Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il n’y a pas de situations désespérées ; il y a seulemеnt dеs hοmmеs qui désеsрèrеnt dеs situаtiοns.» Anonyme

Bobo-Dioulasso : Le ProFeJec renforce les capacités des jeunes en entrepreneuriat

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • lundi 19 août 2019 à 13h49min
Bobo-Dioulasso : Le ProFeJec renforce les capacités des jeunes en entrepreneuriat

Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet Femmes-Jeunes Entreprenants et Citoyenneté (ProFeJeC) coordonné par le PNUD, en collaboration avec le ministère de la Jeunesse et la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes et l’appui financier et technique du Grand-Duché du Luxembourg, il est initié, du 19 au 21 août 2019 à Bobo-Dioulasso, une session de renforcement des capacités des jeunes en entrepreneuriat. Cette formation va permettre aux participants de maitriser de nombreux concepts notamment, l’idée de création d’entreprises, la responsabilité sociale des entreprises, la gestion financière et comptable des entreprises, le financement et les formalités de création des entreprises.

Le Burkina Faso, à l’instar des autres pays africains, est fortement confronté au problème du chômage et du sous-emploi des jeunes. En effet, le chômage est un phénomène essentiellement urbain qui touche toutes les tranches d’âge mais les jeunes et surtout les jeunes filles sont les plus touchés par le phénomène. C’est pour s’attaquer au problème que le projet Femmes-Jeunes Entreprenants et Citoyenneté (ProFeJeC) a été mis en place afin de promouvoir des emplois décents.

Ce programme est coordonné par le Programme des Nations-Unies pour le développement (PNUD), en collaboration avec le ministère de la Jeunesse et la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes et l’appui financier et technique du Grand-Duché du Luxembourg. Le ProFeJeC vise à transformer des initiatives économiques innovantes de jeunes et de femmes en entreprises opérationnelles et viables à travers l’encadrement des structures d’accompagnement à l’entrepreneuriat innovant et à concilier l’esprit d’entreprise, le développement personnel, la citoyenneté.

Adama Traoré, Directeur régional en charge de la jeunesse des Hauts-Bassins

La présente session de master class s’inscrit ainsi dans la mise en œuvre de ce programme. Selon le directeur régional de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina à Bobo-Dioulasso, Fousséni Koné, cette session de formation regroupe les jeunes de la région des Hauts-Bassins qui ont, soit des projets d’entrepreneuriat, soit qui sont déjà en activité afin de les aider à renforcer leurs capacités pour mieux entreprendre.

Au cours de cette rencontre qui se tient du 19 au 21 août 2019, les participants bénéficieront de plusieurs modules de communication, notamment sur l’esprit d’entreprise, la responsabilité sociale des entreprises, la gestion financière et comptable des entreprises, le financement des entreprises, les formalités de création des entreprises, le marketing et comment il faut booster sa productivité.

Les participants à la rencontre

Pour le directeur régional de la jeunesse et de la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes des Hauts-Bassins, Adama Traoré, « c’est une initiative qui vient à point nommé lorsqu’on remarque le contexte national marqué par le taux de chômage élevé de la jeunesse ». C’est pourquoi, il a salué cette initiative du projet ProFeJeC, en partenariat avec l’agence de promotion des petites et moyennes entreprises. Selon lui, cette formation va permettre aux jeunes entrepreneurs de maitriser beaucoup des concepts tels que l’idée d’entreprise et la recherche de financement d’entreprises.

La photo de famille

Romuald Dofini
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
9e édition du Salon international de l’étudiant (SIE) : Un tremplin pour la formation et l’emploi des jeunes
Syndicats de l’éducation : Un ultimatum de deux semaines au gouvernement pour respecter ses engagements
Groupement Teel-Taaba de Sapouy : Un exemple de cohabitation interreligieuse
Stratégie nationale de développement de la riziculture (SNDR) II : Une nouvelle feuille de route pour booster la production de riz au Burkina
Maladie à coronavirus : « Nous avons la capacité de riposte », rassure le ministère burkinabè de la Santé
Pèlerinage diocésain de Bobo-Dioulasso à Dingasso : Les fidèles catholiques ont prié pour la paix et l’unité nationale
Près de 5 millions d’enfants auront besoin d’une aide humanitaire dans la région du Sahel central
Epidémie de coronavirus : Respecter les règles élémentaires d’hygiène pour limiter les possibilités de contamination
Crise humanitaire : Les ambassadeurs africains accrédités au Burkina font un geste en faveur des déplacés internes
Déplacés internes de Pazaani : Miss Burkina offre un repas et des vivres
Message de Monsieur le Directeur Général des Douanes à l’occasion de la Journée Internationale de la Douane
Insécurité au Burkina : « Ne nous trompons pas d’adversaire », invite la fédération des associations islamiques
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés