Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Comme pour toute discipline, votre attitude ne s’améliorera pas d’elle-même. C’est pourquoi vous devez y veiller jour après jour» John C. Maxwell

Entrepreneurs et entreprises burkinabè : Quel plan de réponse pour rester en activité et protégé contre le COVID-19 ?

Accueil > Actualités > Economie • • vendredi 3 avril 2020 à 16h04min
Entrepreneurs et entreprises burkinabè : Quel plan de réponse pour rester en activité et protégé contre le COVID-19 ?

Le COVID-19 s’est répandu très rapidement comme un feu de paille, touchant même les hameaux les plus lointains de la terre et faisant sur son passage des milliers de victimes. Le fait paradoxal est que même les pays les plus nantis ont des capacités très limitées pour dépister leurs populations. Ce qui fait que des milliers de personnes porteraient le virus sans aucun moyen de le savoir, accroissant ainsi le risque d’une contamination silencieuse à grande échelle.

Dans un tel contexte fait de peur et de questionnements, nous devrons nous sentir interpellés par ce que nous observons dans la ville de Ouagadougou en termes de comportement de la part des entreprises et commerces. En effet, du fait du caractère sans précédent de la pandémie, elles sont légion les entreprises qui ne savent pas exactement l’attitude à tenir. Il y a bien évidemment des entreprises et des institutions qui ont en place des stratégies de gestion de crise et qui, dès l’apparition du danger, ont mis en route leurs stratégies.

Pour nous, outre le port du masque, la mesure la plus pertinente qui permet à l’entreprise de rester en activité et de participer à endiguer l’expansion du COVID-19 reste « la distanciation sociale ». Les entreprises doivent s’engager en fait contre toute forme de promiscuité ou de contact direct en leur sein en « fermant leurs portes ». Pour être efficace, cette mesure de distanciation doit être accompagnée d’un plan de réponse centré à la fois sur un objectif d’endiguement de la pandémie et sur le souci de continuité d’activité et de survie post-COVID 19 de l’entreprise.

Le plan de réponse comprendra les articulations suivantes qui peuvent dépendre de la structuration et de l’activité de l’organisation :
1.Fermez vos locaux au personnel et à tous les visiteurs non-essentiels

-  Déterminez qui peut travailler de la maison et qui doit absolument être présent au bureau selon la spécificité de ses responsabilités et tâches ;
-  Mettez à disposition des désinfectants de mains, des serviettes et d’autres équipements d’hygiène aux entrées et autres points importants de votre entreprise ;
-  Moduler votre bureau pour créer plus de distance entre le personnel admis à travailler sur site et s’assurer de l’effectivité de la distanciation sociale.

2. Mettez en place des outils de télétravail
-  Investissez dans ou installez gratuitement des plateformes fiables de communication et de collaboration comme Zoom et Slack (voir liste ci-dessous) ;
-  Veuillez à ce que vos équipes sachent utiliser les outils de communication et connaissent leurs fonctionnalités à exploiter selon le besoin.

3. Désignez une personne à contacter par le personnel en cas de besoin
-  Responsabiliser une personne de référence pour recueillir les commentaires et perceptions des membres de votre personnel, suivre la situation de la maladie et faire le point à l’équipe de Direction. Idéalement ce devra être quelqu’un de modéré et de fiable ;
-  Déléguer à la personne de référence l’autorité nécessaire pour prendre des décisions rapides qui peuvent sauver des vies ;
-  Passez en revue toutes les idées et préoccupations soumises à l’attention de la Direction pour agir opportunément.

4. Instituez une réunion de Direction et, si nécessaire, un comité de crise pour suivre l’évolution de la situation générale en vue d’adapter votre réponse
-  Prévoyez des réunions hebdomadaires régulières (en ligne) avec toute l’équipe pour s’assurer du niveau d’engagement de tout un chacun ;
-  Prévoir au moins un point deux fois par semaine avec le comité de crise (en ligne) pour actualiser la réponse de votre entreprise à la lumière de l’évolution des choses
-  Préparez-vous à une perte de productivité chez des membres de votre équipe du fait de la situation d’anxiété et soyez prêt à admettre cette situation.

5. Consacrez du temps à remonter le moral de votre personnel et à l’accompagner
-  Attendez-vous à de très hauts niveaux de stress et d’anxiété chez vos employés, de même que des sentiments étranges d’isolement avec le travail à distance ;
-  Communiquez avec votre équipe chaque jour pour vous assurer que chacun tient le coup et gère bien son stress, en apportant de l’accompagnement le cas échéant ;
-  Travaillez à maintenir le moral le plus haut possible afin de minimiser l’impact économique du virus sur votre entreprise.

6. Envisagez tous les scénarii pour préserver votre capital et poursuivre vos activités
-  Analysez les effets de la baisse de productivité liée au télétravail et de la perte de chiffres d’affaires du fait du contexte de morosité et du retard d’approvisionnement ;
-  Parez-vous à une situation économique difficile pour vos affaires et vos finances qui durera 90 jours ou plus, selon l’effet des mesures prises à l’échelle nationale ;
-  Conservez le fonds de roulement nécessaire pour fonctionner de la période affectée à la reprise, en envisageant aujourd’hui des changements pour préserver les ressources nécessaires à la survie de votre entreprise.

Sur internet, il existe de nombreux outils de réunion et de communication virtuels. Nous avons dressé une liste des meilleurs, certains sont proposés à des conditions spéciales en raison de la situation de pandémie du COVID-19. A quelques différences près, leurs principes de fonctionnement restent les mêmes mais pour les utiliser avec efficacité il faut avoir un ordinateur ou une tablette avec Internet en général.
• Zoom Video Conferencing : https://zoom.us
• Google Hangouts - https://fndri.com/2WeOfuh
• Microsoft Teams - https://fndri.com/2QkjIr8
• Slack - https://slack.com
• Asana - https://asana.com
• Trello - https://trello.com
• Go To Meeting : https://www.gotomeeting.com/fr-fr
• Telegram : https://telegram.org/
• Skype : https://www.skype.com/en/
• WhatsApp : https://www.whatsapp.com/
• Google Drive : https://www.google.com/drive/

Soulamane KONKOBO
Business Consultant-Formateur en innovation et créativité, marketing et entrepreneuriat
Hubert Humphrey Fellow Alumni (2018-2019), Boston University
Président, Burkina Business Incubator (BBI)
Email : s.konkobo@summumconsultinggroup.com

Vos commentaires

  • Le 3 avril à 16:32, par Victor En réponse à : Entrepreneurs et entreprises burkinabè : Quel plan de réponse pour rester en activité et protégés contre le COVID-19 ?

    Pourquoi les les patrons n y pensent pas ??? Je l ai institué depuis fin janvier chez moi. Au lieu d attendre des appuis de quiconque organisons nous pour pérenniser nos entreprises après covid 19.

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril à 17:55, par Le Faso d’abord En réponse à : Entrepreneurs et entreprises burkinabè : Quel plan de réponse pour rester en activité et protégés contre le COVID-19 ?

    Wahou ! Merci pour ces conseils. Voilà une contribution digne d’un patriote à la tête bien faite.

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril à 18:44, par Moi En réponse à : Entrepreneurs et entreprises burkinabè : Quel plan de réponse pour rester en activité et protégés contre le COVID-19 ?

    Mr Konkobo, ça c’est mal connaitre les consequences de la crise actuelle comme aiment le dire les ivoiriens dans leur jargon.

    Je te parle precisement de mon cas, j’ai un cabinet de consultation et une entreprise de production. Les dossiers que j’avais en cours ont été stoppés à la demande de mes partenaires.

    Coté production il ya une auto récession de la par de la population dans le sens que les gens refusent de depenser car ne savant pas ce qui peut arriver exactement comme la solution que vous proposez au business man pour preservez leur capital ; là les gens sont entrain de preserver leur poche ce qui fait qu’il n’y a plus de consommation et donc tu es obligés d’arrêter la production. Et sache que ls entreprises sont liées les une aux autres, les élements de sortie des uns étant les élémens d’entrée des autres. Donc toute preservation de capital engendre un effondrement à la chaine . Et les effets sont tels que ça surprend.

    Voici la solution c’est l’adoption de solutiin propre à nous dans la lutte contre le covid au lieu de copier d’autres pays :

    1) publier la liste des malades (on pourra les approcher pour expliquer le bien fondé, d’ailleur pour certains c’est déjà le cas ils ont publié eux même)
    2) demander à tout ceux qui ont été en contact de se presenter et on test tout le monde
    3) on applique ensuite les mesures de confinenement et traitement
    4) on penalise le refus de port de masque et les 20 millions de burkinabé portent obligatoirement des masques même si ce sera des masques en tissus
    5) dans le processus de traitement on met en oeuvre tout de suite la chloroquine afin de baisser les charges virales et donc limiter la contagiosité
    6) arrêt pur et simple des quarantaines

    Si non ce que nous faisons aujourd’hui nous montre que pendant que les resultats du jour sont publiés ya des personnes qui sont en train de contaminer d’autres car ils n’ont pas encore les signes cliniques et donc ne le savent pas. Donc nous traquons la maladie avec bcp de retard ! C’est ca le probléme !

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril à 19:04, par Ouendemalgde En réponse à : Entrepreneurs et entreprises burkinabè : Quel plan de réponse pour rester en activité et protégés contre le COVID-19 ?

    Cher ami konkobo merci pour cette contribution pertinente pour accompagner les entreprises.
    Bon usage cher chef d’entreprise.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Passage du franc CFA à l’Eco : La non-dépréciation des réserves n’est plus une garantie
AVIS à MANIFESTATION D’INTERET pour Amélioration de la production et l’efficience d’utilisation de la fumure organique dans les systèmes de production à l’ouest du Burkina Faso (APEUFO)
Transparence budgétaire : Le Burkina Faso doit mieux faire
« Campagne de diffamation » de la Chambre de commerce : L’auteur est entre les mains de la justice burkinabè
Direction générale des impôts : Une nouvelle Direction des moyennes entreprises pour optimiser les recettes fiscales
Assemblée nationale : Les députés adoptent un projet de financement pour la création d’une banque d’agrobusiness
Région du Centre : Une troisième Direction des moyennes entreprises, pour être plus proche des contribuables
Ouverture effective de la Direction des moyennes entreprises du Centre-III (DME- CIII) prévue le vendredi 15 mai 2020
Liste des structures ayant un protocole de contrôle de qualité sanitaire avec le LNSP pour le contrôle de qualité sanitaire de leurs eaux 2019-2020
Oxfam recrute un LOGISTICS OFFICER DISTRIBUTION
Oxfam recrute un (e) assistant(e) administration finance
Lutte contre les effets du Covid-19 : Le Ministère de l’économie donne des précisions sur les mesures fiscales d’accompagnement
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés