Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les obstacles sont ces choses que vous apercevez lorsque vous détournez les yeux de vos objectifs.» Henry Ford

Santé : 115 autres ambulances pour les communes du Burkina Faso

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mercredi 28 octobre 2020 à 19h59min
Santé : 115 autres ambulances pour les communes du Burkina Faso

La ministre de la Santé a procédé à la remise officielle du 2e lot des 300 ambulances destinées aux communes du pays. C’était ce mercredi 28 octobre 2020 en présence du ministre de l’éducation nationale et des gouverneurs de région.

En juin 2020, le Premier ministre Christophe Dabiré procédait à la remise officielle de 185 ambulances aux communes du Burkina Faso. Elles constituaient le premier lot de 300 ambulances acquises par le gouvernement. Cet après-midi du 28 octobre 2020, la ministre de la Santé, Pr Léonie Claudine Lougué, a remis officiellement le reste des ambulances acquises, au nombre de 115 aux gouverneurs de région.

Le lot est composé de 77 ambulances de type A et 38 de type SAMU. Les ambulances de type A sont légères conçues et équipées pour le transport sanitaire de patients dont l’état de santé ne laisse pas présager une situation de détresse présente ou future, a expliqué la ministre de la Santé, Pr Léonie Claudine Lougué/Sorgho.

La ministre de la Santé, Pr Claudine Lougué

Elles sont équipées de places assises pour l’agent de santé et les accompagnants de malades. Elles sont adaptées aux besoins des communes auxquelles elles ont été affectées. Les ambulances de type SAMU sont des ambulances de secours et de soins d’urgence de type B et C. Elles sont conçues pour le transport, les premiers soins, les soins intensifs et la surveillance des patients durant tout le transfert. Ces ambulances sont destinées aux centres hospitaliers régionaux et au SAMU (Service d’aide médicale d’urgence) qui devrait être opérationnel les jours à venir.

La gouverneure de la région du Plateau central Fatoumata Benon/Yatassaye, qui a reçu symboliquement une ambulance des mains des ministres de la santé et de l’éducation nationale, a salué le geste du gouvernement. Avec la présente remise, sa région qui compte 20 communes est désormais entièrement dotée de nouvelles ambulances.

La gouverneure de la région du Plateau central reçoit officiellement les clés d’une ambulance des mains du ministre de l’Education nationale, Pr Stanislas Ouaro

« La région du Plateau central compte 20 communes et toutes les communes ont été dotées d’ambulances. Nous saluons ce geste fort du président du Faso. Cela rentre en droite ligne des préoccupations des populations en matière de santé. Beaucoup d’efforts ont été faits et nous, en tant qu’acteurs de terrain, nous nous devons de saluer ces efforts à leur juste valeur », a-t-elle souligné.
Elle n’a pas manqué d’inviter les collectivités territoriales, bénéficiaires directes des ambulances, à en prendre bien soin.

D’autres ambulances bientôt acquises pour le reste des communes

Le Burkina Faso compte 351 communes urbaines et rurales. Les ambulances ne couvrent donc que 300 communes. Mais à en croire le ministre en charge de l’Education nationale, Pr Stanislas Ouaro, qui était aux côtés de la ministre de la santé pour la remise, le président du Faso a pris l’engagement d’acquérir d’autres ambulances pour couvrir le reste des communes.

« Le chef de l’Etat lors de l’avant-dernier conseil des ministres a donné des instructions à madame la ministre de la santé, à l’effet de compléter à 351 le nombre d’ambulances à donner. La ministre de la Santé travaille donc à ce qu’on ait une troisième phase après le don de 115 ambulances pour faire 351 ambulances pour les différentes communes », a indiqué Pr Ouaro.

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 29 octobre à 07:44, par HUG En réponse à : Santé : 115 autres ambulances pour les communes du Burkina Faso

    Reportage incomplet ?Ces ambulances ont été acquises par le budget de l*état. À l’orée des élections on se lève pour chercher à berner le peuple.Vous aveez un bilan négatif

    Répondre à ce message

    • Le 29 octobre à 09:16, par Compaoré En réponse à : Santé : 115 autres ambulances pour les communes du Burkina Faso

      Ma qu’est d’abord, le mandat du président est à terme ? Ne dit-on pas que mieux vaut tard que jamais ? Ces ambulances ne serviront plus ? Si à l’orée des élections depuis 1990 on avait 315 ambulances à chaque actuellement on était déjà loin dans le domaine de la santé. Si vous ne voulez pas féliciter pour une raison ou une autre souhaiter bon usage aux bénéficiaires. Lerxi

      Répondre à ce message

  • Le 29 octobre à 08:18, par Lagitateur En réponse à : Santé : 115 autres ambulances pour les communes du Burkina Faso

    Ce n’est pas la Ministre de la santé qui a remis les ambulances mais le MENAPLN Pr. Satanislas Ouaro qui représentait le Premier Ministre.

    Répondre à ce message

  • Le 29 octobre à 08:36, par HUG En réponse à : Santé : 115 autres ambulances pour les communes du Burkina Faso

    Reportage incomplet ?Ces ambulances ont été acquises par le budget de l*état. À l’orée des élections on se lève pour chercher à berner le peuple.Vous aveez un bilan négatif..

    Répondre à ce message

  • Le 29 octobre à 09:06, par Eleve de maternelle. En réponse à : Santé : 115 autres ambulances pour les communes du Burkina Faso

    Je me.pose la question de l’efficience de telles depenses pour l’évacuation des malades vers des centres de santé équipés de meilleurs plateaux techniques . Au regard de ns maigres ressources financières je proposerai de commander des tricycles ambulance au lieu de ces voitures luxueuses onereuses dont le coût d’usage ( maintenance et chauffeurs) n’est pas à notre portée. Notre génie créateur est passé à côté de nos réalités : nous ne sommes pas un pays développé mais un pays garibou qui doit bien gérer ses maigre ressources

    Répondre à ce message

  • Le 29 octobre à 10:55, par L’artiste déçu En réponse à : Santé : 115 autres ambulances pour les communes du Burkina Faso

    Pourvu que ces véhicules servent effectivement pour les besoins de la population ! Les peuples conscients s’en foutent des débats stériles de cabarets et de bas vol ! Le développement n’attend pas les peuples qui ne savent rien initier et qui, pire, copient mal ceux qui sont en avance ! Sortons "hic et nunc" (ici et maintenant en français ) de cette misère morale et de la cupidité politique qui nous ramènent toujours en arrière !

    Répondre à ce message

  • Le 29 octobre à 12:24, par Fatogos En réponse à : Santé : 115 autres ambulances pour les communes du Burkina Faso

    Si l’argent du contribuable est utilisé au profit du contribuable moi je ne trouve aucun problème à cela. D’autre ont utilisé l’argent de ce pays pour être classé parmi les plus riches de la sous région !!!

    Répondre à ce message

  • Le 29 octobre à 14:44, par Sobouo En réponse à : Santé : 115 autres ambulances pour les communes du Burkina Faso

    @HUG, ça vous fait mal de voir ces ambulances. Souffrez, souffrez encore et encore. Budget de l’état ou pas, de toutes évidences c’est le gouvernement mis en place par le président Rock qui l’a acheté, et c’est ce que d’autres n’ont pas fait quand ils étaient au perchoir. À l’orée des élections ??? Et même si c’était le jour même des élections. Souffrez, souffrez encore et encore HUG, même en estiment que ce qui vous est présenté n’est pas un bilan. Mr HUG, le MPP et son pouvoir ont au moins quelque chose à présenter comme bilan, même si vous estimez que c’est négatif. On vous montre 300 ambulances flambant neuves pour nos populations du Burkina et vous trouvez que c’est négatif !? Comme quoi, on ne peut pas empêcher quelqu’un d’être aveugle même devant le concret et de rester toujours négatif. @HUG, l’essentiel est que les populations qui avaient longtemps attendu ces moments et ces ambulances soient satisfaites. Les restes (politiciens aigris, les négativistes) c’est leur problème.

    Répondre à ce message

  • Le 29 octobre à 21:53, par Major.bru@skynet.be En réponse à : Santé : 115 autres ambulances pour les communes du Burkina Faso

    Quel est le coût d acquisition de ces ambulances ?
    Petit calcul 300x40 000 000 fcfa 12 000 000 000 fcfa
    Dans ces environs hein.
    Avec ce budget et un peu d’intelligence, de conscience, de probité, on peut importer des véhicules semi-finis que l’on equperait au Burkina en donnant du travail aux milliers de jeunes carrossiers et mécaniciens qui sont sans emplois , en créant cette valeur ajoutée que tout économiste respectable connaît du bout des doigts.
    Les autres pays profitent des marchés pour faire des transferts de technologie qui permettent l acquisition des compétences.
    Apparemment chez nous c’est l appât du gain, le suivisme éternel, le consumérisme érigé en politique de développement, on consomme à tours de bras ce qu’ on ne produit pas.
    A ce rythme ne soyez pas surpris le jour où on va importer le "Goonré" de Chine ou d’ailleurs.

    Répondre à ce message

  • Le 30 octobre à 07:05, par HUG En réponse à : Santé : 115 autres ambulances pour les communes du Burkina Faso

    internaute Soboua ça ne fait pas mal car j ai contribué à l achat de ces ambulances. Sais ti combien je paye comme impôt ? Cest vous qui souffrez car tu refuses la réalité

    Répondre à ce message

  • Le 30 octobre à 13:22, par RAOGO En réponse à : Santé : 115 autres ambulances pour les communes du Burkina Faso

    En effet Mr Hug, les 27 ans passés avant le pouvoir que vous decriez, j’ai aussi contribué pour l achat d’ ambulances tricycles sic !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Individu tué vers le camp militaire Gal Baba Sy : Le parquet militaire explique
Ouagadougou : « Nous pouvons confirmer la mort d’un citoyen américain », un porte-parole du département d’État américain
Syndicalisme au Burkina : La F-SYNTER rend hommage aux devanciers
Zonta club de Ouagadougou : Une nuit consacrée à la passation de charge et d’accueil de nouveaux membres
Lutte contre le mariage d’enfants au Burkina : Des organisations de la société civile plaident pour la légalisation de l’âge à 18 ans
Participation citoyenne et redevabilité politique : Le Projet JERP accompagne des associations et mouvements de jeunes
Entrepreneuriat agricole : Des acteurs outillés sur le Code d’investissement agro-sylvo-pastoral, halieutique et faunique
Réduction des inégalités et élections : Les femmes juristes plaident pour le droit à la santé à Koudougou
Bobo-Dioulasso : Issa Traoré remporte plus de 84 millions de Fcfa au 4+1 de la LONAB
11-Décembre à Banfora : L’idée du report des festivités divise les citoyens
Gouvernance vertueuse au Burkina : Le REN-LAC souhaite plus d’engagement des candidats à l’élection présidentielle
Caricatures du prophète Mahomet : « En islam, on ne se moque pas de Dieu, de ses prophètes et de ses lois », selon l’imam Ilboudo
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés