LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Le lion et la panthère sont inoffensifs ; en revanche, les poules et les canards sont des animaux très dangereux, disait un ver de terre à ses enfants” Bertrand Russel

Élections couplées 2020 au Burkina : La distribution de l’argent représente 60% des formes de corruption

Publié le jeudi 11 février 2021 à 15h43min

PARTAGER :                          
Élections couplées 2020 au Burkina : La distribution de l’argent représente 60% des formes de corruption

Tous les partis politiques ont fait usage de plusieurs formes de corruption, mais l’argent représente 60 %. C’est le bilan que dresse le Réseau national de lutte anti-corruption (REN-LAC), ce 11 février 2021 , à Ouagadougou, au cours d’un déjeuner de presse, après une étude sur la corruption en période électorale. Il s’agit d’un rapport sur l’observation de la fraude et de la corruption électorales lors des élections couplées du 22 novembre 2020.

Pour le secrétaire exécutif du REN-LAC, Sagado Nacanabo, l’objectif du rapport est de porter à la connaissance de l’opinion, les irrégularités constatées lors des élections couplées présidentielle et législatives de 2020. Ceci sur la base des formes de corruption, et faire des recommandations pour limiter les dégâts de la corruption sur le processus démocratique burkinabè.

Le poids de l’argent constaté lors des élections couplées de 2020

Plusieurs irrégularités ont été constatées lors de l’observation des élections. Le REN-LAC a mobilisé 44 Observateurs, qui ont observé 54 bureaux de vote sur l’étendue du territoire national. Les observateurs ont relevé l’indisponibilité du matériel dans certains endroits. Certains représentants des partis politiques n’étaient pas dans les bureaux de vote, sauf les candidats MPP, CDP, UPC.

Les observateurs ont constaté la distribution d’argent dans plusieurs localités. L’argent représente 60% des formes de corruption. Contre d’autres formes de corruption, notamment des dons en nature (21%) , distribution de carburant (9%) distribution de tee-shirt avec ou sans l’effigie du parti (5%).

Le MPP en tête de la corruption

Le MPP représente 46.9% de cas de corruption. Donc en tête de la corruption pendant les élections de 2020. Suivi du CDP, de l’UPC et des autres partis. Sur les 206 cas de corruption électorale observés, cela concerne en majorité de la distribution d’argent.

Pour le REN-LAC :« Tous les moyens ont été utilisés pour avoir l’électorat. Il s’agit aussi des campagnes électorales déguisées avant le début légal, à travers des cartes d’identités subventionnées, ce qui constitue la violation du code électoral. Mais aussi de affiches faites de façon désordonnée. Il y a aussi le manque de transparence dans le recrutement des agents électoraux. Le droit de vote de certains citoyens remis en cause dans certains endroits, à travers le non affichage des listes électorales, l’ouverture tardive des bureaux de vote, la fusion des bureaux de vote sans informer les électeurs ».

Recommandations

« Notre objectif n’est pas de qualifier de la crédibilité. C’est à chacun de tirer les conséquences. Ce sont les faits qu’on a donnés. Voilà ce qu’on a vu. Nous demandons aux populations d’apprécier. Nous pensons qu’il ne faut pas coupler la pauvreté à la corruption. Les distributions de billets de banque que j’ai vues, ce n’était pas les populations les plus pauvres. Certains volent et pensent que c’est leur argent . Mais c’est peine perdue. Prendre 5000 frs CFA contre 5 ans de mandat, c’est peine perdue » alerte Sagado Nacanabo

Il faut repenser le mécanisme de financement des partis politiques, adopter une loi sur le financement privés, rendre publics les rapports sur l’utilisation des fonds publics, proposer une loi sur le plafonnement des dépenses publiques, renforcer la formation des agents électoraux.

Selon Sagado Nacanabo, "les partis politiques nous ont dit que la corruption électorale n’est pas une mauvaise chose. Ils disent que s’ils ne corrompent pas, c’est parce qu’ils n’ont pas de moyen. Les gens nous ont dit que s’ils gagnent l’argent, ils vont faire la corruption pour gagner les élections".

La subvention des CNIB est une corruption. Ce sont des subventions faites pour les voter, sinon les subventions allaient continuer. Si les gens subventionnent les CNiB pour voter, pose la question de la citoyenneté. », Sagado Nacanabo, secrétaire exécutif du REN-LAC

E.K.S
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Vos commentaires

  • Le 11 février 2021 à 14:16, par VICTOR En réponse à : Élections couplées 2020 au Burkina : La distribution de l’argent représente 60% des formes de corruption

    Vous perdez votre temps messieurs car sans argent vous ne pouvez aller nulle part à fortiori vous faire entendre ; à moins d’interdire les campagnes électorales.

  • Le 11 février 2021 à 14:27, par Akhenaton En réponse à : Élections couplées 2020 au Burkina : La distribution de l’argent représente 60% des formes de corruption

    Je suis sur qu’à la fin de cette activité, vous les membres du renlac, les journalistes et les participants vont prendre des frais de participation ou de carburant ou perdiem. Les partis politiques sont financés par L’État. Dabs les ateliers il y’a des perdiems pour tous y compris pour les journalistes qui viennent couvrir l’activité. Alors de grâce, je l’ai maintes fois dit ici. Personne n’a fait voeux de pauvreté ici au Faso. Alors laisser les populations tranquilles. Commencez vous d’abord par changer. De quel droit on donne de l’argent aux partis politiques ? Webmaster laisse passer stp

  • Le 11 février 2021 à 17:11, par yelmingaan blaan saa hien En réponse à : Élections couplées 2020 au Burkina : La distribution de l’argent représente 60% des formes de corruption

    ET vous même Renlac de valeur ,sincèrement,avez vous été au _bas mot,tenté de soudoyer certains témoins en guise d argent pour carburant ou alcool pour délier les langues afin d’ arrondir vos statistiques ?!vous n êtes pas obligé de répondre !

  • Le 11 février 2021 à 17:15, par y En réponse à : Élections couplées 2020 au Burkina : La distribution de l’argent représente 60% des formes de corruption

    Quand les élus siègeront gratuitement, les électeurs aussi voteront gratuitement.

  • Le 11 février 2021 à 17:17, par Pensif En réponse à : Élections couplées 2020 au Burkina : La distribution de l’argent représente 60% des formes de corruption

    Merci pour les efforts d’analyse. On peut se demander si le principe de la campagne électorale ne porte pas en elle-même les germes de la corruption. Aujourd’hui, pas d’ateliers sans perdiems pour tous les participants. Il faut ajouter pause café et pause déjeuner et bien traiter les journalistes. Qui finance le RENLAC ? Peut il critiquer ses bailleurs de fonds. Je pense d’ailleurs que ce sont des ressources étrangères. Il n’y a pas de corruption dans le principe de ces financements ? D’autres appellent cela ingérence. C’est vrai que c’est général de toute façon. Bon courage. Mais un peu de réalisme et faites des propositions concrètes et simples.

  • Le 11 février 2021 à 17:43, par LUI En réponse à : Élections couplées 2020 au Burkina : La distribution de l’argent représente 60% des formes de corruption

    SALGADO,SALGADO,SALGADO,SALGADO,ton histoire de corruption là devient du divertissement hein.Mais c’est où même lor des élection l’argent ne coule pas ?La vertu que vous exigée n’existe nulle part sur terre ou la sincérité du politicien est sans doute.Et tient toi bien là le politicien n’a pas besoin d’argent en période électorale règne aussi une dictature féroce qui ne laisse aucune société civile comme le REN-LAC exister.

  • Le 11 février 2021 à 18:23, par Bebeto En réponse à : Élections couplées 2020 au Burkina : La distribution de l’argent représente 60% des formes de corruption

    Le BF un pays de cirque et de grands comédiens
    Donc payer aussi un cercueil donner 2 une famille pour enterrer une personne décédée serait aussi de la corruption. N’est-ce pas, ?
    Aller donner du savon et un billet de 5000F lors d’un baptême serait aussi de la corruption. Ou bien ?
    Aller soutenir des nouveaux mariés 2 leur mariage serait aussi de la corruption. Continuons.
    Aider une personne à payer ses ordonnances serait aussi de la corruption. Continuons toujours.
    Payer la scolarité d’un enfant de son village qui coûte nettement plus chére que le coût de la carte d’identité, serait aussi de la corruption. C’est bien ça non ???
    Pisser où se soulager dans le champ d’un paysan serait aussi de la corruption, puisque le champ du paysan sera enrichi par l’urée et le "caca" déposés. N’est,ce pas ?
    D’ici là vous direz que de saluer même serait de la corruption

  • Le 11 février 2021 à 19:40, par Le Vigilent En réponse à : Élections couplées 2020 au Burkina : La distribution de l’argent représente 60% des formes de corruption

    Mr Safari NACANABO,
    D’ou le RENLAC tient-il les ressources qui leur permettent de déployer ses observateurs dans les bureaux de vote ? S’agit-il uniquement des cotisations des membres et sympathisants ? S’il y a des dons en argent ou en mature de quelques origines que ce soit on pourrait aussi y voir une corruption qui ne dit pas son nom. Est que vos observateurs n’ont pas été pris en charge dans le cadre leur mission de surveillance du processus électoral. Vous pensez que la campagne électorale consiste à s’asseoir dans son salon pour thèses et attendre tout bonnement que les électeurs vous suivent ? Si l’on veut bien vous suivre, même le fait de présenter des programmes de société aux électeurs pourrait être qualifié de corruption.

  • Le 11 février 2021 à 20:08, par Tendaogo En réponse à : Élections couplées 2020 au Burkina : La distribution de l’argent représente 60% des formes de corruption

    Pour continuer à bénéficier des subventions et autres primes il faut bien que le RENLAC trouve la corruption, partout et en tout, et qu’il proclame chaque année que la situation de la corruption va de mal en pis au pays des hommes intègres. Si la situation évolue dans le bon sens les ressources pour combattre le phénomène diminueront considérablement. D’ou la nécessité de toujours dramatiser pour maintenir le flux des ressources.

  • Le 11 février 2021 à 21:59, par Sacksida En réponse à : Élections couplées 2020 au Burkina : La distribution de l’argent représente 60% des formes de corruption

    L’on sait que la corruption, les detournements de deniers publics, les vols et les fraudes diverses des delinquants a colts blancs et des agents vereux sont des pratiques qui tuent l’economie nationale et donc empechent le developpement des populations. Donc le RENLAC et l’ASCE LC continuez votre travail sur le terrain car aucun regime n’est eternel, et bien sur le temps viendra surement ou tous ces dossiers de crimes economiques et financiers seront utiles. Des Tribunaux Speciaux ou Populaires auront a juger ces dossiers et des delinquants vont rendre gorge. Salut.

  • Le 12 février 2021 à 10:52, par sai En réponse à : Élections couplées 2020 au Burkina : La distribution de l’argent représente 60% des formes de corruption

    Financer des OSC pour faire le bilan des élections doit aussi être déclaré comme corruption.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : Mousbila Sankara a été "enlevé"