Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le confinement n’est pas une suprématie, c’est être responsable en agissant pour un lendemain meilleur» Sonia Lahsaini

Prévention des conflits au Nord : La commune de Ouahigouya dispose désormais d’un comité de gestion des plaintes

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • lundi 7 octobre 2019 à 21h52min
Prévention des conflits au Nord : La commune de Ouahigouya dispose désormais d’un comité de gestion des plaintes

Dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’appui aux collectivités territoriales (PACT), les membres du Comité de gestion des plaintes et des griefs de la commune de Ouahigouya ont été outillés en techniques de gestion des plaintes. C’était ce jeudi 3 octobre 2019 dans la salle des fêtes de la mairie de Ouahigouya.

Permettre à l’ensemble des collectivités du Nord de disposer d’un mécanisme de gestion des plaintes et des griefs en vue de renforcer la gouvernance participative, telle est la mission que s’est assigné le Programme d’appui aux collectivités territoriales (PACT), en collaboration avec l’Association des municipalités du Burkina Faso (AMBF). Ainsi, l’Association monde rural (AMR), qui assure la mise en œuvre du programme, a facilité la mise en place et le renforcement des capacités d’un Comité communal de gestion des griefs et des plaintes (CCGP) qui aura pour tâche de gérer et prévenir l’émergence de conflits afin d’améliorer la satisfaction des besoins prioritaires des populations.

A l’ouverture de la session de formation, le 2e adjoint au maire de Ouahigouya, Madi Ouédraogo, s’est réjoui de l’initiative qui permettra à la commune de disposer d’un organe efficace et crédible pour gérer les plaintes éventuelles et les conflits naissants qui pourraient menacer la cohésion sociale dans la cité. Pour le facilitateur Félix Ilboudo, ce comité servira d’interface entre le citoyen et l’ensemble des responsables de la collectivité territoriale à savoir le maire, les conseillers municipaux, les CVD, les services techniques déconcentrés, l’administration communale.

Se familiariser avec les outils de gestion des plaintes et griefs

Au cours de la session de renforcement de capacités, Félix Ilboudo et des membres de l’équipe-cadre de l’Association monde rural ont insisté sur le rôle déterminant de ce nouvel outil mis à la disposition des communes dans le cadre du renforcement de la démocratie, de la bonne gouvernance et de la participation citoyenne.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]


Yann NIKIEMA
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Situation de la chefferie traditionnelle et coutumière du Burkina Faso : L’association RACINES en appelle aux autorités politiques, administratives, traditionnelles et coutumières
Chefferie coutumière à Fada : « Les politiciens qui ont jeté l’huile sur le feu doivent l’éteindre », Pr Taladidia Thiombiano
Statue de Thomas Sankara : L’ambassadrice de Cuba au Burkina dépose une gerbe de fleurs
Lutte contre la drogue : Plus de 3 tonnes de cannabis saisies par la Brigade mobile des douanes de Bobo-Dioulasso
L’Aïd El Fitr : L’amir Saqib exhorte à se départir des attitudes égoïstes et surtout à multiplier les actes de solidarité et de compassion envers les autres
Ramadan 2020 à Ouagadougou : Sous le signe de la solidarité et du respect des mesures barrières contre le Covid-19
L’Aïd El Fitr 2020 : Imam Tiégo Tiemtoré appelle à plus de solidarité envers les personnes éprouvées par les actes terroristes et le COVID-19
Ramadan à Bobo-Dioulasso : Quand des fidèles prient pour l’éradication du Covid-19 sans respecter les mesures barrières
Ramadan : les fideles musulmans de Gaoua ont priés pour une meilleure situation sanitaire
Le Ramadan, c’est le dimanche 24 mai 2020 au Burkina
Bicéphalisme dans le royaume du Gulmu : Il faut vite éteindre le feu qui couve
Marathon Iftar : Le satisfecit des organisateurs
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés