LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La réussite ne se mesure pas à l’argent que vous gagnez mais à votre capacité à changer les vie des gens. ” Michelle Obama

« Résomètre » : Une nouvelle application pour évaluer la performance des réseaux de téléphonie mobile

Publié le vendredi 15 mai 2020 à 22h05min

PARTAGER :                          
« Résomètre » : Une nouvelle application pour évaluer la performance des réseaux de téléphonie mobile

L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) a procédé ce vendredi, 15 mai 2020, à Ouagadougou, au lancement officiel du « Résomètre ». Cette application a pour rôle d’évaluer la performance des réseaux de téléphonie mobile au Burkina Faso. Avec cette application, l’utilisateur doit pouvoir disposer d’informations sur la qualité du service offert par les différents fournisseurs. Ce qui permettra d’avoir des résultats fiables sur la performance des réseaux de téléphonie mobile au Burkina.

Le lancement du « Résomètre » vient comme une réponse de l’ARCEP aux préoccupations des usagers concernant la qualité du service offert par les opérateurs de téléphonie mobile. L’ARCEP, dans cette dynamique, a pris à bras-le-corps les critiques faites et s’est engagée à contribuer à l’amélioration des services fournis par ces opérateurs.

Présentation de l’application

Pour Issoufou Maiga de l’ARCEP, le « Résomètre » est une application mobile comme ce qui se trouve sur les autres plateformes. Lorsque l’utilisateur l’installe, il peut faire des tests qui remontent des informations sur la qualité des services de réseau. Ainsi, l’utilisateur peut distinguer l’opérateur qui lui offre la meilleure qualité de réseau, en fonction de la localité où il se trouve.

Des participants

Pour installer l’application, il suffit de rechercher « Arcep Burkina Faso » dans Google Play ou App store et de l’installer. L’application est disponible sur les plateformes Android et iOP. « J’invite les consommateurs à utiliser sans modération l’application Résomètre, parce qu’elle permettra d’engager des actions appropriées pour répondre aux besoins des consommateurs au-delà des initiatives courantes », a lancé le président de l’ARCEP, Tontama Charles Millogo.

Le président de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP), Tontama Charles Millogo

Le « Résomètre » va donc permettre aux consommateurs de faire des comparaisons et d’opérer des choix éclairés. Elle s’adresse aux abonnés des réseaux de téléphonie mobile détenteurs d’un smartphone, désireux de participer à ce projet d’évaluation de la qualité des services fournis par les opérateurs. « Je suis convaincue qu’elle contribuera à faire bouger les lignes pour ce qui est de la qualité de service des opérateurs de téléphonie. Il n’est un secret pour personne que la problématique de la qualité de service constitue un des défis majeurs de notre secteur », a déclaré la ministre du Développement de l’économie numérique et des Postes, Hadja Fatimata Ouattara.

La ministre en charge du développement de l’économie et des postes, Hadja Fatimata Ouattara

Les utilisateurs du système vont contribuer à l’édification d’une base de données contenant l’expérience de la qualité de service vécue à un temps donné. L’ARCEP exhorte tous les abonnés des différents opérateurs, détenteurs de smartphones, à s’approprier l’application afin de contribuer à l’amélioration de la qualité de service des réseaux au Burkina Faso.

O.I.
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Vos commentaires

  • Le 17 mai 2020 à 19:49, par Konkona En réponse à : « Résomètre » : Une nouvelle application pour évaluer la performance des réseaux de téléphonie mobile

    N importe quoi. J avais invité Zida lorsqu’il avait fait sa fanfaronnade en invitant les opérateurs de téléphonie à prendre le peuple au sérieux. Je lui avais que la meilleure façon de faire marcher les choses était d appliquer la loi dans sa rigueur. Tout le pays sait que rien ne va au niveau de la téléphonie. Pas besoin d utiliser l argent du contribuable pour du n importe quoi. Dieu vous voit et chacun paiera de ses actes. Pauvre du Burkina.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Offre de formation : Certificat en communication digitale
Médias : Le journalisme, un métier surveillé