Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a des temps où l’on ne peut plus soulever un brin d’herbе sаns еn fаirе sοrtir un sеrреnt.» Marceline Desbordes-Valmore

Dori : La pertinence du couvre-feu et de l’état d’urgence expliquée à la population

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mardi 10 décembre 2019 à 14h00min
Dori : La pertinence du couvre-feu et de l’état d’urgence expliquée à la population

La section du Séno du Mouvement burkinabè des droits de l’homme et des peuples (MBDHP) a organisé, ce 7 décembre 2019 à Dori, une conférence publique sur les mesures exceptionnelles en temps de crise. La rencontre avait pour but d’éclairer la lanterne des populations sur ces mesures exceptionnelles prises en ces temps d’insécurité dans la région du Sahel.

Dans le cadre de ses activités, le MBDHP/Séno a organisé, ce 7 décembre à Dori, une conférence sur le thème « Les mesures exceptionnelles en temps de crise ». La rencontre a connu la participation de représentants du mouvement dans la province du Yagha et la commune de Bani.

La communication a été assurée par Charlemagne Ouédraogo, magistrat au Tribunal de grande instance de Dori. Il a commencé son exposé par les procédures et les effets de l’état d’urgence. Des notions qui concernent la région du Sahel. Les rôles des différents acteurs dans ces situations exceptionnelles et les possibilités ont été élucidés.

A l’issue de la communication, les échanges aves les participants ont concerné entre autres la souveraineté de l’état d’urgence, les risques liés aux mesures exceptionnelles, les bavures en temps de crise, l’excès de pouvoir de l’autorité. Pour Charlemagne Ouédraogo, les mesures exceptionnelles sont susceptibles de s’appliquer lorsqu’il y a une crise imminente, une crise qui met à mal l’exercice de l’appareil d’Etat et qui force l’administration à sortir en marge de la légalité. Selon lui, ces mesures sont néanmoins soumises à une certaine base de légalité.

« Le but recherché, à travers l’organisation de cette conférence publique, est de lever toute confusion au niveau de la population toujours ignorante sur ces mesures exceptionnelles », a confié le président du MBDHP/Séno, Hoeffi Dicko. A l’en croire, suite à l’arrêté du gouverneur du Sahel portant instauration d’un couvre-feu dans la région, les populations, surtout celles de Dori, ont estimé que cette mesure ne devrait couvrir la ville.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Daoula Bagnon
Correspondant Dori

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Réduction des inégalités au Burkina : L’ONG Oxfam en appelle à des engagements des gouvernants
Accès à l’eau potable : La commune de Béré bénéficie de 28 forages en une année
Maladie du coronavirus : « Aucun cas n’a été notifié au Burkina », selon le ministère de la Santé
Projet RESIANE : Une table ronde pour partager les approches réussies
Bobo-Dioulasso : La Douane détruit 5 tonnes de cannabis et 3,8 tonnes de produits médicamenteux prohibés
Région de l’Est : L’amélioration du climat des affaires au cœur des préoccupations
2e CASEM de l’année 2019 du ministère de la Santé : Le bilan des activités 2019 et les priorités 2020 à l’ordre du jour
Beauté : L’épilation à base d’aloé Véra, une astuce efficace
Racket sur l’axe Niamey-Ouagadougou : L’argent d’abord, la sécurité on verra !
Burkina : « 2020 commence comme s’est achevée 2019 », regrette le syndicat des éducateurs de base
Ouagadougou : La Police écourte le plan de Kiemtoré Lassina, auteur d’un détournement d’une escorte de fonds
Burkina : Le ministère du commerce met en garde contre les pratiques de prix illicites sur le gaz butane
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés