Actualités :: Déclaration de l’UPD à l’occasion de son 1er anniversaire

Le 27 juillet 2003, des patriotes qui évoluaient dans des partis et mouvements d’obédience Sankariste décidaient « de tourner définitivement la page du sankarisme imagé, fait d’intolérance, de haine... ». Dès lors, la création d’un nouveau cadre d’action s’imposait. Naquit alors l’Union des Patriotes pour le Développement (UPD), maillon jusque-Ià manquant de la chaîne des partis politiques de notre pays, au regard de son option politico- idéologique.

Parti qui rejette tout fondamentalisme idéologique qu’il soit de gauche ou de droite, l’UPD a fait connaître à l’opinion nationale et internationale sa position sur divers sujets dignes d’intérêt dans le strict respect de sa ligne directrice. Ainsi en a-t-il été de la tentative de déstabilisation des institutions républicaines, de l’interprétation de l’article 37 de la constitution, de la présidentielle de 2005 et de la candidature du Président BIaise Compaoré , de l’incendie de Rood Woko , de la révision du code électoral. ..

Le congrès constitutif du parti tenu les 26 et 27 juillet 2003 a connu un franc succès, au point de donner le tournis à certains individus qui se sont lancés dans une campagne de dénigrement contre nos choix souverains. Imperturbables et ne cédant à aucun moment aux multiples manœuvres de diversion et de sape, nous nous sommes exclusivement consacrés aux tâches essentielles d’explication et d’implantation de notre formation.

Toutefois, c’est avec commisération que nous assistons à l’écartèlement du sankarisme par des Sankaristes de circonstance, les uns se disputant sa tunique qu’ils ont mise en lambeaux, pendant que d’autres revendiquent un lévirat, pratique des temps anciens pour servir une cause inavouée.

Aujourd’hui, il y a des motifs de satisfaction car non seulement l’histoire nous donne raison quant à notre décision de rompre avec ce passé mais encore l’implantation de l’UPD à travers le territoire national est fort appréciable. En plus, le parti a construit un partenariat mutuellement avantageux avec des partis politiques de la scène nationale.

Ce premier anniversaire est un temps fort de la vie de notre parti. Si le bilan d’une année d’activités est globalement positif, nous ne devons pas perdre de vue que seule la constance dans l’effort nous permettra de remporter des victoires plus grandes. Pour ce faire, les militants et les militantes, les sympathisants de l’UPD doivent sans relâche travailler à mobiliser, à conscientiser les populations des villes et des campagnes autour de l’idéal de
notre parti, parti de patriotes qui participent à la construction de la mère patrie dans la tolérance et l’acceptation réciproque.

L’UPD saisit cette occasion pour inviter le pouvoir de la 4e république à œuvrer à satisfaire davantage les besoins primaires mais essentiels des couches les plus défavorisées de notre peuple. Elle rappelle que le triptyque injustice,
pauvreté et misère a été à l’origine des grands troubles sous de nombreux cieux. Nous convenons que l’Etat de droit se construit au Burkina Faso, mais insistons que l’on sache préserver les acquis par des actions hardies.

L’UPD salue en outre la nomination du chef de file de l’opposition qui est un acte majeur. Elle approuve cette décision qui vient consolider le processus démocratique et se déclare prête à apporter sa modeste contribution pour la consolidation d’une opposition républicaine et constructive, élément nécessaire à l’enracinement de notre jeune démocratie.

DEMOCRATIE- CONSTRUCTION

Présidence de la CENI : Newton Ahmed Barry passe la main (...)
Assemblée nationale du Burkina : Le Comité de rédaction (...)
Burkina/vie politique : L’ancien leader estudiantin, (...)
CENI du Burkina Faso : Qui est Elysé Ouédraogo, le (...)
Burkina Faso : Des hôtes de marque chez le président Roch (...)
Burkina : Le paysage politique va enregistrer, ce (...)
Présidence de la CENI : La solution qui vient de (...)
CENI : Le magistrat Élisée Ouédraogo élu président
CENI : La solution du président du Faso
CENI : Les quinze commissaires ont prêté serment
Crise à la CENI : Idrissa Nogo fustige l’opposition, (...)
Dialogue national inclusif au Tchad : Les Tchadiens du (...)
CENI : Les 15 commissaires prêteront serment ce 29 (...)
Burkina Faso : Les élections de 2020 ont coûté 21 (...)
Burkina Faso : Le Centre d’études, de formation et de (...)
Jean-Luc Mélenchon à l’Université Joseph Ki-Zerbo : Une (...)
ADF-RDA : Rasmané Ilboudo et ses camarades confirment (...)
Conseil constitutionnel : La prestation de serment des (...)
Burkina : Les syndicats reprennent langue avec le (...)
Burkina Faso : « Qui paye les auteurs des actes (...)
Burkina : « La politique doit servir à éviter les minutes (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11151


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés