Actualités :: La Libye doit coopérer avec le Burkina pour "livrer les criminels" (...)

Le ministre mauritanien de la Communication, Hamoud Ould Abdi, a déclaré samedi que "la Libye n’a d’autre choix que de coopérer avec le Burkina Faso pour livrer les criminels que les deux pays continuent d’encadrer", après la tentative de putsch présumée du 9 août.
La Mauritanie exige de la Libye et du Burkina Faso une "position claire qui garantisse à la Mauritanie de vivre dans la stabilité" et demande à toutes les forces éprises de paix et de justice de l’aider dans ce sens par "l’extradition des fugitifs qui sont bien sur le sol du Burkina Faso", a déclaré samedi le ministre à l’AFP.

"La Libye n’a pas d’autre choix que de coopérer avec le Burkina Faso pour livrer les criminels que les deux pays continuent d’encadrer et mettre fin à leur agression conjointe contre la Mauritanie", a indiqué Hamoud Ould Abdi.

Pour lui, le Burkina Faso constitue le "bras armé de la Libye dans cette région (ouest-africaine) comme en témoignent le Togo et la Côte d’Ivoire notamment", a-t-il ajouté.

Dans cette entreprise "du mal libyen, Moustapha Limam Chavi, conseiller personnel de Blaise Compaoré, constitue l’élément de coordination et le fil conducteur qui mène à tous ces complots", a-t-il poursuivi.

"Cet homme (Moustapha Limam Chavi) est connu pour avoir fui son pays, le Niger, avec sa famille, après la mise en échec d’un complot pour lequel il était poursuivi dans les années 1970", a-t-il expliqué.

Cette déclaration intervient au lendemain des accusations portées par Nouakchott contre le Burkina Faso et la Libye d’être impliquées dans la tentative de putsch du 9 août, accusations que les deux pays ont fermement démenties vendredi.

Evoquant la réaction libyenne, le ministre mauritanien a estimé que "le démenti est bien dans les habitudes de Tripoli qui en fait sa parade appropriée, mais qui finit toujours par accepter, voire compenser financièrement comme en témoignent ses derniers déboires en Occident" (indemnisations des victimes de l’attentat de Lockerbie en Ecosse).

AFP

Commémoration du 3- Janvier :Le collectif syndical CGT-B (...)
Message du nouvel an de Blaise Compaoré
Le ministre Salif Diallo, Homme de l’année 2003 de (...)
Message du Premier ministre au Peuple Burkinabè
Message de Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian (...)
Compte rendu du Conseil des ministres du mardi 30 (...)
Vœux à la présidence du Faso : Le personnel jure fidélité (...)
De la violation du secret de l’instruction à la mauvaise (...)
Blaise Compaoré et la JNP : "J’ai failli ne pas y (...)
Situation nationale : Questions au Premier ministre (...)
Groupe des démocrates républicains : Le parti effectue (...)
Première session ordinaire du CDS : Quel bilan après un (...)
Route de Boromo- Bobo : RAZEL va payer plus de 2 (...)
8e édition de la journée nationale du paysan à Kaya : (...)
UNDD : "Le député Kisito Somé est bel et bien de l’UNDD", (...)
Session budgétaire : Le gouvernement invité à mieux gérer (...)
Coopération Burkina-Libye : Blaise Compaoré ficèle des (...)
Vote du budget 2004 : Le CDP crée la polémique
Inculpation de Me Frama : L’UDPI crie à l’arbitraire
Barreau du Burkina : La profession d’avocat en (...)
Femme et décentralisation : pour une meilleure (...)

Pages : 0 | ... | 11823 | 11844 | 11865 | 11886 | 11907 | 11928 | 11949 | 11970 | 11991 | ... | 12054



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés