Actualités :: Politique : Roch Marc Christian Kaboré investi pour la présidentielle de (...)

Les rideaux sont retombés ce samedi 11 juillet 2020 à Ouagadougou, sur le congrès extraordinaire du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), par l’acte d’investiture de Roch Kaboré pour la présidentielle de novembre 2020. Le candidat à sa propre succession bénéficie du soutien d’environ 70 autres partis politiques regroupés au sein de l’Alliance des partis et formations politiques de la majorité (APMP).

« C’est avec un sentiment de grande responsabilité, que j’accueille cette décision de notre congrès ». C’est en ces termes que Roch Kaboré a, à travers son envoyé spécial (Siméon Sawadogo) au congrès, accepté l’appel des congressistes à rempiler pour un deuxième mandat de cinq ans. Une réaction qui permet au président du MPP, Simon Compaoré, d’inviter les militants du parti à la « mobilisation générale et généralisée » autour de l’essentiel, à savoir la réélection de Roch Kaboré au premier tour avec un « score sans appel, non équivoque et non contestable ».

« Notre victoire ne va pas se marchander au soir du 22 novembre 2020, pour que nous maintenions le cap », a déclaré Simon Compaoré à l’issue de la cérémonie qui a, dit-il, regroupé 4 375 congressistes. « Notre capacité de mobilisation est intacte et indiscutable », a-t-il clamé, magnifiant au passage la « forte mobilisation » autour de ce congrès d’investiture. Comme perspective, Simon Compaoré a expliqué que dans les jours à venir, le parti procédera à la mise en place des structures de campagnes, à la désignation et à l’investiture des candidats sur les listes MPP aux élections législatives du 22 novembre 2020.

Simon Compaoré engage les "troupes" sur le terrain de la mobilisation

Dans la course pour la présidentielle, le MPP et son candidat bénéficient de l’appui d’environ 70 entités politiques regroupées au sein de l’Alliance des partis et formations politiques de la majorité (APMP).

« Nous, partis et formations politiques de la majorité (APMP), soutenons sans réserve la candidature du président Roch Marc Christian Kaboré. Prenons ici l’engagement de soutenir son programme, de nous donner les moyens pour une victoire éclatante de notre candidat au soir du 22 novembre 2020 », a déclaré le porte-parole de l’APMP à la cérémonie, Bénéwendé Stanislas Sankara. Malgré les entraves et les difficultés, les résultats socio-économiques sont palpables, convainc-t-il avec en illustrations, les réalisations par domaine.

Me Bénéwendé Stanislas Sankara, annonçant le soutien de l’APMP à la candidature de Roch Kaboré

C’est désormais gonflés à bloc que les militants du MPP regagnent leur base respective pour poursuivre le travail de mobilisation, en vue d’assurer une victoire dès le premier tour au candidat Roch Kaboré.

Pour Eric Kouéssé Dionou, membre du Bureau politique national, la réélection du président Roch Kaboré au soir du 22 novembre ne souffre d’aucun débat. « Pour ceux qui ne croient pas, le 22 novembre au soir, ils comprendront que la victoire de notre candidat est sans équivoque », signe-t-il avant d’appeler l’ensemble des militants du parti, en particulier les jeunes, à travailler à renforcer davantage ‘’l’image de marque’’ de Roch Kaboré, en mettant en exergue son bilan positif.

Eric Kouéssé Dionou

O.L

Lefaso.net

Elections couplées de 2020 au Burkina : Le Conseil (...)
Elections de 2020 au Burkina : L’opposition suspecte le (...)
Législatives/MPP : Simon Compaoré non-partant, Bala (...)
UNIR/PS : La section communale de Bokin bat le rappel (...)
Quota genre aux élections : La Majorité présidentielle (...)
Démission du MPC de la Majorité : « Claude Ouédraogo (...)
Elections de 2020 au Burkina : Le CGD pose la réflexion (...)
Litige au CDP : Le juge interdit à Mahamadi Kouanda (...)
Présidentielle de 2020 : Des jeunes collectent des fonds (...)
Elections couplées de 2020 au Burkina Faso : Le fichier (...)
Loumbila : « Nous avons pris des mesures pour freiner la (...)
Assemblée nationale : Le Renouveau démocratique tient ses (...)
Commune de Ouagadougou : Amadou Sana élu deuxième adjoint (...)
Élections couplées de 2020 au Burkina : Le calendrier (...)
Réduction des inégalités : Un consortium d’OSC plaide (...)
Procès Mahamadi Kouanda contre la direction politique du (...)
Présidentielle 2020 au Burkina : Le MPC quitte la (...)
Élections 2020 au Burkina : La cellule de veille (...)
Vie des partis politiques : Le FAC teste sa popularité à (...)
Présidentielle 2020 au Burkina : Yeli Monique Kam, (...)
Elections 2020 au Burkina : Saran Sérémé « aperçue et (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 10689

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés