Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Quelle que soit la difficulté de la vie, il y a toujours quelque chose que vous pouvez faire et réussir.» Stephen Hawking Artiste, Astronome, Astrophysicien

60e anniversaire de la Croix-Rouge burkinabè : Les festivités officiellement lancées

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • jeudi 29 juillet 2021 à 21h00min
60e anniversaire de la Croix-Rouge burkinabè : Les festivités officiellement lancées

La Croix-Rouge burkinabè célèbre cette année 2021, son 60e anniversaire. Le lancement officiel des festivités a eu lieu ce jeudi 29 juillet 2021 au grand marché de Ouagadougou. Dans le cadre des activités commémoratives, des formations en réanimation cardiopulmonaire sont prévues dans les marchés.

Juillet 1961 - juillet 2021, voilà 60 ans que la Croix-Rouge burkinabè existe. Pour marquer ce jubilé de diamant, elle a prévu une série d’activités et a placé la célébration sous le thème « 60 ans d’action humanitaire : renforcer les acquis et relever les nouveaux défis ».

A en croire la première vice-présidente de la Croix-Rouge burkinabè, Adèle Congo/Kaboré, en 60 ans d’existence, le mouvement a engrangé de nombreux acquis. La Croix-Rouge intervient dans les domaines de la santé, de l’hygiène, de l’éducation ; l’assistance aux populations vulnérables, l’assistance lors des catastrophes, etc. Toutes les 45 provinces du pays sont couvertes avec un réseau fonctionnel de volontaires dynamiques.

Adèle Congo/Kaboré, première vice-présidente de la Croix-Rouge burkinabè.

« Sa vocation d’institution à base communautaire se confirme par son aptitude à mobiliser des volontaires issus des communautés qui soient en mesure d’intervenir promptement. En effet, il est important que nous puissions être présents à travers notre réseau de volontaires mais également les différentes structures qui sont implantées de part et d’autre pour permettre à l’action humanitaire d’avoir un support réel dans le cadre de la mise en œuvre des activités au profit des communautés. C’est là un ancrage institutionnel stratégique au niveau national qui complète notre positionnement au niveau international, particulièrement au sein du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge », a ajouté Adèle Congo.

Laurent Saugy, chef de la délégation du Comité international de Croix-Rouge (CICR) au Burkina Faso, a aussi salué cet ancrage institutionnel et ce positionnement de la Croix-Rouge burkinabè au niveau international. Il a noté avec satisfaction qu’elle agit conformément à ce que le premier président de la Croix-Rouge voltaïque, Dr Joseph Conombo, avait souhaité. « La Croix-Rouge burkinabè (CRBF) met quotidiennement en action, les principes fondamentaux du Mouvement international de Croix-Rouge. Grâce à son réseau de volontaires déployés dans les 45 provinces du pays, elle porte l’étendard des principes d’humanité haut et fort, comme s’y était engagé son premier président. 60 ans plus tard, alors que le Burkina Faso fait face à une succession de défis humanitaires aussi vertigineux les uns que les autres, la CRBF et le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge répondent présent à l’appel chaque jour », a appuyé M. Saugy.

Laurent Saugy, chef de la délégation du Comité international de la Croix-Rouge.

Former des milliers de personnes en réanimation cardiopulmonaire

Si la Croix-Rouge burkinabè a décidé de lancer la célébration de son 60e anniversaire au grand marché de Ouagadougou, c’est pour attirer l’attention des populations sur l’augmentation d’un phénomène devenu courant. Il s’agit de l’arrêt cardiaque encore appelé « mort subite de l’adulte » ou arrêt cardiopulmonaire. L’arrêt cardiaque peut toucher tout le monde et n’importe où, et pour permettre aux victimes de survivre en attendant l’arrivée des secours, il est nécessaire de pratiquer un massage cardiaque. Une semaine durant donc, les secouristes de la Croix-Rouge burkinabè se tiendront à la disposition des populations dans les marchés, afin de leur offrir gratuitement des formations sur la réanimation cardiopulmonaire.

Photo de famille.

« Pendant les premières minutes après un arrêt cardiaque chez les adultes, il y a encore de l’oxygène dans le sang et les poumons. Des compressions thoraciques immédiates administrées par un témoin peuvent sauver des centaines de milliers de vies chaque année. Les scientifiques affirment qu’après un arrêt cardiaque, le cerveau commence à mourir après seulement 3 à 5 minutes, sans flux sanguin. C’est conscient de cela que la Croix-Rouge burkinabè, acteur majeur des formations en premiers secours au Burkina Faso, a décidé de célébrer son anniversaire de manière utile en offrant la possibilité à des milliers de personnes de pouvoir se former sur les gestes qui sauvent », a indiqué la première vice-présidente, Adèle Congo/Kaboré.

Moussa Ouattara, chargé de mission au ministère en charge de l’Action humanitaire, apprend ici la réanimation cardiopulmonaire.

Une des plus grandes organisations d’intervention dans l’humanitaire

Moussa Ouattara, chargé de mission au ministère en charge de l’Action humanitaire, a représenté la ministre Laurence Ilboudo/Marchal au lancement officiel de la célébration des 60 ans de la Croix-Rouge burkinabè. Il a tenu à féliciter la CRBF pour ses 60 années d’existence et pour tout ce qu’elle accomplit chaque jour au profit des plus vulnérables. « Elle est l’une des plus grandes structures d’intervention dans le domaine de l’humanitaire. C’est donc le lieu de rendre un vibrant hommage à tous les devanciers qui ont été les premiers à poser les jalons de cette grande organisation dont nous bénéficions aujourd’hui. Nous sommes dans un contexte sécuritaire et sanitaire sans précédent, qui fait en sorte que tous les acteurs de l’humanitaire sont sollicités. Notre participation à ce 60e anniversaire était une obligation pour nous, étant donné que c’est un partenaire privilégié sur le front de l’humanitaire », a laissé entendre M. Ouattara.

La célébration du 60e anniversaire de la Croix-Rouge a débuté le 27 juillet 2021. Elle se poursuivra jusqu’au31 juillet 2021 dans toutes les 45 provinces du pays et sera marquée par diverses activités.

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Portfolio

Vos commentaires

  • Le 30 juillet à 14:47, par marie ouedraogo En réponse à : 60e anniversaire de la Croix-Rouge burkinabè : Les festivités officiellement lancées

    courage a la croix rouge de vulgariser les geste de secours. Mais il faudra mettre a jour certaines techniques comme le bouche a bouche il ne se pratique plus de nos jours sans une grande protection due au maladies qui sont contagieuses comme l hepatite , le VIH, et aujourdh ui le COVID 19. Cela est tres important a noter dans les formations car il ne faut pas sauver quelqu un et tomber soi meme malade. De nos jour le bouche a bouche ne se pratique presque plus et s il arrive que des gens le font ce sont generalement pour des proches par example des personnes qui sont proches comme des epoux, parents envers leurs enfants . S il vous plait mettez a jour la formation.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : Une politique de promotion des langues nationales en cours d’élaboration
Deuxième congrès des avocats de l’UEMOA : Justice et corruption au cœur des débats
Effondrement d’un bâtiment universitaire à Koudougou : Le RENLAC interpelle l’Etat sur l’inefficacité des mécanismes actuels de régulation de la commande publique
Burkina - Logements sociaux : Abdoul service international remet des clés de villas aux acteurs du monde universitaire de Bobo-Dioulasso
Ouagadougou : Un jeune homme simule son propre enlèvement pour soutirer 5 000 000 de FCFA à ses parents
11e édition du Prix Orange de l’Entrepreneur Social en Afrique et au Moyen-Orient : Les lauréats sont connus
Conflits communautaires au Burkina : L’OIM outille les populations de l’Est sur la cohabitation pacifique
Journée internationale de la paix, édition 2021 : Message de la garde des sceaux
Burkina Faso : L’UNAPOL fait le point sur sa rencontre avec le gouvernement
Éducation au Burkina : Des enseignants des lycées scientifiques renforcent leurs capacités
Enseignement supérieur au Burkina : Les présidents d’universités se concertent pour une meilleure qualité de l’enseignement
Burkina Faso : 100 nouveaux volontaires de l’Assemblée nationale en formation
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés