Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un ami est celui qui vous laisse l’entière liberté d’être vous-même.» Jim Morrison

Assemblée nationale : Le déclassement de la forêt de Kua sur la table des débats

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET | Par Edouard K. Samboé • vendredi 3 mai 2019 à 23h19min
Assemblée nationale : Le déclassement de la forêt de Kua sur la table des débats

A l’hémicycle, la plénière du vendredi 3 mai était consacrée à des questions orales adressées au premier ministre par des représentants du peuple, conformément à la loi fondamentale. Mais ce sont les ministres de l’Environnement, de l’économie verte et du changement climatique, Nestor Batio Bassière et des Mines, Oumarou Idani, qui ont répondu à la représentation nationale. Les questions ont concerné la forêt classée de Kua, les sachets non dégradables, les éco villages.

Conformément à la loi fondamentale, la représentation nationale est dans son droit d’interpeller le gouvernement sur des questions d’intérêt national et d’actualité. C’est ainsi qu’un certain nombre de députés se sont livrés à cet exercice en interpellant le premier ministre qui s’est fait représenter par des ministres auxquels les questions s’adressaient.

La première question orale a été formulée par le député Moussa Zerbo, membre du groupe parlementaire Union pour le progrès et le changement. Elu des Hauts -Bassins, région où se situe la forêt classée de Kua. Cette première question orale était relative à la déclassification de la forêt de Kua .

Pour Moussa Zerbo, député membre de l’Union pour le progrès et le changement (UPC), il est revenu qu’une délibération du Conseil municipal de Bobo Dioulasso en date du 19 avril 2019 a donné un avis favorable au déclassement d’une partie de la Forêt classée de Kua, afin d’y construire un hôpital de référence. Un avis qui fait suite à une demande que le ministre de la Santé aurait adresséé au maire de Bobo Dioulasso.

Cliquez ici pour lire aussi Forêt classée de KUA : « Il faut nécessairement la sauvegarder », député Moussa Zerbo

Pour Moussa Zerbo, c’est une bonne chose qu’une telle infrastructure sanitaire puisse voir le jour à Bobo afin de soulager les laborieuses populations. Cependant, a-t-il regretté, « nous nous indignons fortement de l’idée du déclassement, même partiel, d’un patrimoine national dont les bénéfices au profit des populations sont incommensurables ».

Selon toujours ses propos, ses inquiétudes « sont partagées à juste titre par les réseaux sociaux qui se sont enflammés ces derniers temps sur le sujet, dénotant de l’intérêt que les uns et autres ont pour cette richesse naturelle, érigée comme forêt classée depuis le temps colonial ».

En réponse, Nestor Bassière a assuré que conformément à la réglementation en vigueur, il est du ressort des structures compétentes de se prononcer sur l’opportunité du déclassement des forêts, jusque-là classées. A en croire le ministre, l’ambition du gouvernement de déclasser la forêt de Kua ne se ferait pas sans études préalables. Ce qui laisse supposer que cette question de déclassement du foret est à long terme.

La deuxième question était relative à l’interdiction des emballages et sachets plastiques non biodégradables. Pour la représentation nationale, malgré la loi sur l’interdiction des sachets plastiques, la question des sachets continue de polluer l’environnement burkinabè. En réponse, le ministre a assuré que le gouvernement mise pour plus d’utilisation des emballages bio dégradables et la sensibilisation pour l’abandon progressif des sachets bio non dégradables.

La dernière question était relative à l’état des lieux du projet pilote de 2000 villages qui allie écologie et économie pour le bien-être des populations rurales, posée par le député Marc Zoungrana, du MPP. Pour le représentation nationale, depuis la promesse de campagne du MPP de construire des logements écologiques, cela fait quatre ans que cette promesse n’est pas satisfaite.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Lire aussi Assemblée nationale : la déclassification de la forêt de KUA n’est pas pour demain

Edouard K. Samboé
samboeedouard@gmail.com
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 4 mai à 10:20, par Sheikhy En réponse à : Assemblée nationale : Le déclassement de la forêt de Kua sur la table des débats

    Je ne sais pas mais pour moi, ce débat n’a pas lieu d’être. Avec le contexte environnemental et climatique actuels, ce sont des choses qui ne doivent pas se faire dans un pays conscient de son avenir. A défaut de créer des espaces verts, ne detruisont pas ce qui existe.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mai à 14:16, par pop En réponse à : Assemblée nationale : Le déclassement de la forêt de Kua sur la table des débats

    Apres ce delcassement s’il a lieu ce sera la porte ouverte a toutes les derives inimaginables. Certains vont s’occtroyer 100 hectares sous pretexte que c’est possible, que c’est autorisé et que ca a deja été. Il ’ya de la place a Bobo il faut construire l’hopital labas. de oute les manieres 2020 n’est pas loin !

    Répondre à ce message

  • Le 4 mai à 14:40, par Crocro En réponse à : Assemblée nationale : Le déclassement de la forêt de Kua sur la table des débats

    Dans un pays sahelien, en proie aux inextricables problemes environnemantaux, aux effets visibles et mesurables des changements climatiques, d’une part, et d’autres part, avec l’abondance des terres en friche sur le territoire communal et regional, quelle ideee saugrenue de raser, meme partiellement une des rares forets de la localite ??? C’est a croire que ce pays marche sur la tete !!!!

    Il est vrai que necessite fait loi. mais en quoi l’elimination partielle de la foret de Kua est une necessite ? Les Schemas d’amenagement urbain et regional n’ont ils pas prevu d’infrastructure sanitaire de ce gabarit ???
    S’il vous plait "oubliez moi cette foret" ! comme le dirait. Et allez construire cet hospital ailleurs sur le territoire communal. En taisant taire vos egoismes lamentables et honteux. A bon entenduer, salut !!!!

    d’amenagement urbain et

    Répondre à ce message

  • Le 4 mai à 17:25, par Opinion plurielle En réponse à : Assemblée nationale : Le déclassement de la forêt de Kua sur la table des débats

    Cher Sheihky ne dit pas suffisamment ! Ces rapaces qui ont remplacé ceux venus de loin de notre Dytanié n’ont cure de rien.
    Même les choses les plus évidentes ne le sont pas pour ces assoiffés de sang.
    Pour ma part c’est comme cela que je les perçois et les qualifie parce que ce n’est rien d’autre que de cela qu’il s’agit.
    Tenez, pour des gens sensés, un bon espace vert est en lui-même le plus grand cadre de préservation de la santé.
    Je ne parle pas de ces espaces verts ARTIFICIELS ! car le milieu naturel est en soit une boîte à PHARMACIE

    Répondre à ce message

  • Le 4 mai à 20:32, par TANGA En réponse à : Assemblée nationale : Le déclassement de la forêt de Kua sur la table des débats

    Les députés ne doivent même pas parler de cette foret.
    La foret doit rester.
    Comment voulez vous passer le temps à reboiser, à demander de protéger les arbres et les brousse, interdire la coupe des arbres de la brousse pour VENIR DIRE DE DÉCLASSER UNE FORET. Mais la forêt EST UN ACQUIS donc pas besoin de beaucoup de travail pour la faire grandire.
    SOYONS UN PEU SERIEUX DANS CE PAYS.
    Si il y a une entité à laquelle vous voulez donner la forêt, c’est que vous voulez assassiner le pays. Que l’on se parle clairement.
    Dites

    Répondre à ce message

  • Le 4 mai à 20:35, par TANGA En réponse à : Assemblée nationale : Le déclassement de la forêt de Kua sur la table des débats

    Comment peut on construire un hospitale surtout de cette taille après avoir raser une foret ?
    Imaginons seulement les infiltrations des eaux sales et autres produits dans les eaux de la nappe de Bobo car si il y foret la bas, c’est que la zone est basse donc plus proche de la nappe.

    Répondre à ce message

  • Le 6 mai à 12:08, par le fou En réponse à : Assemblée nationale : Le déclassement de la forêt de Kua sur la table des débats

    C’est inimaginable !!!! Comment un pays sahélien qui est même sensé sensibiliser ses populations aux reboisements s’exprime ainsi ? Qui a osé émettre cette idée minable de détruire une forêt pour construire un hôpital ? Combien sont les espaces libres autour de BOBO qu’on ne finira jamais d’exploiter.Si vous avez tout vendu ou tout pris pour vos maîtresses dites nous la vérité ! Ecoutez bien. Si vous continuer à provoquer le peuple, sachez qu’il est capable de faire une deuxième insurrection. Combien d’année faut-il à la nature pour nous procurer une forêt ? Détruire une foret pour construire un hôpital c’est malade !!!!! Est ce que vous connaissez les conséquences du réchauffement climatique ? Même dix hôpitaux ne pourront supporter ces désastres . Vous réfléchissez comment même ?

    Répondre à ce message

  • Le 7 mai à 14:17, par citoyen lambda En réponse à : Assemblée nationale : Le déclassement de la forêt de Kua sur la table des débats

    cette fois ci, nous vous avons a l’œil, comment tout un ministre de l’environnement d’un pays peut-il cautionner de tels actes ? Que veut-il que l’histoire retienne de lui ? A travers lui tout ce gouvernement ? C’est a la limite écœurant ! déclasser une foret classée à l’heure actuelle est tout simplement un crime contre l’humanité ! Et tenez vous bien, il paraît que c’est le pays donateur qui exige cet endroit. Ce temps est bien révolu, les aides avec des intentions malsaines derrière ! NON AU DECLASSEMENT DE LA FORET CLASSEE DE KUA !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Lutte contre l’insécurité : « Grosse discorde » entre le président du Faso et son ministre de la Défense, relève l’opposition
Scandale "charbon fin" : Le ministre des mines doit rendre sa démission, selon l’opposition
Crise au CDP : Mahamadi Kouanda accuse Eddie Komboigo de « forfaiture »
Vie politique nationale : Le MPP consolide son assise dans la région du Centre et la province du Kadiogo
Kadré Désiré Ouédraogo à Ziniaré : « Rien de durable ne se construit dans le désordre et l’indiscipline »
Défense et sécurité : Le président du Faso installe une commission pluridisciplinaire
Sondage « Présimètre » : Ce que les Burkinabè pensent de la gouvernance nationale au premier semestre 2019
Présidentielle de 2020 au Burkina : Kadré Désiré Ouédraogo rassemble à Ziniaré
CDP : La justice annule le congrès du 16 juin
CDP : Le congrès reporté à une date ultérieure (Communiqué)
Maîtrise d’ouvrage en matière d’eau et d’assainissement : Des parlementaires outillés
UNIR/PS : La coordination communale de Koubri installée
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés