Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Ce que tu ignores vaut parfois mieux que ce que tu sais» Proverbe africain ; Les proverbes et expressions africaines (1998)

Burkina : Les départs volontaires de l’armée suspendus jusqu’à nouvel ordre

Accueil > Actualités > Société • Communiqué • vendredi 22 novembre 2019 à 22h30min
Burkina :  Les départs volontaires de l’armée suspendus jusqu’à nouvel ordre

L’Etat-major des armées annonce la suspension jusqu’à nouvel ordre du « traitement des demandes de départ volontaires » de l’armée, en raison des « exigences des engagements opérationnels actuels », selon la note ci-après.

Vos commentaires

  • Le 23 novembre 2019 à 01:12, par Srabour Sidwaya Sarre En réponse à : Burkina : Les départs volontaires de l’armée suspendus jusqu’à nouvel ordre

    Ce communiqué confirmerait ce que dame rumeur laisse croire depuis quelques temps à savoir que plusieurs dizaines de demandes de départ volontaire de l’armée sont en instance au niveau de la hiérarchie militaire. Il semblerait que ces demandes ne concernent pas que les moins gradés.

    C’est à ne rien comprendre : pendant qu’on demande des volontaires pour soutenir l’armée les militaires eux mêmes veulent "faire défection" ?

    Ne nous voilons pas la face, il y’ a un problème sérieux à résoudre dans ce pays et au sein de l’armée avant d’espérer vaincre le terrorisme. RMCK et son CEMGA doivent le savoir. Tant que ce problème n’est pas résolu un afflux de volontaires quelque soit leur nombre, ne sera d’aucune utilité dans la lutte contre le terrorisme.
    IL FAUT VOUS DIRE LA VERITE, YEUX DANS LES YEUX ET LA SOLUTION VIENDRA D’ELLE MEME sans appel à des volontaires. Sans cette vérité, les centaines de milliers de volontaires attendus ne seraient que de la chère à can...

    Restons dans la logique de ce communiqé et répondons à la question suivante : combien de militaires sont à l’extérieure du pays dans les missions onusiennes ?

    Il semblerait que Thomas Sankara quelques jours avant sa "mort naturelle " disait que : " la tragédie des peuples révèle de grands hommes mais ce sont les médiocres qui les provoquent". J’espère que nous ne connaîtrions pas pire tragédie que celle que nous vivons aujourd’hui.

    Répondre à ce message

  • Le 23 novembre 2019 à 03:09, par Mafoi En réponse à : Burkina : Les départs volontaires de l’armée suspendus jusqu’à nouvel ordre

    Très bonne décision car au moment où on cherche désespérément des volontaires dans l’armée,il est patriotiquement inconcevable que des militaires demandent volontairement leur départ dans la dite armée à moins d’être un félon.Courage à nos fds

    Répondre à ce message

  • Le 23 novembre 2019 à 03:52, par Kinkester En réponse à : Burkina : Les départs volontaires de l’armée suspendus jusqu’à nouvel ordre

    Chose normale à mon avis. On a besoin de tout le monde en ce moment. J’espère que la situation se normalisera très vite afin de permettre à ceux qui veulent jouir de leur droit de départ volontaire de pouvoir le faire. Courage à tous les FDS. Vive le Burkina Faso et vive l’Afrique

    Répondre à ce message

  • Le 23 novembre 2019 à 06:01, par sall En réponse à : Burkina : Les départs volontaires de l’armée suspendus jusqu’à nouvel ordre

    Cette mesure n’a aucune valeur juridique, quelqu’un qui vient volontairement et qui veut partir il faut le laisser. sinon quel sera son rendement ? nul. Il faut éviter de tomber dans le pièce des mesures d’exception qui nous conduira dans un impasse.
    Vous aviez suspendu entre temps les missions des observateurs, où en somme nous avec ? populisme quand tu nous tiens !!!

    Répondre à ce message

  • Le 23 novembre 2019 à 07:10, par Prince Sanmatenga à Montpellier En réponse à : Burkina : Les départs volontaires de l’armée suspendus jusqu’à nouvel ordre

    Je n’en sais pas beaucoup pour le moment mon Général, mais peut etre que ce sont sont les infiltrés de l’armée comme les infiltrées radicaux civils dans le phénomène du djihadisme qui cherchent à devancer l’iguane dans la l’eau ou qui tente de tomber dans l’eau avant votre pluie qui se prépare comme le pauvre gribouille. Mais rien n’est joué, ces demandes de départ peuvent effectivement etre traitées à la fin de votre mission. Comme au début de l’opération "Doofu", je réitère à vous et à vos courageux et dignes officiers, en passant à Adam Néré et tous les autres,mon soutien total face à la situation. Ni dieux ni maîtres, Mais Dieu avec vous. Merci.

    Répondre à ce message

  • Le 23 novembre 2019 à 13:33, par Zapata En réponse à : Burkina : Les départs volontaires de l’armée suspendus jusqu’à nouvel ordre

    Vraiment allons seulement.
    Ceux qui demande à partir sont ceux qui bombaient la poitrine dans les bars devant les civils pour mystifier les serveuses.
    Mon general Minoungou celui qui dépose sa demande de départ c’est non ! et affecte le directement au front en 1 ère ligne !!!
    tchiiiiip

    Répondre à ce message

  • Le 23 novembre 2019 à 21:56, par Sacksida En réponse à : Burkina : Les départs volontaires de l’armée suspendus jusqu’à nouvel ordre

    D’abord, nous critiquons ce regime depuis 4 ans afin qu’il ouvre les yeux et prenne a bras le corps des problemes serieux de la nation et des populations Burkinabe. Mais, il se complait dans des reactions au lieu d’anticiper toujours pour juguler des problemes. Il est clair que des attaques terroristes ont pour origine la "galaxie de l’ancien regime dictatoriale" dechu le 31 octobre 2014. De plus, il considere ces attaques comme une sorte de "rebellion politique et militaire" contre l’insurrection populaire du peuple ; et en cela il faut regrouper des Hommes de la Transition et ceux favorables au progres et non pas a la "restauration des Hommes vomis par le brave peuple du Burkina. A bon entendeur. Salut

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2019 à 09:45, par pataamleukré En réponse à : Burkina : Les départs volontaires de l’armée suspendus jusqu’à nouvel ordre

    C’est vrai que c’est leur droits,mais soyons honnêtes, est-ce vraiment le moment ?
    Pendant que des civils sont appelés à la rescousse,doit on laisser partir des gens du métier ?

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2019 à 21:30, par Fasopower En réponse à : Burkina : Les départs volontaires de l’armée suspendus jusqu’à nouvel ordre

    Si il y avait un vrai Général aux commandes et respecté ça arriverait pas.
    En meme temps on sait ce que valent certains de nos militaires capables de s’attaquer au peuple, si ils étaient pas dans l’armée il ferait carriere chez les singes barbues ou en coupeur de route.
    Demandez a la Légion Etrangère de venir et les barbues iront au Qatar pointé au chômage et faire de la lèche.
    Des animaux pareils tu les prend un a un et sans armes et tu leur met un plume dans le fion et il feront la mouette.
    A plusieurs avec l’argent des Qataries et certains de Dubai et ils fond les malins
    Si on avait un vraie armée comme quand on a repoussé les malien ça arriverait pas.
    Mais pour ça faut des vrais de vrais militaires qui ont la vocation dans les veines et pas dans le porte monnaie

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Energies renouvelables : Des OSC évaluent l’état des installations solaires dans les services sociaux de base
Transport routier : Dans 20 mois, des postes de péage modernes au Burkina
Nexus humanitaire, développement et paix : Les acteurs réfléchissent à une bonne coordination des interventions
Education en situation d’urgence : Le Burkina adopte une nouvelle stratégie nationale
Régulation de l’énergie : Le Directeur Général de l’ARSE du Tchad et son adjointe s’imprègnent de l’expérience du Burkina
Burkina : Les cellules féminines de l’ODJ veulent de la transparence dans la gestion des fonds alloués aux femmes
Education : La Banque mondiale apporte un financement de 56 milliards de F CFA au Burkina Faso
Gratuité de la planification familiale : Une réalité désormais effective au Burkina Faso
Cohésion sociale : Le comité national outillé sur l’élaboration de la stratégie nationale
Débats oratoires en langues nationales : Une première édition pour promouvoir la cohésion sociale
Rentrée scolaire au Burkina : Dans le Mouhoun, Pr Stanislas Ouaro rencontre les parents d’élèves
Interruption sécurisée de grossesse : Un panel pour rappeler les dispositions juridiques qui encadrent la pratique
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés