Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui ose traverser les grands fleuves ne craint pas les petites rivières.» Proverbe Chinois

Dori : La pertinence du couvre-feu et de l’état d’urgence expliquée à la population

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mardi 10 décembre 2019 à 14h00min
Dori : La pertinence du couvre-feu et de l’état d’urgence expliquée à la population

La section du Séno du Mouvement burkinabè des droits de l’homme et des peuples (MBDHP) a organisé, ce 7 décembre 2019 à Dori, une conférence publique sur les mesures exceptionnelles en temps de crise. La rencontre avait pour but d’éclairer la lanterne des populations sur ces mesures exceptionnelles prises en ces temps d’insécurité dans la région du Sahel.

Dans le cadre de ses activités, le MBDHP/Séno a organisé, ce 7 décembre à Dori, une conférence sur le thème « Les mesures exceptionnelles en temps de crise ». La rencontre a connu la participation de représentants du mouvement dans la province du Yagha et la commune de Bani.

La communication a été assurée par Charlemagne Ouédraogo, magistrat au Tribunal de grande instance de Dori. Il a commencé son exposé par les procédures et les effets de l’état d’urgence. Des notions qui concernent la région du Sahel. Les rôles des différents acteurs dans ces situations exceptionnelles et les possibilités ont été élucidés.

A l’issue de la communication, les échanges aves les participants ont concerné entre autres la souveraineté de l’état d’urgence, les risques liés aux mesures exceptionnelles, les bavures en temps de crise, l’excès de pouvoir de l’autorité. Pour Charlemagne Ouédraogo, les mesures exceptionnelles sont susceptibles de s’appliquer lorsqu’il y a une crise imminente, une crise qui met à mal l’exercice de l’appareil d’Etat et qui force l’administration à sortir en marge de la légalité. Selon lui, ces mesures sont néanmoins soumises à une certaine base de légalité.

« Le but recherché, à travers l’organisation de cette conférence publique, est de lever toute confusion au niveau de la population toujours ignorante sur ces mesures exceptionnelles », a confié le président du MBDHP/Séno, Hoeffi Dicko. A l’en croire, suite à l’arrêté du gouverneur du Sahel portant instauration d’un couvre-feu dans la région, les populations, surtout celles de Dori, ont estimé que cette mesure ne devrait couvrir la ville.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Daoula Bagnon
Correspondant Dori

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Stage militaire des énarques : 45 jours en « terrain inconnu » pour 850 élèves
Fada N’Gourma : Un éclatement de pneu sème la panique
Solidarité nationale : Le cabinet INDABA International vole au secours des personnes déplacées de l’arrondissement 11
Sortie de promotion : Treize filles en fin de séjour au centre MIA ALMA de l’orphelinat AMPO
Commission épiscopale justice et paix du Burkina : 71 personnes accusées de sorcellerie ont rejoint leurs communautés
Cybercriminalité : Une nouvelle brigade pour traquer les cyber-arnaqueurs
Redevabilité sociale et veille citoyenne : 20 communes du Burkina Faso passent à la loupe
Prix Nobel alternatif 2018 : Le gouvernement burkinabè octroie un passeport diplomatique à Yacouba Sawadogo
Réconciliation nationale : Le HCRUN consulte l’Unité d’action syndicale
Adoption du statut-cadre de la Police nationale : Des policiers expriment leur reconnaissance au Médiateur du Faso
Cantines scolaires : L’engagement présidentiel à assurer « un repas équilibré par jour » sur la table de réflexions !
Centre social de l’UFC-Dori : 29 jeunes filles achèvent leur formation en coupe-couture
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés