Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Celui qui a vu son semblable au plus bas de la déchéance n’a plus les mêmеs yеux : il а détruit sаns lе sаvοir lе mur qui séраrаit l’hοmmе dе sοn image.» Joë Bousquet

Burkina : « La parole donnée par nos dirigeants n’a aucune valeur », déplorent les chauffeurs routiers

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mardi 24 septembre 2019 à 12h31min
Burkina : « La parole donnée par nos dirigeants n’a aucune valeur », déplorent les chauffeurs routiers

Face à la presse ce mardi 24 septembre 2019, l’Union des chauffeurs routiers du Burkina (UCRB) a dénoncé la non mise en œuvre de son protocole d’accord signé le 27 août 2018 par le gouvernement.

Ils sont de plus en plus nombreux à dénoncer le manque de volonté du gouvernement à exécuter les protocoles d’accord. Ce mardi 24 septembre 2019, c’est au tour de l’Union des chauffeurs routiers du Burkina (UCRB) de crier son ras le bol. L’UCRB, par la voix de son président Brahima Rabo, a tenu à informer l’opinion publique de la non tenue des engagements pris par l’autorité publique suite à leur mouvement d’humeur suivi d’un arrêt de travail depuis le 24 août 2018. Lesquels engagements revaloriseraient les conditions de vie des chauffeurs.

« Nous avons tenu notre engagement… »

Suite au mouvement d’humeur des routiers, un cadre de concertation a été mis en place par le gouvernement le 27 août 2018 au sein du ministère de tutelle. Selon Brahima Rabo, cette concertation a été conduite par les ministres des Transports, du Commerce et le secrétaire général du ministère de l’Administration territoriale. A l’issue des discussions, un accord fut trouvé entre les deux parties.

Cet accord portait sur la mise en place d’une commission chargée de la refonte du système de gestion du fret, la mise en œuvre de l’application intégrale des dispositions de la convention collective du secteur des transports routiers, l’entame des pourparlers avec les autorités togolaises afin d’améliorer les conditions de séjour des chauffeurs routiers par l’aménagement de parkings adaptés.

A cet effet, « nous avons tenu notre engagement sur la levée du blocus sur les axes routiers », explique Brahima Rabo. Mais le gouvernement n’as pas respecté sa part d’engagement, en exécutant le protocole d’accord, déplore l’UCRB. « Nous sommes dépités de constater que la parole donnée par nos dirigeants n’a aucune valeur », se désole Brahima Rabo.

« Prête à aller au dialogue »

Malgré la non tenue des engagements par le gouvernement, l’UCRB rassure l’opinion publique qu’elle reste disposée à travailler pour l’avancée de l’économie nationale. « Toute chose qui ne pourrait perdurer », note tout de même le président de l’UCRB.

Par ailleurs, l’UCRB se dit prête à aller au dialogue pour « la construction de la nation ». Elle n’a cependant pas manqué de lancer un appel aux chauffeurs routiers à se tenir prêts pour d’éventuels mots d’ordre et pour « toutes actions jugées légales et légitimes pour l’amélioration de nos conditions de travail et de vie », a conclu Brahima Rabo.

Jean Judicaël Doulkom (stagiaire)
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Message de Monsieur le Directeur Général des Douanes à l’occasion de la Journée Internationale de la Douane
Insécurité au Burkina : « Ne nous trompons pas d’adversaire », invite la fédération des associations islamiques
Fête coutumière à Koudougou : Naaba Saaga 1er de Issouka vénère ses ancêtres à travers son Nabasga
Ministère de l’Administration territoriale : 68 agents admis à la retraite reçoivent les reconnaissances du ministre
Société : Le Mouvement Agir ensemble pour le Burkina Faso réhabilite une route à Ouagadougou
Solidarité : La Fondation Lucie Kaboré - Traoré vole au secours des déplacés
Ouagadougou : La SONABEL donne les raisons des coupures d’électricité du samedi 25 janvier 2020
Réduction des inégalités au Burkina : L’ONG Oxfam en appelle à des engagements des gouvernants
Accès à l’eau potable : La commune de Béré bénéficie de 28 forages en une année
Déplacés internes de Pazaani : Miss Burkina offre un repas et des vivres
Maladie du coronavirus : « Aucun cas n’a été notifié au Burkina », selon le ministère de la Santé
Projet RESIANE : Une table ronde pour partager les approches réussies
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés