Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Quelle que soit la difficulté de la vie, il y a toujours quelque chose que vous pouvez faire et réussir.» Stephen Hawking Artiste, Astronome, Astrophysicien

Forces armées burkinabè : Création d’une nouvelle entité dénommée « Forces spéciales »

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • Photo d’illustration • vendredi 11 juin 2021 à 11h08min
Forces armées burkinabè : Création d’une nouvelle entité dénommée « Forces spéciales »

Au Burkina Faso, une nouvelle entité dénommée "Forces spéciales" a été créée au sein des Forces armées nationales, selon un décret signé par le président du Faso, le Premier ministre et le ministre de la défense. Les forces spéciales interviennent sur l’ensemble du territoire national ainsi qu’en dehors du territoire national. Ses missions sont "classifiées".



Vos commentaires

  • Le 10 juin à 18:17, par Wesh En réponse à : Forces armées nationales : Une nouvelle entité dénommée Forces spéciales voit le jour

    Ainsi le RSP renaît de ses cendres, tel un phénix !

    Répondre à ce message

    • Le 10 juin à 20:56, par Yako En réponse à : Forces armées nationales : Une nouvelle entité dénommée Forces spéciales voit le jour

      C’est le corps d’origine du prochain colonel "Assimi Ouedraogo" puisque la législature n’a que 6 mois tout reste possible au regard de la situation difficile au front,tout porte à croire que la situation sécuritaire va continuer à se dégrader en l’absence d’une stratégie claire et un leadership affirmé.Seule interrogation que j’ignore pour le moment : Que fera encore Cherrif Sy en cas d’accident de parcours va-t-il dissoudre et en créer une autre ? Du rsp aux fs eternel recommencement sans jamais résoudre le problème. Grandissons un peu.Yako

      Répondre à ce message

    • Le 10 juin à 21:11, par Kouda En réponse à : Forces armées nationales : Une nouvelle entité dénommée Forces spéciales voit le jour

      Wesh,
      Je vous signale que le RSP a juste été une récupération du CNEC de pô dont le Capitaine Blaise Compaoré n’est pas le créateur.
      De plus, il existe déjà beaucoup de forces spéciales dans les forces de défense et de sécurité du Burkina Faso. Pas la peine de s’exciter.
      Le groupe d’intervention de la gendarmerie nationale, l’unité anti-terroriste de la police nationale, le régiment de para-commando basée à bobo et j’en passe.
      Il aurait fallu regrouper toutes les forces spéciales de l’armée (sans forcément les fusioner) sous un seul commandement central, placé sous le chef d’état major général des armées.
      Je souhaite plein succès à la nouvelle entité FS.

      Répondre à ce message

    • Le 11 juin à 14:53, par Le Vigilent En réponse à : Forces armées nationales : Une nouvelle entité dénommée Forces spéciales voit le jour

      Wesh, en quoi les FS seraient-elles à comparer avec le RSP ? N’oublie pas que c’est le détournement de fonction qui a conduit à la dissolution de RSP. Les FS il en a toujours existé au Burkina. Le RSP a été aussi une FS mais sur le terrain son rôle a été essentiellement de protéger Blaise Compaore , sa famille et ses courtisans contre le reste du peuple burkinabé. Il a été aussi utilisé pour déstabiliser certains pays de la sous-région. Contrairement au RSP, les FS ont pour mission de protéger l’ensemble du peuple burkinabé contre les terroristes et autres ennemis dangereux.

      Répondre à ce message

  • Le 10 juin à 18:27, par Kuilbila En réponse à : Forces armées nationales : Une nouvelle entité dénommée Forces spéciales voit le jour

    De la diversion pure et simple. On dissous le rsp pour en recommencer à zéro pendant que ça patauge.on nous parle G5 G6 Gx, vdp monter en puissance et pas de résultat et on revient nous parler de cec . Hey Allah vient nous sauver de tout de raccommodage . Tout est décidé dans l’émotion sans aucune stratégie planifiée.par finir on va créer une force vampire ou extra-terrestre

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin à 18:35, par Très Intrigué En réponse à : Forces armées nationales : Une nouvelle entité dénommée Forces spéciales voit le jour

    J’apprécie énormément cette nouvelle, il y a longtemps qu’il fallait le faire. Les forces spéciales sont pour moi l’entité la mieux indiquer pour ce genre de situation. Force de projection même derrière les lignes, puissances de feux... Je m’arrête là. Il n’est jamais trop tard pour bien faire.

    Répondre à ce message

    • Le 11 juin à 08:12, par BDAHIEN En réponse à : Forces armées nationales : Une nouvelle entité dénommée Forces spéciales voit le jour

      Je suis entièrement d’accord avec vous, mon frère.
      _Depuis longtemps je pense à un truc de ce genre à l’image des forces spéciales aux USA (j’ai vu un reportage). Les membres des ces forces spéciales sont des "Têtes brûlées", c’est-à-dire des gens qui pensent qu’ils n’ont rien à perdre dans leur VIE, quoiqu’il arrive. Ce pour cela que même avec les aptitudes requises, on entre Volontairement dans ce corps.
      _C’est en réalité les membres de ce corps qui peuvent dire : "La Patrie ou la Mort, Nous Vaincrons", parce que ce sera leur Sacerdoce, leur VIE.
      _Merci !

      Répondre à ce message

  • Le 10 juin à 18:36, par Simon En réponse à : Forces armées nationales : Une nouvelle entité dénommée Forces spéciales voit le jour

    Quelque soit vos nouvelles appellations , il va falloir maintenant que le costume ne soit pas trop grands pour vos frêles épaules
    Parceque Macron vient d annoncer le retour d une immense partie de nos troupes ce qui va réjouir un grand nombre de français comme moi qui ne supportent plus vos insultés permanentes et l irrespect de nos 51 morts , quand ça va pourrir , ça va sentir

    Répondre à ce message

    • Le 10 juin à 19:09, par Zahoo En réponse à : Forces armées nationales : Une nouvelle entité dénommée Forces spéciales voit le jour

      Bof, une défaite de plus pour la France. On s’y attendais. Aprés Juin 1940, l’Indochine, l’Algérie, le Sahel.

      Répondre à ce message

    • Le 10 juin à 21:21, par figo En réponse à : Forces armées nationales : Une nouvelle entité dénommée Forces spéciales voit le jour

      Vous déconnez ! rentrez chez vous avec vos marchands d’armes et vous verrez que la situation sera maîtrisée. On ne fabrique pas d’armes en Afrique et pourtant les djihadistes sont toujours approvisionnés malgré vos drones au ciel. Vous n’êtes pas là pour nos beaux yeux mais pour des affaires. La preuve, vos milliers de sociétés présentes sur notre territoire qui devront aussi plier bagages si la situation continue à s’envenimer.

      Répondre à ce message

    • Le 10 juin à 22:28, par Passakziri En réponse à : Forces armées nationales : Une nouvelle entité dénommée Forces spéciales voit le jour

      @Simon,
      Je crois qu’il n’y pas lieu de s’exciter ! si vous connaissez l’histoire recente de la France et de l’afrique, vous devez savoir que le sahel était un havre de la paix jusqu’à cette date où un bout d’homme qui occupait öl’Elysée décida de se mêler des affaires internes lybien en organisant la chute du régime de Khadafi et son assassinat. Bien plus tard nous avons compris que c’était juste pour masquer ses propres manigances. Bref, la suite était l’inondation de toute la sous region d’armes qui semblent avoir juste profité aux malfrats. Bref, ce fameux service aprés vente prooncé par le maréchal Déby n’a jamais eu lieu. Sur ce plan, ce bout d’homme qui representait l’état francais, bien que n’ayant pas requis l’accord des citoyens francais que vous êtes , a agi en votre nom.
      Nous avons nos chef d’etat beni oui oui qui n’ont pas eu le bon sens de s’opposer énergiiquement à la destruction de l’etat Lybien, Parmis ces derniers , nous avions un certai Blaise Co,mpaoré .
      L’etat malien étant debordé par la puissance de feu des assaillants du nord armés de l’arsenal Lybien a demandé secour à votre état, alors representé par un homme au bon coeur ; Ce dernier comme pour reparer un peu le tord causé par so prédecesseur a apporté ce sécours ayant permis de stopper et de déloger plus tard les assaillant, Malge ses insuffisances, une action salutaire que nous reconaissons à sa juste valeur. Nous compatissons à la douleur de toutes ces mères ayant perdu leur enfant dans nos pays, et je sais que bequcoup de vos compatriotes compatissent aussi à nos peines.
      Concernant la récente décision du président de votre pays de retirer ses troupes, c’est une décision logique et compréhensible vues les animosités, mais nous restons convaincus que notre salut se trouve entre nos mains et qu’aucune armée étrangère ne viendra sauver nos pays. Nous sommes obligés de reussir ou de perir. Pour ma part je reste convaincu que mon peuple sortira victorieux , pour peu que nous puissions rester unis dans cette lutte. Cette nouvelle et aussi les autres entités de nos FDS sauront releber les defis . Tout comme la France est venus à bout des terroristes du FIS, nous y parviendront , sur cela je n’ai aucun doute.

      Passakziri

      Répondre à ce message

      • Le 11 juin à 07:10, par Simon En réponse à : Forces armées nationales : Une nouvelle entité dénommée Forces spéciales voit le jour

        Passakziri
        Enfin et cela mérite d être souligné, des propos pleins de nuance et de vérité, des mots susceptibles de réconcilier nos coeurs , les français dans leur immense majorité ont condamné ce qui s est passé en libye, Sarkozy a agi seul , contre l avis de ses conseillers stratégiques et militaires
        Je suis un blanc , né en Afrique et ancien militaire , certains propos rejoignants plus la pensée facile et la diffamation me blessent
        Parceque je sais , en tant qu’ ancien soldat, que mes frères d armes , morts au combat dans le Sahel sont morts , dans l illusion de défendre votre terre , votre sécurité, et votre liberté, et celle de vos enfants et aucunement dans l intérêt de certaines multinationales , que dieu bénisse l Afrique

        Répondre à ce message

  • Le 10 juin à 18:38, par DAY En réponse à : Forces armées nationales : Une nouvelle entité dénommée Forces spéciales voit le jour

    La création d’une unité spéciale est une bonne nouvelle peut être. Les forces armées nationales ont déjà plusieurs unités qui manquent de moyens pour accomplir leur mission sur le terrain. Nous pensons sans être spécialiste que sur le terrain il y’a des vrais combattants mais ils sont sans moyens. Mettez plutôt les moyens à la disposition des boys et mettez l’homme qu’il faut à la place qu’il faut et les résultats seront au rend de vous. Si après la formation les forces spéciales n’ont pas le matériels adéquats ils ne pourront jamais exceller. Le problème est que personne n’est responsable ayons la culture du résultat si le Ministre de la Défense avait un objectif de résultat il devait rendre sa démission. Créez les unités mais équipez les boys et revoyez la chaine de commandement.

    Répondre à ce message

    • Le 11 juin à 07:29, par L’œil En réponse à : Forces armées nationales : Une nouvelle entité dénommée Forces spéciales voit le jour

      Vous êtes un analyste parfait. C’est tout je ce que je peut dire. Au Burkina les gens croient que se former physiquement est la seule chose pour réussir au combat. Cette formation sert à s’en sortir dans les situations difficiles. Sans equipment (drone, blindé, gilet, arme de dernière génération), si vous voulez créer cent unités d’élite, ça ne servira rien. Nous sommes nés trouver les mêmes armes que les soldats utilisaient, nous sommes entrain de vieillir toujours les mêmes armes. Non vous deconnez.

      Répondre à ce message

  • Le 10 juin à 18:40, par Veritas En réponse à : Forces armées nationales : Une nouvelle entité dénommée Forces spéciales voit le jour

    Rock faut faire attention hein ! En Afrique quand on crée force spéciale, après ils vont se sentir tellement fort que leur objectif sera de prendre le pouvoir. Le cas du mali nous enseigne a souhait !

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin à 18:41, par chasseur d’insurrescrocs En réponse à : Forces armées nationales : Une nouvelle entité dénommée Forces spéciales voit le jour

    Diversion pour montrer qu’on travaille mais tant que ce sera les mêmes hommes, on n’aboutira à rien.
    Au fait, le silence du président de l’AN inquiète beaucoup en ces temps troubles. Lui qui est si prompt à ruer dans les brancards pour dire tout haut ce que tout le monde pense bas.
    A-t-il perdu sa langue ? A-t-il été muselé par son parti ?
    En tout cas plusieurs questions, mille inquiétudes !!!
    A bas les escrocs en faso dan fani.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin à 19:17, par Deafnot En réponse à : Forces armées nationales : Une nouvelle entité dénommée Forces spéciales voit le jour

    Depuis combien d’années que vous êtes arrivés au pouvoir et c’est maintenant que vous y avez pensez aux forces spéciales. Vraiment, djaaa...... l’opposition avait raison, vous n’avez aucune vision de la gestion du pays et de la lutte contre l’insécurité. Cette force sera mis en place et opérationnelle quand ? Eh Dieu ! Bon, pendant qu’on y est, c’est pas mieux de réchauffer l’ancienne force spéciale là (RSP) sans Diendieré si vous le voulez pas. On les prend, on fait un recyclage rapide pour envoyer sur le terrain avant que votre force spéciale ne soit opérationnelle ? Faites sortir rapidement la liste des anciens du RSP et on va avancer avec. De plus en plus, je me demande ce régime là n’est pas maudit. Regardez les décisions prises à l’Est et au Sahel interdisant la circulation des engins à 02 et 03 roues. Sans être spécialiste, ca quelle valeur ajoutée dans la lutte contre l’insécurité ? si ce n’est rendre difficile les conditions de vie assez précaires des populations délaissées à elles-même.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin à 20:18, par Ibahi En réponse à : Forces armées nationales : Une nouvelle entité dénommée Forces spéciales voit le jour

    Très content de cette création de forces spéciale.
    Pourquoi cette particularité SPÉCIALE,il ne faut pas commenter pour ne rien dire,ceux qui seront engagés dans cette force spéciale seront des durs à cuire,ça serait la patrie où la mort,cette force n’aura pas de compte à rendre aux médias n’en parlons pas aux droits des hommes,je vous assure que ces terroristes vont retourner chez eux,la peur changera de côté,si vous attendez de voir les visages de ses hommes courageux qui vvont s’engager volontairement vous vous trompez,aucun d’entre eux ne serait connu de leur famille ni de leur amis,
    Donc arrêtez de vous excité,soutenons le ministre de La Défense

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin à 20:29, par Bao-yam En réponse à : Forces armées nationales : Une nouvelle entité dénommée Forces spéciales voit le jour

    Comme par hasard ça coïncide avec l’annonce de Macron de la fin de Barkhane et la transformation de l’intervention françaises en une lutte antiterroriste menée « avec des forces spéciales avec une forte composante française et des forces africaines, européennes, internationales ». Faites le lien...

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin à 20:29, par Jean MOULIN En réponse à : Forces armées nationales : Une nouvelle entité dénommée Forces spéciales voit le jour

    A lecture de l’article 3 et de la date du décret, je dis merci S.E.M le PF car la chose semble préparée un bon bout de temps mais soyons républicains en laissant les institutions accomplir leurs attributions sinon cette force spéciale deviendra un boulet.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin à 21:54, par KingBaabu En réponse à : Forces armées nationales : Une nouvelle entité dénommée Forces spéciales voit le jour

    C’est un bon pas, mais quel est le timeline de mise en place de cette force ? Le rôle des forces spéciales n’est pas de mener une guerre à la place des forces régulières. Or il s’agit de cela dont le pays a besoin en ce moment, que l’armée régulière mène la guerre et remporte la victoire sur lesdjihadistes. Il se trouve que faiblement équipées, mal encadrées, démoralisées, nos forces régulières ne jouent pas pleinement le rôle qui est le leur. Ce qui s’est passé récemment à Solhan, où nous avons vu l’inertie d’un détachement de l’armée situé juste à une quinzaine de km du lieu du massacre, est très révélateur de manque d’operationalité.Les forces spéciales c’est bien d’y avoir pensé mais c’est limité en nombre et ça a vocation à conduire des opérations spéciales limitées. Le drame que vit le Burkina Faso en ce moment demande qu’on mobilise le peuple autour de son armée dans cette grave situation, comme au temps de Sankara. Pour cela le président doit continuellement parler, galvaniser, exhorter, expliquer,’encourager, s’adresser aux Burkinabé par tous les moyens possibles (radios, télé, Facebook..) .

    Répondre à ce message

    • Le 11 juin à 07:36, par Passakziri En réponse à : Forces armées nationales : Une nouvelle entité dénommée Forces spéciales voit le jour

      KingBaabu,
      Vous avez soulevé là des aspects importants dans cette lutte !
      Malheureusement je ne sais pas si vous serez entendu.
      Si la puissance de feu est importante, elle risque de ne pas être suffisante dans cette lutte. Le Président du Faso et tous les acteurs majeurs doivent prendre le problème de la communication au sérieux . Quand nous parlons de communication, nous ne pensons pas à l’étouffement de l’information, mais de l’implication des populations même les plus réculées dans le combat. cela ne pourra fonctionner que si ces dernières ne se sentent pas laissées à la merci des assaillants la nuit venue.
      Notre armée doit aussi ressentir le soutient de tout le peuple derrière elle dans cette elle pour mener ses missions avec determination et serénité. Malheureusement là aussi le constat est que certains individus des organisiations et individus aux objectifs que je ne comprends pas passent leur temps à accuser sans preuves l’armée d’exactions sur des populations, tout en oubliant que ceusx qui nous attaquent ne viennent pas d’une autre planète.
      Enfin, nous sommes tous encore trop léthargique à nous mobiliser pour barrer la voie aux terroristes. Comment comprendre qu’aprés une enième tuerie , nous n’ayons jamais vu une manifestation pacifique monstre dans nos cités pour montrer notre rejet de toute velleité djihadiste sur notre territoire , sans distinction de l’appartenance ethnique, réligieuse ou politique ? Pour moi c’est le point qui me decoit le plus.
      Bref , la création d’une unité spéciale est bien et salutaire, mais aucune unité spéciale ne viendra à bout de ce fléau. Notre chemin est long , et nous devrons tous en prendre conscience.

      Passakziri

      Répondre à ce message

      • Le 11 juin à 12:27, par Matt En réponse à : Forces armées nationales : Une nouvelle entité dénommée Forces spéciales voit le jour

        @ Passakziri, malheureusement, ce sont des éléments de nos propres FDS qui ont contribué à davantage compliqué la situation. Avec les exécutions sommaires, ils ont poussé des centaines de personnes, surtout de jeunes, dans les bras de ces criminels djihadistes, pour venger leurs parents innocents tués. Et voilà que vous les encouragez à poursuivre cette grossière erreur. Il faut avoir un minimum de lucidité dans l’analyse de situations aussi difficiles, au lieu de verser dans l’émotionnel primaire.

        Répondre à ce message

        • Le 11 juin à 14:01, par Passakziri En réponse à : Forces armées nationales : Une nouvelle entité dénommée Forces spéciales voit le jour

          @ Matt,
          Justement c’est de ces genres d’affirmations gratuites sans preuves que je parle. Vous avez quelles preuves d’exécutions sommaires de la part d’éléments de nos propres FDS ? Moi j’en ai pas.
          Comment savez-vous que ceux qui attaquent le font pour se venger ? Avez-vous communiqué avec eux ? Jusqu’à l’heure où j’ecris ces lignes j’ignore les raisons de ces attaques puisqu’il n’y a pas de revendications qui nous expliquent le pourquoi des attaques..

          Passakziri

          Répondre à ce message

          • Le 11 juin à 20:31, par Matt En réponse à : Forces armées nationales : Une nouvelle entité dénommée Forces spéciales voit le jour

            @ Passakziri. Voilà ! À vous lire on sent que vous êtes un ouagavillois bon teint, sans aucune prise avec l’arrière pays. Allez au Nord et à l’est et renseignez-vous ! Moi, j’y ai des parents. Certainement pas vous !
            Et là y a pas besoin d’être des renseignements généraux ou des services secrets pour se rendre à l’évidence que les contrecoups que nous subissons dans ces régions, sont en très grande partie, des conséquences d’exécution sommaires de populations innocentes. Des chefs de villages et chefs religieux ont même attiré l’attention de certaines autorités militaires locales. Quand on vit, tranquillement calfeutré à Zogona, on ne peut que se fourrer le doigt dans l’œil, sur certains sujets.

            Répondre à ce message

  • Le 10 juin à 22:04, par Bouba Savadogo En réponse à : Forces armées nationales : Une nouvelle entité dénommée Forces spéciales voit le jour

    En réalité ce n’est pas la même chose. Le rsp était destiné à sécuriser un individu qui voulait s’éterniser au pouvoir. Il était sous les ordres d’un chef d’état-major particulier qui n’était pas sous les ordres du chef d’État-major général des armées, et qui rendait compte directement au Président. Dites moi quelle intervention le rsp a eu à mener pour sauver une situation ici au Burkina Faso ? L’unité ne s’occupait que de son chef, le Président. Je n’ai pas besoin d’être militaire pour savoir que certains éléments, malgré qu’ils n’avaient pas de grades, ne respectaient pas leurs chefs des autres unités. C’était comme si le rsp était un grade très élevé. Un caporal-chef au rsp était plus craint et respecté au sein de la population civile qu’un lieutenant d’une autre unité. Pourquoi ? Bon vent a cette nouvelle entité. Que la paix revienne au pays des hommes intègres !!!

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin à 22:21, par loya En réponse à : Forces armées nationales : Une nouvelle entité dénommée Forces spéciales voit le jour

    Ne confondons pas RSP du temps de Blaise Compaoré c’était créer pour la sécurité du président Blaise et ses compagnons et non pour aller en guerre contre l’ennemis qui viennent attaquer le Burkina , si je comprends bien cette force spéciale est pour but pour aller au front contre les terroristes BONNE CHANCE à cette nouvelle force spéciale.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin à 22:36, par Leberger En réponse à : Forces armées nationales : Une nouvelle entité dénommée Forces spéciales voit le jour

    Il était vraiment temps car beaucoup de pays en ont créé.Tout comme aux états unis ce sont ces Forces Spéciales (Navy seals) qui ont permis de neutraliser Ben Laden. C’est également les forces spéciales qui ont permis d’éliminer le chef de l’état islamique Aboubacar Al bagdadi

    Répondre à ce message

    • Le 11 juin à 02:03, par Zach En réponse à : Forces armées nationales : Une nouvelle entité dénommée Forces spéciales voit le jour

      Cette nomenclature, Force Speciale (FS), est encore souce de problemes. Notre armee avait une ou des forces speciales bien calees. Maintenant une autre force speciale pour quoi ?

      Imaginez-vous etant deja dans une force speciale sans notre armee... Personnellement, comment allez-vous vous sentir dans la tete ?

      En quoi cette nouvelle force sera differente des autres ? Ma famille est large et tres impliquee dans l’armee avec des tetes dirigeantes qui ne sont pas utilisees.

      Il faut faire attention en ne reveillant des chose dont nous n’avons pas besoin. Je me demande ou RMCK a la tete de nos jjours. Creer une unite speciale comme ca... POUR QUOI et POURQUOI ?

      Voila ici meme que d’aucuns ici confondent cette force a un futur RSP ! Ou sont les soi-disants conseillers communicateurs du PF !?

      Répondre à ce message

  • Le 10 juin à 23:37, par Nick En réponse à : Forces armées nationales : Création d’une nouvelle entité dénommée « Forces spéciales »

    Le regime Rock est vraiment un regime Moutamouta au sens propre du term. Cette Force Speciale aurait du etre creee depuis Janvier 2016 just appres l’attaque de Capuccino et Splendid Hotel. On aurait jamais du attendre 6 ans et apres que 132 vies innocentes aient ete sauvagement enlevees. Je pensais qu’on avait deja une telle force. Mais bon, mieux vaut tard que jamais.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin à 23:44, par Zach En réponse à : Forces armées nationales : Création d’une nouvelle entité dénommée « Forces spéciales »

    Notre armee a deja des forces speciales ! Je ne trouve l’appelation incomplete ; on devrait Force Speciale Anti Djihadiste ou Terroriste (FSAD ou FSAT) ou quelque chose comme ca.

    Pour moi, le dematelement de Barkhane explique plutot la genese de la FSAD/FSAT car tout simplement, il serait incongru et cher de ramener tout le materiel de Barkhane en France. Ce materiel, deja depasse et use par les conditions du Sahel et Sahara, ira a cette force ! Rien que des calculs !

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin à 00:12, par Voltaïque Indigné. En réponse à : Forces armées nationales : Création d’une nouvelle entité dénommée « Forces spéciales »

    Le Général DIENDERE patron du Renseignement Burkinabè et père spirituel du RSP avec ses unités Anti Terroriste a été trahi et tué par ZIDA notre fameux Généralton de pacotille déserteur radié de son état et devenu paweogo pendant que son pays est en guerre asymétrique avec les djiadistes. Le PF RMCK a ressuscité DIENDERE en créant d’abord l’ANR ( Agence National de Renseignement) et maintenant les Forces Spéciales qui ne sont que des Unités Anti Terroriste. Quel gâchis et que de temps perdu ! Pourtant une voix sage nous avait recommandé de ne pas se précipiter et dissoudre le RSP et de laisser son sort au nouveau President qui sortirait des élections.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin à 02:09, par Zach En réponse à : Forces armées nationales : Création d’une nouvelle entité dénommée « Forces spéciales »

    Et j’ajoute avec vehemence pour dire a ce gouvernement d’eviter de presenter le BF comme un pays disseque, faible, et qui ne sait pas ce qu’il fait. Je suis profondement decu de la prise en charge de la situation qui prevaut. Je ne veux pas arreter d’aimer monn pays a cause d’unne ceratine cliquaille au pouvoir.

    A bon entendeur, salut ! 

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin à 06:34, par NZ En réponse à : Forces armées nationales : Création d’une nouvelle entité dénommée « Forces spéciales »

    Pour gagner en temps, faites appel à certains éléments de l’ex RSP notamment certains responsables pour la mise en place de cette force. Ils n’étaient pas tous mauvais au RSP. Nous y avions de très bons élément loyaux.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin à 06:40, par caca En réponse à : Forces armées nationales : Création d’une nouvelle entité dénommée « Forces spéciales »

    Ah ok ! j’ai pris note que après le démantèlement du tigre sur papier (ex-RSP) voici venu la mise en lumière les Forces spéciales du régime MPP. Cette FS arrive le jour même où le président annonce la fin de l’opération Barkane de France au sahel. Cependant ce tigre du régime MPP existait déjà depuis 4 ans et les mécréants nous tuent comme mouches. Bon néanmoins une bonne nouvelle même si la nostalgie du RSP est réel.
    J’aime l’inspiration biblique avec l’histoire des hommes dans la gestion de la nation Israël. Surtout l’histoire biblique aux temps des juges nous indiquent la pertinence des Forces Spéciales à neutraliser les terroristes. Aujourd’hui, je voulais partager l’expérience Gédeon avec ses Forces Spéciales.

    Voici son histoire : Gédéon ou Gideon, également connu sous le nom de Yeroubbaal « Que Baal se défende », est un personnage biblique du Livre des Juges chapitres 6 à 8. Il est issu de la tribu de Manassé, et est fêté le 26 septembre.

    Gédéon est appelé par Dieu pour vaincre les Madianites. Mais Gédéon demande des gages. Voici le récit, dans la formulation de la Bible Segond :
    «  Gédéon dit à Dieu : Si tu veux délivrer Israël par ma main, comme tu l’as dit, voici, je vais mettre une toison de laine dans l’aire ; si la toison seule se couvre de rosée et que tout le terrain reste sec, je connaîtrai que tu délivreras Israël par ma main, comme tu l’as dit.
    Et il arriva ainsi. Le jour suivant, il se leva de bon matin, pressa la toison, et en fit sortir la rosée, qui donna de l’eau plein une coupe.

    Gédéon dit à Dieu : Que ta colère ne s’enflamme point contre moi, et je ne parlerai plus que cette fois : Je voudrais seulement faire encore une épreuve avec la toison : que la toison seule reste sèche, et que tout le terrain se couvre de rosée.
    Et Dieu fit ainsi cette nuit-là. La toison seule resta sèche, et tout le terrain se couvrit de rosée. »
    C’est ce « miracle », aussi appelé miracle de la rosée, qui est le sujet de nombreux tableaux, et aussi d’évocations dans les Biblia pauperum (Bible des pauvres), où il est évoqué en parallèle avec l’Annonciation et la Tentation d’Ève.
    Dieu ne souhaite pas que la victoire qu’il veut offrir aux Israélites sur leurs envahisseurs puisse être mal interprétée, attribuant leur victoire à leurs propres forces plutôt qu’à celle de Dieu. Il fait renvoyer plus des deux tiers des troupes rassemblées par Gédéon puis il lui propose de faire un nouveau tri parmi ceux qui restent. Le peuple descend vers l’eau pour boire. Dieu demande à Gédéon de retenir ceux qui ont « lapé l’eau en la portant à la bouche avec leur main ». Il ne reste alors plus que 300 hommes sur les 32 000 qui avaient rejoint Gédéon.
    Pendant la nuit, Gédéon s’infiltre dans le camp des Madianites et entend le rêve d’un des soldats (un pain d’orge qui roule dans le camp et renverse sa tente) et son interprétation par l’un de ses camarades (le camp livré par Dieu à l’épée de Gédéon). Lorsque les 300 Israélites lancent leur attaque à coups de trompettes en criant : « L’épée de Dieu et de Gédéon ! », les Madianites sont pris de panique dans le camp et s’entretuent. La victoire est assurée et Isaïe rappelle « le jour de Madian » et « la défaite de Madian ». Les survivants s’enfuient.
    Gédéon appelle de nouveaux renforts des quatre tribus liguées. Les hommes de la tribu d’Éphraïm participent également à bloquer la fuite des Madianites et à capturer deux de leurs princes (Oreb tué au rocher d’Oreb et Zéeb tué au pressoir de Zéeb) dont les têtes sont rapportées à Gédéon. Gédéon calme ainsi le ressentiment des Éphraïmites, laissés en dehors de la coalition contre les envahisseurs.
    La petite troupe de Gédéon poursuit deux rois appelés Zébah et Tsalmounna qui se sont échappés sur l’autre rive du Jourdain. Deux villes appelées Soukkot et Penouel sur le chemin refusent d’approvisionner Gédéon. Après avoir rattrapé les deux rois et les avoir tués de sang-froid (ils étaient les assassins de ses frères), Gédéon revient dans ces deux villes et bat les Anciens de Soukkot avec des épines du désert et des ronces puis détruit la tour de Penouel et tue les hommes de la ville.
    Après cette victoire, les Israélites demandent à Gédéon d’être leur roi. Il refuse, répondant que seul Dieu est leur guide. Le pays connait la paix pendant la durée de la vie de Gédéon.
    Gédéon demande aux Israélites l’or du butin pris aux Madianites et il le fait fondre pour fabriquer un « Éphod » (objet d’or généralement porté par les prêtres israélites) qu’il expose dans son village mais qui finit par être adoré comme une idole par le peuple d’Israël.
    Gédéon prend de nombreuses femmes d’origines diverses et a 70 fils. Parmi eux, Abimelech se proclamera roi à Sichem. À la mort de Gédéon, le peuple replonge dans le culte de Baal et oublie Dieu et la délivrance réalisée par le biais de la famille de Gédéon.
    Parfois, il faut être subjectif, ironique, et objectif. Comme dit l’Ecclésiaste : rien de nouveau sous le soleil ! N’est-ce-pas le retour du refoulé ?

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin à 07:21, par Pii pa Son Nouuh En réponse à : Forces armées nationales : Création d’une nouvelle entité dénommée « Forces spéciales »

    Allons droit au but. Tout ca la, c’ est de la politique. Ce n’ est pas parcre qu’ il manquerait le mot magique "Special" la, qu’ mon massacre allegrement des populations pendant 4 heures sans aucun mouvement de notre armee. Le probleme est ailleurs. Pardon, nous sommes tres remontes. Ne tentez pas de nous divertir.les forces " speciales", la, ca sera des nouveaux soldats venus de Mars et equipes correctetement ou bien ca sera les mememes militaires qu’ on rationne avec 3 balles, la, pour aller au front alors que les Ministres de la Defense se tapent des villas personnelles de 65 chambres ?. Vous allez nous prendre au serieux quand ? On dirait vous vous amuser avec le feu, hein ! Allons seulement !.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin à 07:55, par le Nomade En réponse à : Forces armées nationales : Création d’une nouvelle entité dénommée « Forces spéciales »

    C’est bien de créer une unité d’élite de plus mais en réalité le problème c’est l’engagement des hommes sur le terrain.
    Que ce soit force spéciale ou force ordinaire ce n’est pas normal que des militaires attendent à 10 km pedant qu’on massacre tantd’innocents. Une armée n’a de raison d’être que pour potager les populations. La preuve est que le Mali dispose des forces spéciales mais quand les Chefs ont constaté qu’il y avait une crise politique à Bamako, ils ont abandonné le front pour venir prendre le pouvoir et s’installer confortablement au risque de mettre le pays au banc des acusés.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin à 09:41, par Zama En réponse à : Forces armées nationales : Création d’une nouvelle entité dénommée « Forces spéciales »

    Enfin la bonne décision.Mais de grâce pour la formation et l’quipement de ces hommes coopérons avec des partenaires fiables,il ne faudrait pas encore laisser la France venir récupérer nôtre initiative comme ca été le cas du G5 et de l"eco.Des pays comme la Turquie ou l’iran peuvent nous appuyer avec des résultats concerts. Comme Israël l’a fait avec le BIR au Cameroun.Il est grand temps que nous nous jouons des accords bidons de coopération avec le diable pour chercher notre propre voie.Memz dans un couple si ça ne va paß le divorce est permis.Touadera ne porte pas de cornes,mais il vient de donner la leçon aux proxys habillés en rebelles de jean ive le drian.On ne peut pas prétendre combattre le terrorisme au sahel et aller soutenir le front al nostra contre Assad en Syrie.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin à 10:02, par Ah En réponse à : Forces armées nationales : Création d’une nouvelle entité dénommée « Forces spéciales »

    Notre situation actuelle n’est pas un problème de force spéciale ou de manque de matériel c’est un problème d’engagement patriotique.Aujourd’hui le militaire a tellement prit gout à la vie qu’il n’est plus prêt à sacrifier sa vie pour la patrie. C’est le même cas que nous civils qui nous cachons derrière les écran pour parler au hasard. Nous ne sommes pas non plus prêt pour aller au front appuyer les FDS. Je pense qu’il faut une rencontre sérieuse entre le Mogho Naba et l’Émir des Peuhls. Vous allez voir que la situation va un peu changer. Il ne sert à rien de parler de xénophobie ou de je sais quoi quand on aborde sur ce sujet. Même si, on envoie les force spéciale Américain, Russe, Français ça sera même chose car c’est pas un problème militaire. C’est ce que les Américains ont compris en Afghanistan. C’est un problème intercommunautaire.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin à 10:35, par TAZIEFF En réponse à : Forces armées nationales : Création d’une nouvelle entité dénommée « Forces spéciales »

    J’ai toujours à l’esprits les propos de Sy Chérif qui dénigrait le RSP. J’espère que lui aujourd’hui avec la position qui est la sienne saura nous sortir "un corps d’élite" mieux que le RSP.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin à 10:40, par Schan Djyt En réponse à : Forces armées nationales : Création d’une nouvelle entité dénommée « Forces spéciales »

    Juste une petite remarque :
    les masques (covid) sont "claires", ils deviennent un danger et signalent la position du soldat. N’est pas cela être une cible (militaire) ????
    Merci

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin à 11:06, par Stalinsky En réponse à : Forces armées nationales : Création d’une nouvelle entité dénommée « Forces spéciales »

    Ne vous faites pas d’illusion avec cette création. Si vous avez suivi France 24 ce matin, Le Président Français expliquait sa vision par la fin de l’opération Barkhane qui n’a pas pu vaincre les terrorises et la venue de l’Opération TAKUBA qui verra la venue des UNITES SPECIALES de forces Européennes notamment Thèques, Polonais, Suédois et Estonniens anti-Russes, pour tester la coordination de leurs opérations avec les Américains installés au Niger et éprouver leurs matériels de guerre dans des conditions extrêmes. Effectivement pourquoi envoyer des étrangers qui ne connaissent pas nos ethnies et qui ne comprennent pas la langue Française et qui sont la plupart du temps racistes (j’ai étudié dans ces pays et je les connais). En réalité c’est une recolonisation de l’Afrique qui est en cours et une préparation à la 3ième guerre mondiale contre la Russie. C’est pourquoi la Russie renforce leur présence en Centrafrique et peut être bientôt au Mali. Si ce n’était pas le cas pourquoi aller créer un Centre de formation de forces spéciales africaines contre les djihadistes en Côte d’Ivoire qui ne remplie pas les conditions pédoclimatiques, topographiques et sociales pour cette lutte. Il aurait fallu logiquement l’installer dans un pays du Sahel. C’est pour se positionner dans ce sens qu’intervient cette création et montrer à Macron que eux, en bon élève, travaille dans ce sens et ont pris les devants. Il faudrait que les Burkinabê ne se fassent pas d’illusion sur la nature de notre gouvernement qui est un gouvernement Bourgeois et non révolutionnaire comme celui de Thomas SANKARA.
    La solution à la situation que nous connaissons est ;
    - la création d’une armée populaire avec 200 hommes et femmes en moyenne armées de Kalachnikov dans chaque village du Burkina encadrée par l’armée.
    - La création d’un corps de gardes frontières au sein de l’armée et en symbiose avec les agents de eaux et forêts traquer les djihadistes qui viennent du Mali ou du Niger pour commettre des exactions, voler du bétail et de l’or..
    - Dès maintenant sécuriser toutes les villes du Burkina par l’installation de cheik-point de sacs de sable à l’entrée des villes et à leurs points stratégiques. Les jeunes de chaque ville et village peuvent se mobiliser pour ces réalisations.
    Je défie mon ami Roch et Schérif Sy de réaliser ces propositions si ils ont encore en eux un petit sentiment révolutionnaire. Nous sommes un pays en guerre. Réfléchissez et soyez autonomes.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin à 11:27, par Le Patriarche En réponse à : Forces armées nationales : Création d’une nouvelle entité dénommée « Forces spéciales »

    Bonjour chers confrères internautes et webmasters. Le Patriarche voudrais aussi s’inviter à analyser les avis des autres intervenants sur ce sujet, création de force spéciale.
    AINSI LA FORCE SPÉCIALE EST LA SOLUTION ADEQUATE, DONC ELLE A DEJA RÉUSSI À SES MISSIONS, PEUT- ON RETENIR :
    1- sa publicité a déjà bien réussi ;
    2- elle a le privilège d’être directement liée au Président ; ce qui la rend forte ;
    3- il a un statut particulier la rendant vraiment spéciale ;
    4- ses commandants et ses éléments s’imaginent déjà les avantages pécuniaires qui leur seront servis ainsi que les honneurs lors des défilés...
    5- elle a reçu parce qu’elle rencontre l’assentiment de beaucoup de gens ;
    6- elle a reçu parce qu’au Burkina, on a toujours pensé que le nouveau-né est meilleur que ses aînés
    Etc.
    AINSI LA FORCE SPÉCIALE A DÉJÀ ÉCHOUÉ À SES MISSION AVANT MÊME SA MISE EN PLACE, PEUT-ON RETENIR :
    1- parce que certains estiment qu’il fallait équiper les forces déjà existantes au lieu d’en créer d’autres ; donc divergences probables naîtront dans l’armée ;
    2- parce qu’une certaine force spéciale jugée "tigre en papier" et de tous les pires noms avait été démantelée
    3- parce qu’on a pas une vraie loi sur la sécurité intérieure, donc du désordre organisationnel de toutes les forces de l’ordre ;
    4- parce qu’ici au Faso, les chefs militaires ne savent combattre que dans les bureaux climatisés des camps de la ville, de la présidence, de la primature et des ambassades etc ;
    5- parce que notre armée n’a pas l’habitude de servir en rase campagne et surtout à la rudeur des conditions climatique et environnemental des zones envahies ;
    6- parce qu’il n’y a pas de coordination minimale entre les différents corps ;
    7- parce qu’aucune force ou corps ne pourait en elle-seule garantir la la quiétude, l’intégralité territoriale et la paix d’un pays ;
    parce que les éléments de cette force seront nécessairement issue de la même armée que le journaliste français vient de traîter d"armée papier" ;
    Etc.
    Ces deux résultats sont tirés de l’examen des interventions présentes et passées que j’ai réalisé. J’ai pas de point de vue personnel.
    CONCLUSION
    Une refondation générale et profonde des secteurs de la sécurité et de la défense n’est-elle pas nécessaire ? Mon intuition me laisse penser à l’existence d’un système de vampire qui empêche l’efficacité des différents corps chargés de protéger notre pays. Merci !

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin à 12:43, par HUG En réponse à : Forces armées nationales : Création d’une nouvelle entité dénommée « Forces spéciales »

    On cree une armees dans l armee comme le rsp.De la naissent les frustations entre frere d arme.ah le mpp ne veut pas laisser les pratiques de leur maitre

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin à 12:50, par Tout-Fini En réponse à : Forces armées nationales : Création d’une nouvelle entité dénommée « Forces spéciales »

    Bonjour,
    bonne initiative, cependant pour une efficacité immédiate je propose qu’on rappel les anciens RSP (qui ont déjà la formation) et de leur donner une feuille de route clair.
    Pas d’insultes mais des idées constructives.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin à 12:57, par Popol En réponse à : Forces armées nationales : Création d’une nouvelle entité dénommée « Forces spéciales »

    C’est de la diversion.
    j’ai toujours dit que la revolution du BF est inachevé. Le peuple a naivement fait confiance aux mêmes types de personnes que ceux qu’il a chassé.
    Le président doit faire preuve de courage politique pour prendre les vraies décisions face à la situation sécuritaire. Nous sommes en guerre , nous avons des spécialistes il faut les écouter et signer des partenariats avec des pays qui vont vraiment nous aider à restaurer la sécurité.
    Mais AVANT tout cela , il faut du patriotisme , la fin des égos , le sursaut pour la nation , la CRAINTE de DIEU , oui parce que nous sommes croyants , il faut arrêter le moutata Mr le PF , cette politique qui consiste à travailler à faire sembler de travailler.
    Cette force "spéciale" va-t-elle répondre aux problèmes suivants ?
    1°) l’absence de matériels de défense adéquat pour nos soldats
    2°) l’absence de renseignement sur les terroristes que l’on nous fait croire qu’ils sont si puissants que nous en sommes impuissants
    3°) l’absence de partenaire reconnu pour leur efficacité dans la lutte contre le terrorrisme ( la France nous a aidé dans quoi concretement dans ce combat ?)

    Si c’est juste pour prendre nos mêmes unités avec tous les problèmes connus et rebaptisé en "force speciale" c’est pas la peine.

    Il ya 2 maux principaux au BF :
    - un délitement de la morale (sociétale et ensuite politique) et cela commence par nos gouvernants
    - une absence de vraie patriotisme (pas le Burkindi des Tshirts ou bien qu’on repète à la TV à chaque fois qu’on veut)

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin à 13:29, par ollo En réponse à : Forces armées nationales : Création d’une nouvelle entité dénommée « Forces spéciales »

    Sans renier l’importance des forces spéciales, je dirai que le problème au Burkina est beaucoup plus un problème de gouvernance, de justice et d’équité. L’effort demandé contre le terrorisme le sera pour tous ou pour personne. Autant les FDS sont appelés à se sacrifier au front, autant ce sacrifice doit être vu à tous les niveaux. Depuis le début des attaques terroristes, on devrait voir cet effort de sacrifice dans l’administration publique par la ponctualité, l’assiduité, la célérité dans le traitement des dossiers. On ne devrait plus entendre parler d’affairisme dans la gouvernance du pays. Personne ne va se donner à fond lorsqu’il se rend compte qu’on fait du beurre sur son dos et que l’intérêt national tant chanté n’est qu’un jeu de dupe. A mon niveau, ce qu’il faut le plus pour notre cher pays, c’est arrêter les calculs sordides de tout genre pour mettre l’homme qu’il faut à la place qu’il faut et savoir valoriser le sacrifice de ceux qui se donne pour la patrie. Personne n’a envie d’être un héros dans un pays où les héros portent seuls leurs croix. Vous me direz comment ? Réponse : ils sont combien les burkinabè qui ont apporté un plat yoruba de mil ou un sac de ciment à la famille du Président SANKARA ? SVP Webmaster

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin à 14:13, par Burkiindi En réponse à : Forces armées burkinabè : Création d’une nouvelle entité dénommée « Forces spéciales »

    C’est une initiative à saluer. J’espere vraiment que cette force saura repondre à nos differentes attentes. Equipez ces futurs braves hommes de moyens adequats afin qu ils en finissent avec ce fleau qu est le terrorisme.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin à 14:25, par ciceron IIème du nom sur la toile En réponse à : Forces armées nationales : Création d’une nouvelle entité dénommée « Forces spéciales »

    Tant mieux si cette nouvelle entité vient à contribuer considérablement à la victoire sur nos ENNEMIS les vrais.
    Pour ce faire, il siérait bien que :
    - la corruption nauséabonde systémique et systématique moult et maintes fois décriée soit LITTERAMENT BANNIE de notre Institution en charge de la sécurité et de la défense :
    - le commandement soit politiquement conscient de l’ENJEU de cette guerre (qui nous est imposée..!..) pour mener à bien la mission à lui assigné. Car en mon sens, nous ne pourrons gagner ce combat que si nous avons une claire conscience qu’il s’agit ici de la lutte pour notre émancipation en tant que Peuple qui aspire à la plénitude de sa dignité.
    Je suis de ceux qui pensent que les boys américains et autres Israeliens ne feront pas mieux que nos frères soldats,dans ces mêmes conditions de travail mais surtout et surtout de commandement embastillé par les forces étrangères aux desseins bien connus.
    Aimablement ciceron IIeme

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin à 15:06, par Le baobab En réponse à : Forces armées burkinabè : Création d’une nouvelle entité dénommée « Forces spéciales »

    Créer une force spéciale,c’est créer une entité ayant un caractère dissuasive comme un loubard posté devant une banque ou autres lieux protégés.
    Si c’est pour lutter et vaincre le terrorisme actuel, il y a plutôt lieu de miser sur le renseignement.
    Lorsque vous prenez le Maroc,qui est un pays africain, les militaires ne bandent pas les muscles pour dire je suis "force spéciale,ou force extraordinaire etc ". Il travaille sur le renseignement :
    Chaque citoyen est un agent de renseignement : le boulanger,le boutiquier, le gérant d’hôtel,le taxi man, à l’université ,même le pilote qui vous fait atterrir dans un aéroport, la fille de joie etc.
    Tout le monde a compris qu’il faut signaler toute personne suspecte à l’autorité qui a mis des dispositions et les moyens nécessaires pour intervenir.
    C’est ce travail qu’il faudra faire pour venir à bout du terrorisme et autres bandits de grands chemins.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin à 15:46, par Horus En réponse à : Forces armées nationales : Création d’une nouvelle entité dénommée « Forces spéciales »

    Un RSP bis quoi ! Comme quoi, il fallait éviter de prendre des décisions sans bien les mûrir. Le RSP et ses ancêtres, le CNEC et son démembrement, le « Conseil » comme on l’appelait ont été responsables de nombreuses dérives et de plusieurs crimes de sang, ils n’ont jamais lutté contre le narco-terrorisme que nous connaissons en ce moment mais ils se sont avérés efficaces en matière de renseignement et redoutables sur des terrains étrangers dans ce qu’il convient d’appeler des « guerres sales » atypiques pour soutenir ou installer des dictateurs : Libéria, Togo, Soudan, Tchad, Angola… Je reste convaincu qu’on aurait pu tirer quelque chose du RSP après s’être débarrassé de ses brebis galeuses plutôt que de le dissoudre purement et simplement. On aurait gagné en temps et donc en efficacité si le RSP avait été expurgé et transformé en forces spéciales plutôt que de suivre les lubies de Zida et de ses partisans qui avaient des comptes personnels à régler

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin à 17:06, par koh En réponse à : Forces armées burkinabè : Création d’une nouvelle entité dénommée « Forces spéciales »

    à la différence du RSP, cette force spéciale sera sous le commandement du chef d’état major des armées. Donc dirigée par le général Miningou. il n’a pas pour mission de protéger le Roc ,sa famille et les institutions.
    Enfin Roc est à son dernier mandat donc il n’était pas obligé de créer cette force spéciale. S’il l’a fait c’est pour le bien du pays.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin à 17:50, par TRO En réponse à : Forces armées burkinabè : Création d’une nouvelle entité dénommée « Forces spéciales »

    Ma lecture des choses concernant cette France :
    - LA GIFLE : je crois qu’il s’agit d’un montage purement et simplement. Le monsieur a giflé c’est vrai ; mais de mon avis, il y a une volonté de faire paraître MACRON pour une victime car ces sociétés occidentales adorent la victimisation et soutiennent les personnes affectées. Raison, bientôt les élections présidentielles en France.
    - LE RETRAIT DE BARKHANE : ils sont nombreux les français qui désapprouvent cette opération au Sahel notamment pour les nombreuses pertes militaires et civiles de la France. Il faut les contenter car bientôt ce sont les élections présidentielles en France.
    - LE DISCOURS SUR L’EXPULSION DES MIGRANTS EN SITUATION IRREGULIERE. Les sondages en France démontrent que le discours ultranationaliste de Marine LE PEN séduit de plus en plus l’électorat composé notamment des vieux. Alors il faut pour Macron qu’il se "LEPENISE" pour espérer conquérir l’électorat qui est entrain de virer à l’extrême droite car bientôt, ce sont les élections présidentielles en France.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin à 18:10, par Mahama En réponse à : Forces armées burkinabè : Création d’une nouvelle entité dénommée « Forces spéciales »

    Quand la presse nous dit que nos chefs militaires ne jouent pas collectif, à quoi bon créer une force spéciale.
    Il faut d’abord résoudre la question de la cohésion des chefs militaires et de l’armée. Pas de charrue avant les boeufs, pas de fuite en avant.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin à 18:17, par Zach En réponse à : Forces armées burkinabè : Création d’une nouvelle entité dénommée « Forces spéciales »

    TROP VRAI, MON FRERE !

    QUE FAIRE ? Personnellement, je suis tres fatigue des problemes du Faso. Je ne suis qu’un etre humain ordinaire qui ne veut que juste vivre la vie. Les problemes me depassent !

    Répondre à ce message

  • Le 12 juin à 09:47, par ollo En réponse à : Forces armées burkinabè : Création d’une nouvelle entité dénommée « Forces spéciales »

    Je souhaite que le gouvernement communique plus par les résultats que par l’étalage de nos stratégies. Chaque fois qu’une puissance donne un torchon à notre armée et tienne à médiatiser cet évènement, moi j’assimile cela à de la tricherie. C’est une façon de dire à l’ennemi : "voici ce que possède l’armée burkinabè, voici sa situation réelle".. Sinon qui nous donne des renseignements publiques sur l’équipement et la formation des terroristes ?

    Répondre à ce message

  • Le 12 juin à 10:58, par raogo En réponse à : Forces armées burkinabè : Création d’une nouvelle entité dénommée « Forces spéciales »

    Moi je ne comprends pas le second paragraphe de l’article N°3. La compétence en dehors du territoire nationale ? est ce qu’une armée peut avoir une compétence sur le territoire d’un Etat souverain ?

    Répondre à ce message

  • Le 12 juin à 11:07, par raogo En réponse à : Forces armées burkinabè : Création d’une nouvelle entité dénommée « Forces spéciales »

    Encore un statut particulier qu’on vient de créer dans le pays. C’est le statut particulier du RSP qui avait fait la différence entre les autres militaires et le RSP. Attention, parce que le statut particulier peut encore créer un problème entre militaires.

    Répondre à ce message

  • Le 14 juin à 15:29, par France Corsaire En réponse à : Forces armées burkinabè : Création d’une nouvelle entité dénommée « Forces spéciales »

    Ou est la france quand les djihadistes ont passe 4 heures a tuer et a egorger des civiles ? France, ramassez vos soldats qui encadrent les djihadistes et foutez le camp. Vous ne servez a rien malgre vos avions. Alors, partez. Nous ne voulons plus de vous. Vous etes pires que les djihadistes. C’ est vous qui encadrez ces affreux. Vous etes plus affreux. Liberez mon pays, bande de pilleurs sans foi ni loi.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : Les forces de défense et de sécurité neutralisent des terroristes au Nord et sécurisent des villages à l’Ouest
Journée en hommage aux victimes du terrorisme : Susciter la réflexion pour une meilleure protection des droits des victimes des attaques
Insécurité : Six personnes tuées dans une attaque à Mangodara
Insécurité dans la Comoé : « Les forces de défense se sont déployées dans la zone » (Porte-parole du gouvernement)
Burkina Faso : Un militaire tué et trois autres blessés dans une attaque à l’Est du pays
Lutte contre le terrorisme : L’Armée française donne les détails sur la neutralisation d’Abou Walid Al Saharaoui
Lutte contre le terrorisme : La France affirme avoir neutralisé un chef de l’État islamique au grand Sahara
Burkina Faso : Des enfants de soldats tombés au front scolarisés et leurs veuves autonomisées grâce au projet Go Paga
Lutte contre le terrorisme : « La gouvernance actuelle est catastrophique », déplore Yacouba Isaac Zida
Déplacés internes au Burkina : « Chaque ménage sera doté d’une carte avec un numéro de code barre pour une meilleure prise en charge »
Burkina Faso : Les Forces armées nationales mènent des opérations de ratissage dans la Comoé
Embuscade contre un convoi de la mine de Boungou : Le bilan s’alourdit
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés