Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le succès n’est pas final, l’échec n’est pas fatal : c’est le courage de continuer qui compte.» Winston Churchill

Elections 2020 au Burkina : Saran Sérémé « aperçue et filmée en train de distribuer des enveloppes d’argent et des gadgets », révèle le CFOP

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • mardi 8 septembre 2020 à 23h06min
Elections 2020 au Burkina : Saran Sérémé « aperçue et filmée en train de distribuer des enveloppes d’argent et des gadgets », révèle le CFOP

Le Chef de file de l’opposition politique du Burkina Faso (CFOP-BF) signe sa rentrée des classes, ce mardi 8 septembre 2020. Pour le premier acte après les vacances, l’opposition a analysé plusieurs sujets. Ainsi, l’opposition dresse le bilan de son accord et fait des révélations sur la « campagne déguisée de Mme le Médiateur du Faso ». Ci-dessous, lire la déclaration liminaire

Déclaration liminaire

Bonjour, chers journalistes, et bienvenue dans la maison commune de l’Opposition, pour le traditionnel point de presse ! Après un mois de pause, nous sommes heureux de vous retrouver pour échanger avec vous sur des questions d’actualité nationale.
Nous sommes au 615ème jour des massacres de Yirgou. Presque deux ans après ces drames inédits, nous demandons toujours justice pour le Chef de Yirgou et ses proches, ainsi que pour les 210 citoyens de la communauté peule tués.
Le point de presse d’aujourd’hui porte sur les sujets suivants :

- l’augmentation du nombre de déplacés internes au Burkina,
- les inondations ayant causé des victimes notre pays,
- l’organisation des élections du 22 novembre 2020 (à savoir l’audit du fichier électoral et la suite des interpellations lors de l’enrôlement biométrique),
- la signature de l’Accord politique de l’Opposition
- et l’utilisation des biens publics à des fins électoralistes par le Médiateur du Faso.

Mesdames et messieurs,

Le Burkina Faso traverse une grave crise sécuritaire et humanitaire depuis l’avènement du pouvoir du MPP. Chaque jour que Dieu fait, on assiste à une augmentation du nombre de personnes déplacées internes. Selon les récents chiffres du Conseil national de secours d’urgence (CONASUR), le Burkina Faso compte environ 1million 13 mille personnes déplacées internes, soit quatre fois le nombre de personnes déplacées internes au Mali et au Niger qui sont respectivement estimées à 250.000 et 254.000 selon Human Rights Watch.

C’est sous le régime du MPP que notre pays vit cette catastrophe humanitaire. Et, accorder un second mandat à ce régime équivaudrait à s’enfoncer davantage dans le chaos. Car, ce régime a montré toutes ses limites en matière de gouvernance durant ces cinq années, et les Burkinabè sont unanimes à ce sujet.

Il convient de relever qu’en cette période hivernale, les personnes déplacées internes, dont la majorité sont des agriculteurs, ne peuvent plus cultiver, ayant été contraints d’abandonner leurs champs et leurs outils de production. Cette situation déplorable vient s’ajouter à la grave crise alimentaire qui touche plus de trois millions de Burkinabè. Si rien n’est fait, le pire est à craindre, en ce sens que beaucoup plus de Burkinabè risquent d’être dans cette situation de crise humanitaire et alimentaire.

L’Opposition politique, quant à elle, n’a jamais cessé d’interpeller le Gouvernement qui est le principal responsable du danger qui plane sur nos populations, à cause de son laxisme dans la gestion de cette crise. Gouverner, c’est prévoir, dit-on.
L’Opposition politique tient à féliciter vivement les citoyens burkinabè qui, dans l’anonymat et en toute humanité, accueillent, logent, soignent et nourrissent nos frères et sœurs déplacés. C’est grâce à cette formidable chaîne de solidarité que nous tenons encore débout.

Chers amis de la presse,

La chaîne de solidarité doit s’allonger davantage. En ce début septembre, des pluies diluviennes ont causé des inondations dans plusieurs localités du Burkina Faso, particulièrement au Centre, à l’Est et au Centre-Nord. Des pertes en vies humaines, des blessés, des animaux emportés et des dégâts matériels sont signalés. Des sites de déplacés internes ont également été détruits par les eaux.

L’Opposition politique présente ses sincères condoléances aux familles éplorées, souhaite prompt rétablissement aux blessés, et beaucoup de courage à l’ensemble des sinistrés. C’est le lieu pour nous d’exiger du ministère en charge de l’urbanisme d’avoir une vraie politique pour nos villes et pour l’évacuation des eaux. Ce ministère, devenu celui des deals des promoteurs immobiliers, a démissionné depuis longtemps de son rôle régalien.

C’est aussi le lieu pour nous d’interpeller les citoyens burkinabè, sur la nécessité d’adopter des comportements contribuant à assainir notre cadre de vie et à prévenir certaines catastrophes naturelles.

Chers journalistes,

Les élections couplées présidentielle et législatives approchent à grands pas. L’Opposition politique, tout en travaillant d’arrache-pied sur le terrain, est très prudente pour éviter que les fraudeurs certifiés ne tentent de détourner le suffrage du peuple.

On l’a vu, lors de l’enrôlement des électeurs en juin dernier, ce sont des cadres du MPP et du NTD qui ont été pris en flagrant délit de fraude. Nous attendons toujours que la Justice dise le droit dans ces différentes affaires.
Suite à ces scandales, le Chef de file de l’Opposition avait exigé à bon droit un audit international et indépendant du fichier électoral.

Le Dialogue politique est allé dans le même sens que le CFOP. Suite à une concertation des deux co-présidents dudit dialogue, il a été convenu que la CENI propose un projet de TDRs pour l’audit du fichier électoral. Ce projet sera discuté et adopté au niveau du Comité de suivi du Dialogue politique. Il est convenu que l’opérateur soit choisi de commun accord par la Majorité et l’Opposition (au Dialogue politique) et que l’audit soit mené très bientôt.

Chers journalistes,

Le mardi 18 aout 2020 s’est tenue dans la Salle des Conférences de Ouaga 2000, la cérémonie de signature de l’Accord politique de l’Opposition. Cet accord a été signé par neuf candidats à l’élection présidentielle de novembre 2020 et 23 partis politiques, dans l’optique de soutenir au second tour le candidat qui aura le plus de voix au premier tour des élections présidentielles, et de remporter la majorité à l’Assemblée nationale. L’Opposition politique se félicite de cet acte qui marque l’espoir d’une véritable alternance tant attendue par le peuple burkinabè qui subit la gestion chaotique du régime MPP.

Outre ces signatures, il faut noter que d’autres candidats à la Présidentielle, de même que des partis et des mouvements politiques ont annoncé leur adhésion à l’Accord politique de l’Opposition. Des conventions de signatures d’accord auront donc lieu dans les jours à venir.

Nous félicitons toutes les parties prenantes à cet accord et encourageons tous les autres partis politiques qui partagent les idéaux d’alternance et de changement à rejoindre les signataires.

Depuis la signature de l’Accord historique, c’est la panique à bord au sein de la majorité présidentielle. L’on assiste à des créations pêle-mêle de portillons, et de mouvements équilibristes sans encrage politique.

Convaincu que le second tour est inévitable et que sa débâcle se dessine, le MPP a incité la création de mouvements se réclamant de l’Insurrection et présidés par des individus qui sont restés muets sur leur gouvernance catastrophique. Nous invitons les Burkinabè à demeurer sereins face aux gesticulations d’un régime en fin de vie, et à punir le MPP et ses complices dans les urnes.

Chers journalistes,}

Ce régime moribond s’accroche à tout pour espérer repousser son déclin. Ainsi, nous constatons que, six ans après l’Insurrection populaire, des comportements aux antipodes des aspirations des insurgés perdurent sous le pouvoir du MPP. Ainsi, Madame Saran SEREME utilise les biens publics du Médiateur du Faso dont elle est la première responsable, pour battre campagne à l’occasion de ses missions officielles. Elle a été aperçue et filmée en train de distribuer des enveloppes d’argent et des gadgets de son parti politique dénommé PDC à des habitants de Tougan, tout en les encourageant à voter le Président sortant aux élections présidentielles de novembre prochain.

L’Opposition politique condamne fermement ces pratiques qui ébranlent la réputation du Médiateur du Faso, une institution qui doit être d’une impartialité et d’une neutralité absolues. Elle invite par ailleurs l’Autorité supérieur du contrôle d’Etat et de Lutte contre la Corruption (ASCE/LC), et la Justice à se pencher sur les agissements de Madame SEREME, afin que les véhicules de l’Etat, les ressources publiques et nos Forces de défense et de sécurité ne soient pas utilisées pour la propagande politique du PDC. Le « plus rien ne doit être comme avant » doit s’appliquer.

Animateurs :
- M. Carlos TOE, Président du Mouvement pour le Changement et la Renaissance (MCR) ;
- M. Amadou Diemdioda DICKO, Vice-Président de l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC)

Vos commentaires

  • Le 8 septembre à 17:15, par Nabiiga En réponse à : Elections 2020 au Burkina : Saran Sérémé « aperçue et filmée en train de distribuer des enveloppes d’argent et des gadgets », révèle le CFOP

    Hey, convaincrez les populations de votre programme de développement socio-économique et laissez en paix ce que les autres font. Nous sommes dans l’esprit de campagne électorale, si cette dame que je respecte, est en train de battre campagne, battez la vôtre et ne faites pas attention à ce qu’elle est en train de faire. Ou bien ? C’est comme cela que vous allez gagner mais si vous ne faites que suivre la campagne de MPP pour répertorier ce que ce parti fait ou ne fait pas, vous ne gagnerez pas, croyez moi. Battez campagne seulement

    Répondre à ce message

    • Le 8 septembre à 18:34, par À qui la faute En réponse à : Elections 2020 au Burkina : Saran Sérémé « aperçue et filmée en train de distribuer des enveloppes d’argent et des gadgets », révèle le CFOP

      Donc distribuer de l’argent, en plus pour les fonctions qu’elle occupe ça ne vous choque pas ? Qu’est-ce qu’on n’aura pas entendu comme argument dans ce pays pour soutenir le MPP coute qe coute. Ce n’est pas parce que vous respectez quelqu’un qu’il n’est pas sale. Quand dans 20 ans parce que vous aurez acheté toutes les élections entre temps, elle va escalader les murs pour s’enfuir vous ne pourrez que vous en prendre à votre idolâtrie pour la dame. Donc vous faites la promotion de tout ce qui a salit le régime des Comparé et vous espérez quoi ? Ce n’est pas parce que quelqu’un a déjà serré les mains de Sankara que c’est un ange

      Répondre à ce message

  • Le 8 septembre à 17:17, par Esmel En réponse à : Elections 2020 au Burkina : Saran Sérémé « aperçue et filmée en train de distribuer des enveloppes d’argent et des gadgets », révèle le CFOP

    où est la différence entre proposer un poste à quelqu’un et donner l’argent ?
    Pour moi l’électeur qui prend de l’argent est le plus intelligent. C’est du concret et ça évite d’être un mouton électoral.
    Car aucun parti, pouvoir comme opposition ne change vraiment qq chose. Ouattara, condé et j’en passe. Grosses promesses et résultats nuls voir pire.

    Étant donné que chacun veut être aux affaires pour s’enrichir alors l’électeur devrait également prendre sa part .

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre à 17:52, par ARMAND En réponse à : Elections 2020 au Burkina : Saran Sérémé « aperçue et filmée en train de distribuer des enveloppes d’argent et des gadgets », révèle le CFOP

    Le retour du CFOP. Encore entrain de pleurnicher . Dans leur récit ils n’ont pas relevé qu’il pleut beaucoup. Les maisons de leurs militants s’ecroulent
    Et qu’est ce que Rock fait pour ne pas arreter ces pluies torrentielles ?? Rien que ça on ne doit pas voter le MPP

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre à 18:54, par Dedegueba SANON En réponse à : Elections 2020 au Burkina : Saran Sérémé « aperçue et filmée en train de distribuer des enveloppes d’argent et des gadgets », révèle le CFOP

    La nouvelle donne politique n’est incarnée par aucun parmi vous. Vous êtes tous formatés aux mêmes pratiques mafieuses de clientélisme, d’achats des consciences et de campagnes déguisées. Le Burkina pour s’en sortir, devra compter sur des patriotes qui,ni de près ni de loin n’ont soupé à la table du diable. Or ils sont peu nombreux ceux qui n’ont pas soupé à cette table. Il y eut juste une mauvaise gestion du bonnet du chef, comme l’a chanté Smarty. Seulement ici, le chef n’était pas et n’est pas mort. Or en pays mossi, il n’y a pas d’anciens chefs, les batailles de succession se font toujours après le chef, pas de son vivant. Et si évidemment on confond la présidence à la chefferie, le passage du témoin après deux mandats selon la constitution, devient difficile....Nous avons connu dans ce pays un printemps des chefs, une floraison de bonnets rouges donc...Il y eut des chefs de cantons( un faux truc imposé par le blanc), des chefs de villages, des chefs de quartiers, des chefs suprêmes de communautés etc...
    J’espère que Roch ne fait pas ou ne fera pas cette confusion ?...Lorsqu’il lui faudra passer le témoin ?

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre à 19:49, par Cheick En réponse à : Elections 2020 au Burkina : Saran Sérémé « aperçue et filmée en train de distribuer des enveloppes d’argent et des gadgets », révèle le CFOP

    Le pays va mal,un millions de déplacés ça fait quand meme beaucoup.Des tentatives de fraude par ci,pendant que certains distribueraient de l’argent par là.Le CFOP ne fait que relater ce que nous voyons et vivons tous.Certains pensent que ces des pleurnicheries mais c’est ça qui est là,et il faut interpeller le pouvoir et prendre le peuple comme temoins car si apres avoir scandé "plus rien n’est comme avant" et que maintenant se retrouve etre pire que hier,on aura tous échoué.

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre à 19:52, par Ka En réponse à : Elections 2020 au Burkina : Saran Sérémé « aperçue et filmée en train de distribuer des enveloppes d’argent et des gadgets », révèle le CFOP

    Souvent sur ce forum je tire ma vérité a la majorité en la disant que tant qu’elle continuera à confondre l’opposition avec des ennemis du Faso, il n’y aura pas de paix sociale : Car, Il faut jouer le jeu démocratique et acter une bonne fois pour toutes que l’opposition est légitime, qu’elle a le droit d’exister et de s’opposer, et, au contraire, qu’elle est même une richesse et une chance pour le Faso, car les bonnes idées n’ont pas de couleur politique, elles ne sont pas, loin s’en faut, le monopole des tenants du régime, elles sont susceptibles d ’"émerger"’ de partout, y compris et surtout de l’opposition. Mais ici, avec cette sortie d’une opposition pleurnicharde sans aucun programme avec un objectif concret, ou des solutions solides, notre pays manque d’une opposition crédible.

    Répondre à ce message

    • Le 8 septembre à 20:10, par A qui la faute ? En réponse à : Elections 2020 au Burkina : Saran Sérémé « aperçue et filmée en train de distribuer des enveloppes d’argent et des gadgets », révèle le CFOP

      Waouhh ! Quelle logique ! Donc quand les ouvrier du MPP distribue l’argent, votre raisonnement d’intellectuel c’est que ceux qui dénoncent cela ne sont pas crédibles ? Vous comprendrez dans une dizaine d’année. La prochaine insurrection va bien nettoyer. C’est parce que les gens sont indulgents que le MPP est entrain de battre campagne de cette façon. Quand c’est le riz gras du CDP on dénonce et quand c’est l’argent sale du MPP, c’est logique, normale, démocratique ?
      Cette sortie est la bienvenue, au contraire pour que les gens puisse savoir et projeter comment ça va se finir avec le MPP, car les mêmes causes créent naturellement les mêmes effets

      Répondre à ce message

  • Le 8 septembre à 23:07, par Thom’S En réponse à : Elections 2020 au Burkina : Saran Sérémé « aperçue et filmée en train de distribuer des enveloppes d’argent et des gadgets », révèle le CFOP

    Il faut que le CFOP arrête de nous pomper l’air. Distribuer de l’argent ne veut rien dire. Les opposants peuvent en faire autant. Ne coupe la viande de l’éléphant que celui qui a le couteau tranchant.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre à 01:04, par Boda En réponse à : Elections 2020 au Burkina : Saran Sérémé « aperçue et filmée en train de distribuer des enveloppes d’argent et des gadgets », révèle le CFOP

    Moderateur laisse passer le commentaire :
    Le Burkina Faso compte environ 1million 13 mille personnes déplacées internes, soit quatre fois le nombre de personnes déplacées internes au Mali et au Niger qui sont respectivement estimées à 250.000 et 254.000 selon Human Rights Watch (qui fait part du systeme mis en place pour nous poings et pied liés et nous empeche de nus defendre pour qu’on continue de nous tape dessus)
    Mais quand analyse à froid on se rend compte que le Mali et le Niger sont ou etaient dirigés par des presidents qui cooperent pleinement avec la France (IBK et Youssoufou qui demande plus de Barkhane). Le Niger et le Mali sont menacés avec un peu de terrorisme question de justifier la presence miitaire Francaise dans ces pays et les presidents IBK and Mahamadou Issoufou signent et se plient sans demander leur reste. Mais comme Rock Christian Kaboré est un peu tetu sur les bord et refuse de se plier entierment, le Burkina paie le prix fort. Mais c’est tout à l’honeur des Burkinabè car la Francais ne peuvent pas tous nous tuer et petit a petit on engrage des victoires contre leurs proxis de terroristes. La strategie de la France est bien huilée et on la connait. Ils sont a la maneouvre au Mali en ce moment :
    1- Il forment localement des pauvre types perdus et affamés puis les envoent attaquer leur propres pays.
    2- Quand l’armée Burkinabè se defend contre les attaques, la France et HRW l’accuse de crime contre l’humanité pour que les Burinabè baissent la garde et se laissent faire.
    3- La France en profite pour consolider ses bases militaires et signer des contrats de cooperation militaires bidons qui leur permet de mieux supporter sur le terrain les va nu pied cités ci-dessus et le equiper. (Rappellez vous ; au Rwanda c’est les soldats Francais qui expliquaient que pour eviter que les cadavre remontent a la surface de l’eau il fallait les éventrer apres les avoir tués)
    4- on instrumentalise cetains partis politique pour enfoncer et affaiblir le system en place.
    et la suite on la connait ; fourniture d’armes, manipulation de chefs d’etats Africains, assasinat ciblés, controle de la CEDEAO, etc.
    En gros là ou il y’a le plus de deplacer c’est là que la france a du mal et met plus d’effort parce qu’elle a du mal a atteindre ses objectifs ; donc elle redouble d’effort. Au Mali c’etait la Charia a imposer, mais au Burkina c’est quoi a imposer ? Ils ne revendiquent meme rien. Ils tapent juste aveuglement parce qu’on leur a dit de le faire. Mais ca ne marchera pas avec le Burkina parce que la France est tombée sur des tetus integres. Le burkina resiste et plus en plus d’Africain comprennent la manouevre. Pouequoi la France ne peut -elle pas vivre du fruit de son travaille et pille les Africains ? Comment fontles autres pays Europeen pour vivre du fruit de leur labeur ?

    Répondre à ce message

    • Le 9 septembre à 10:02, par kwiliga En réponse à : Elections 2020 au Burkina : Saran Sérémé « aperçue et filmée en train de distribuer des enveloppes d’argent et des gadgets », révèle le CFOP

      @Boda
      Monsieur ou Madame Boda.
      Votre commentaire n’a strictement rien à voir avec l’article.
      Si vous intervenez uniquement pour la satisfaction personnelle que vous ressentez à déverser votre bile haineuse, sans appuyer vos commentaires du moindre début de preuve, je vous conseille amicalement de le faire sur d’autres sites, et ce pour les raisons suivantes :
      - Ne nombreux sites sont mieux adaptés à votre démarche, notamment les sites islamistes, qui passent leur temps à taper sur la France et ses alliés dans la sous région, en les qualifiant généralement de "Grand Satan", seul propos manquant à votre commentaire, pour que l’on vous assimile à ces mêmes islamistes, dont le souhait prioritaire est de voir les troupes alliées abandonner nos pays à leur triste sort.
      - C’est en généralisant le type de propos que vous tenez, que nos gouvernants se retrouvent en porte-à-faux, dans des situations inconfortables à justifier l’indéfendable.

      Pour terminer, j’aimerais citer vos propos : " Le Niger et le Mali sont menacés avec un peu de terrorisme question de justifier la presence miitaire Francaise..."
      Un peu de terrorisme ???
      Êtes-vous ignorant, aveugle, ou d’une absolu mauvaise foi, pour avoir l’audace d’affirmer pareilles choses ?

      Répondre à ce message

  • Le 9 septembre à 08:08, par Chef ZOMBRE En réponse à : Elections 2020 au Burkina : Saran Sérémé « aperçue et filmée en train de distribuer des enveloppes d’argent et des gadgets », révèle le CFOP

    J’estime qu’à la veille des élections, on peut éviter de verser l’huile sur le feu. Cela prepare les esprits à l’incivisme. Madame Saran est allée chez elle, elle répond à des sollicitudes, il n’y a rien de tel. Aucune loi n’impose de requérir l’avis d’autrui. Elle a des ressources hors de son institution quand-même. Les textes ne lui interdisent strictement de faire la politique. Mais c’est une grande dame, elle saura apprécier vos critiques. Seulement, ne doutons de son intégrité.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre à 08:11, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Elections 2020 au Burkina : Saran Sérémé « aperçue et filmée en train de distribuer des enveloppes d’argent et des gadgets », révèle le CFOP

    - Vous qui attaquez le CFOP parce qu’il a dit la vérité, nous ne sommes pas ici dans un pays animalier pour tolérer que certaines personnes comme Saran SÉRÉMÉ viole la loi et on se tait.

    Je constate que dans ce Faso maintenant il y a trop de gens qui sont pour le mensonge, qui soutiennent les menteurs et qui font l’apologie de la médiocrité et du vol. Comment des gens qui ont du sens vont s’en prendre au CFOP parce qu’il a dénoncé l’attitue de cette dame qui achète les votres ? Bande de sauteriaux, ne savez-vous pas qu’elle fait au contraire du mal à RMCK et au MPP par son attitude ?

    CONCLUSION : Votre parti le MPP sera bientôt un sac vide sans contenant car tous les militants sont entrain de démissionner, de deserter leslieux. Y resteront que les seuls incapables, les vendus et les achetés ! En plus vous ne comprenez rien dans la politique et vous êtes incapables d’analyses critiques ! Ne constatez-vous pas que tous ces partis sattelites qui se créent au hazard depuis un moment sont suscités par RMCK et son ami Bala SAKANDÉ pour mettre de côté le fameux Simon COMPAORÉ qui devient de plus en plus encombrant et gênant ?! Il n’y a pas deux capitaines dans un bateau dit-on. Au départ ils étaient les RSS et Salif DIALLO est mort. Il reste RS. Il faut donc que RMCK se débarasse de Simon COMPAORÉ pour rester seul comme dans le film ’’Tuez-les tous et revenez seul’’.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre à 08:22, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Elections 2020 au Burkina : Saran Sérémé « aperçue et filmée en train de distribuer des enveloppes d’argent et des gadgets », révèle le CFOP

    - Mon ami ’’KA en réponse’’, s’il te plait peux-tu nous montrer le programme politique du MPP ? Le MPP est un parti qui est entrain de partir en lambeaux, destruction qui est l’oeuvre de RMCK et son ami Bala Sakandé pour mettre hors-jeu Simon Compaoré de plus en plus encombrant et gênant.

    Mon ami ’’KA en réponse’’, le programme du MPP actuel n’est cartainement pas celui du MPP d’hier. Et d’ailleurs le programme du MPP des ’’RSS’’ était un ramassi de mensonges grossiers pour tromper le peuple. SInon où se trouve le Traway promis qui devait relier Saaba à Pissy par rail ? En tout cas moi je l’ai vu roulant entre Zorgho et Tuiré avec un nuage de poussière derrière et sur le toit, plein de paniers de volailles ! Où se trouve la 2ème usine d’égrenage de coton promis à Dédougou alors qu’il y en avait déjà deux auparavant ?

    CONCLUSION : La Gouvernance du MPP est basée sur le mensonge, la trompereie et la fausseté. Pour finir je ne crois que mon ami KA est ’’KA en réponse’’ qui est certainement un usurpateur de pseudo.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre à 08:58, par Truthman En réponse à : Elections 2020 au Burkina : Saran Sérémé « aperçue et filmée en train de distribuer des enveloppes d’argent et des gadgets », révèle le CFOP

    Thom’ s, quand on a rien a dire on se tait. En francais de ton niveau, L’opposition denonce entre autres, le fait que Mme Saran Sereme distribue l’argent et du materiel qui ne lui appartiennent pa’s, a elle seule. Le bien public.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre à 09:22, par Bih Kansga En réponse à : Elections 2020 au Burkina : Saran Sérémé « aperçue et filmée en train de distribuer des enveloppes d’argent et des gadgets », révèle le CFOP

    A propos de corruption, il y a une chose que je ne comprend pas.
    Peut on permettre à une multinationale de financer un candidat aux élections d’un pays comme le notre ?
    Alors ZEFIRIN DIABRE est parrainé par AREVA et ça ne vous dit rien. C’est pour dire qu’il doit prendre le pouvoir pour leur brader le pays.
    C’est SEREME que vous voyez alors qu’elle a son argent à elle.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre à 10:02, par YAAM SOBA En réponse à : Elections 2020 au Burkina : Saran Sérémé « aperçue et filmée en train de distribuer des enveloppes d’argent et des gadgets », révèle le CFOP

    Quand on lit certains internautes cautionner l’acte que le Médiateur du Faso a posé, il y’a de quoi craindre pour l’avenir de ce pays.
    Nous avons tous suivi la vidéo, elle partageait l’argent aux structures d’un parti politique dénommé PDC, et elle encourageait la population à voter le président actuel.
    Pour une institution apolitique, c’est pas une bonne image qu’elle laisse.
    En temps normal, l’ASCE devrait se saisir de ce dossier.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre à 10:32, par Oh que non ! En réponse à : Elections 2020 au Burkina : Saran Sérémé « aperçue et filmée en train de distribuer des enveloppes d’argent et des gadgets », révèle le CFOP

    Oh que non ! Il ne sied pas à des gens qui aspirent à gouverner, de classifier les citoyens dans des communautés ethniques. il n’y a pas de citoyens de la communauté peul au Burkina. Ce sont des citoyens Burkinabè qui ont été assassinés. Il n’y a pas de communauté peul au Burkina, pas plus qu’il n’y a de communauté mossi, de communauté Dioula, de communauté Gourmantché, de communauté Bissa, de communauté... Attention ! Si on commence à évoquer le communautarisme ethnique dans ce pays, on court à notre perte. La notion de communauté religieuse on peut l’admettre, parce que la religion est un choix. On peut en changer tant qu’on le veut. Pas l’ethnie.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre à 10:41, par YAAM SOBA En réponse à : Elections 2020 au Burkina : Saran Sérémé « aperçue et filmée en train de distribuer des enveloppes d’argent et des gadgets », révèle le CFOP

    Quand on lit certains internautes cautionner l’acte que le Médiateur du Faso a posé, il y’a de quoi craindre pour l’avenir de ce pays.
    Nous avons tous suivi la vidéo, elle partageait l’argent aux structures d’un parti politique dénommé PDC, et elle encourageait la population à voter le président actuel.
    Pour une institution apolitique, c’est pas une bonne image qu’elle laisse.
    En temps normal, l’ASCE devrait se saisir de ce dossier.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre à 11:20, par Anta En réponse à : Elections 2020 au Burkina : Saran Sérémé « aperçue et filmée en train de distribuer des enveloppes d’argent et des gadgets », révèle le CFOP

    Djamdioda qui est entrain de critiquer le MPP ! Hii hihi ça me fait rire comme un bossu. C’est comme Bouki qui dénigre la gourmandise de l’Hyène !

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre à 11:30, par Ka En réponse à : Elections 2020 au Burkina : Saran Sérémé « aperçue et filmée en train de distribuer des enveloppes d’argent et des gadgets », révèle le CFOP

    Mon ami Kôrô Yamyélé : Voilà depuis les créations des réseaux sociaux que nous roulons nos bosses pour dire la vérité qui blesse mais ne tue pas pour faire avancer notre pays. Je te remercie ici pour ta critique qui en dit beaucoup.

    Cependant, tu me connais plus que les autres internautes, et il n’est pas dans ma nature de tirer sur un corbillard, surtout pas sur des gens qui font tout pour revenir au pouvoir après tout le mal qu’ils ont fait à notre pays !

    Si j’insiste pour que Roch Kaboré termine ce qu’il a promis de construire comme cohésion sociale et réussir la réconciliation nationale durable, je pense qu’à 3 mois des élections la soi-disant opposition se cherchent sans aucun programme présidentiel qui peut convaincre le peuple Burkinabé comme celui de condamner les criminels dont le régime MPP à commencer.

    Quand je vois des candidats comme KDO et Eddy qui sont là uniquement pour avoir le pouvoir et faire revenir les criminels sans la justice, ça me fait vomir. C’est pourquoi nous assistons à ce remue-ménage et ce foisonnement dans tous les sens, d’affirmations fantaisistes (comme celle du titre (Saran Sérémé aperçue et filmée en train de distribuer des enveloppes d’argent et des gadgets, révèle le CFOP,) comme un message triomphant du genre "on gagne ou on gagne."

    Mon amie Kôrô je dis Foutaises ! Si tu veux être le Kôrô Yayélé de 2011 a 2014 tu dois dire la vérité : Car, je dis en toute franchise que ce n’est pas ce qui n’a pas été fait presqu’en 29 ans avec le régime Compaoré qui sera fait quand ils reviendront au pouvoir pour cinq ou dix ans. On nous prend pour des imbéciles ! Les discours lénifiants de ces rusés n’engagent que ceux qui les écoutent ! S’ils veulent revenir au pouvoir, ils doivent commencer a convaincre au peuple comme ceux-ci.

    "Nous devons tout faire pour que la justice soit rendue dans toutes (les) affaires sensibles pour aider notre peuple à se réconcilier avec son histoire, pour ramener la paix des cœurs et créer les conditions propices à la contribution de tous les Burkinabè à l’œuvre de construction nationale La justice militaire, une juridiction d’exception, doit solder une longue série de dossiers, dont principalement ceux du putsch manqué de septembre 2015 et de l’assassinat du "père de la révolution" burkinabè, le capitaine Thomas Sankara, tué lors du coup d’Etat qui porta l’ex-président Blaise Compaoré au pouvoir en 1987.

    Également en instance, le dossier du journaliste d’investigation Norbert Zongo, tué en 1998 avec trois compagnons, a connu une évolution avec la mise sous contrôle judiciaire de François Compaoré, frère du président déchu Blaise Compaoré, poursuivi pour "incitation à assassinats". C’est Roch Kaboré qui l’a dit, et il est en train de le réaliser. Et personne, je dis personne, ne peut me dévier de ne pas soutenir la personne qui va terminer cette promesse qui va conduire le Burkina dans le pardon suivi d’une réconciliation nationale et durable. Sans rancune mon ami Kôrô Yamyélé.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre à 11:54, par Divorce avec l’insurrection En réponse à : Elections 2020 au Burkina : Saran Sérémé « aperçue et filmée en train de distribuer des enveloppes d’argent et des gadgets », révèle le CFOP

    Ce qui est écoeurant avec cette histoire de campagne électorale de Saran Sereme, c’est parce qu’elle utilise les biens de l’Etat et nos FDS pour ses besognes.
    Elle l’aurait fait avec ses propres moyens personne n’allait se plaindre. En plus le rôle du médiateur doit l’éloigner de la politique.
    Mais ne l’accusons pas, car le responsable de ce désordre institutionnel c’est bel et bien le président Kaboré !

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre à 13:42, par Djamana Tigui En réponse à : Elections 2020 au Burkina : Saran Sérémé « aperçue et filmée en train de distribuer des enveloppes d’argent et des gadgets », révèle le CFOP

    L’hypocrisie quand tu nous tient.
    Mes chers, que celui qui a déjà refusé une enveloppe tendue discrétement dans le noir lève le doigt. Pourquoi faites-vous la politique alors ? Ne pensez-vous pas que les populations comprennent de plus en plus votre jeu politique ? Refuser de l’argent tendu venant d’un homme ou pas politique ? Ceux qui ont reçu cet argent ne savent même pas de quoi vous parler. vous aussi ! les personnes éclairées comme nous, savons le but recherché par chacun de vous quand vous faites la politique. Alors ce jeu d’hypocrisie n’est valable que pour celui qui rêve de croire aux discours que vous prêchez à travers votre conférence. Pour rappel mon cher TOE Carlos, pensez-vous que le coup tordu que vous et monsieur Tahirrou BARRY avez monté contre le Pr BADO est moins tolérable que de donner 5000 Frs CFA à des mères qui ne demandent que 3000 Frs CFA pour entamer la vente de condiments au marché en politique ? Quelle naïvété de votre part de penser que nous ne savons pas lire entre les lignes. Cela ressemble à la tactique de l’assassin qui crie au voleur.!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre à 15:48, par J’assume En réponse à : Elections 2020 au Burkina : Saran Sérémé « aperçue et filmée en train de distribuer des enveloppes d’argent et des gadgets », révèle le CFOP

    Soyons responsables de nos propos. Même quand on est le produit d’une même école, on n’a pas forcement les mêmes avis sur tous les sujets. Des amis peuvent ne pas toujours être du même bord politique, économique, sociale, etc. Même à l’assemblée, il peut arriver que les députés d’un même groupe parlementaire ne parlent pas le même le langage. C’est ça qui rend les débats fructueux. Évitons de faire la courbette les uns aux autres en associant d’autres personnes à nos propos quand on se prononce sur un sujet. Assumons nos propos.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre à 16:06, par Le musulman En réponse à : Elections 2020 au Burkina : Saran Sérémé « aperçue et filmée en train de distribuer des enveloppes d’argent et des gadgets », révèle le CFOP

    C’est vraiment lamentable ! Peut-on encore faire des commentaires ? Quelles infantilisme ? Avec ça, chacun veut qu’on le prenne au sérieux ! C’est vraiment triste pour mon pays ! Que les élections arrivent vite afin que chaque camp se fasse une idée réelle de ce qu’il représente aux yeux du peuple ! Dieu sauve le Burkina !

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre à 17:00, par Ka En réponse à : Elections 2020 au Burkina : Saran Sérémé « aperçue et filmée en train de distribuer des enveloppes d’argent et des gadgets », révèle le CFOP

    En lisant quelques critiques contre les actions de madame Saran Sérémé, c’est comme ces internautes sont nés après 2014. Quand François Compaoré, le Pape de la Révision et de la Division à créer la FEDAP/CDP un Pôles complémentaires avec l’argent du contribuable, on n’a vu ses responsables distribué des billets de banques dans les stations d’essence à chaque sortie du CDP et ABC. Et la question dont je pose a ces internautes, c’est qui n’a pas participé le premier anniversaire du lancement de la FEDAP-BC et le 21e anniversaire de la renaissance démocratique du Burkina Faso avec Blaise Compaoré ? Ou tous les chefs coutumiers du Faso, responsables politiques, ont gavé du champagne a la solde du denier public.

    Sans oublié qu’a chaque rencontre de travail de la FEDAP/BC, les membres ou le publique reçoivent de l’argent pour le transport aller et retour. Et Adama Zongo, président de la FEDAP/BC ne me dira pas le contraire.

    C’est en voyant que le petit président dérapait, que Me Bénéwendé Sankara disait que « 2011, est l’année de tous les dangers pour la démocratie burkinabè. » Et A. Zongo a propos du présidentielle de 2015 disait dans tous les meetings organisés avec le denier public : La FEDAP-BC souhaite que Blaise Compaoré « rebelote. » En ce moment, l’article 37 et son esprit chauffait avec des braises les couloirs du pouvoir. Madame Saran Sérémé en donnant sa démission au CDP en Septembre 2012 savait que l’ADN du pouvoir Burkinabé reste la continuité.

    Répondre à ce message

    • Le 11 septembre à 08:55, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Elections 2020 au Burkina : Saran Sérémé « aperçue et filmée en train de distribuer des enveloppes d’argent et des gadgets », révèle le CFOP

      - Oui on est d’accord mais à la distribution des poste lorsque le MPP a gagné le pouvoir par la ruse, elle fut frustrée de n’avoir rien eu, d’où la pirouette de RMCK pour la récompenser du strapontin de CES. C’est récent pour qu’on oublie déjà dans les vapeurs de dolo comme dira mon ami Le Musulman. Son cas est exactement comme celui de Lassané Sawadogo qui fut oublié dans la distribution des postes ministériels et qui s’est plaint et s’est vu nommé DG de la CNSS !

      Conclusion : Ils ont prit le pouvoir pour se partager les postes et jouir des bienfaits que procurent ces postes au détriment du bonheur du peuple !

      Par Kôrô Yamyélé

      Répondre à ce message

  • Le 9 septembre à 19:18, par Jems En réponse à : Elections 2020 au Burkina : Saran Sérémé « aperçue et filmée en train de distribuer des enveloppes d’argent et des gadgets », révèle le CFOP

    Le peuple dont il est question vous surprendra enfin de compte. C’est inimaginable et inconcevables que vous soyez toujours à ce Stade de dénonciation. Concrètement qu’est-ce vous proposez pour sortir ce pays de cette crise ? Non rien il faudra que vous soyez élu avant d’en proposer je suppose.... Vous êtes des citoyens burkinabè. Alors ne l’oubliez point

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre à 20:25, par Jeune patriote En réponse à : Elections 2020 au Burkina : Saran Sérémé « aperçue et filmée en train de distribuer des enveloppes d’argent et des gadgets », révèle le CFOP

    Ceux qui insultent l’opposition parce qu’ils dénoncent la gabegie et la mal gouvernance du régime Kaboré sont ridicules.
    Des soi disant insurgés qui portent des pseudos de révolutionnaires et qui applaudissent les errances du Médiateur du Faso.
    On se demande s’ils connaissent les statuts et fonctions qui régissent cette institution hautement apolitique.

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre à 08:47, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Elections 2020 au Burkina : Saran Sérémé « aperçue et filmée en train de distribuer des enveloppes d’argent et des gadgets », révèle le CFOP

    - Mon ami KA, merci pour tes remarques. En effet tu me connais et je te connais également et nous avons roulé ensemble nos bosses du côté de la Suisse, etc., un pays où on ne rentre pas au hazard, Belgique, etc. Mais j’ai réagi juste pour que tu ne confondes pas CFOP et CDP et Kadré même s’ils en font partie. Sinon tu sais que moi-même je suis contre le CDP depuis longtemps pour ce que les bonzes m’ont fait et RMCK et certains en font partie de ces bonzes qui dirigent le pays aujourd’hui et contre lesquels je garde une défense et non une simple dent.

    Moi aussi ma vérité est ma vérité mon ami KA et tu n’es pas obligé de l’accepter : RMCK ne nous a rien prouvé et il ne nous prouvera rien même dans les 5 ans à venir s’il les gagne !

    On nous a dit ici que ‘’Plus rien ne sera comme avant’’ mais aujourd’hui tout est pire que sous Blaise Compaoré que nous attaquions tous ici. Le MPP a comme programme politique, le mensonge, la ruse, la tromperie, c’est tout ! C’est ça aussi une autre vérité qui ‘’rougi les yeux mais ne les casse pas’’ qu’il faut accepter et admettre mon ami KA. Pour information, de mon côté j’ai cherché les programmes de tous les partis et j’ai au moins trouvé pour l’UPC dans l’internet et sur son site web. Quant aux autres partis-saprophytes aussi nombreux que des fourmis-magnats, leurs programmes c’est celui du MPP auquel ils ont couru se rallier en masse pour le malheur une fois de plus du Burkina Faso et pour le bonheur de leurs gigantesques panses insatiables.

    Conclusion : Merci mon ami KA et bonne journée à toi.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre à 14:02, par Ka En réponse à : Elections 2020 au Burkina : Saran Sérémé « aperçue et filmée en train de distribuer des enveloppes d’argent et des gadgets », révèle le CFOP

    Salut mon ami Kôrô yamyélé : Comme tu vois, mes critiques sont très courtes en ce moment, par ce que je suis au village pour s’occuper de mes petits champs du mil et de maïs. Il faut se lever tôt et avoir de la patience pour avoir le réseau, surtout avec un portable.

    Là, je suis en ville pour quelques heures, et je viens de lire tes messages. Comme je ne cesse de le dire dans ce forum, nos différences depuis bientôt 20 ans sur les forums des réseaux sociaux au Burkina comme de l’autre côté de la frontière font la richesse des débats. Et ici, je te reconfirme mon soutien à n’importe quel président, qu’il soit Zépherin Diabré ou Roch Kaboré qui promettra dans son programme présidentiel de laisser juger tous les dossiers des crimes impunis qui empoisonnent la cohésion sociale et la réconciliation nationale et durable. Mon ami Kôrô Yamyélé, la première cause qui mine le développement d’un pays, c’est sa JUSTICE ! La première cause qui crée des crises sociales dans un pays, c’est sa JUSTICE : Et tu verras si les criminels payent leurs dettes a la société Burkinabé, notre pays sera la Suisse de la sous-région.

    Répondre à ce message

    • Le 11 septembre à 15:16, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Elections 2020 au Burkina : Saran Sérémé « aperçue et filmée en train de distribuer des enveloppes d’argent et des gadgets », révèle le CFOP

      - Merci mon ami KA. Comme toi je suis dans mes champs où moi je mène même ma vie. En effet cette année on a eu chaud avant de vaincre les herbes car il n’y a pas eu arrêt des pluies de plus d’une semaine. Je viens de finir de mettre l’urée dans mon maïs à la dose de 50 Kg/Ha, même qu’un paysan m’a dit que la dose est faible et ce fut l’occasion pour moi de le former séance tenante en lui démontrant par A+B qu’avec beaucoup de fumure organique comme dans mon champ, mettre plus de 50 Kg/Ha d’urée c’est gaspiller l’engrais et surtout l’argent car il faut le payer et il coûte 19.000 FCFA le sac de 50 Kg. Mon ami KA, il y avait l’encadreur ou ’’Koob-Naaba’’ du coin avec lui et je l’ai démontré ce qu’est le compexe argilo-humique dans le sol et son rôle dans les échanges entre anions et cathions dans le sol entre la plante et la solution du sol ! Bref mon ami KA, si tu as cultivé beaucoup de niébé et d’arachide cette année il faut être vigilent et je vais te dire pourquoi et c’est valable pour tous ceux qui ont cultivé ces plantes :

      1/- Pour la niébé : Faire attention avec les attaques de parasites car ils pilullent cette année. Or si tu traites au moment où les boutons floraux sortent tu va chasser les insectes pollinisateurs et ton niébé va mal produire parce que la fécondation ne sera pas correcte. Si tu ne traites pas, les insectes vont tout ravager. Il faut calculer ! Et surtout traiter tôt le matin après la rosée ou tard dans la soirée quand il n’y a plus de vent et aussi traiter quand les gousses font se former sinon les insectes très nombreux cette année vont pondre sur les gousses et leurs larves vont entrer dans la gousse et détruire l’inérieur. C’est le cas de la bruche. Ensuite il faut veiller car avec les pluies si tu ne récoltes pas vite, les gousses de ton haricot vont moisir et tu auras plein de pourritures à la récolte. Mon ami KA, comme produit de traitement je te recommande le Décis 125 en Concentré Emulsifiable à la dose de 1 boîte de 125 CC dans 15 L d’eau pour 400 m2 de champs,

      2/- Pour l’arachide : Mon ami KA, là aussi il faut être sur tes gardes car le mûrissement de tes arachides peut te surprendre. Si tu vois que les gynophores sont secs, il faut arracher un ou deux pieds d’arachide pour tester le stade de mûrissement, sinon après avec la pluie et l’humidité, les grains d’arachides vont commencer encore à germer dans les coques à l’intérieur du sol et bonjour les dégâts. Et à la récolte mon cher ami KA n’aura que ses yeux pour pleurer ! Les gynophores ce sont les radicelles qui quittent la plante et pénètrent dans le sol et aux bouts desquels les arachides sont produites.

      A bientôt mon ami KA. Je te dirai les tonnages que j’aurais récoltés.

      Par Kôrô Yamyélé

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés