Actualités :: Vie des partie : Les militants du PDP/PS se forment

Le Parti pour la démocratie et le progrès/ Parti socialiste
(PDP/PS) tient un séminaire de formation sur "l’organisation et
le fonctionnement des partis".

Les responsables et militants du Parti pour la démocratie et le
progrès/ Parti socialiste (PDP/PS) sont à l’école de
l’organisation et du fonctionnement des partis politiques. Réunis
du 15 au 16 juillet 2004 au Conseil burkinabè des chargeurs, en
provenance de toutes les provinces du Burkina, ils écouteront
plusieurs exposés inscrits à l’ordre du jour d’un séminaire de
formation politique co-organisé par le PDP/PS et la fondation
Jean-Jaurès (Jean Jaurès est le leader du socialisme français
surtout après l’unification des familles socialistes en 1905).

Quatre exposés leur seront présentés par le socialiste français
Didier Chouat, ancien député à l’Asemblée nationale française
et délégué de la fondation. Ce sont l’organisation et les activités
d’un parti ; la présence du parti pendant et surtout en dehors des
périodes électorales ; le travail de formation politique des
militants et enfin les moyens financiers des partis politiques.

Pour l’ancien député, "cette formation vise à aider le PDP/PS à
être mieux organisé et à faire en sorte que son fonctionnement
lui permette d’être plus efficace et de garder ses militants". Car,
ajoute-t-il, "l’expérience montre - c’est ce qu’on a vécu en France
à plusieurs reprises- que si les militants ne sont pas bien
formés et ne savent pas trop ce qu’on attend d’eux, ils quittent le
parti au bout de quelques années".

Didier Chouat a ajouté qu’ils
réfléchiront ensemble sur les moyens qui permettront
d’améliorer l’efficacité et la pérennité du parti, tout en adaptant
ces moyens à la situation politique du pays.
Le Pr Ali Lankouandé, commisaire politique du parti, qui
représentait le président du parti, le Pr. Joseph Ki-Zerbo, a pour
sa part insisté sur la restitution de la formation. Pilier de la lutte
politique du parti, la formation "doit descendre à la base" pour
rendre les "militants efficaces".

Le parti en dehors des périodes électorales

Au cours de la formation, une étude comparative du PDP/PS et
du parti socialiste français sera faite. On dira "comment les
choses se passent dans les partis socialistes", a relevé Didier
Chouat qui précise toutefois qu’il ne s’agit pas là de proposer
au PDP/PS un modèle type. Car "le parti socialiste français, tel
qu’il fonctionne aujourd’hui, est le résultat d’une longue histoire.
Les socialistes français ont changé d’organisation parce que la
société elle-même a changé. Il appartient donc peut-être aux
militants et aux responsables du PDP/ PS de revoir leur mode
d’organisation, mais aussi d’être en conformité avec la société
burkinabè", a-t-il dit.

Il a noté au passage que le parti socialiste
français fêtera l’an prochain son centenaire. La fondation
Jean-Jaurès, bien que n’existant plus, travaille avec des partis
dans le monde qui partagent avec le parti socialiste français,
l’idéal socialiste. Elle a plusieurs fois organisé des séminaires
à l’intention du PDP/PS. Ce qui fait dire à Etienne Traoré,
secrétaire national à la formation, que la coopération entre la
fondation et le parti se porte bien. Des responsables de partis
d’opposition étaient présents à l’ouverture du séminaire.

Par Cheick Beldh’or SIGUE
Le Pays

Burkina/politique : Eddie Komboïgo répond à la lettre de (...)
Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) : Un (...)
Enquête de perception des 100 jours du MPSR
"Détention arbitraire" de Roch Kaboré : « La junte ne doit (...)
Situation nationale : Le Président Damiba échange avec (...)
Dédougou : La délégation spéciale est opérationnelle
Assemblée législative du Burkina : Le projet de loi (...)
Bobo-Dioulasso : Un regroupement de femmes invite les (...)
Conduite de la Transition politique : Le Médiateur de la (...)
Burkina : Le gouvernement invite les populations à ne (...)
Burkina : Le « Mouvement Agir ensemble pour le Burkina (...)
Burkina : « Si nous sommes unis, si nous sommes ensemble (...)
Rencontre statutaire entre le Président du Faso et le (...)
Burkina/Cohésion sociale : Blaise Compaoré et Roch Kaboré (...)
Burkina Faso : La Coordination des organisations pour (...)
Communiqué sur la nomination du modérateur de la CEDEAO : (...)
Burkina : « Si nous voulons aller aux élections, il nous (...)
Assemblée législative du Burkina : L’année 1919 empêche (...)
Burkina/CDP : Défections au sein du bureau dirigé par (...)
Menace de mort contre Newton Ahmed Barry : Le forum (...)
Burkina : Un groupe de jeunes prône le « renouveau » par (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11676

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés