Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’homme ne peut pas vivre sans feu, et l’on ne fait раs dе fеu sаns brûlеr quеlquе сhοsе. » René Daumal

Assemblée nationale : la déclassification de la forêt de KUA n’est pas pour demain

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • vendredi 3 mai 2019 à 17h43min
Assemblée nationale : la déclassification de la forêt de KUA n’est pas pour demain

Ouagadougou, 03 Mai 2019. En lieu et place du premier ministre, c’est le ministre de l’Environnement, de l’économie verte et du changement climatique Nestor Bassière qui a répondu aux questions orales de la plénière du 3 Mai 2019.

La première question orale relative à la declassification de la forêt de KUA a été soulevée par Moussa Zerbo, député membre de l’Union pour le progrès et le changement (UPC). En réponse, Nestor Bassière a assuré que conformément a la réglementation en vigueur, il est du ressort des structures compétentes de se prononcer sur l’opportunité de la déclassification des forêts, jusque-là classées. A en croire le ministre , l’ambition du gouvernement de déclasser la forêt de KUA ne se ferait pas sans études préalables.

La deuxième question était relative à l’interdiction des emballages et sachets plastiques non biodégradables. En réponse, le ministre a assuré que le gouvernement mise pour plus d’utilisation des emballages bio dégradables et la sensibilisation pour l’abandon progressif des sachets bio non dégradables.

La dernière question relative à l’état des lieux du projet pilote de 2000 villages qui allient écologie et économie pour le bien-être des populations rurales, posée par le député Marc Zoungrana, du MPP. En réponse, le ministre Nestor Bassière a déclaré que le gouvernement a mis au centre de son programme de société, les logements sociaux et entend poursuivre ce projet à bon port, même au-delà de 2020. Du reste, pour le ministre, 13 éco villages seraient déjà dans un état très avancé de réalisation.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 3 mai à 17:59, par triste En réponse à : Assemblée nationale : la déclassification de la forêt de KUA, n’est pour pas demain

    3 réponses mi figue mi raisin !
    1ère question : il parle d’études préalables ! Pourquoi ? Sa lettre était pourtant claire l’autre jour. Est-ce un recul ?
    2ème question : Il y a bio dégradables dans bio dégradables ! Si c’est un bio dégradable à base de pétrole, c’est pire que le mal. Le vrai bio dégradable est fait à base d’amidon de maïs ou autre plante mais surtout pas à base de pétrole.
    3ème question : 13/2000. C’est un résultat plus que pitoyable si on ramène la note sur 20 soit un bon zéro pointé !

    Répondre à ce message

  • Le 3 mai à 18:18, par Amadoum En réponse à : Assemblée nationale : la déclassification de la forêt de KUA, n’est pas pour demain

    C’est une bonne idee que d’interdire l’usage du plastique pour les emballages, mais qu’est-ce qui sera utilise a sa place ? L’abandon progressif doit etre fait par un remplacement progressif simultane, sinon, cette tentative sera vaine.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mai à 21:45, par Juste En réponse à : Assemblée nationale : la déclassification de la forêt de KUA n’est pas pour demain

    La zone de Bobo ne manque pas d’espace pour la construction d’une infrastructure de santé pour les populations ; laissez la forêt classée de KUA tranquille et allez chercher ailleurs. C’est quoi nous allons laisser à nos enfants si nous détruisions tout de la sorte ?

    Répondre à ce message

  • Le 6 mai à 10:42, par Elso En réponse à : Assemblée nationale : la déclassification de la forêt de KUA n’est pas pour demain

    Bonjour
    Franchement, je ne vois pas l’intérêt d’un tel débat. La ville de Bobo a tellement d’espace pour un ce projet et nous sommes là à perdre le temps inutilement. Non seulement l’emplacement actuel est loin de la ville et inaccessible à la population, il faudra prévoir le retour sur investissement à court terme aussi. Je comprends parfaitement pourquoi le Burkina Faso rate beaucoup de bons projets. Arrêtez vos débats inutiles et permettez aux chinois de commencer la construction de cet hôpital. Le Burkina Faso est fatigué des politiciens maintenant. En bon entendeur, salut. Sans rancune.

    Répondre à ce message

  • Le 6 mai à 17:08, par Nanidalo En réponse à : Assemblée nationale : la déclassification de la forêt de KUA n’est pas pour demain

    S’il vous plaît, laissons la forêt de Kua là où elle est. Il y a beaucoup d’endroits aux alentours de Bobo où ce projet peut être réalisé.
    Ne détruisons pas en un jour ce que nous avons mis des dizaines d’années à construire !

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai à 12:52, par SANOU En réponse à : Assemblée nationale : la déclassification de la forêt de KUA n’est pas pour demain

    La ville de Sya a bénéficié pendant des décennies d’un micro climat agréable à cause de la végétation qui l’entourait. Et puis l’urbanisation anarchique a détruit une bonne partie du couvert végétal entraînant une hausse des températures moyennes. Les services météo peuvent fournir les chiffres.
    Deux petites questions :
    1. Une foret centenaire voire millénaire ou les espèces végétales et animales sont en équilibre peut elle être remplacée par une néo foret espèces pour espèces.
    2. Pourquoi toujours construire en superficie . Pendant que l’espace peut être économisé avec quelques Bâtiments en hauteur équipés d’ascenseurs et de monte-charges pour hisser les malades aux étages. IL FAUT ARRÊTER CE CRIME ÉCOLOGIQUE ET ECONOMIQUE

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai à 12:59, par SANOU En réponse à : Assemblée nationale : la déclassification de la forêt de KUA n’est pas pour demain

    Sachets biodégradables ou non. Les sachets ne sont pas indispensables à la vie comme l’eau que nous buvons ou que l’air que nous respirons. Ne remplaçons pas un polluant par un autre. Inspirons nous des milliers d’autres technologies disponibles pour limiter leur utilisation.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Mort de 11 personnes en garde à vue : Le CFOP exige des « sanctions exemplaires »
Burkina : Le gouvernement annonce une enquête administrative après le décès de 11 personnes placées en garde à vue
Affaire 11 décédés en garde à vue : L’UPC exige lumière et justice
Vie des partis : Le bureau du MPP/Fada N’Gourma installé
Burkina : Décès de Béatrice Bara, maire de la commune de Béguédo
Burkina Faso : La classe politique à la quête d’un « Burkina de paix et de prospérité »
Élections de 2020 : Des femmes appellent les acteurs politiques au respect du quota genre
Dialogue politique : Le président du Faso attend des « propositions constructives et consensuelles »
Politique : Le pasteur Claver Yaméogo prêche l’unité nationale avec le MRP
Dialogue politique au Burkina : Début des travaux ce lundi 15 juillet 2019
Crise au CDP : Le groupe Mahamadi Kouanda « lève des zones d’ombre »
Vie des partis : Le CDP-Yatenga affiche son soutien au président Eddie Komboïgo
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés