Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Comme pour toute discipline, votre attitude ne s’améliorera pas d’elle-même. C’est pourquoi vous devez y veiller jour après jour» John C. Maxwell

Fermeture des marchés et yaars : Le Conseil national de l’économie informelle mobilise 122,25 tonnes de vivres pour soutenir ses militants touchés

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mardi 7 avril 2020 à 22h05min
Fermeture des marchés et yaars : Le Conseil national de l’économie informelle mobilise 122,25 tonnes de vivres pour soutenir ses militants touchés

Le mardi, 7 avril 2020 à Ouagadougou, le Conseil National de l’économie informelle du Burkina a procédé à une remise symbolique de vivres aux travailleurs touchés par la fermeture des marchés et « yaars ». Un don, d’une quantité de 122,25 tonnes de vivres, collecté auprès des bonnes volontés.

C’est plus de 120 tonnes de vivres que le Conseil national de l’économie informelle du Burkina Faso (CNEI-BF) a mobilisé auprès de bonnes volontés pour venir en appui aux personnes dont les activités ont été touchées par la fermeture des marchés et yaars. La remise symbolique des vivres a eu lieu ce mardi, 7 mars 2020 au siège de la structure à Ouagadougou. Ainsi ce sont des acteurs de 43 marchés et yaars de la ville de Ouagadougou et autres acteurs dont les services sont indirectement touchés qui bénéficient des largesses des donateurs de cette structure.

Quatre personnalités, ont laissé parler leurs cœurs dont le président du Conseil national du patronat burkinabè, pour 100 tonnes de riz, le Larlé naba Tigré, le président du conseil régional du Centre et le ministre du commerce, de l’industrie et de l’artisanat. Le président de la Fédération nationale des syndicats des taximen, Emmanuel Adama Nacoulma, a salué cet engagement du CNEI-BF à soutenir les travailleurs touchés par les fermetures des marchés et yaars à pouvoir se faciliter la prise en charge dans la situation qui prévaut. A travers lui, il veut porter la voix des taximen, pour dire merci aux personnes qui ont fait parler leurs cœurs.

Emmanuel Adama Nacoulma, président des syndicats des taxi

En rappelle, le gouverneur de la région du Centre, par communiqué administratif du 20 mars 2020, décidait de la fermeture des gros marchés et yaars de la région et même des marchés itinérants et marchés de bétails. Cette mesure s’est étendue aux marchés d’autres villes du Burkina qui ont enregistré des cas de Covid-19.

Faîtière nationale des organisations professionnelles de l’économie informelle au Burkina Faso, le CNEI-BF, a entrepris de plaider pour la prise de mesures d’accompagnement en vue de facilitée la résilience des travailleurs de l’économie informelle. Le plaidoyer semble avoir eu un écho favorable, puisque c’est plus de 120 tonnes de vivres qui ont été remises le 7 mars.

La clé de répartition octroie 65 tonnes aux 43 marchés et yaars, 9 tonnes aux acteurs du transport (taximen et acteurs de gares routières), 4,5 tonnes aux vendeuses de fruits et légumes et acteurs de la coiffure, 9 tonnes à l’association de l’économie informelle de Ouagadougou, 3 tonnes aux artisans qui sont sur les sites organisés et autres artisans éprouvés et 9 tonnes aux autres commerçant de l’économie informelle de Ouagadougou. Le reliquat de 15,75 tonnes est réservé aux travailleurs de l’économie informelle des autres régions dont les marchés sont fermés.

Salifou Nikiema président du CNEI-BF

Le président du CNEI, Salifou Nikiéma, déclare que les clés de répartition seront élaborées au fur et à mesure qu’il y aura de nouveaux donateurs. Il espère que la réouverture des marchés fermés, sujet sur lequel les négociations sont en cours, soit effective très prochainement. En attendant, le plaidoyer se poursuit et le cri de cœur va à l’endroit de toutes les bonnes volontés.

Etienne Lankoandé
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Ramadan à Bobo-Dioulasso : Quand des fidèles prient pour l’éradication du Covid-19 sans respecter les mesures barrières
Ramadan : les fideles musulmans de Gaoua ont priés pour une meilleure situation sanitaire
Aïd El Fitr à Ouagadougou : "Sous le signe de la solidarité et le respect des mesures barrières contre le covid-19", prône l’imam
Ramadan 2020 : Les fidèles musulmans prient pour l’éradication du Covid-19 à Bobo-Dioulasso
Le Ramadan, c’est le dimanche 24 mai 2020 au Burkina
Bicéphalisme dans le royaume du Gulmu : Il faut vite éteindre le feu qui couve
Marathon Iftar : Le satisfecit des organisateurs
Jeu-concours de la LONAB : « Faso Cash » fait 109 heureux gagnants à Bobo-Dioulasso
Sahel Central : 2,3 millions d’enfants auront besoin de protection en 2020, selon l’UNICEF
Campagne agricole humide 2020-2021 : 5 670 000 tonnes de céréales attendues
Jeu-concours « Faso Cash » de la LONAB : Félix Tougouri gagne une villa de type F3
Œuvres sociales : La société ATS vole au secours de l’Association Managre Nooma pour la protection des orphelins
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés