Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si un buffle rouge t’a attaqué, quand tu verras une termitière rouge, tu prendras la fuite. » Citation africaine

Bobo-Dioulasso : Le ministre de la communication échange avec des journalistes des médias privés, autour de leurs préoccupations

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET • dimanche 19 juillet 2020 à 17h00min
Bobo-Dioulasso : Le ministre de la communication échange avec des journalistes des médias privés, autour de leurs préoccupations

Le ministre de la communication et des relations avec le parlement, Remis Fulgance Dandjinou, a échangé avec des journalistes des médias privés de la région des Hauts-Bassins, ce samedi 18 juillet 2020 à Bobo-Dioulasso. Cette rencontre vise, selon lui, à renforcer les relations de travail entre les organes de presse privée et leur ministère de tutelle.

« Nous avons voulu échanger avec les journalistes de la région des Hauts-Bassins afin de leur apporter un certain nombre d’informations sur la situation d’ensemble, et notamment sur le Fonds d’appui à la presse privée et la subvention », a indiqué le ministre de la communication, Remis Fulgance Dandjinou. Pour qui cette rencontre a permis également de recueillir leurs inquiétudes et leurs attentes par rapport à ce qui est fait sur le terrain.

Selon lui, cette rencontre a été intéressante parce que les médias régionaux font face à un certain nombre de difficultés et il est du devoir du ministère de la communication, en tant que structure administrative en charge de la question, de les aider à avoir des réponses efficientes pour sauvegarder l’information de proximité qui est essentielle dans la maturation de la démocratie et de l’information des populations.

Les journalistes participant à la rencontre avec le ministre de la communication, Remis Dandjinou

Ce cadre de concertation entre le ministre en charge de la communication et des relations avec le parlement et les professionnels de médias de la région s’est articulé autour du Fonds d’appui à la presse privée et la subvention. Ainsi, cette rencontre a été mise à profit pour expliquer le fonctionnement du fonds ainsi que les conditions d’acquisitions, etc.

Selon son directeur général, ce fonds comporte deux volets dont un volet subvention et un volet financement. Il a par ailleurs précisé que la création du Fonds permet à l’Etat de mieux cerner les besoins des médias et de bien baliser son accompagnement et son soutien structurant au développement de la presse privée au Burkina Faso.

Le ministre de la communication et des relations avec le parlement, Remis Fulgance Dandjinou

Le FAPP a pour mission de mettre la subvention de l’Etat à la disposition des entreprises de presse privée. Il est également chargé de financer et/ou de cofinancer la formation, les études et conseils, le développement de la presse privée, les projets d’intérêt collectif des entreprises de presse privées et des organisations professionnelles de médias. « Malheureusement beaucoup de médias à Bobo-Dioulasso ne répondent pas aux critères du Fonds », a déploré le ministre Dandjinou.

Les patrons de presses privées de la région des Hauts-Bassins ont, pour leur part, déploré le manque de soutien conséquent pour leur accompagnement. Unanimement, ils ont tous reconnu que « le fonds est fait pour les grandes entreprises de presses privées, notamment celles de la capitale politique Ouagadougou, pour piétiner les plus petites ». C’est pourquoi, ils ont plaidé auprès de leur ministre de tutelle pour plus d’accompagnement.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]


Romuald Dofini
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Campagne déguisée : Les régies publicitaires invitées à retirer les images de candidats aux élections.
Campagnes électorales : Le CSC définit le rôle des médias confessionnels et communaux
Phénomène des fake-news : Des journalistes formés pour détecter les fausses informations
AstuceTIC : Cette application vous permet de traquer les caméras de surveillance dans votre chambre d’hôtel
Animation des émissions interactives : Le CSC outille des animateurs et des journalistes pour une meilleure gestion des débats
Mariage d’enfants : Des hommes et femmes de médias s’engagent à promouvoir l’élimination de la pratique au Burkina Faso
Amélioration des conditions de travail dans les médias : Le SYNATIC sonne la mobilisation de ses militants
Affaire journaliste Omar Radi : La Justice marocaine rassure du respect des procédures
Approche basée sur les droits humains : Des journalistes et communicateurs outillés sur le concept
Émissions interactives des radios : Un atelier pour sensibiliser les animateurs sur la prévention des conflits
Régulation des communications électroniques : Des animateurs de radio outillés pour éclairer les auditeurs
Interdiction de couverture médiatique des activités politiques : « Je reproche au CSC d’avoir mal interprété la loi », lance le journaliste-éditorialiste Lookmann Sawadogo
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés