Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui ne peut supporter ou n’a pas réponse à la critique n’a pas la maîtrise de son pouvoir» Pierre Boisjoli

Crise dans les médias publics : « C’est le gouvernement qui traine les pieds », selon le SYNATIC

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET • lundi 28 octobre 2019 à 10h00min
Crise dans les médias publics : « C’est le gouvernement qui traine les pieds »,  selon le SYNATIC

Le Syndicat autonome des travailleurs de l’information et de la culture impute la responsabilité de la persistance de la crise dans les médias publics au gouvernement. Il s’en explique dans le communiqué de presse ci-après.

La lutte pour l’amélioration des conditions de vie et de travail dans les médias publics se poursuit. La sortie de crise amorcée par les travailleurs se fait toujours attendre après la transmission au gouvernement des amendements et observations du Syndicat Autonome des Travailleurs de l’Information et de la Culture (SYNATIC) sur les projets de décrets portant statuts dérogatoires aux médias publics.

Le SYNATIC qui avait 15 jours (à partir de la réception des documents le 7 octobre 2019) pour faire parvenir ses amendements, s’est exécuté en une semaine pour prouver sa disponibilité au dialogue. Depuis, c’est le gouvernement qui traîne les pieds pour ouvrir les négociations en vue d’un dénouement de la crise.

C’est le lieu de rappeler à certains DG des médias publics que le gouvernement reste le seul interlocuteur des travailleurs à ce stade de la crise. Par conséquent, leurs menaces et pressions diverses ne feront qu’envenimer la situation.

Le Bureau National appelle les travailleurs à rester mobilisés et à ne pas céder aux manœuvres et provocations diverses des fossoyeurs de leur noble combat. Dès qu’il y aura un signal du côté du gouvernement, les travailleurs aviseront pour la conduite à tenir.

Mobilisation et Lutte pour la poursuite du combat pour l’amélioration des conditions de vie et de travail à la RTB et aux Editions Sidwaya !

Ouagadougou, le 27 octobre 2019

Le Bureau National

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Médias : Le Conseil supérieur de la communication suspend l’émission Biibénooré de radio Optima FM pour 3 mois
Journalisme : La défense des droits de la presse et la promotion du respect de l’éthique et de la déontologie, le leitmotiv de Crédo Tetteh, journaliste togolais
Ouverture du Prix AJB de la redevabilité citoyenne en journalisme
Burkina : La Société des éditeurs de la presse privée dit halte au piratage des journaux !
11e édition des Universités africaines de la communication de Ouagadougou : Un briefing pour les journalistes de Bobo-Dioulasso
Loi anti-corruption : La déclaration de patrimoine et le délit d’apparence débattus à Bobo-Dioulasso
Médias : L’agence panafricaine d’ingénierie culturelle présente son site d’informations www.noocultures.info
Innovations technologiques : MIFOM, une nouvelle application pour la sécurité des enfants
Bobo-Dioulasso : L’Initiative pour la transparence et l’efficacité de la commande publique présentée aux journalistes
Ministère du Développement de l’économie numérique : Les Services informatiques de l’administration publique en conclave
Médias : Le Conseil supérieur de la communication du Niger dans les locaux de Lefaso.net
Télédiffusion : Fin du signal analogique pour la télévision nationale du Burkina
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés