Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Où serait le mérite, si les héros n’avaient jаmаis реur ?» Alphonse Daudet

Ecole nationale de santé publique (ENSP) : La cuvée 2019 forte de 3010 nouvelles compétences est prête à servir

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Justine Bonkoungou • vendredi 6 décembre 2019 à 19h28min
Ecole nationale de santé publique (ENSP) : La cuvée 2019 forte de 3010 nouvelles compétences est prête à servir

Les promotions 2016-2019, 2017-2019 et 2018-2019 de l’Ecole nationale de santé publique (ENSP) ont effectué ce vendredi 6 décembre 2019 leur sortie officielle. Devant leur parrain Alassane Bala Sakandé, les 3010 nouvelles compétences de la cuvée 2019 ont prêté serment et promis de servir avec dévouement partout où ils seront amenés à travailler.

Sur 3050 candidat présentés cette année à l’examen national, 3010 ont passé avec brio les épreuves, soit un taux de succès de 98,69%. Ce sont ainsi de nouvelles compétences composées entre autres de sages-femmes et maïeuticiens, d’infirmiers brevetés, d’agents itinérants de santé, de gestionnaires d’hôpitaux, d’accoucheuses auxiliaires, de techniciens d’Etat du génie sanitaire, de manipulateurs d’Etat en électroradiologie médicale, etc. qui sont mis à la disposition des structures publiques et privées de santé burkinabè et d’autres pays de la sous-région. A eux, s’ajoutent 359 agents spécialistes de toutes filières portant à 3369, le nombre total de sortants.

Et en cette matinée du vendredi 6 décembre 2019, devant leurs parents, amis, autorités et leur parrain Alassane Bala Sakandé, ils ont prêté serment et promis de servir avec dévouement la population partout où ils seront envoyés, conformément à leur nom de baptême « Dévoué et engagé pour des prestations de soins dans le respect des droits humains ». « Cet impératif en dit long dans un contexte marqué par une insécurité grandissante. Nous sommes amenés à servir partout où besoin sera. Nous ne devrions donc pas hésiter à nous mettre au service de la population tout entière », a laissé entendre Baguian Assimi Aziz, délégué général des élèves.

Dr Emile Paré, directeur général de l’ENSP

Le Directeur général de l’ENSP, Dr Pargui Emile Paré, leur a pour sa part signifié qu’« en choisissant de faire de ce nom de baptême votre leitmotiv, vous prenez l’engagement de vous inscrire dans le respect le plus absolu de la déontologie et de l’éthique de vos professions respectives et de la mettre en pratique dans vos prestations quotidiennes. Nous serons fiers de voir que sur le terrain vous ne ménagez aucun effort pour faire de la santé de nos populations la priorité de vos priorités. »

Abondant dans le même sens que le premier responsable de l’ENSP, le président de l’Assemblée nationale, parrain des promotions sortantes, qui se définit comme un parrain à vie et non un parrain de circonstance, a invité ses filleuls à l’abnégation au travail et à se mettre au service des plus démunis.

« Nous avons tenu à leur prodiguer des conseils. Dans ce contexte d’insécurité, c’est d’abord la prudence. Donner des soins de qualité en tout temps et en tout lieu sans distinction d’appartenance politique, ethnique, religieuse et autres. Nous ne pouvons qu’accompagner ces jeunes qui viennent d’embrasser la carrière professionnelle. Je leur ai dit que s’ils m’ont choisi comme parrain, c’est parce que j’ai certaines petites qualités. J’aime être aux côtés des plus faibles et des plus démunis. Je leur ai donc demandé de rester toujours aux côtés des populations et surtout du côté des plus faibles et des plus démunis en tout temps, en tout lieu et en toutes circonstances. »

Des doléances pour la bonne marche de l’ENSP

Tout comme le délégué général des élèves, le directeur général de l’ENSP a soumis des doléances à la ministre de la Santé, Pr Léonie Claudine Lougué, et au président de l’Assemblée nationale pour la bonne marche de l’ENSP. Il s’agit entre autres de la construction d’infrastructures pour une normalisation des Directions régionales de l’ENSP, de la construction de crèches pour la garde des enfants des élèves-mères, de la mise à disposition de ressources et compétences pour la formation et le recyclage des enseignants, d’un accompagnement pour l’ouverture d’autres Directions régionales de l’ENSP pour désengorger les sites actuels, d’un accompagnement technique pour une opérationnalisation réussie du passage au système LMD.

Des doléances qui recevront un traitement attentif, ont assuré les deux personnalités interpellées.

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Racket sur l’axe Niamey-Ouagadougou : L’argent d’abord, la sécurité on verra !
Ouagadougou : La Police écourte le plan de Kiemtoré Lassina, auteur d’un détournement d’une escorte de fonds
Burkina : Le ministère du commerce met en garde contre les pratiques de prix illicites sur le gaz butane
« Il est dommage que souvent, l’agent de développement et le politicien n’aient pas le même langage sur le terrain », constate Ousséni Nyantudré, président de l’IDEBAK
Education en situation d’urgence : Le ministère de l’Education nationale tient un Conseil de cabinet extraordinaire
Entrepreneuriat féminin : 15 apprenantes du Centre Sainte Perpétue prêtes pour l’auto-emploi
Agriculture : Les exploitations familiales (EF) pour une sécurité alimentaire durable au Burkina Faso
Burkina : Les astuces des femmes pour se faire belles
Droits humains : Un forum national pour réfléchir sur la protection des acteurs dans un contexte d’insécurité
Gestion des réfugiés au Burkina Faso : Les acteurs se concertent en vue de l’élaboration d’une meilleure stratégie
Détournement d’une escorte de fonds de la SGBF : L’argent retrouvé dans le véhicule au quartier Larlé
Burkina Faso : L’IDEBAK, une véritable actrice de développement à la base dans le Koulpélogo
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés