Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Nul n’a le droit d’effacer une page de l’histoire d’un peuple, car un peuple sans histoire est un monde sans âme.» Alain Foka dans son émission " Archives d’Afrique"

Bobo-Dioulasso : La deuxième édition du Festival de l’Unité nationale prévue du 21 au 23 mai

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET • mardi 4 mai 2021 à 10h30min
Bobo-Dioulasso : La deuxième édition du Festival de l’Unité nationale prévue du 21 au 23 mai

L’artiste reggae-man et coordinateur du Festival de l’Unité nationale (FUNA), Bass Mandelson a animé le lundi 3 mai 2021 à Bobo-Dioulasso, une conférence de presse sur la deuxième édition dudit festival. Il prévu pour se tenir du 21 au 23 mai 2021 dans la ville de Sya.

Le FUNA est un évènement culturel de type festivalesque qui a pour objectif de promouvoir la culture du Burkina Faso et de servir de tribune d’encensement de l’unité, de la cohésion sociale selon l’adage « Tous pour un, un pour tous ». C’est également une unité pour une meilleure insertion dans un monde de plus en plus ouvert. Il entend en ce sens se servir de la culture pour renforcer la paix et l’échange dans un monde ouvert et incertain.

Cette deuxième édition se tiendra du 21 au 23 mai 2021 à Bobo-Dioulasso à l’Espace jeunesse de Dafra à Ouezzin Ville sous le thème « Promouvoir les richesses culturelles du Burkina Faso pour favoriser l’unité nationale ».

Bass Mandelson, artiste reggaeman et coordinateur du Festival de l’Unité nationale (FUNA)

Concernant les principales activités qui se dérouleront au festival, il s’agit de la grande scène qui est l’activité fondamentale du FUNA, qui constitue la principale attraction nocturne du festival et accueille les prestations artistiques ainsi que les cérémonies d’ouverture et de clôture ; un village de l’unité nationale qui va accueillir une grande foire de plus de 100 exposants qui viendront exposer des produits divers venus de toutes les régions du Burkina Faso. Un panel sera également animé sur le thème du festival « promouvoir les richesses culturelles du Burkina Faso pour favoriser l’unité nationale. » Faute de financement, la quatrième activité du FUNA qui portait sur une formation professionnalisante en technique de son a été annulée.

Pour Bass Mandelson, coordinateur du FUNA, dans un monde de plus en plus globalisé, seule l’unité dans l’action peut être le socle sur lequel l’on pourrait s’adosser pour construire un monde meilleur. Il a évoqué en ce sens les actes de terrorisme, que vit le Burkina, qui ont révélé et exacerbé des fractures sociales ou profondes des différentes communautés vivant au Burkina Faso. Ainsi, du drame de Yirgou en passant par les stigmatisations, les replis identitaires et autres velléités régionalistes et religieuses, il y a lieu, à son avis, de s’inquiéter.

Le staff de FUNA

C’est pourquoi, Bass Mandelson estime que des efforts multiformes doivent être entrepris urgemment pour mieux forger la cohésion et l’unité nationale. Étant donné que les arts, les traditions ancestrales et la culture sont des maillons forts du vivre-ensemble depuis des siècles dans nos contrées, il est souhaitable que ceux-ci puissent s’exprimer et se renforcer davantage pour poursuivre la construction de l’Etat-nation dans sa diversité.

C’est donc de cette vision qu’il nourrit l’idée de contribuer à l’unité nationale à travers la conception de ce grand événement qui va porter sur l’expression des arts, la musique, etc. Durant le festival, toutes les communautés burkinabè pourront occuper un stand gratuit. Le festival devrait à terme contribuer au rayonnement du Burkina Faso comme une grande nation culturelle.

Haoua Touré
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Soum le Sapeur, artiste humouriste : Il n’est ni drogué, ni alcoolique
Musique : Rencontre avec l’artiste Grand docteur
Poésie : Une conférence publique pour expliquer son rôle au sein de la société
Théâtre : Le comédien Salifou Ouédraogo n’est plus
The Voice Afrique francophone : La lauréate de la 2e édition dit n’avoir pas reçu les 10 millions de francs CFA
Art vestimentaire : Un défilé de mode pour magnifier la contribution de l’Union européenne au secteur
Culture : Le vernissage « conscience » pour montrer le Burkina tel qu’il est
Culture : Un festival pour promouvoir la photographie artistique
Bobo-Dioulasso : La deuxième édition du Festival de l’Unité nationale prévue du 21 au 23 mai
Voyage en culture au Burkina Faso : Les instruments de musique…
« Parcours Form’Action » : La cohorte 2021 laisse pour la postérité « L’héritier »
« Ciné Park Academy » : Un centre polyvalent et intégré pour promouvoir la culture et le tourisme au Burkina
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés