Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’acclamation a fait tous les maux de tous les peuples. Le citoyen se trouve porté au-delà dе sοn рrοрrе jugеmеnt, lе рοuvοir ассlаmé sе сrοit аimé еt infаilliblе ; tοutе libеrté еst perdue.» Émile Chartier dit Alain

Région du Centre-Est : La Maison de l’entreprise ouvre deux centres de facilitation des actes de construire

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Etienne Lankoandé (stagiaire) • mercredi 22 mai 2019 à 12h30min
Région du Centre-Est : La Maison de l’entreprise ouvre deux centres de facilitation des actes de construire

Dans le cadre de la déconcentration des activités du Centre de facilitation des actes de construire (CEFAC), la Maison de l’entreprise du Burkina Faso (MEBF) a procédé à l’ouverture officielle de deux bureaux régionaux du CEFAC (Koupéla et Tenkodogo) dans la région du Centre-Est, le lundi 20 mai 2019. La cérémonie a été placée sous le parrainage du ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat, Maurice Dieudonné Bonanet, qui a annoncé des réductions considérables en matière de coûts et de délai pour les démarches administratives dans la construction des logements.

« Il n’est point besoin de rappeler que disposer d’un logement ou construire un bâtiment, et surtout un bon bâtiment pour se loger avec sa famille, est le rêve de tout Burkinabè », a introduit le ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat, Maurice Dieudonné Bonanet, à l’occasion du lancement, par la Maison de l’entreprise du Burkina Faso (MEBF), des activités du Centre de facilitation des actes de construire (CEFAC) dans le Centre-Est. C’était le lundi 20 mai 2019 à Tenkodogo, sous le parrainage du ministre Maurice Dieudonné Bonanet. À cette occasion, deux bureaux CEFAC ont été ouverts dans la région, l’un à Tenkodogo au siège de la Maison de l’entreprise du Burkina Faso (MEBF) et l’autre à Koupéla à la Délégation consulaire régionale de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso.

Selon le ministre Bonanet, parrain de la cérémonie, 4 078 logements ont pu être bâtis au 31 décembre 2018, dans le cadre du vaste programme national de construction de 40 000 logements. Et à l’occasion de la célébration du 11-Décembre à Tenkodogo, le gouvernement s’est engagé à créer les conditions nécessaires pour doter la région du Centre-Est de près de 1 600 logements sociaux et économiques, dont environ 50% seront construites par les forces vives de la région. « C’est pourquoi, mon département accompagne la Maison de l’entreprise du Burkina Faso dans ses activités visant à faciliter les formalités d’actes de construire, en vue d’encourager la construction de logements décents, aussi bien pour les ménages, que pour les entreprises dans le respect des dispositions réglementaires en vigueur dans notre pays », a-t-il déclaré.

Le CEFAC est un guichet unique créé par l’État pour faciliter l’obtention des actes de construire définis par le Code de l’urbanisme et de la construction. Il s’agit du permis de construire, du certificat d’urbanisme, du certificat de conformité et du permis de démolir.

Le CEFAC offre des avantages certains aux usagers, car outre le regroupement des formalités en un document unique, le délai de traitement des demandes de permis de construire passe de sept mois à 30 jours. Avec les activités du 11-Décembre, ce délai sera ramené à 15 jours ouvrables, grâce à l’engagement des acteurs impliqués dans l’attribution des parcelles pour la construction de la cité, selon le ministre. En plus des efforts consentis pour la réduction des délais, le gouvernement a réduit de manière significative les coûts d’obtention des actes de construire.

« Pour les immeubles dont la construction nécessite le permis de construire de catégorie C, le coût de l’étude de sol du LNBTP est passé de 700 383 F CFA à 300 000 F CFA, selon la distance des localités. Les frais de prestation des Sapeurs-pompiers ont baissé, passant de 180 000 F CFA à 50 000 F CFA maximum. Pour le permis de construire de catégorie A, qui s’applique au commun des Burkinabè construisant des maisons de types F1, F2, F3 et F4 avec toiture, le coût de la délivrance d’une autorisation de construire après l’assemblage des pièces exigées est de l’ordre de 40 000 F CFA aujourd’hui avec le CEFAC, contre un tarif cumulé de plus de 700 000 F CFA par le passé », cite à titre illustratif le parrain de cérémonie.

Pour Lancina Ki, directeur général de la Maison de l’entreprise du Burkina Faso (MEBF), il s’agit, pour sa structure, d’honorer la confiance que le gouvernement lui a témoignée en disponibilisant, dans les conditions annoncées, les actes nécessaires à la construction. Il promet de travailler pour qu’avec l’appui du gouvernement et des autres collaborateurs, les régions du Burkina Faso puissent disposer d’un bureau CEFAC en fin 2020, conformément à la volonté gouvernementale.

Il en appelle au bon sens et à l’accompagnement des acteurs impliqués dans l’attribution des parcelles et dans la légalisation des actes de construire, pour que les innovations annoncées par le parrain de la cérémonie puissent être bien visibles sur le terrain. Il est à noter que Tenkodogo est la dixième étape dans la création des bureaux CEFAC dans les chefs-lieux de régions au Burkina Faso. Les trois régions restant sont l’Est, la Boucle du Mouhoun et le Sahel.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Etienne Lankoandé
Lefaso.net

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
UFC-Dori : Bâtir des ponts entre les jeunes à Ouaga
Ordre national des pharmaciens du Burkina Faso : Dr Nao Nédié reconduit à la tête du bureau régional du Centre
30e anniversaire de la CARFO : 10 millions de F CFA pour le CHU Yalgado-Ouédraogo
Kaya : Le Centre régional de transfusion sanguine inauguré
Situation nationale : Les « Mouvements spécifiques » prônent la vérité, la justice et la réconciliation
Militaires et policiers radiés de 2011 : Ils rejettent l’aide spéciale annoncée par le gouvernement
Bassolma Bazié au Patronat burkinabè : « Ce qui manque dans notre pays, c’est le dialogue social franc »
Caravane de l’UFC-Dori : Les pèlerins de la paix sont arrivés à Ouagadougou
Manifestation du 16 septembre 2019 : Le MBDHP appelle à la mobilisation
Fondation Konrad-Adenauer Une formation pour aider les femmes à identifier les secteurs porteurs
Secteur agro-sylvo-pastoral : Le programme AgriNova pour faciliter l’accès au financement
Suspension des importations de l’huile et du sucre : Le groupement professionnel des industriels salue la décision du gouvernement
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés