Actualités :: Burkina : L’APP/Burkindi rend un vibrant hommage aux martyrs tombés sur le (...)

Ceci est un communiqué de l’Alternative patriotique panafricaine (APP) Burkindi pour la nouvelle année 2024. L’APP-Burkindi note avec satisfaction que plusieurs de ses propositions faites au MPSR2 et avant lui au MPSR1 et au MPP sont prises en compte par le gouvernement actuel depuis son avènement. « Nous nourrissons la conviction qu’au-delà des drames atroces provoqués par la guerre, en dépit de certaines décisions gouvernementales inquiétantes et de certaines prises de positions citoyennes clivantes, la victoire contre les forces du mal est inéluctable », a-t-elle déclaré. Ci-joint l’intégralité de la déclaration.

Lefaso.net

« Peuple du Burkina Faso,
Chers compatriotes,

La résistance héroïque du peuple Burkinabé face à la confiscation du pouvoir et la manipulation de la Constitution à travers l’Insurrection populaire de 2014 et la Résistance de 2015 a fait la fierté de l’Afrique. La réaction de l’impérialisme et de ses relais locaux apatrides a consisté à nous imposer une guerre terroriste meurtrière depuis 8 longues années.

Cette haine des Africains qui contraste avec l’appétit dévorant des puissances impérialistes pour nos richesses et nos terres s’est aussi manifestée par l’imposition de sanctions iniques et injustes contre les peuples frères du Mali et du Niger, et par l’envoi récent d’une horde de mercenaires lourdement armés contre le détachement militaire de Djibo.

Toute guerre étant douloureuse et meurtrière nous déplorons des milliers de victimes civiles, de FDS et de VDP, autant de blessés et plus de 2 millions de nos compatriotes déplacés soit 10% de la population. Un drame national sans précédent, d’autant que l’ennemi véritable parvient à nous diviser en interne, allant jusqu’au risque de saper nos valeurs fondamentales du vivre ensemble séculaire entre nos communautés et entre nos concitoyens et leurs organisations.

Chers compatriotes,

Ce début de nouvelle année, anniversaire du basculement intolérable commencé par l’horreur de Yirgou, sans évoquer les exemples tout autant abominables qui ont suivi, marque aussi le souvenir du 3 janvier 1966 autre symbole de la capacité de résistance et de résilience de notre peuple.

Rendons un vibrant hommage à l’ensemble de nos martyrs tombés sur le champ d’honneur, à nos blessés, à nos personnes déplacées internes et à l’ensemble des patriotes de l’intérieur et de l’extérieur mobilisés sous la direction de nos autorités pour la vie, la résistance, la dignité, l’honneur et la libération de la Patrie !

Chers compatriotes,

L’APP / Burkindi fait le constat que plusieurs de ses propositions faites au MPSR2 et avant lui au MPSR1 et au MPP sont prises en compte par le gouvernement actuel depuis son avènement. Nous nourrissons la conviction qu’au-delà des drames atroces provoqués par la guerre, en dépit de certaines décisions gouvernementales inquiétantes et de certaines prises de positions citoyennes clivantes, la victoire contre les forces du mal est inéluctable.

En effet plusieurs décisions audacieuses prises par le Burkina Faso, le Mali et Niger frappent de plein fouet le cœur du projet démoniaque des parrains des terroristes et compromettent leur organisation et leurs plans funestes. Leur déstabilisation est en parallèle de la réorganisation de la riposte militaire, diplomatique, économique et populaire de la salutaire Alliance des États du Sahel (AES).

Laawõl Burkindi, le chemin de la dignité et Hõron ya, le comportement de l’honneur sont le socle politique et idéologique de l’APP / Burkindi. Ces concepts de nos terroirs posent l’absolue nécessité de nous appuyer sur nos propres valeurs ancestrales pour récupérer notre liberté, notre souveraineté, notre dignité, notre émancipation et notre devenir.

C’est au fond, ce combat existentiel que nous menons contre une domination et une exploitation féroce qui n’ont que trop duré. La Charte de Kourou kan Fouga nous enseigne avant tout que « toute vie est une vie » et la paix entre les communautés est une richesse, et un impératif !

Il est venu le temps de l’unité réelle, de l’union sacrée de tous les fils et de toutes les filles du Faso, pour la victoire finale contre l’agression terroriste et la libération totale de tous les fers de la domination.

Cela est à notre portée si toutefois :
nos autorités font davantage preuve de sagesse, de discernement et c’est leur devoir, d’écoute, d’ouverture et de rassemblement de toutes les forces patriotiques ;
nos autorités renforcent davantage le processus de dialogue social intercommunautaire de proximité, en plus du dialogue avec ceux qui ont pris les armes par égarement, accompagné de mesures de réinsertion sociale de nos compatriotes abusivement enrôlés par les groupes armés terroristes ;

nos forces citoyennes organisées, nos personnalités de premier plan, nos leaders communautaires et nos concitoyens, font preuve de sagesse et c’est leur obligation, de lucidité, de responsabilité et d’implication dans la lutte contre le terrorisme, qui n’est autre que le paravent de la volonté de nous maintenir sous domination coloniale.

Toutes et tous au front, FDS, VDP, civils des campagnes, des villes et de la diaspora, chacun là où il se trouve et selon ses qualités et son poste de combat !
Bonne et heureuse année 2024 à notre peuple du Burkina Faso, aux peuples de l’AES, d’Afrique et aux peuples combattants du monde.
Nan lara, an sara ! ».

Pour le Bureau Exécutif National

Le Président
Adama COULIBALY

Burkina/Projet de loi portant statut de la magistrature (...)
Burkina Faso : « Il n’y aura pas d’élections tant que le (...)
Gestion du fret : Le CBC reçoit les orientations du Chef (...)
Burkina : Quand les pouvoirs peinent à assurer la (...)
Burkina : Colonel Boukaré Zoungrana désormais ambassadeur (...)
Burkina Faso/MPSR2 : L’échéance de la Transition nécessite (...)
Burkina : 500 millions fcfa pour "une communication de (...)
Burkina : Le Parti Panafricain pour le Salut exhorte (...)
Investiture du Président Bassirou Faye : Voici les (...)
Investiture de Bassirou Diomaye Faye : Le Capitaine (...)
Sénégal : Le CDP félicite le nouveau Président Bassirou (...)
Mobilisation générale et de la mise en garde : Le (...)
Santé : Le conseil des ministres dissout la centrale (...)
Acquisition d’armements : Autorisation d’octroi d’une (...)
Journées nationales d’engagement politique : « Si vous (...)
Burkina/Missions d’audits : La primature met fin aux (...)
Centre pénitentiaire agricole de Baporo : Accroître les (...)
Situation sécuritaire : Le Haut-commissariat des Nations (...)
Burkina Faso : Le gouvernement fait le point de ses (...)
Burkina : Le conseil des ministres adopte un (...)
Evaluation des performances des départements ministériels en

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 12495



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés