Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a dans l’amour des hommes pour les bêtes tout l’amour des hommes pour lеur sеmblаblеs. Lеs bêtеs lе рrеssеntеnt, lеs hοmmеs lе рlus sοuvеnt l’ignοrent. » Fernando Barral

Assemblée nationale : Une plénière consacrée à l’énergie électrique et à l’enseignement supérieur

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • lundi 6 mai 2019 à 16h12min
Assemblée nationale : Une plénière consacrée à l’énergie électrique et à l’enseignement supérieur

La plénière du lundi 6 mai 2019 à l’hémicycle était consacrée aux projets de relance de l’énergie électrique et de renforcement de l’enseignement supérieur. Des projets défendus par les ministres en charge de l’Énergie, Bachir Ismaël Ouédraogo, et de l’Enseignement supérieur, Alkassoum Maïga. La plénière a été présidée par Bénéwendé Stanislas Sankara, premier vice-président de l’Assemblée nationale.

À l’hémicycle, le premier point de la plénière de ce 6 mai a porté sur l’autorisation de ratification de l’accord de don conclu le 21 août 2018 entre le Burkina et l’Association internationale de développement (IDA), pour le financement du Projet d’appui à l’enseignement supérieur (PAES).

D’un coût total d’environ 35 milliards de F CFA, le projet vise le renforcement de l’accès à l’enseignement supérieur ; le renforcement des institutions d’enseignement supérieur et de recherche. C’est le Pr Alkassoum Maïga, patron du département de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, qui a défendu le projet devant les députés.

Dans le cadre de ce projet, les domaines tels que l’agriculture, la science, l’environnement, la santé, l’éducation devraient bénéficier de bourses de formations et d’études. Au total, 3 891 étudiants supplémentaires, dont 25% de femmes, doivent bénéficier de ce projet. Il est prévu, entre autres, une subvention de 40% ou de 60% du coût d’acquisition de 15 000 ordinateurs au profit des étudiants.

Aussi, 1 620 enseignants seront formés et 75 enseignants seront recrutés. Sont également attendus 140 000 nouveaux acteurs qui bénéficieront directement du projet, dont 45% de femmes. Enfin, 47 600 étudiantes vont bénéficier directement des interventions relatives à l’amélioration de l’apprentissage. Le projet a été jugé satisfaisant par la représentation nationale, qui a donné son accord de ratification par un vote.

Les députés ont ensuite examiné le projet d’interconnexion électrique Nigeria-Niger-Bénin-Burkina. Une ligne électrique qu’entend financer la Banque africaine de développement (BAD), pour un coût total estimé à 152 991 450 500 F CFA hors taxes. Ce projet d’interconnexion s’inscrit dans le cadre de la mise en place d’un marché sous-régional de l’énergie électrique au niveau de la CEDEAO, à travers le système d’Échange d’énergie électrique de l’Afrique de l’ouest (EEEOA).

À terme, ce projet entend contribuer à limiter les investissements onéreux des quatre pays bénéficiaires dans la production de l’énergie d’origine thermique, une production essentiellement basée sur les combustibles fossiles liquides. Au Burkina, le projet permettra d’électrifier 150 localités, pour faire ainsi passer le taux d’accès à l’électricité de 19% en 2017 à 26% en 2022.

Pour le ministre Bachir Ismaël Ouédraogo, « ce projet va créer 250 emplois directs pour les jeunes dont 60 pour les femmes, (…) 600 emplois indirects dont 17% pour les femmes ». Il est aussi prévu le recrutement de 30 jeunes diplômés dont au moins 50% de jeunes filles. Aussi, avec ce projet, le coût de revient du kilowatt/heure passera de 107 francs CFA à 98 F CFA à l’horizon 2022.

Edouard K. Samboé
samboeedouard@gmail.com
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Arrondissement 6 de Ouagadougou : Le NTD accueille de nouveaux militants
Meeting du CDP à Manga : « Eddie Komboïgo sera le candidat du CDP », proclame Mélégué Traoré
Session du BPN de l’UPC : Le nouveau code pénal préoccupe !
Crise au CDP : Une matinée mouvementée
CDP/ Sanmatenga : Une motion de soutien au député Rasmané Daniel Sawadogo
Burkina Faso : Un week-end « des trois baobabs politiques » !
Assemblée nationale : Le nouveau code pénal adopté
Crise au CDP : Des militants exigent la démission du président du parti Eddie Komboïgo
Crise au CDP : Des militants exigent la démission de Eddie Komboigo
Commune de Koubri : Une motion de défiance à l’encontre du maire Marcel Zoungrana
Lutte contre l’insécurité : « Grosse discorde » entre le président du Faso et son ministre de la Défense, relève l’opposition
Scandale "charbon fin" : Le ministre des mines doit rendre sa démission, selon l’opposition
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés