Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Lorsque tu aperçus le palmier, le palmier t’avait déjà vu. » Citation africaine ; La grammaire wolofe (1826)

Médias et lutte contre l e terrorisme : "La définition de la bonne information dépend de notre position" Ousmane Paré, rédacteur en chef Oméga Fm

Accueil > Vidéos • LEFASO.NET • samedi 31 août 2019 à 23h45min
Médias et lutte contre l e terrorisme :

Le Centre d’information et de formation en matière de droits humains en Afrique a organisé un café citoyen sur les droits digitaux. Les débats ont porté sur le nouveau code pénal Burkinabè, notemment le caractère liberticide ou pas de cette loi. Pour Ousmane Paré, elle a pour objectif de contraindre les medias à se contenter de ce que le gouvernement va donner comme information. Suivez sa réaction sur Lefaso.Tv

Cliquez ici pour lire Médias et lutte contre le terrorisme : La régulation de l’usage d’Internet par le code pénal au menu d’un café citoyen

Vidéo : Cryspin Masneang Laoundiki
Montage : Mariam Sagnon (stagiaire)
LeFaso.net

Vos commentaires

  • Le 31 août 2019 à 13:14, par lejuste En réponse à : Médias et lutte contre l e terrorisme : "La définition de la bonne information dépend de notre position" Ousmane Paré, rédacteur en chef Oméga Fm

    Vous avez totalement raison. Vous les hommes de media choissez ce que vous jugez comme information, pour etre correcte comme bonnes informations et les publier. Votre opinion se base sur vos convictions politiques ou bien sur ce que vos financiers vous disent de publier.
    C’est ainsi que des webmestres sont maintenant les decideurs. alors que le pouvoir de vehiculer l’information est tres important. dans les dictatures on vous enleve cette posibilité. En Afrique ou la plupart des dirigeants n’ont pas encore compris ce que c’est que la democratie, on vous laisse dire tout et la pagaille s’installe. l’incivisme s’installe. Au lieu qu’on se developpe, on permet la pagaille de s’installer dans une confusion totale. Il n’y a pas de journalistes neutres, il n’y a pas de media neutres et maitriser l’information c’est maitriser le pouvoir.
    Salut !

    Répondre à ce message

  • Le 31 août 2019 à 20:45, par A qui la faute ? En réponse à : Médias et lutte contre l e terrorisme : "La définition de la bonne information dépend de notre position" Ousmane Paré, rédacteur en chef Oméga Fm

    Le problème c’est que TOUT se ramène à des calculs politiques. Le fait de dire la vérité aux gens ne fera que renforcer leur patriotisme. Mais le fait de cacher la vérité aux gens c’est la pire des stratégies (on est en 2019). Car tout se sait et les gens vont conclure que l’état ment systématiquement même quand il dira la vérité. Et si on en arrive là c’est grave et encore plus démoralisant. Le fait de dire que le pays subit une perte ne fait que révolter les patriotes. Mais en réalité ce sont les calculs aboutissant aux réélections en un coup KAO ou en un 1/4 de tour qui intéressent MPP. Sinon tout le peuple prie pour le pays, même les gens qui ne sont pas burkinabé prie pour nous et font beaucoup pour nous. Ne croyez pas que l’état a le monopole du patriotisme. Faites confiance aux media, aux fonctionnaires, aux paysans, aux expatriés que nous aimons tous le pays, heureusement !!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Thomas Sankara, le capitaine rebelle
Turquie : Victoire du 15 juillet 2016
Huguo Boss, rappeur engagé contre le Covid-19
Lutte contre le Coronavirus : Certains chefs d’Etat africains se servent des réseaux sociaux
Coronavirus : Ce qu’il faut savoir
Riposte au Coronavirus au Burkina : Les internautes s’activent sur la toile
Agriculture : Le “polyter“ une solution révolutionnaire pour les plantes
Agriculture : Le “polyter“ une solution révolutionnaire pour les plantes
8-mars : Le combat quotidien d’Aminata Ouédraogo, vendeuse de légumes
Agriculture : Le “politer“ une solution révolutionnaire pour les plantes
Cancers féminins : Ces tueurs silencieux !
Culture : " ce qui nous réunit et ce qui nous fait vivre, c’est l’amour" dixit Amscool, artiste musicien
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés