela que non seulement, j’ai rejeté le rapport et j’ai demandé de leur accorder encore dix jours pour qu’ils puissent finaliser le rapport », a déclaré le président du Faso.

« Est-ce que vous soupçonnez que des chefs militaires veulent se couvrir dans cette affaire ? » À cette question de Kader Patrick Karantao des Éditions Sidwaya, Roch Kaboré répondra par la négative. « Je ne soupçonne rien. Je considère seulement que ce que nous attendons quand nous lisons un rapport, c’est de situer les responsabilités qu’elles soient administratives ou qu’elles aient des conséquences sur la situation que nous avons vécue. Il faut que cela transparaisse quand on lit le rapport. Je ne soupçonne pas qu’il y ait des tentatives de secourir ou ceci ou cela ».

« Est-ce qu’on peut être sûr qu’il n’y aura plus d’autres « Inata » ? », demande Emmanuel Ouédraogo de la télévision nationale. « On ne peut même pas répéter cette affaire d’Inata encore une fois parce que je considère qu’en tant que chef d’État, en tant que chef suprême des armées, le rôle que le gouvernement a, c’est de mettre à la disposition de l’armée les moyens nécessaires pour veiller à l’entretien de nos soldats. De ce point de vue-là, c’est inacceptable. On ne peut pas répéter ce genre d’actions encore. C’est terminé. »

Et si le nouveau rapport ne permet pas de situer clairement les responsabilités ? À cette question de Brigitte Yoda de la radio Oméga, le président du Faso dira qu’il ne veut pas se hasarder à donner des postures sur un rapport qu’il n’a pas encore vu.

Retranscrit par H.F. Bassolé
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 12 décembre 2021 à 02:10, par What ? En réponse à : Insécurité au Burkina : Roch Kaboré rassure qu’il n’y aura pas un autre « Inata »

    Franchement Mr. Le president ! Comment pouvez vous en etre si sure qu’un autre Inata n’arrivera plus. Il ne faut jamais dire jamais.
    Ca me rappel un vous disait qu’il allait terrriser les terristes.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2021 à 03:18, par AMADOU En réponse à : Insécurité au Burkina : Roch Kaboré rassure qu’il n’y aura pas un autre « Inata »

    Oui Mr le président il n’y aura plus de INATA. Comme disent les bons croyants Dieu est partout mais il dort au BURKINA. Continuons de prier. Le Burkina ne sera pas rayer de la carte. Ceux qui veulent brûler le pays pour vous faire partir ne réussiront pas.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2021 à 05:25, par HUG En réponse à : Insécurité au Burkina : Roch Kaboré rassure qu’il n’y aura pas un autre « Inata »

    JeanEmmanuel ouedraogo faisait parti des journalistes ?Donc jai eu raison de ne pas suivre l emission ? Si c etait Simon Gongo j allais suivre l entretien.Allons seulement.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2021 à 07:02, par Yadega En réponse à : Insécurité au Burkina : Roch Kaboré rassure qu’il n’y aura pas un autre « Inata »

    On a vraiment plus autre choix que de jouer soutenir cher président. Mais dire qu’il n’y aura plus une autre situation qu’Inata c’est trop risqué dans la mesure où vous n’avez toujours pas la situation en main. On court toujours de gauche à droite pour trouver des solutions.
    Permettez-moi de vous livrer je secret. Les terroristes ne sont rien d’autres que nos frères burkinabes, civiles, villageois, fds et politiciens. Commencez un vrai balayage et vous verrez les résultats.
    J’avais compris que vous êtes croyant : ça tombe bien. Regardez autour de vous. Vous collaborateurs commettent des pêchers capitaux, pêchers qui nous enfoncent davantage dans les ténèbres.
    La semaine passée j’ai effectué un déplacement de mon yatenga vers Sindou. J’ai été surpris de constater que les policiers raquettes les pauvres voyageurs soit disant qu’ils n’ont pas de carte de vaccination Covid19. Ironie du sort, quand on était dans le bus, les gens ne parlait que d’insécurité dans cette même zone et éprouvaient de la compassion pour nos fds. Et voilà que chacun s’est vu sa CNIB retiré par ces même éléments contre des billets de 2000F à l’aller comme au retour mais cette fois-ci par les éléments de Banfora.
    Monsieur le président, rien que de vous voir paraître à l’écran ces temps-ci me rassure déjà que vous êtes touché par ce phénomène car je ne vous ai jamais vu aussi fondu physiquement. Sachez que la lutte contre la Corruption est un grand pas pour le recul du terrorisme. Le Courrier Confidentiel a fait paraître je édition mentionnant un de vos anciens ministre ayant perçu environ 700.000.000F à titre de frais de mission. Quand je vois votre appel à contribution, j’ai dû mal à mobiliser un rond car vous êtes gestionnaire de formation tout comme moi mais navré monsieur le président, vous ne géré pas bien.
    Si vous êtes dans la "merde" aujourd’hui,
    Si nous sommes dans la " merde" aujourd’hui c’est justement parce que le gestionnaire que vous êtes n’a pas utiliser le moyens humains nécessaires pour faire votre boulot.
    Alors, il vous reste une seule carte à jouer. Les gens ont compris que vous chasser du pouvoir n’est pas la solution. Donc on a plus autre choix que de vous accompagner aveuglement.
    Luttez contre la Corruption,
    Punissez les voleurs,
    Châtier les terroristes
    Et enfin rassurez les burkinabes qui ont eu foi en vous.
    Un simple citoyen du Nord qui voit passer chaque jours des tricycles remplis de villageois fuyant leur zone d’origine du fait de ce terrorisme.
    Yadega !

    Répondre à ce message

    • Le 14 décembre 2021 à 23:40, par ZORRO En réponse à : Insécurité au Burkina : Roch Kaboré rassure qu’il n’y aura pas un autre « Inata »

      merci du témoignage par rapport au rackettage de nos parents à partir de Banfora. Un frère a vécu la situation il y a 3 jours de cela. je l’ai traité de menteur quand il me l’a dit.

      Comment la police et la gendarmerie peuvent faire payer 2 000f à tout passager qui n’a pas fait le vaccin COVID ou qui n’a pas de test PCR ?

      Comment est-ce qu’on peut faire ça ?

      Si c’est vrai cette pratique, c’est vraiment grave.

      Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2021 à 07:32, par Yadega En réponse à : Insécurité au Burkina : Roch Kaboré rassure qu’il n’y aura pas un autre « Inata »

    Je vous reviens Monsieur le président par rapport au dossier Inata.
    J’ai 32 ans aujourd’hui mais laissez moi vous parler d’une histoire vielle de plus de 40 ans.
    Savez-vous pourquoi le président américain John Kennedy a t-il été assassiné ???
    Plusieurs versions circulent dans des livres et témoignages audio. Bref.
    La vrai raison c’est qu’il a limogé le Directeur de la CIA et voulait même dissoudre cette unité. Kennedy était mal renseigné et ne savait pas que cette structure était devenu aussi puissante et autonome que les USA tout entier. Voilà pourquoi il a été assassiné. Ironie du sort, savez vous à qui l’enquête sur l’assassinat de Kennedy à été confié ? A l’ancien Directeur de la CIA que Kennedy lui-même avait limogé. Bien entendu un faut rapport a vu le jour et tout ceux qui ont tenté de mené leur propre enquête afin de faire eclater la vérité ont fini par être supprimé les uns après les autres et de façons systématique. Sans trace ni preuve.
    Je vous conseille de suivre le film "I comme Icare 1979"
    Cette affaire vous guidera certainement à avoir une idée claire de ce qui s’est réellement passé à Inata. Vous n’obtiendrez pas grande chose des chefs. Ceux qu’il faut interrogé c’est les petits. Je ne suis pas un spécialiste du droit mais l’affaire devrait être confier au procureur général pour enquête. Donnez lui tout les moyens nécessaires. Les résultats allaient vous surprendre. Les jeunes gendarmes commencent en avoir marre des faux bilans. La vérité, rien que le vérité même si ça va choquer. Une fois de plus, l’injustice, la Corruption et le laxisme se retrouve dans votre gestion.
    Dire la vérité fait partir de ma culture Yadega.
    Bon vent à vous !

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2021 à 10:35, par Alexio En réponse à : Insécurité au Burkina : Roch Kaboré rassure qu’il n’y aura pas un autre « Inata »

    Quelle garantie pretentieuse.I

    IL N Y AURA PAS DE INATA 2.

    Notre seule salut est de montrer a ce pays colonialiste, la France avec son role de pyroman et sapeurs pompiers pour rien que garantir ses interets miniers dans les trois frontieres.

    Un pays malades en pertes de vitesses du ases escroqueries geopolico-economique.

    Le Burkina et les pays du Sahel qui doivent partages la cartye des regles du yeux, Et non la France. Un pays escroc qui vit de nos ressources minieres, financieres( CFA) economiques( cacao, caffe. coton). Sosial( francophonie de la merde).

    Diversifions nos relations militaires avec la Russie. Un pats qui n aj amais coloniser, mais contribuer de par son histoire la liberation des pays sous domination imperialiste. Par l ironie d eø histoire les Russes ont combattu le nazisme pouque l Europe ait sa loberte d aujourdhui.

    En fait unpays qui a faits ses preuves en Centrafique,

    Répondre à ce message

    • Le 13 décembre 2021 à 08:47, par kwiliga En réponse à : Insécurité au Burkina : Roch Kaboré rassure qu’il n’y aura pas un autre « Inata »

      @ Alexio
      Hum, même si toutes les occasions peuvent vous paraitre bonne, là vous faites carrément dans le hors sujet.
      Bon, pas grave.
      Sinon, vous écrivez : " la Russie. Un pats qui n aj amais coloniser, mais contribuer de par son histoire la liberation des pays sous domination imperialiste" Mais que penser alors de l’invasion de la Hongrie en 1956, des chars soviétiques entrant dans Prague en 1968, de l’Afghanistan en 1979,...
      Une dernière question me préoccupe, mais c’est purement pour la forme : comment faites-vous des O barrés, sur votre clavier ????

      Répondre à ce message

      • Le 13 décembre 2021 à 10:17, par TANOS En réponse à : Insécurité au Burkina : Roch Kaboré rassure qu’il n’y aura pas un autre « Inata »

        Rechercher table des caractères sur votre PC, vous y trouverez plein de caractères spéciaux.

        Répondre à ce message

      • Le 14 décembre 2021 à 00:42, par MyMy En réponse à : Insécurité au Burkina : Roch Kaboré rassure qu’il n’y aura pas un autre « Inata »

        - @Kiwlga : VOUS FAITES TROP DE CONFUSIONS (EN HISTOIRE).

        POUR LIBERER LES PAYS-SATELITTES DE L’URSS DE LA DOMINATION NAZIE, L’ARMEE SOVIETIQUE A PERDU ENVIRON 3,1 MILLIONS DE SOLDATS ET PARTISANS (sur 27 + 3 millions au total). FINANCIEREMENT PARLANT, CELA AVAIT AUSSI UN PRIX A RECUPERER. _PAR AILLEURS, EN TERME DE SECURITE DU LENDEMAIN, LE FUTUR PACTE DE VARSOVIE NE POUVAIT PERMETTRE A L’OTAN QUI NAÎTRA AVANT LUI, DE LE METTRE EN JOUE AVEC DES ADM._ POUR ECRASER LE NAZISME A BERLIN, L’URSS/RUSSIE A PERDU ENVIRON 800.000 SOLDATS. (Pendant toute la 2nd GM, la France a perdu environ 75.000 soldats + supplétifs Africains/Antillais. Elle a perdu plus de civils que de soldats.) LES DERNIERS SOLDATS NAZIS QUI DEFENDAIENT LE REICHSTAG ETAIENT LES PLUS DETERMINES ; DES FANATIQUES DE GOEBBELS. C’ETAIT LA DIVISION CHARLEMAGNE. (Et vous savez quoi, cette Division était constituée de SS-Français. Cela vous donne une idée sur la mentalité du colonisateur via le franc cfa par exemple.)

        A VOTRE MESSAGE DONC ET EN GUISE DE REPONSE, JE VOUS RENVOIE AUX CAUSES REELLES DE LA GUERRE FROIDE (QUI DEBUTE EN 1943 ((et non en 1947 _et donc pendant la 2nd GM elle-même_)), SANS QUE LES SOVIETIQUES NE SOUPCONNENT AUCUNEMENT LA DOUBLE TRAHISON DES ANGLO-SAXONS. Avez-vous déjà entendu parler des "Stay-Behind" ?)

        - VOUS CHOISISSEZ DES MORCEAUX DE L’HISTOIRE, VOUS LES SORTEZ DE LEURS CONTEXTES, ET VOUS DEVELOPPEZ DES CONTRE-ARGUMENTS SPECIEUX. NON. CE N’EST PAS SCIENTIFIQUE.

        Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2021 à 12:47, par Chasseur d’insurrescrocs En réponse à : Insécurité au Burkina : Roch Kaboré rassure qu’il n’y aura pas un autre « Inata »

    Des journalistes gentils pour un président gentil, cela donne un entretien insipide et sans relief. S’il fallait forcément une femme sur le plateau, c’est Jeanne Coulibally qu’il eu fallu faire sortir de sa retraite pour nous servir une prestation de bonne facture.
    Je suis désolé mais j’ai l’impression que nos jeunes journalistes manquent de culture à part quelques cas isolés çà et là. A la faveur de l’insurrection-escroquerie, beaucoup de jeunes ont pris la grosse tête et ne se donnent plus la peine d’apprendre pour se perfectionner et le jeunisme à tout pris risque de conduire ce pays à sa perte.
    A travers cet entretien, il apparaît que RMCK n’a vraiment pas l’étoffe d’un président. A la limite, s’il tenait absolument à être président après tous les honneurs que ce pays lui a offerts, il aurait pu devenir le président de l’association "les adeptes de Bacchus de la Patte-doie et de Dapoya-Paspanga". Mais dans sa posture de président du Faso, il ne rend pas service au pays.
    Honte aux insurrescrocs en faso dan fani qui se croient plus intelligents que tout le monde !!!

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2021 à 13:07, par caillou En réponse à : Insécurité au Burkina : Roch Kaboré rassure qu’il n’y aura pas un autre « Inata »

    Tout à fait d’accord avec vos propositions Mr Yadéga, chapeau ! Il faut interroger la base de façon anonyme et faire des recoupements, les résultats se rapprocheront de la réalité.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2021 à 16:31, par caca En réponse à : Insécurité au Burkina : Roch Kaboré rassure qu’il n’y aura pas un autre « Inata »

    Quand on achète les élections par la corruption, un an après la fête du coup KO, le drame d’Inata est inévitable. La gestion du pouvoir peut comparé à un conducteur de voiture qui le permis pour conduire et sans faire un code de route digne du nom. Il y a un an, ils ont empêché le peuple de faire un choix intelligent de son président du Faso.

    Répondre à ce message

    • Le 13 décembre 2021 à 04:41, par AMADOU En réponse à : Insécurité au Burkina : Roch Kaboré rassure qu’il n’y aura pas un autre « Inata »

      CACA ça va durer longtemps après vous et moi tant que le peuple Burkinabé restera à 90% analphabète. Comment faire pour lire le programme votre parti politique qui a un programme. Pour alphabètiser tout le peuple Burkinabé qui votera par les programmes ce n’est pas dans moins de 100 ans. Vous allez continuer de voir les 2000/2000 jusqu’à votre mort. Il faut le dire au RENLAC qui nous pompe l’air. Maintenant que les écoles sont fermées il faut ajouter 100 ans. CACA ???? Vous comprenez français a défaut de lire dans votre langue

      Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2021 à 03:45, par Calmous En réponse à : Insécurité au Burkina : Roch Kaboré rassure qu’il n’y aura pas un autre « Inata »

    Bjr
    Je crois que le président dit qu’il n’y aura plus de Inata sous l’angle de l’alimentation. Voici le passage

    « ...c’est de mettre à la disposition de l’armée les moyens nécessaires pour veiller à l’entretien de nos soldats. De ce point de vue-là, c’est inacceptable. On ne peut pas répéter ce genre d’actions encore. C’est terminé. »

    On voit bien qu’il dit de ce point de vue là. Du point de vue de l’entretien des soldats.
    Juste 1 contribution

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2021 à 08:20, par MONTVERITE En réponse à : Insécurité au Burkina : Roch Kaboré rassure qu’il n’y aura pas un autre « Inata »

    Le peuple Burkinabé a besoin des dirigeants " VACCINS " mais non des dirigeants " SERUM ". Si en temps de guerre on peut se permettre de s’offrir une voiture à hauteur de "96 bric" avec l’argent du contribuable en ignorant que c’est dans la sécurité qu’on connait voiture, ce n’est pas sur qu’on puisse cogiter à éviter un drame comme INATA. Bon vent à vous.

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2021 à 08:32, par warzat En réponse à : Insécurité au Burkina : Roch Kaboré rassure qu’il n’y aura pas un autre « Inata »

    Prudence !!!
    Connaissant la réaction épidermique des bandits, ils vont se préparer et attaquer à l’occasion un de nos détachements isolés, surtout que certains actes semblent avoir été posés pour uniquement contredire nos dirigeants dans leurs sorties médiatiques. Une méchanceté gratuite pour nuire aux populations afin qu’elles comprennent que ce gouvernement ne s’occupe pas d’eux. Alors que c’est l’effet contraire qui se produit.

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2021 à 12:23, par ACHILLE DE TAPSOBA En réponse à : Insécurité au Burkina : Roch Kaboré rassure qu’il n’y aura pas un autre « Inata »

    HOMMAGE A NOS MARTYRS du 30, 31 Octobre 2014 et 16,17 Septembre 2015

    C’est du pipo. On a entendu plusieurs fois. Tant que la course effrénée à l’argent illicite sera le sports favori des ministres DR DG des maires sans etre inquiétés et circulant en toute impunité le BURKINA ne verra pas le bout du tunnel. Mr Roch on vous a écoutés mais nos réserves restent inchangées. Le mal est profond. Chaque jour la presse révèle visiblement des faits de corruption ou des scandales financiers mais l’omerta au sommet. Comment peut-on lutter contre le terrorisme si les voleurs au col blanc sont maintenus à leurs postes et sont primés ? Pendant que les soldats meurent aux fronts les voleurs roulent en carrosse. Mr Roch je vous dis que le disque est trop rayé. J’ai très mal au cœur. Votre discours se mesurera sur le terrain les jours à suivre.

    VIVE le GRAND MONUMENT AFRICAIN INOXYDABLE THOM SANK
    VIVE nos BRAVES FDS et nos VAILLANTS VDP
    VIVE le BURKINA PAISIBLE ÉQUITABLE en JUSTICE et PROSPÈRE

    QUE LE SEIGNEUR BÉNISSE LE BURKINA QUE NOUS AIMONS TOUS.AMEN
    PAIX ET SUCCÈS A TOUS LES BURKINABÉS . AMEN

    ACHILLE DE TAPSOBA (pur produit de Thom SANK et de Norbert ZONGO)

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2021 à 12:25, par ACHILLE DE TAPSOBA En réponse à : Insécurité au Burkina : Roch Kaboré rassure qu’il n’y aura pas un autre « Inata »

    HOMMAGE A NOS MARTYRS du 30, 31 Octobre 2014 et 16,17 Septembre 2015

    C’est du pipo. On a entendu plusieurs fois. Tant que la course effrénée à l’argent illicite sera le sports favori des ministres DR DG des maires sans etre inquiétés et circulant en toute impunité le BURKINA ne verra pas le bout du tunnel. Mr Roch on vous a écoutés mais nos réserves restent inchangées. Le mal est profond. Chaque jour la presse révèle visiblement des faits de corruption ou des scandales financiers mais l’omerta au sommet. Comment peut-on lutter contre le terrorisme si les voleurs au col blanc sont maintenus à leurs postes et sont primés ? Pendant que les soldats meurent aux fronts les voleurs roulent en carrosse. Mr Roch je vous dis que le disque est trop rayé. J’ai très mal au cœur. Votre discours se mesurera sur le terrain les jours à suivre.

    VIVE le GRAND MONUMENT AFRICAIN INOXYDABLE THOM SANK
    VIVE nos BRAVES FDS et nos VAILLANTS VDP
    VIVE le BURKINA PAISIBLE ÉQUITABLE en JUSTICE et PROSPÈRE

    QUE LE SEIGNEUR BÉNISSE LE BURKINA QUE NOUS AIMONS TOUS.AMEN
    PAIX ET SUCCÈS A TOUS LES BURKINABÉS . AMEN

    ACHILLE DE TAPSOBA (pur produit de Thom SANK et de Norbert ZONGO)

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2021 à 17:25, par Bernard Luther King ou le Prophète Impie En réponse à : Insécurité au Burkina : Roch Kaboré rassure qu’il n’y aura pas un autre « Inata »

    Pas seulement Inata ! Et quid des Nassoumbou, des Solhan, des Dedougou, des Di, des Boungou (Tragedie Semafo) ?
    Dieu reste Burkinabè, à sa seule gloire !

    Répondre à ce message

  • Le 14 décembre 2021 à 00:48, par MyMy En réponse à : Insécurité au Burkina : Roch Kaboré rassure qu’il n’y aura pas un autre « Inata »

    - A LA PLACE DE M. KABORE, JE NE PARLERAI PAS AINSI. SI NOS OFFICIERS EUX-MÊMES ONT DU MAL A COMPRENDRE LA STRATEGIE D’ATTAQUE DES TERRORISTES A INATA, ALORS..., NOUS DEVONS ÊTRE PRUDENTS DANS NOS PAROLES.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2021 à 08:39, par LE FORGERON En réponse à : Insécurité au Burkina : Roch Kaboré rassure qu’il n’y aura pas un autre « Inata »

    Bonjour,

    Monsieur le Président, c’est notre souhait à tous qu’il n ’y ait plus d’autres cas comme INATA. Mais hélas, nous ne pouvons pas être si sûr, si vous ne bradez pas les accords imposés, et payez vos hélicoptères de combat. Nous pensons qu’il y a eu des cas comme INATA avant INATA mais seulement vous n’avez pas eu les informations sur le net comme le cas de INATA. Exemple le cas de l’attaque au nord où il y a eu SAM Kevin. Les soldats qui étaient sur cette position ont demandé du renfort avant l’attaque parce qu’ils étaient menacés et ils n’ont pas eu ce renfort. L’autorisation de tirer en premier, ils n’ont pas eu cette autorisation jusqu’ à ce que l’ennemi est venu les pilonner. Et tout le monde a vu les images des corps calcinées sur le net. Monsieur le Président, vous pouvez appeler les soldats de rang et renseignez-vous en leur posant la question de renfort et l’autorisation de tirer sur les suspects en premier et vous verrez leur version car les soldats de rang sont frustrés mais ils ne peuvent pas parler. Ce sont eux que les individus non identifiés tuent sur le champ de bataille, ce ne sont pas les capitaines, les colonels ou les généraux qui sont dans les bureaux climatisés, faites les statistiques des soldats tombés et vous verrez, Monsieur le Président. Par conséquent, dire avec assurance qu’il n’y aura plus d’autre cas d’INATA, c’est trop risqué. Pour le savoir permettez aux soldats de rang de parler et de vous faire le compte rendu directement à la présidence avec ampliation à leur commandement et vous verrez la vérité. Le commandement ne vous dit pas la vérité, la preuve est que vous avez rejeté le premier rapport car vous avez eu les informations concernant INATA venant d’ailleurs, pas du commandement. Le commandement ne vous avait jamais dit qu’il y avait un problème de ravitaillement des troupes et de remplacement. Ou bien ? Et c’est comme cela, certains détachements ont eu des victoires car certains capitaines, colonels ou commandants qui ont visité leurs soldats sur le terrain ont pris le courage d’affronter l’ennemi en premier car eux ils sont gradés et peuvent se donner l’autorisation d’attaquer. C’est pourquoi il faut envoyer le commandement (capitaine, colonel, généraux) sur le terrain avec les soldats afin qu’ils puissent vivre la réalité du terrain et prendre des décisions qui conviennent. Au lieu de rester dans les bureaux climatisés et négligez les SOS des soldats sur le terrain. Pensez-vous que s’il y avait un colonel de l’armée dans ce détachement à INATA il allait y avoir rupture de ravitaillement ou de remplacement ?

    Monsieur Le Président demandez aux gradés d’aller sur le terrain avec les soldats de rang pour vivre la réalité et prendre rapidement des décisions pour sauver le Burkina. Tout gradé qui refuserait d’aller au front sera considéré comme démissionnaire et par conséquent radié de l’armée avec poursuite judiciaire s’il y a lieu. C’est la seule façon d’encourager nos vaillants FDS , les militaires pourris et corrompus nous les mettrons de côté.

    La Patrie ou la mort, Nous vaincrons !!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
37 ans du décès de Cheikh Anta Diop : « Ses écrits politiques sont plus que jamais d’actualité »
Interview télé du capitaine Ibrahim Traoré du 3 février 2023 : Opération de charme et de clarification
Burkina : La famille de Thomas Sankara désapprouve toujours le lieu de son inhumation
Grande interview du président de la transition : Retour sur les grands points évoqués
Burkina : Le président Ibrahim Traoré assure que les groupes armés sont aux abois
Appel au meurtre du journaliste Newton Ahmed Barry : Mohamed Sinon reconnaît et regrette ses propos
Continent africain : La gouvernance globale stagne depuis 2019, le Burkina classé 18e sur 54 pays
Burkina : « Il est aussi urgent de mettre fin à ce plan de marginalisation ou de stigmatisation de la classe politique » (Me Ambroise Farama)
Vie des partis politiques : La composante « Autres partis politiques » pour des réformes inclusives
Burkina/Justice : « Il y a un problème ; il n’y a que les civils qu’on poursuit » (dialogue politique)
Transition politique au Burkina Faso : Le chronogramme actualisé remis au Premier ministre
Gestion des aires protégées : L’ONG AGN et le ministère de l’environnement formalisent leur collaboration
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés