Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Comme pour toute discipline, votre attitude ne s’améliorera pas d’elle-même. C’est pourquoi vous devez y veiller jour après jour» John C. Maxwell

Centre-Est : Le vent décoiffe le nouveau stade régional

Accueil > Actualités > Sport • LEFASO.NET • lundi 4 mai 2020 à 22h55min
Centre-Est : Le vent décoiffe le nouveau stade régional

La pluie ne fait pas forcément du bien surtout quand elle est accompagnée d’un vent violent. Dans la mi-journée de ce lundi 4 mai 2020, une pluie s’est abattue sur la ville de Tenkodogo, chef-lieu de la région du Centre-Est, détruisant le toit en finition du Stade régional, construit au même moment que les autres ouvrages du 11 décembre 2019 dont les festivités se sont déroulées dans ladite ville.

Les premières images postées ont rapidement fait le tour de la toile suscitant des commentaires les plus acerbes de la part des internautes. Certains estiment que les ouvrages sportifs sont, à chaque édition du 11 décembre, les plus ratés des ouvrages. Dédougou, Kaya et maintenant Tenkodogo. D’autres affirment que c’est toute l’infrastructure qui s’est écroulée.

Mais le président de la Ligue régionale du Centre-Est de football, Mathieu Olaonipekun, situe mieux l’opinion. « Le stade régional de Tenkodogo toujours en chantier a vu son toit endommagé ce soir par un vent violent accompagné de pluie », lit-on sur sa page facebook.

En effet, lors des festivités du 11 décembre 2019, la finale de la coupe régionale s’était jouée dans le même stade mais inachevé pour un retard dans les travaux. Mais, selon certaines sources, les travaux avaient repris sur le chantier.

Pour le Ministre des Sports et des loisirs, des mesures seront prises pour parfaire les travaux. « L’urgence du 11 Décembre avait contraint à une interruption des travaux. Cette échéance nationale passée, l’entreprise avait repris ses quartiers. Au regard des dégâts survenus les mesures qui s’imposent seront prises pour parfaire les travaux », a-t-il écrit sur sa page facebook.

Il a aussi rassuré que les services techniques commis à la tâche de suivre les travaux le font avec intérêt. « Du reste, le laboratoire chargé du contrôle qualité, le bureau de contrôle des travaux, les services techniques de mon département, le maître d’ouvrages entièrement impliqués dans toutes les phases de ce chantier suivent avec intérêt l’exécution des travaux », a-t-il ajouté.

J.T.B
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 5 mai à 08:17, par Kouda En réponse à : Centre-Est : Le vent décoiffe le nouveau stade régional

    Ailleurs, dans les pays qui se respectent, les infrastructures publiques résistent le plus souvent aux intempéries (inondations, cyclones, tempêtes, etc.) et servent d’abris aux habitants dont les maisons n’ont pas résisté. Au Burkina Faso, les infrastructures publiques sont les premières à s’écrouler au moindre vent.

    Répondre à ce message

    • Le 6 mai à 17:12, par warzat En réponse à : Centre-Est : Le vent décoiffe le nouveau stade régional

      Vrai, je m’évertue à dire aux pourvoyeurs de marchés des édifices publics que ces lieux servent d’abri aux sans abri en cas de catastrophe naturelle. C’est en ces lieux que les services sociaux s’organisent pour leur venir en aide (écoles, stades, lieux de spectacles, espaces aménagés.....) Il faut donc être plus regardant. Partout dans le monde entier, c’est ainsi. Mais hélas !!!

      Répondre à ce message

  • Le 5 mai à 09:18, par SPI En réponse à : Centre-Est : Le vent décoiffe le nouveau stade régional

    J’invite les internautes à ne plus réagir sur ces genres de "choses" car c’est un non évènement. C’est comme dire la terre tourne. Même si tu ne le dis pas, elle tourne et elle tournera toujours

    Répondre à ce message

  • Le 5 mai à 09:33, par TANGA En réponse à : Centre-Est : Le vent décoiffe le nouveau stade régional

    C’était de la gnongnonte alors !
    On donne les marchés et on ne contrôle pas. Même quand on contrôle, il y a du laisser aller à cause des pots de vin.
    Si ça c’était pendant la révolution, ngow !
    De toutes les façons, un jour les TPR vont revenir même si le pouvoir n’est pas exceptionnel. Il le faut.

    Répondre à ce message

  • Le 5 mai à 10:37, par TINTIN En réponse à : Centre-Est : Le vent décoiffe le nouveau stade régional

    "Il a aussi rassuré que les services techniques commis à la tâche de suivre les travaux le font avec intérêt. « Du reste, le laboratoire chargé du contrôle qualité, le bureau de contrôle des travaux, les services techniques de mon département, le maître d’ouvrages entièrement impliqués dans toutes les phases de ce chantier suivent avec intérêt l’exécution des travaux »
    De nos jours,le vent ,la pluie sont les vrais contrôleurs des travaux et ça ne ment jamais.
    Voyez,quand vous allez dans nos villages,il y a des bâtiments administratifs construits depuis les temps coloniaux et qui résistent à tout.Mais aujourd’hui hui avec toutes nos connaissances,les bâtiments administratifs sont décoiffés dès les premières pluies.C’est ça le Burkina des affaires.

    Répondre à ce message

  • Le 5 mai à 10:47, par KOLO Idrissa En réponse à : Centre-Est : Le vent décoiffe le nouveau stade régional

    SPI
    Bonjour cher SPI. Je suis entièrement d’accord avec votre position. A Gaoua les caniveaux sont partis après la première pluie de leur 11 décembre.
    Rien n’a été fait.
    Personne n’a été inquiété.

    " C’est le Burkina qui avance"

    Alors on continue.

    Répondre à ce message

  • Le 5 mai à 14:56, par Yamsoba En réponse à : Centre-Est : Le vent décoiffe le nouveau stade régional

    MERCI POUR L’INFO. C’EST JUSTE CA SINON CE N’EST PAS UN EVENEMENT AU FASO CES GENRES DE CHOSES. DE PAR LE PASSE RIEN NE S’EST PASSE POUR LES AUTRES CAS SIMILAIRES ET CETTE FOIS CI ENCORE INUTILE D’ATTENDRE ; CONTINUONS A NOUS LAVER LES MAINS DIEU VA NOUS SERVIR A MANGER COMME CHAQUE JOUR ;
    JE RIS EN PLEURANT

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai à 11:14, par levieuxsage En réponse à : Centre-Est : Le vent décoiffe le nouveau stade régional

    le contrôleur naturel est passé et voici ses résultats sont sans ambage et sans suspicion d’entente sous marine. AHH mon pays. nous sommes vraiment pauvre d’esprit.
    c’est un bien commun. pourquoi ne pas faire de la qualité ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés