Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve» Antoine De Saint-Exupéry

Gestion décentralisée des forêts et des espaces boisés : La commune rurale d’Ipelcé reçoit des charrettes et du matériel informatique

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • vendredi 24 juillet 2020 à 22h00min
Gestion décentralisée des forêts et des espaces boisés : La commune rurale d’Ipelcé reçoit des charrettes et du matériel informatique

Le Programme d’investissement forestier (PIF) du ministère de l’Environnement, de l’Economie verte et du Changement climatique, a procédé à une remise de charrettes et de matériel informatique à la commune rurale d’Ipelcé, dans la province du Bazèga, région du Centre-Sud. Ces dons entrent dans le cadre du projet de Gestion décentralisée des forêts et des espaces boisés. La cérémonie de remise s’est tenue le 24 juillet 2020, en présence du ministre de l’Environnement.

A quelques mois de la clôture du Projet de gestion décentralisée des forêts et des espaces boisés (PGDFEB), 480 charrettes ont été acquises pour soutenir les producteurs relais et 85 charrettes pour les producteurs collègues méritants des 32 communes. C’est ainsi que dix producteurs relais et cinq producteurs relais complémentaires de la commune rurale d’Ipelcé ont reçu 15 charrettes.

Ces 15 producteurs ont auparavant bénéficié de formation en ce qui concerne le processus de diffusion et d’adoption des bonnes pratiques, dont le démarrage a eu lieu en 2017. Heureux de recevoir ce matériel, les bénéficiaires ont réaffirmé leur reconnaissance au ministère de l’Environnement, à travers le Programme d’investissement forestier (PIF).

Les producteurs aux côtés de leurs charrettes

Selon leur porte-parole, ils mettent en application les techniques apprises lors des formations, ce qui différencie leurs champs de ceux qui n’ont pas été formés. Néanmoins, ils souhaiteraient avoir d’autres formations, en plus de ce qu’ils ont déjà comme acquis. « Ce matériel nous permettra d’éviter la coupe abusive du bois, et aussi de faire le compostage et les diguettes, pour mieux maîtriser le passage de l’eau », nous confie Bassidou Kafando, producteur relais à Ipelcé.

Photo de famille avec les bénéficiaires

En plus de cela, pour la sécurisation foncière des sites d’investissement du PIF, la commune a reçu du matériel informatique lors de cette cérémonie. Ce matériel est composé de cinq ordinateurs portables, dix ordinateurs de bureau, dix imprimantes et quinze disques durs externes. Cela fait suite au protocole de collaboration signé entre la Direction générale des impôts (DGI) et le PIF. Selon le PIF, ces différentes acquisitions, d’une valeur totale de 70 millions de F CFA, ont été possibles grâce à l’appui de la Banque mondiale.

Batio Bassière lors de la plantation d’arbre

Un indice de progrès de 59% pour Ipelcé

L’une des raisons pour lesquelles la commune rurale d’Ipelcé a été choisie, c’est en partie grâce à sa Gestion durable des terres (GDT). A en croire les responsables du PIF, les producteurs relais de cette commune font preuve d’un engagement remarquable. La commune est bien avancée dans l’exécution de son Projet de développement intégré communal pour la REDD+ (PDIC/REDD+).

« A ce jour, nous enregistrons un indice de progrès de 59% dans la mise en œuvre de notre PDIC/REDD+, avec une diversité de réalisations telles que trois espaces de conservation de 5266 ha, trois pépinières multifonctionnelles, 100 ha de cordons pierreux et la pratique de l’apiculture par 44 jeunes » a expliqué le maire d’Ipelcé, Piga Herman Kabré.

Batio Bassière, Ministre de l’environnement, de l’économie verte et du changement climatique

Tout en réitérant ses remerciements au Ministère de l’environnement, le maire s’est réjoui de la remise de matériel informatique à la DGI. Pour Savadogo Boukary, directeur du Guichet unique du foncier, représentant le DGI, la remise du matériel, va permettre aux services au niveau régionale, d’être opérationnel et d’accompagner efficacement le PIF dans la sécurisation des terrains qui feront l’objet d’investissement.

Remise du matériel informatique

Près de neuf modules de formation des services techniques déconcentrés

Dans le cadre de l’implémentation du projet de Gestion décentralisée des forêts et des espaces boisées (PGDFEB), un axe important dans le processus global de planification du développement local est consacré à l’identification et à la diffusion de bonnes pratiques en matière de Gestion durable des terres, avec un focus sur les bonnes pratiques agro-sylvo-pastorales. Il s’agit d’adopter une approche qui permettra de promouvoir des techniques et technologies permettant d’améliorer les productions agro-sylvo-pastorales, tout en respectant l’environnement.

Une vue des officiels

Ainsi, cette approche du PIF a permis d’élaborer neuf modules de formation des services techniques déconcentrés (Agriculture, Elevage, Environnement). Ces modules sont entre autres les bonnes pratiques agronomiques (diguettes en pierres et en terre, compostage en fosse et en tas, zaï manuel et mécanisé), les bonnes pratiques agroforestières (régénération naturelle assistée, défrichement contrôlé, haie-vive défensive), les bonnes pratiques zootechniques et pastorales (fauche et conservation du fourrage, collecte/conservation de sous-produits agricoles et ligneux, fourragers et valorisation par la technique du broyeur polyvalent, et cultures fourragères).

Le ministre de l’environnement, remettant une charrette à un producteur

105 000 à 250 000 ha du territoire national se dégradent chaque année

Le Burkina Faso, pays sahélien, fait face de nos jours à de nombreux défis en matière de gestion durable des terres. Selon le ministre de l’Environnement, de l’Economie verte et du Changement climatique, Batio Baissière, on estime à 34% la part du territoire dégradée, et ce, au rythme de 105 000 à 250 000 ha par an. Le ministre se réjoui donc du fait que le Burkina soit le seul pays sahélien à bénéficier du PIF. Ce programme, selon lui, permettra d’inverser la tendance dans la lutte contre la déforestation et la dégradation des forêts.

Le matériel informatique

Tout en remerciant les acteurs ainsi que les partenaires pour la réussite de cette phase du programme, il a invité les bénéficiaires déjà formés, et qui ont eu du matériels, à non seulement mieux conserver ce matériel, mais aussi à former ceux-là qui n’ont pas pu bénéficier des formations.

Mariam Sagnon
Lefaso.net

Portfolio

  • Une vue des charrettes

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso.net TV
 Articles de la même rubrique
Promotion immobilière au Burkina : Traité d’arnaqueur, le PDG d’Abdoul service international contre-attaque
Ouagadougou : Une demi-tonne de poulets de contre bande saisie par la police municipale
Concours directs 2021 : Les candidats invités à se créer des comptes
Journée mondiale de l’audition 2021 : Dépister, réhabiliter, communiquer
Religion : Alfred Di Ban Ki-Zerbo, l’esclave sauvé par la Vierge Marie
Violences basées sur le genre au Burkina : Le 80 00 12 87 pour dénoncer les cas
Organisation du Bac par le ministère de l’Enseignement supérieur : « On ne peut pas donner un diplôme à un élève qu’on n’a pas enseigné », estime André Eugène Ilboudo
Procès contre le fondateur du Cecrab et un de ses disciples : Les prévenus condamnés respectivement à 6 mois et 24 mois ferme
Culture, sports et loisirs : Un cadre de dialogue pour booster la participation au développement économique
Projet Emploi décent des jeunes au Burkina : A deux mois de l’échéance, les parties prenantes évaluent les résultats
Liptako-Gourma : Pour la promotion d’une transhumance apaisée
Burkina : Cinq hôpitaux bientôt équipés en scanners de dernière génération
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés