Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Quelle que soit la difficulté de la vie, il y a toujours quelque chose que vous pouvez faire et réussir.» Stephen Hawking Artiste, Astronome, Astrophysicien

Burkina/Politique : Les Forces progressistes en conclave pour établir un programme de société sankariste

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • dimanche 5 septembre 2021 à 22h45min
Burkina/Politique : Les Forces progressistes en conclave pour établir un programme de société sankariste

Les responsables de l’Union pour la renaissance/Parti sankariste (UNIR/PS) et du Mouvement patriotique pour le salut (MPS) ont organisé, le samedi 4 septembre 2021 à Ouagadougou, « une rencontre de cadres ». L’objectif était de permettre aux participants de créer un brassage afin de faire d’eux des relais auprès de leurs bases respectives pour un « succès franc » de la fusion annoncée par la signature d’une convention en début août 2021.

En prélude à leur congrès extraordinaire prévu les 30 et 31 octobre 2021 et aux échéances électorales à venir, l’alliance des partis politiques sankaristes, constituée de l’UNIR/PS et du MPS, a tenu une rencontre. Elle a réuni les cadres des deux partis aux fins d’élaborer un programme progressiste et sankariste qui va les conduire « comme un seul homme » aux différentes élections à venir.

A cet effet, le président de la coalition, Bénéwendé Stanislas Sankara, reconnaît qu’un regroupement de partis politiques n’est pas chose aisée. Pour lui, même si les partis se fédèrent et que les militants n’adhèrent pas, cela reste peine perdue.
Pour que la mayonnaise prenne, il était donc nécessaire pour eux, cadres, d’initier cette rencontre d’échanges.

Les cadres des différents partis politiques sankaristes.

Pour mieux cerner l’enjeu du sujet, les échanges se sont tenus autour d’un panel sous le thème « Regroupement des forces progressistes : quelle alternative pour le peuple burkinabè ? ». Il a aussi été question de l’unité d’ensemble pour aller « comme un seul homme » au congrès qui se tiendra en octobre prochain. « Nous, nous sommes de ceux qui pensent un développement endogène participatif. C’est-à-dire que les Burkinabè doivent prendre en main leur propre destin », a indiqué Bénéwendé Sankara.

De son avis, la question d’une alternative est déjà réglée au sein des forces progressistes. Mais, précise-t-il, « en tant que force politique, il faudrait que nous ayons un programme commun qui sera notre bréviaire, notre Coran à suivre. En clair, nous voulons ensemble établir un programme de société progressiste, sankariste à suivre, à défendre pour le peuple burkinabè ».

Bénéwendé Stanislas Sankara, président des forces progressistes.

Toujours selon le président Bénéwendé Stanislas Sankara, les élections municipales de 2022 et présidentielle de 2025 constituent d’énormes enjeux pour les sankaristes, à l’instar des années précédentes, au regard des différents combats politiques et historiques menés pour le bien-être du peuple burkinabè. En ce sens, il a soutenu qu’ « il y a 20 ans que nous sommes sur l’échiquier politique national. Nous avons mené toutes les formes de luttes politiques et historiques pour le bien-être du peuple burkinabè ».

Dofinitta Augustin Khan
Lefaso.net

Portfolio

Vos commentaires

  • Le 5 septembre à 22:54, par Le Patriote "Le vrai" En réponse à : Burkina/Politique : Les Forces progressistes en conclave pour établir un programme de société sankariste

    Je vous encourage dans votre élan à aller de l’avant dans la voie sankariste de bonne gouvernance pour sauver notre pays. D’autant qu’il y a des raisons objectives qui font que la gouvernance actuelle congénitalement ne peut pas prospérer pour le bonheur de la large majorité de notre peuple. L’aplaventrisme vis à vis des forces impérialistes avec les apprentis colonialistes makhzen-sionistes ne peut pas faire avancer notre pays d’un seul iota. Il nous faut au Burkina Faso un force puissante sankariste pour un changement radical de la gouvernance au profit de la large majorité du peuple burkinabé. Sur cette base vous avez le soutien total de notre peuple pour impulser un souffle nouveau pour sauver notre pays du gouffre que la gouvernance actuelle conduira inéluctablement le Burkina dans l’abîme.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Crise au Mouvement Agir ensemble pour le Burkina : Kadré Désiré Ouédraogo pourra-t-il sauver les meubles ?
Commune de Kouka (Boucle du Mouhoun) : Les militants du CDP dénoncent une « dictature extrême » du maire
Organisation des élections au Burkina : Les membres de la CENI outillés sur les mécanismes de gestion
Burkina/Rencontre Etat-ONG-AD et fondations : L’équation de l’emploi des jeunes sur la table de réflexion
Burkina/politique : Des militants du "Mouvement agir ensemble pour le Burkina" exigent la démission du président du parti
Burkina/CDP : L’ancien Premier ministre Luc Adolphe Tiao rend sa démission
Assemblée nationale du Burkina Faso : Une nouvelle stratégie genre et son plan d’action pour la période 2021-2025
Politique au Burkina : Bluff de l’opposition ou hostilité de la majorité ?
Burkina/vie politique : Les militants de PS-Burkina décident de s’engager dans le MPP
Burkina Faso : « En plus des cadavres qui continuent de s’empiler, il y a le spectre de la famine », Eddie Komboïgo
Burkina : « Le spectre de la famine » plane « en plus des cadavres qui continuent de s’empiler », estime Eddie Komboigo
Burkina Faso : Une formation au profit des nouveaux députés
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés