Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a deux façons de faire face aux difficultés : soit on les transforme, soit on se transforme en les affrontant» P. Bolton

Côte d’Ivoire : Henri Konan Bédié reste campé sur ses propos controversés sur les étrangers

Accueil > Actualités > International • LEFASO.NET • vendredi 28 juin 2019 à 09h37min
Côte d’Ivoire : Henri Konan Bédié reste campé sur ses propos controversés sur les étrangers

L’ancien président ivoirien, Henri Konan Bédié est sorti jeudi, 27 juin 2019 à la faveur d’une rencontre du Bureau politique de son parti, le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI).

Mercredi, 5 juin 2019, face à des représentants de son parti, le PDCI, Henri Konan Bédié a « dénoncé » le phénomène de l’orpaillage clandestin pour lequel, dit-il : « on fait venir des étrangers armés qui sont stationnés dans beaucoup de villages ». Il avait aussi dénoncé une « fraude » organisée à l’identité ivoirienne, indexant en particulier la commune d’Abobo dans le nord d’Abidjan. « Si c’est pour venir fausser les élections de 2020, nous voulons le savoir », s’est interrogé Henri Konan Bédié, ajoutant qu’« il faut que nous réagissions pour que les Ivoiriens ne se sentent pas étrangers chez eux ».

Des propos qui ont fait beaucoup de bruits, rappelant non seulement les souvenirs douloureux d’un passé récent, mais également jetant une crainte sur les joutes électorales à venir.

Le gouvernement n’a pas tardé a réagi à travers un communiqué fustigeant « des propos d’une extrême gravité, de nature à mettre en péril l’unité nationale ». Pour le gouvernement ivoirien « l’instrumentalisation de la haine de l’étranger par le président Henri Konan Bédié et les dérives qui en ont résulté ont été à la base des différentes crises que notre pays a connues depuis la mort du président Houphouët Boigny ».

Le lundi suivant, via une conférence de presse, le chargé de communication du PDCI, Jean-Louis Billon, précisait : « Henri Konan Bédié n’a fait que porter à l’attention de l’opinion des faits troublants et inquiétants. (…). L’orpaillage clandestin est la principale raison des conflits intercommunautaires sur l’ensemble du territoire ». Pour lui, c’est le gouvernement qui instrumentalise ces questions pour « détourner les Ivoiriens de leurs préoccupations ».

Rebelotant ce jeudi, 27 juin 2019, Henri Konan Bédié a accusé le gouvernement de vouloir le museler.

« Le gouvernement ivoirien demande à l’opposition politique (…) de garder le silence et d’abandonner les citoyens, en proie à l’angoisse, aux craintes et à la misère sociale », maintient l’ancien président Henri Konan (1993-1999).

Ce qui suscite désormais des interrogations autour de celui-là qui a été renversé par un coup d’Etat en décembre 1999. Ce, d’autant que l’ambiance politique nationale à l’approche de la présidentielle à venir, 2020, fait déjà craindre de nombreux observateurs quant aux risques d’une crise post-électorale.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 28 juin 2019 à 11:44, par Omer En réponse à : Côte d’Ivoire : Henri Konan Bédié reste campé sur ses propos controversés sur les étrangers

    Cela ne nous regarde pas. On n’est pas concerné. On a des problèmes plus importants à régler en diminuant l’action des terroristes qui mettent en danger l’avenir de notre pays. Chaque petit bruit provoqué dans ce pays est rapporté par nos journalistes en polluant notre espace et en nous détournant de nos vrais problèmes. On est pas le seul pays voisin ayant de nombreux ressortissant dans ce pays et ce pays n’est pas le seul voisin accueillant des burkinabés mais nos regards sont toujours fixés là-bas. Tu restes dans ta cours et ta tête est sur le mûr du voisin jour et nuit, c’est quoi ca ?

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2019 à 13:18, par Moi MEME En réponse à : Côte d’Ivoire : Henri Konan Bédié reste campé sur ses propos controversés sur les étrangers

    Propos d’un politicien en fin de carriere et de vie qui espere tout de meme redevenir président. Il y a un conseiller qui est entré dans bureau et lui a dit : "Prési, faut faire comme en France : les propos sur l’identité rapportent des électeurs". Il lui a écrit un discours et puis il est sorti le lire. Oubliant qu’il a déja fait ca et ca a amené la guerre dans le pays. Le chien ne change pas sa maniere de s’asseoire.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2019 à 15:09, par Tilaï En réponse à : Côte d’Ivoire : Henri Konan Bédié reste campé sur ses propos controversés sur les étrangers

    Ce sont 2 xénophobes de renom qui s’attaquent et qui veulent prendre des victimes à témoins :
    - Ouattara Dramane Alassane avec "la carte de séjour" et
    - Henri Konan Bédié avec "Poudrière identitaire" de 1998.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2019 à 16:06, par Bigbalè En réponse à : Côte d’Ivoire : Henri Konan Bédié reste campé sur ses propos controversés sur les étrangers

    Nul ne peut lui enlever le droit de parler de la vie son pays la Côte d’Ivoire mais ce Monsieur sénile gagnerait à être très prudent dans ses propos car il n’ignore pas que le scandaleux et fumeux concept de l’ivoirité a été développé sous sa présidence et les résultats nous les connaissons : ce n’est pas seulement les non-ivoiriens qui ont payé les pots cassés mais c’est surtout les nationaux qui ont payé le plus lourd tribut ! Bédié a donc intérêt à bien choisir ses mots. Si par contre l’intention est d’allumer la Côte d’Ivoire de nouveau, qu’il sache que lui-même n’est pas à l’abri et rien n’indique qu’il pourra sortir vivant du brasier ! Que les autres politiciens en tirent leçon pour de bon !

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2019 à 18:29, par RV En réponse à : Côte d’Ivoire : Henri Konan Bédié reste campé sur ses propos controversés sur les étrangers

    Tout ça c’est de la politique. Les ressortissants de la Cedeao et l’Uemoa ne sont plus des étrangers. Le drame est que la politique est le feu de nos pays.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2019 à 18:50, par Kosweogo En réponse à : Côte d’Ivoire : Henri Konan Bédié reste campé sur ses propos controversés sur les étrangers

    et vlan !!!
    si ca avait été dit par un blanc on l’aurait insulté jusqu’aaaaaa.
    ah y a tond yak la, meme couleur la

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2019 à 20:07, par Ka En réponse à : Côte d’Ivoire : Henri Konan Bédié reste campé sur ses propos controversés sur les étrangers

    En Côte d’Ivoire les politiques se réveillent comme ceux du FPI et sont de plus en plus dans l’élan démocratique et la défense des convictions personnelles. Bédié est un politicien aux petits pieds en Côte d’Ivoire : Et il n’en a pas conscience. Son fonds de commerce en politique est sa fameuse ‘’l’ivoirité’’ et sa haine contre les Burkinabé qui ont réussi leur vie comme ADO. Ces propos contre les étrangers a la Trump, est de chercher à prolonger sa misérable existence politique. Quel intérêt pour le PDCI et la Cote d’Ivoire de compter sur une personne fini comme Bédié ? Avec l’argent du vieux Houphouët, il gère le PDCI comme son maquis. Bédié en C.I est comme un Ablassé Ouédraogo au Burkina : Il n’a aucune vision, aucune stratégie, aucune idée, rien ! Un vide sidéral que de dénigrer les autres.

    Cette semaine sur un site Ivoirien une analyse sur une personnalité Ivoirienne chez le MOORO NAABA, un internaute Ivoirien Bonébo dont nos différences font des débat très riche dans ce site, disait ceux-ci a ses frères Ivoiriens comme le haineux Bédié : ‘’’Il n’y a jamais eu de conflits entre les deux pays. Sankara a eu des positions belliqueuses vis-à-vis de Houphouët, sankara était plein de fougues. Il y a surtout que les burkinabé vivants en CI ont vécu des situations dramatiques, tout simplement parce que Ado serait burkinabé comme eux. Comme certains estiment que Ado a commis une forfaiture en aspirant au fauteuil présidentiel, tout simplement parce que eux ivoiriens multiséculaires ont été hospitaliers vis-à-vis des voltaïques, burkinabé. Donc il faut punir, éradiquer le burkinabé en CI. "Je voudrais exhorter mes frères ivoiriens et ceux du Faso à la paix et à la réconciliation, afin que ces deux peuples désarment la violence verbale en pratiquant l’élégance langagière, qu’ils désarment aussi leur cœur en se pardonnant pour oublier progressivement le mal fait aux uns et autre.’’’ J’ai répondu a mon frère internaute Bonébo qui avait une attitude comme caca, en lui disant que ‘’’Mes frères et Sœurs Burkinabé vivants en Côte d’Ivoire retiendront cette vérité de Bonébo qui rougit les yeux mais ne les casse pas : Et ici pour moi, on doit éradiqué des politiciens comme Bédié en CI.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2019 à 01:46, par Senator En réponse à : Côte d’Ivoire : Henri Konan Bédié reste campé sur ses propos controversés sur les étrangers

    Celui la, il delire sous l effet des boissons enivrantres. Au temps de sa presidence, il faisait ses discours toujours sous l effet de l alcohol. Il n est pas loin de la cirrhosis.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Crise politique au Mali : L’Assemblée nationale saccagée par des manifestants
Crise au Mali : Le bout du tunnel est encore loin
Force française Barkhane au Sahel : Le général Marc Conruyt prend les rênes du commandement
Attaque de Kafolo (Côte d’Ivoire) : Le cerveau et le commando aux arrêts
Mali : IBK tente de reprendre la main
Niger : Arrêtée, la journaliste Samira Sabou risque jusqu’à trois ans de prison, selon Amnesty International
Libye : Retournement de situation en faveur des forces du gouvernement d’union nationale
Union européenne : Les ministres de l’Intérieur décident d’une réouverture complète des frontières dans l’espace Schengen d’ici fin juin
Tchad : La garde présidentielle tire sur un véhicule de l’opération Barkhane
Burundi : Décès brutal du président Pierre Nkurunziza
Mali : Les raisons de la colère contre le pouvoir du président IBK
Mali : Des milliers de manifestants demandent la démission du président IBK
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés