Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’amour, c’est être toujours inquiet de l’аutrе.» Marcel Achard

Santé : Le Fonds permanent pour le développement des collectivités territoriales (FPDCT) lance son opération « 1 000 poches de sang »

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • mercredi 20 novembre 2019 à 11h30min
Santé : Le Fonds permanent pour le développement des collectivités territoriales (FPDCT) lance son opération « 1 000 poches de sang »

Le Fonds permanent pour le développement des collectivités territoriales(FPDCT) a procédé, ce mardi 19 novembre 2019 à Ouagadougou, au lancement de son opération « 1 000 poches de sang ». Cette action vise à soutenir les malades qui sont dans le besoin dans les différents centres de santé.

Bonne nouvelle pour le Centre national de transfusion sanguine (CNTS) ! En effet, le FPDCT a lancé, ce mardi 19 novembre 2019, son activité de collecte de sang. C’est une opération qui vise à mobiliser 1 000 poches du précieux liquide. Cette activité entre dans le cadre la commémoration des dix ans d’existence du FPDCT. Pour son directeur général, Bruno Dipama, il y a actuellement urgence. Il y a le paludisme, la dengue, des blessés. Il y a aussi des femmes qui accouchent et qui ont besoin de sang. La FPDCT a voulu contribuer, à sa façon, à soulager le CNTS qui a des difficultés à honorer les demandes.

C’est une action que les responsables du CNTS saluent positivement. Selon Mariettou Derra, attachée de santé, cela constitue une bouffée d’oxygène. « Cette activité va venir nous aider dans notre circuit de produits sanguins. Nos frigos étaient réellement vides. Nous avons beaucoup de patients en attente d’être servis », a-t-elle expliqué. Elle a aussi invité d’autres structures à organiser des activités de ce genre. A l’en croire, c’est une question de solidarité avec les malades. Elle a révélé que, par jour, il faut au moins 200 poches. « Pourtant, il y a des moments où l’on ne peut récolter qu’entre 30 et 50 poches ».

Le FPDCT n’est pas venu seul pour l’occasion. Il a convié d’autres structures comme le Fonds spécial routier, l’Ecole des douanes, l’Assurance maladie universelle, la presse...

Philippe Bationo, journaliste, fait partie des donneurs du jour. Donneur régulier, il est conscient que le sang n’est jamais suffisant. C’est donc pour lui un devoir citoyen. Il a aussi invité les autres à passer de temps en temps donner leur sang. La collecte ne se fera pas seulement à Ouagadougou. L’activité va se poursuivre dans les autres régions du Burkina. Objectif, atteindre 1 000 poches voire plus.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Bobo-Dioulasso : Un drone finit son vol dans une concession
Commune de Kongoussi : Le directeur régional de Plan International solidaire des déplacés internes
Présence militaire étrangère au Burkina : Le MBDHP/Séno se pose des questions
Association hommes et femmes pour le développement du Sourou et du Nayala : 25 ans au service du bien-être des populations
Entrepreneuriat des jeunes : La Fondation Tony Elumelu et le PNUD volent au secours de 5000 porteurs de projets
Règles douloureuses : « Aucune femme n’a le droit d’en souffrir en 2019 », Pr Der Adolphe Somé, gynécologue-obstétricien
Cour d’Appel de Ouagadougou : 99 dossiers de crimes seront jugés dans la période du 16 décembre 2019 au 10 janvier 2020
Centres de formation professionnelle au Burkina : L’éducation sexuelle complète désormais inscrite au programme
Sécurité : 18 kg de drogues saisis à Bourzanga (Centre-Nord)
Gouvernance locale et cohésion sociale : Le rôle des collectivités et des organisations de la société civile examiné dans le Plateau central
Annuaire statistique : Le tout sécuritaire du Burkina dans un document
Santé : Le Club des hommes d’affaires franco-burkinabè sensible à la cause des insuffisants rénaux et du cancer infantile
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés