Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Où serait le mérite, si les héros n’avaient jаmаis реur ?» Alphonse Daudet

Journée mondiale du donneur de sang 2019 : Ouahigouya abritera la célébration

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • mercredi 19 juin 2019 à 23h38min
Journée mondiale du donneur de sang 2019 : Ouahigouya abritera la célébration

Le Centre national de transfusion sanguine a tenu, ce mercredi 19 juin 2019, une conférence de presse sur la célébration de la Journée mondiale du donneur de sang 2019. La cérémonie officielle aura lieu le samedi 22 juin 2019 à Ouahigouya, et sera l’occasion de sensibiliser une fois de plus les populations à l’importance du don de sang.

La transfusion de sang et de produits sanguins sauve des vies. Elle aide à prolonger la vie de patients souffrant de maladies mortelles. Elle est aussi cruciale dans la prise en charge de la santé de la mère et de l’enfant, des victimes d’accidents de la route, de conflits armés, de catastrophes naturelles, etc. Donner son sang est donc un geste salvateur. Et c’est fort de ce constat que l’OMS (Organisation mondiale de la santé) célèbre chaque année, le 14 juin, la Journée mondiale du donneur de sang.

Cette journée vise à remercier les donneurs volontaires et non-rémunérés de sang pour leur geste et sensibiliser les populations à la nécessité de donner le sang pour garantir la qualité, la sécurité et la disponibilité du sang et des produits sanguins pour les patients qui en ont besoin.

Au Burkina Faso, la Journée mondiale du donneur de sang sera commémorée en différé le samedi 22 juin 2019 à Ouahigouya, dans la région du Nord, sous le thème « Le don de sang et l’accès universel à des transfusions de sang sécurisées en tant qu’éléments pour atteindre la couverture sanitaire universelle » et avec pour slogan « Du sang sécurisé pour tous ! ». « C’est dire que pour assurer la couverture sanitaire universelle, il est indispensable d’assurer une disponibilité permanente des produits sanguins sécurisés à travers un don de sang régulier », explique la directrice générale du Centre national de transfusion sanguine, Dr Téwendé Céline Kiba/Koumaré.

Dr Céline Kiba Koumaré, directrice générale du CNTS

L’objectif de l’OMS, à travers cette célébration, est que tous les pays parviennent à répondre à la demande en sang et en produits sanguins exclusivement auprès de donneurs de sang volontaires non-rémunérés. Et sur ce point, le Burkina Faso a encore des efforts à fournir. En effet, selon la directrice générale, le CNTS enregistre 30% de donneurs réguliers et 70% de donneurs occasionnels. Le CNTS doit donc mettre les bouchées doubles pour avoir un plus grand nombre de donneurs réguliers de sang. Et ce, d’autant plus que les poches de sang collectées n’arrivent pas à couvrir les besoins, surtout pour la période de juin à octobre appelée « période difficile » du fait de la recrudescence du paludisme.

À titre illustratif, en 2018, le CNTS a pu collecter 84 370 poches de sang et distribuer 70 334 produits sanguins aux malades. Pourtant, selon les normes de l’OMS, il aurait fallu collecter 202 441 poches de sang en 2018, soit 1% de la population.

« Après cette célébration, le CNTS, qui entre de plain-pied dans la période difficile, entend poursuivre et intensifier ses activités de sensibilisation et de collecte de sang au sein des autres couches socio-professionnelles de la population autres que les élèves et étudiants », a laissé entendre Dr Téwendé Céline Kiba/Koumaré.

En marge de la célébration de la Journée mondiale du donneur de sang, le Centre de transfusion sanguine de Ouahigouya ouvrira officiellement ses portes. Le Centre national de transfusion sanguine, avec le soutien de l’État burkinabè et du Grand-duché de Luxembourg, est donc désormais présent dans neuf régions sur les treize que compte le pays. Et la directrice générale de rassurer que le gouvernement poursuivra cette politique d’extension des centres de transfusion sanguine avec le soutien des partenaires techniques et financiers, parce que « l’accès au sang et aux produits sanguins sécurisés en qualité et en quantité suffisante demeure un impératif majeur dans notre pays. »

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Racket sur l’axe Niamey-Ouagadougou : L’argent d’abord, la sécurité on verra !
Ouagadougou : La Police écourte le plan de Kiemtoré Lassina, auteur d’un détournement d’une escorte de fonds
Burkina : Le ministère du commerce met en garde contre les pratiques de prix illicites sur le gaz butane
« Il est dommage que souvent, l’agent de développement et le politicien n’aient pas le même langage sur le terrain », constate Ousséni Nyantudré, président de l’IDEBAK
Education en situation d’urgence : Le ministère de l’Education nationale tient un Conseil de cabinet extraordinaire
Entrepreneuriat féminin : 15 apprenantes du Centre Sainte Perpétue prêtes pour l’auto-emploi
Agriculture : Les exploitations familiales (EF) pour une sécurité alimentaire durable au Burkina Faso
Burkina : Les astuces des femmes pour se faire belles
Droits humains : Un forum national pour réfléchir sur la protection des acteurs dans un contexte d’insécurité
Gestion des réfugiés au Burkina Faso : Les acteurs se concertent en vue de l’élaboration d’une meilleure stratégie
Détournement d’une escorte de fonds de la SGBF : L’argent retrouvé dans le véhicule au quartier Larlé
Burkina Faso : L’IDEBAK, une véritable actrice de développement à la base dans le Koulpélogo
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés