Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «On a beau n’être pas envieux, on rage toujours quand les autres chaussent vos souliers et vous écrasent.»  Emile Zola

Programme de coopération : Le PNUD dresse le bilan de ses interventions au Burkina

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mardi 7 décembre 2021 à 15h00min
Programme de coopération : Le PNUD dresse le bilan de ses interventions au Burkina

Ouagadougou abrite les 7 et 8 décembre 2021 la revue annuelle du programme de coopération pays du PNUD (Programme des Nations-unies pour le développement). C’est le secrétaire général du ministère en charge de l’économie, Abel Somé, qui a présidé la cérémonie d’ouverture.

Au Burkina Faso, le PNUD appuie les efforts du gouvernement en collaboration avec des partenaires. De ces partenariats naissent des activités. Le suivi de celles-ci exige un bilan. C’est dans cette optique que la revue annuelle du programme de coopération pays du PNUD a été initiée. Pour le représentant résident du PNUD, Mathieu Ciowela, cette revue annuelle est un moment de redevabilité entre son institution, le gouvernement et les partenaires dans le cadre de la mise en œuvre des programmes de coopération pour le Burkina Faso.

Les travaux qui sont prévus pour durer deux jours, les 7 et 8 décembre 2021, permettront de dresser le bilan de la mise en œuvre des projets et programmes afin d’apprécier les progrès et les résultats atteints. Cette importante rencontre est également une occasion d’échanger sur les difficultés rencontrées, d’analyser les approches utilisées, de tirer les leçons apprises de l’offre de développement. Elle offre aussi l’opportunité aux participants d’identifier les bonnes pratiques et de proposer de nouvelles solutions qui vont contribuer à l’élaboration du programme de coopération à venir (2023-2027). Cette revue annuelle intervient à un an de la fin de l’actuel cycle de coopération qui va de 2018 à 2022.

Les participants lors de la cérémonie

« Avec l’accompagnement du gouvernement, nous avons pu mobiliser des ressources pour soutenir la mise en œuvre de ce programme de coopération », a indiqué avec satisfaction M. Ciowela. En tout, 38 millions de dollars (soit 22 milliards de FCFA), c’est le volume budgétaire du portefeuille du programme de cette année pour appuyer les efforts de développement du Burkina Faso vers l’atteinte des ODD. 85% de ces ressources ont été mobilisées par le PNUD et le gouvernement auprès des partenaires, précise-t-il. Malgré l’environnement complexe marqué par la dégradation de la situation sécuritaire et la maladie à coronavirus, le bilan montre une performance satisfaisante de la mise en œuvre du programme de coopération en 2021.

Mathieu Ciowela, les interventions du PNUD s’inscrivent dans le Plan cadre des Nations Unies pour l’assistance au développement

Des propos de M. Ciowela, il ressort que l’appui du PNUD a permis la formulation d’outils stratégiques de planification - en l’occurrence la stratégie de cohésion sociale et la stratégie de réconciliation nationale - assurant un processus d’élaboration inclusif et participatif. Au niveau régional et local, poursuit-il, le programme a apporté un appui direct aux collectivités territoriales et à la population dont les personnes vulnérables et les personnes déplacées internes, à travers diverses activités soutenant, entre autres, l’entrepreneuriat des jeunes et des femmes, l’amélioration des moyens d’existence, la mise en place des infrastructures économiques, la formation.

Le représentant résident du PNUD au Burkina, après avoir remercié le gouvernement burkinabè, a exprimé sa reconnaissance à l’ensemble des partenaires de développement, aux services techniques de l’administration et aux organisations non gouvernementales et communautaires, pour leurs apports de qualité à l’atteinte des résultats cités.

Le secrétaire du ministère de l’économie a invité les participants a une participation active aux travaux

Cette revue est annuelle et, à chaque rendez-vous, le gouvernement y prend part. De l’aveu du représentant du ministre de l’économie, Abel Somé, le gouvernement apprécie positivement la coopération avec le PNUD dans la mesure où ses interventions au Burkina sont en phase avec les priorités nationales déclinées dans le nouveau Plan national de développement économique et social (PNDES), 2021-2025. « Et comme cela a été indiqué tout à heure à l’ouverture, quand vous regardez les priorités au niveau des orientations du PNDES, on se rend compte que les trois piliers que le programme de coopération a mis en avant sont totalement alignés sur les questions de gouvernance, de production économique, de résilience et de sécurité », insiste-t-il. Il a formulé le vœu que les projets qui seront définis à l’issue des travaux puissent être mis en œuvre dans le sens de la concrétisation des orientations de ce programme.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 7 décembre 2021 à 19:54, par Insight2dbone@gmail.com En réponse à : Programme de coopération : Le PNUD dresse le bilan de ses interventions au Burkina

    Félicitations et merci au PNUD. Tous les « PTFs » présents au Burkina Faso devraient se soumettre à ce type de revue annuelle en présence du gouvernement. Il faut arrêter cette incongruité qui consiste à dire qu’on est présent dans le pays avec des projets alors que personne ne sait vraiment ce que vous apportez. Beaucoup de ces ’’bailleurs de fonds’’ sont ici juste pour profiter de notre misère et se payer des salaires (en offrant au passage des miettes à nos parents qui travaillent avec eux). Il faut que ça cesse !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : Le couvre-feu met à mal les activités de la soirée
Départ officieux, retour officiel : L’armée accueillie en liesse par la population de Kaya
Froid et climatisation en Afrique : « Un secteur méconnu mais pourtant porteur d’espoirs », selon Madi Sakandé
Journée internationale de l’Education 2022 : Ensemble pour tenir nos promesses vis-à-vis des enfants
Coup d’État au Burkina : Les cours suspendus dans les universités et instituts supérieurs jusqu’au 29 janvier 2022
Grippe aviaire au Burkina : « Si l’on n’arrive pas à contrôler cette maladie, c’est un véritable drame qui s’apprête à frapper les éleveurs », Anatole Zabre
Coup d’Etat au Burkina Faso : La suspension des cours dans les établissements scolaires prolongée jusqu’au 29 janvier 2022
Thèse de doctorat unique en sciences de la population : Pengdewendé Maurice Sawadogo interpelle le public sur le problème de la malnutrition chronique
Conversion de Saint Paul : Le petit séminaire de Tionkuy célèbre son saint patron
Archidiocèse de Ouagadougou : Dédicace du sanctuaire marial notre Dame des pauvres de Saponé
Coton et textile : En mode hybride, la 3e édition du SICOT va réunir plus d’un millier de participants
Protection civile au Burkina : La France offre du matériel aux sapeurs-pompiers
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés