Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Tu ne changeras jamais ta vie sans changer quelque chose quotidiennement ; Le secret du succès se trouve dans la routine de chaque jour» John C. Maxwell

Journée portes ouvertes de la SAP Olympic : Une vitrine pour promouvoir les produits de la société

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • jeudi 25 février 2021 à 22h00min
Journée portes ouvertes de la SAP Olympic : Une vitrine pour promouvoir les produits de la société

La Société africaine de pneumatiques (SAP Olympic) a ouvert ses portes, une fois de plus, à ses partenaires que sont les mécaniciens et vulcanisateurs du Burkina. Ce, à travers l’organisation d’une Journée portes ouvertes ce jeudi 25 février 2021 à Bobo-Dioulasso. Cette journée a concerné particulièrement les mécaniciens et vulcanisateurs de la « zone de Nouna » qui regroupe les villes de Dédougou, Bondokuy, Nouna, Tougan, Toma, Ouarkoye, etc.

Depuis un certain temps déjà, la Société africaine de pneumatiques (SAP Olympic) a initié les Journées portes ouvertes (JPO) dans le but de faire connaître l’entreprise et ses produits au grand public, notamment aux mécaniciens et vulcanisateurs du Burkina Faso. L’activité de ce jeudi 25 février 2021 marque la fin de la série des JPO destinées aux partenaires des villes de l’Ouest du pays.

Cette journée a été une occasion de dialogue et de partage d’expériences entre les acteurs de la SAP Olympic, les mécaniciens et les vulcanisateurs de ces différentes villes. Ce fut aussi une journée de découverte de la société pour bon nombre de participants, qui ont pu ainsi s’imprégner du mode de fabrication des pneumatiques. « Cette journée permet également de raffermir les liens entres les différentes entités et de recenser les différentes préoccupations des acteurs pour une meilleure promotion de nos produits », a ajouté le directeur général de la SAP Olympic, Hayouba Niaoné.

Le directeur général de la SAP Olympic, Hayouba Niaoné.

A l’image des pharmaciens et des délégués médicaux ou des agents de santé en général, le DG de la SAP Olympic a présenté ses partenaires (mécaniciens et vulcanisateurs) comme des prescripteurs. « Pour nous, les mécaniciens et les vulcanisateurs sont comme des pharmaciens ou des délégués médicaux. Lorsque vous êtes malades et vous vous présentez devant un agent de santé, c’est lui qui pose le diagnostic.

Et au vu de votre mal, il vous prescrit des produits pour vous soigner. De la même manière, les utilisateurs des engins à deux roues, lorsqu’ils ont des soucis mécaniques avec leurs engins, ils ont recours aux mécaniciens pour avoir des conseils efficaces en vue de changer les pièces dont ils ont besoin. C’est à ce titre que nous disons que les mécaniciens sont des prescripteurs de pneumatiques et de chambres à air aux usagers des engins à deux roues », a-t-il expliqué.

Les produits de la SAP Olympic présentés au public.

C’est pourquoi, il a décliné ses attentes vis-à-vis de ses partenaires. « À l’issue de cette visite, nous voulons que nos partenaires soient des prescripteurs de nos produits et aussi des ambassadeurs pour défendre la qualité de nos produits auprès de leurs clients. Parce que nous faisons des produits de qualité et cela est reconnu sur le plan national et à l’international », a laissé entendre Hayouba Niaoné.
Au cours de cette journée, les participants ont eu droit à une visite de l’usine, suivie d’une démonstration de montage de pneus d’engins à deux roues sans chambre à air. Aussi, une tombola a permis à certains participants de repartir avec des pneus SAP Olympic et un vélo.

Inciter les populations à utiliser les produits de la SAP Olympic

Selon Sidy Mohamed Ouédraogo, directeur commercial et marketing de la SAP, cette initiative permet aux participants d’apprécier le travail fait à la SAP afin d’inciter les populations à utiliser les produits qui y sont fabriqués. De son constat, les mécaniciens ont commencé à comprendre que les produits de la SAP sont les meilleurs. « Aujourd’hui, il y a une amélioration par rapport à la situation de mévente. Et l’objectif, c’est de vraiment renforcer notre capacité de production surtout en termes de qualité et de volume pour satisfaire la population burkinabè et de l’Afrique toute entière », a-t-il signifié.

Sidy Mohamed Ouédraogo, directeur commercial et marketing de la SAP.

Toutefois, il a reconnu que la fraude à la peau dure au Burkina, et qu’il ne s’agit pas d’un fléau qu’on peut combattre en un jour. En effet, bien qu’étant la seule société de fabrication de pneumatiques pour engins à deux roues en Afrique de l’Ouest, la SAP Olympic, depuis plusieurs années, est confrontée à des difficultés pour écouler ses produits à cause de la fraude et la concurrence déloyale.

Créée dans les années 1972 et exploitée par des Burkinabè, la SAP Olympic est une société industrielle qui fabrique et commercialise des pneus et chambres à air pour les engins à deux roues ainsi que des articles techniques en caoutchouc. Basée à Bobo-Dioulasso, elle s’est fixé pour objectif d’ « être le leader de l’industrie du caoutchouc dans la sous-région ouest-africaine ».

Grâce à ses années d’expérience, elle maîtrise parfaitement la transformation du caoutchouc naturel et synthétique et est capable de répondre à toutes sortes de demandes d’application industrielle à base de caoutchouc. La SAP Olympic distribue ses produits principalement sur le marché burkinabè et en partie en Côte d’ivoire, au Mali, au Sénégal, etc.

Romuald Dofini
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Ramadan : Des recommandations alimentaires pour le jeûne
Gaoua : La fondation Rafi Dermardirossian donne le sourire à des personnes marginalisées dans la région du Sud-Ouest
Santé et droits sexuels et reproductifs : Un nouveau projet au profit des jeunes de quatre pays ouest-africains
Gouvernance et management des OSC : L’ONG Diakonia outille 50 apprenants issus d’organisations partenaires
Danger du foncier au Burkina : Comment désamorcer la bombe, si les plus « grands propriétaires terriens sont des autorités politiques et administratives » ?
L’économie politique de la décentralisation en Afrique : Les défis actuels du Burkina Faso
Communauté musulmane du Burkina : Des fidèles s’opposent à l’investiture du nouveau président
Préoccupation foncière au Burkina : Le flacon d’antidotes de la commission épiscopale justice et paix
Deuxième dimanche de Pâques : "Evangile Pour Tous Burkina Faso" implore la miséricorde de Dieu pour les prisonniers de la MACO
Cantine scolaire : Alice Gisèle Sidibé Anago pour assurer « à chaque enfant au moins un repas équilibré par jour »
Nutrition : Un nouveau projet pour prévenir le retard de croissance chez les enfants au Burkina
Projet Weoog-Paani : Le comité technique de suivi passe en revue les deux premières années de mise en œuvre
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés