Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’histoire de l’Afrique a été écrite par d’autres ; Nous devons posséder nos problèmes et nos solutions et écrire notre histoire.» Paul Kagamé

Lutte contre la stigmatisation : Le CISC alerte sur le cas des Peuls au niveau des axes routiers

Accueil > Actualités > Société • • mardi 6 octobre 2020 à 22h00min
Lutte contre la stigmatisation : Le CISC alerte sur le cas des Peuls au niveau des axes routiers

Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, ce mardi 6 octobre 2020, le collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés (CISC) attire l’attention du gouvernement sur ce qu’il qualifie de faits de « stigmatisations graves sur des populations peules à bord des véhicules de transport. En réaction, le collectif promet animer une conférence de presse sur la question.

« Dans les régions du Nord, du Centre-nord, de l’Est et de la Boucle du Mouhoun, sur la plupart des axes routiers, des populations peules sont systématiquement débarquées des véhicules, contrôlées au faciès, humiliées, torturées et parfois tuées pour leur appartenance ethnique par les VDP (Volontaires pour la défense de la Patrie, ndlr) et les membres de la milice Dan nan ambassagou qui sévit désormais sur le territoire burkinabè », s’indigne le Collectif. Lisez plutôt !

Communiqué de presse

Depuis quelques jours, le CISC est fortement interpellé par plusieurs citoyens burkinabè sur des cas de violations graves du principe de libre circulation des personnes et des biens sur le territoire national. Toutes les communautés sont traumatisées par le terrorisme, mais les méthodes de lutte sont malheureusement marquées par de cas graves de stigmatisations ethniques sur les différents axes routiers à l’intérieur du pays. Après vérification, plusieurs témoignages concordants confirment ces faits très graves ou même des élèves, des enseignants et autres fonctionnaires peuls bien identifiés ne sont pas à l’abri de ces traitements inhumains et dégradants.

En effet, dans les régions du Nord, du Centre-nord, de l’Est et de la Boucle du Mouhoun, sur la plupart des axes routiers, des populations peules sont systématiquement débarquées des véhicules, contrôlées au faciès, humiliées, torturées et parfois tuées pour leur appartenance ethnique par les VDP et les membres de la milice Dan nan ambassagou qui sévit désormais sur le territoire burkinabè. Des témoins vivants existent pour illustrer ce drame national.

Aussi, des membres de certaines organisations de la société civile sont victimes de stigmatisation par les terroristes et certains éléments des Forces de Défense et de Sécurité (FDS), notamment dans la région du Sahel.

Ainsi, le CISC :

- attire l’attention du gouvernement, les amis et partenaires du Burkina, les organisations de défense des droits humains, les médias et la classe intellectuelle sincère sur ces faits de stigmatisations graves sur des populations peules à bord des véhicules de transport en commun dans les principales régions en proie à l’insécurité ;

- appelle l’Etat à assurer la sécurité des populations prises en otage par les groupes terroristes qui ne cessent d’endeuiller le peuple burkinabè comme le cas dramatique de l’attaque survenu dans la commune de Pissila le 5 octobre 2020 ;

- exige le strict respect des dispositions de la loi instituant les VDP.
Une conférence de presse se tiendra dans les prochains jours pour apporter plus de précisions sur ces cas graves de violations des droits humains.

Le Bureau Exécutif

Vos commentaires

  • Le 6 octobre 2020 à 21:32, par Bebeto En réponse à : Lutte contre la stigmatisation : Le CISC alerte sur le cas des Peuls sur les axes routiers

    Donc pour vous, nos FDS ne doivent plus contrôler. Dites finalement aux FDS ce qu’ils doivent faire
    FDQ contrôlée tout le monde selon vos normes et sans aucune exception.. Celui qui n’a rien a se reprocher ne doit pas s’inquiéter.

    Répondre à ce message

  • Le 7 octobre 2020 à 07:47, par Koh En réponse à : Lutte contre la stigmatisation : Le CISC alerte sur le cas des Peuls au niveau des axes routiers

    Il faut que ce collectif fasse très attention pour ne pas tomber dans la paranoïa. Cela fausserait les données

    Répondre à ce message

  • Le 7 octobre 2020 à 09:57, par SAA En réponse à : Lutte contre la stigmatisation : Le CISC alerte sur le cas des Peuls au niveau des axes routiers

    1) ce collectif même est déjà une stigmatisation.
    2) l’ampleur des zones du terrorisme est une stigmatisation
    3) la défense des droits de l’homme par ce collectif est une stigmatisation
    4) chaque sortie de ce collectif est une stigmatisation
    5) le gouvernement doit dissoudre tout collectif à caractère stigmatisant (ethnique).
    6) chaque Burkinabè devrait donner l’exemple
    7) les FDS sont républicains (toute ethnie confondue)
    8) évitons les défenses stigmatisantes (partisanes).
    9) les VDP sont tous des Burkinabè
    10) trop c’est trop maintenant.

    Répondre à ce message

  • Le 7 octobre 2020 à 11:46, par songdo En réponse à : Lutte contre la stigmatisation : Le CISC alerte sur le cas des Peuls au niveau des axes routiers

    Pourquoi le gouvernement laisser créer une association de ethnie parmi plus de 60 ethnies au Burkina .Le Burkina est unique les burkinabé ne laisserons pas des assoifés de pouvoir détruire notre vivre ensemble.Des gens qui travaillent pour les imperialistes.

    Répondre à ce message

  • Le 7 octobre 2020 à 13:47, par SOME En réponse à : Lutte contre la stigmatisation : Le CISC alerte sur le cas des Peuls au niveau des axes routiers

    Ca fait trop longtemps que l’on vous a laisse sevir dans ce pays vous les incendiaires de ce pays avec vos positions tribalistes. J’ai dit que il y a des gens qui ont des agendas cachés et qui instrumentalisent le simple citoyen de l’ethnie peul. Lequel citoyen ne demande qu’a vivre en symbiose comme il l »’a toujours fait. Mais vous soit disant collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés (CISC) vous n’etes qu’un ramassis de tribalistes qui mettez en danger la vie de simple citoyen et voulez créer un probleme peul là ou il n’y en a pas. Certains peuls bien peu intelligents pour comprendre votre système sont tombes dans votre piege et votre plan fonctionne : vous avez reussi a créer un problème peul. Si vous voulez resoudre un vrai probleme qui existerait rencontrez directement les dirigeants au lieu de faire des publications dans les medias ? vous savez exactement ce que vous faites et pour qui vous travaillez. Alors on devra s’occuper de vous. On ne vous laissera pas saccager ce pays qui a toujours vecu dans la concorde.
    « Des témoins vivants existent pour illustrer ce drame national. » il existe encore plus de temoins vivants (puisque les morts ne peuvent parler) pour dire que les peuls sont bel et bien impliqués dans ces attaques contre les populations. Si vous vouliez vraiment « proteger » les peuls, travaillez avec le gouvernement ! On sait qui vous etes et pour qui vous travaillez !
    Vous voulez qu’on vous laisse disseminer vos combattants dans tout le pays afin de demarrer la guerre civile partout dans le pays comme M Soro et Bassolet ont posé leur plan. Vous travaillez dans ca vous le paierez !
    SOME

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
29e Assemblée générale des sociétés d’État : La SOGEMAB, l’AGETEER et la CNAMU en déficit, la SONABHY, la LONAB et la SONATUR en baisse de volume d’activités
Affaire recrutement frauduleux à la CNSS : La Cour de Cassation ordonne la reprise du jugement qui avait conduit à la réintégration des candidats
72h de l’Institut national des hautes études internationales (INHEI) : Les élèves s’interrogent sur leur contribution à la mise en œuvre du programme présidentiel
Nutrition maternelle et infantile : La supplémentation en micronutriments multiples lors de la grossesse pour prévenir les carences
Colloque national sur l’autonomisation des femmes : L’école et la famille au centre des échanges du deuxième jour des travaux
Employabilité des jeunes dans la région du Liptako-Gourma : Trois études pour appréhender l’ampleur du problème au Burkina
Protection du cyberespace burkinabè : La stratégie nationale passée à la loupe
Situation nationale du Burkina : La Coalition citoyenne pour la défense de la patrie (COCIP) se signale
Commune de Ouahigouya : Bientôt, la renaissance de la plateforme maraîchère
Journées de fraternité des cadres et responsables catholiques : Le concept "Ubuntu" au cœur des échanges
Fonds d’appui aux activités rémunératrices des femmes (FAARF) : Le sport pour débuter la commémoration des 30 ans
Concours professionnels 2021 : La technologie est au rendez-vous
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés