Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Celui qui a vu son semblable au plus bas de la déchéance n’a plus les mêmеs yеux : il а détruit sаns lе sаvοir lе mur qui séраrаit l’hοmmе dе sοn image.» Joë Bousquet

Semaine du numérique : La ministre Hadja Fatimata Ouattara échange avec les étudiants de l’Ecole supérieure d’informatique

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • jeudi 21 novembre 2019 à 14h10min
Semaine du numérique : La ministre Hadja Fatimata Ouattara échange avec les étudiants de l’Ecole supérieure d’informatique

A l’occasion de la Semaine du numérique qui se tient à Bobo-Dioulasso du 19 au 23 novembre 2019, la ministre du Développement de l’économie numérique et des Postes, Hadja Fatimata Ouattara/Sanon, a échangé avec les étudiants de l’Ecole supérieure d’informatique (ESI) de l’Université Nazi Boni. Une manière pour elle d’encourager ces étudiants dans la quête du savoir. C’était dans l’après-midi du mercredi 20 novembre.

L’Université Nazi-Boni de Bobo-Dioulasso était à l’honneur ce mercredi 20 novembre 2019, à travers son Ecole supérieure d’informatique (ESI), qui est l’établissement d’honneur de la 15e édition de la Semaine du numérique. Elle fait partie des dix établissements d’enseignement et de recherche de l’université Nazi Boni (ex -Université polytechnique de Bobo-Dioulasso).

Créée dans les années 1990, cette école répond à un besoin exprimé par le premier plan directeur informatique dénommé « Edification de compétences nationales par la formation de spécialistes (analystes et ingénieurs) concepteurs de système d’information ». D’abord implantée à Ouagadougou, l’ESI a ensuite été installée au sein de l’Université polytechnique de Bobo-Dioulasso en septembre 1995. La première promotion de diplômés est sortie en juin 1993. On retrouve désormais des anciens élèves de l’ESI dans tous les secteurs de la vie économique : les banques, les entreprises industrielles, les mairies, les ONG, les diverses administrations …

La photo de famille

Afin de célébrer les mérites de cette école et en signe de reconnaissance envers les encadreurs pédagogiques qui contribuent à la formation des futurs cadres dans le domaine du numérique, l’ESI a été désignée école d’honneur de cette 15e édition de la Semaine du numérique. Ce qui lui (ESI) a valu la visite de la ministre en charge du Développement de l’économie numérique, Hadja Fatimata Ouattara. Au cours de la cérémonie, la ministre a été édifiée par les exploits de cette école et le savoir-faire des étudiants à travers des cas pratiques de développement d’applications ou de plateformes pour améliorer le quotidien des Burkinabè.

Selon elle, 20 ans après son passage au sein de l’ESI en tant qu’étudiante, ce sont des sentiments de joie qui l’animent. « Je suis vraiment émue de revenir à la maison 20 ans après. C’était exactement en novembre 1999 que je venais de soutenir ici, au Centre de calcul, après avoir passé trois ans à l’Université Nazi-Boni. Vingt ans après, je retrouve mes anciens professeurs et des étudiants déterminés à venir avec nous pour ce processus de digitalisation. Ce que je viens de voir après les exposés et la visite des cas pratiques développés par les étudiants, je dois dire que je suis rassurée à l’idée que l’ESI continue de former des compétences qui vont révolutionner, qui vont accélérer le développement économique et social », s’est-elle réjouie.

La ministre Hadja Fatimata Ouattara

Par ailleurs, elle a laissé entendre qu’aucune nation ne peut se construire, ne peut construire une économie forte, une économie résiliente, sans l’économie numérique, sans le digital. A l’en croire, la délocalisation de cette 15e édition répond à une vision du gouvernement, à travers son ministère, de travailler à avoir une inclusion numérique. Ce qui est important pour que tous les Burkinabè puissent participer à la digitalisation, à faire en sorte pour que le tout numérique soit une réalité au Burkina Faso. « La délocalisation de cette édition a été une très bonne chose qu’il faut étendre à d’autres régions », a souhaité la ministre Hadja Fatimata Ouattara.
Le directeur de l’ESI, Dr Tidiane Yélémou, a salué cette visite de la ministre qui, selon lui, est un signe de reconnaissance.

Tidiane Yélémou, directeur de l’ESI

Il a saisi cette occasion pour traduire ses remerciements au ministère en charge du Développement de l’économie numérique, à travers la ministre Ouattara. « Nous sommes émus de la reconnaissance de la ministre. Ce qui nous honore en cette journée dédiée à l’école d’honneur. Nous avons eu à présenter notre école à la ministre et un certain nombre de défis auxquels nous faisons face, notamment les problèmes d’ordre infrastructurel. Elle a été réceptive à nos doléances et on espère qu’ils [les dirigeants, ndlr] pourront relever ce défi, au regard des défis sécuritaires », a indiqué le Dr Yélémou.

Romuald Dofini
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Modernisation du secteur postal burkinabè : Un plan national d’adressage en cours de validation
Médias publics : Le SYNATIC annonce un sit-in les 22 et 23 janvier 2020
Médias africains : « Il faut évoluer vers le journalisme des solutions », Éric Le Braz, journaliste et expert à CFI Médias France
The U.S. Mission in Ouagadougou, Burkina Faso is seeking eligible and qualified applicants for the position of Motor Pool Supervisor in the General Services Section.
Espace publicitaire à Ouagadougou : « De l’anarchie dans le domaine », révèle une étude
Burkina : L’Association des journalistes et communicateurs scientifiques prend des conseils auprès du ministre de l’Enseignement supérieur
Vœux du nouvel an : Le ministre de la Communication appelle le personnel à " l’assiduité" au service
Burkina : Le Conseil supérieur de la communication condamne l’incendie du véhicule du journaliste Ladji BAMA
Ministère du développement de l’économie numérique et des postes : L’annuaire statistique 2018 et son tableau de bord en cours de validation
Attaque contre le journaliste Ladji Bama : Le MBDHP exprime sa « vive indignation »
Burkina Faso : La voiture du journaliste d’investigation Ladji Bama vandalisée
Décorations au ministère de la Communication : Trente agents du monde des médias reçoivent leurs distinctions
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés