Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un dessert sans fromage est une belle à qui il mаnquе un œil.» Anthelme Brillat-Savarin

Burkina : « Prochainement, le MPP tiendra les extraterrestres pour responsables de son inqualifiable échec », Pr Mamoudou Dicko président de la NAFA

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • mardi 26 novembre 2019 à 23h25min
Burkina : « Prochainement, le MPP tiendra les extraterrestres pour responsables de son inqualifiable échec », Pr Mamoudou Dicko président de la NAFA

La conférence de presse hebdomadaire du chef de file de l’opposition politique a eu lieu ce 26 novembre 2019 à Ouagadougou. Pour cette semaine, ce sont les présidents de la Nouvelle alliance du Faso (NAFA) Pr Mamoudou Dicko et du Parti des militants pour le peuple (PMP) de Abdoulaye Arba qui ont animé les échanges. Toutes les questions abordées avaient trait en filigrane à la situation sécuritaire du Burkina Faso.

Quatre années après sa gestion du pouvoir, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) et ses alliés ont mis le Burkina Faso en lambeaux. C’est la conviction des conférenciers du jour. « On ne sait plus où commencent ses frontières, son unité est brisée et son image est abimée sur le plan international », a dit le président de la Nouvelle alliance du Faso (NAFA) Pr Mamoudou Dicko qui a lu la déclaration liminaire.

La gestion sécuritaire est l’un des exemples de l’échec des tenants du pouvoir, foi des conférenciers qui en font le constat alors que « jamais dans l’histoire de notre pays, un régime n’a autant échoué dans la fonction première de tout pouvoir : assurer la sécurité des personnes et des biens ! »

Dans un contexte où les forces armées nationales sont beaucoup sollicitées au front, le Chef d’Etat-major général des armées dans un communiqué a annoncé la suspension de l’examen des demandes de démissions et de disponibilité. Pour le CFOP, cette note révèle que certains éléments des forces de défense sont en train de quitter les rangs.

Le président de la NAFA a, de ce fait, lancé un appel à tous les membres des Forces de Défense et de Sécurité, pour leur demander de ne pas abandonner le navire dans ces moments difficiles pour la vie de la nation. Bien que la situation ne soit pas des plus plaisantes, ils devraient toujours avoir à l’idée que c’est l’existence de la république même qui est en jeu.

Aussi, alors que le président du Faso a émis le vœu de faire appel à des volontaires pour aider à sécuriser le pays, les conférenciers estiment que sur le principe, ils sont d’accord, surtout que c’est volontaire. Par contre, ils attendent le modus vivendi de cette initiative. Mais d’ores et déjà, le Pr Mamoudou Dicko précise qu’il est biochimiste, il a été formé pour cela et non au maniement des armes. Son co-conférencier, lui, pose une condition. En tant que président de parti, Abdoulaye Arba dit être prêt à s’enrôler aux côté de Zéphirin Diabré Chef de file de l’opposition politique, si Simon Compaoré qui est président par intérim du parti au pouvoir se porte également volontaire.

« Le pouvoir du MPP a perdu les pédales »

Cette conférence de presse hebdomadaire fut l’occasion de répondre aux coups de poings politiques, par des coups de poings politiques. Ainsi, réponse a été donnée à Clément Sawadogo, vice-président du MPP qui, lors d’une conférence de presse le 21 novembre, a porté des accusations sur Djibril Bassolé pour ses connivences supposées avec les terroristes.

« Avec ces propos, le pouvoir du MPP montre qu’il a perdu les pédales. Tenez ! Après avoir accusé l’ancien régime, la France, la Transition, l’opposition, des syndicats, des communautés entières, il revient avec cette affaire de liste. Le MPP a accusé tout le monde de son échec et de son incompétence, même les génies du FESPACO. Prochainement, ce parti tiendra les extraterrestres pour responsables de son inqualifiable échec », a assené le Pr Mamoudou Dicko.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina : L’ambassadeur Mélégué Traoré, l’assassinat de Thomas Sankara et la réaction du président soviétique, Gorbatchev
Journées parlementaires du groupe Renouveau démocratique : Grande mobilisation à Banfora
Présidentielle de 2020 : Le Rassemblement patriotique pour l’intégrité, RPI, ‘’décide’’ de soutenir Roch Kaboré
Révision du fichier électoral dans la Boucle du Mouhoun : 42 684 personnes enrôlées en neuf jours
Burkina : L’UPC invite le gouvernement à saisir la main tendue de Zéphirin Diabré, en acceptant une subvention rapide et générale de la Carte nationale d’identité burkinabè
Situation sécuritaire : Le CDP s’insurge contre « l’abandon des populations civiles »
Houndé : Les actions gouvernementales jugées satisfaisantes dans la province du Tuy
Réconciliation nationale : « Les lignes bougent dans le sens des conclusions du dialogue politique », apprécie l’opposition politique
Burkina : L’opposition politique déplore l’activisme politique du médiateur du Faso, Saran Séré
Politique : Le Faso autrement se félicite de son admission au Réseau libéral africain
PDIS-Laafia : « Le Burkina Faso ne va pas bien et nous en sommes tous responsables », dixit Jacob Tarpaga, président par intérim du parti
Élections de 2020 et 2021 au Burkina Faso : La Turquie offre environ 120 millions FCFA à la Commission électorale nationale indépendante
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés