Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La chose la plus commune, dès qu’on nous la cасhе, dеviеnt un déliсе.» Oscar Wilde

Couverture sanitaire universelle : L’Union européenne apporte son appui

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • mercredi 24 avril 2019 à 12h30min
Couverture sanitaire universelle : L’Union européenne apporte son appui

L’Institut de recherche en sciences de la santé (IRSS) organise, en collaboration de l’Institut panafricain d’étude et recherche sur les médias, l’information et la communication (IPERMIC), un atelier de priorisation des questions de recherche pour la couverture sanitaire universelle (CSU) du 24 au 25 avril 2019. La cérémonie d’ouverture a eu lieu ce mercredi 24 avril 2019, sous la présidence du secrétaire général du ministère de la Santé, Dr Robert Karama. Ce projet qui va s’étendre sur 33 mois est financé par l’Union européenne à hauteur de 1 million d’euros.

Le consortium Institut de recherche en sciences de la santé (IRSS) et Institut panafricain d’étude et recherche sur les médias, l’information et la communication (IPERMIC), a été retenu à la suite du lancement par l’Union européenne, d’un appel à propositions pour répondre à la problématique de la couverture sanitaire universelle (CSU) au Burkina Faso. Dans le cadre dudit projet, un atelier de priorisation des questions de recherche pour la couverture sanitaire universelle (CSU), est organisé du 24 au 25 avril 2019 à Ouagadougou.

L’atelier vise la production et l’utilisation de données factuelles pour l’aide aux décisions en matière de couverture sanitaire universelle au Burkina Faso. Le secrétaire général du ministère de la Santé, Dr Robert Karama, a précisé qu’il s’agit concrètement de discussions en ateliers pour sélectionner les questions de recherche les plus importantes afin d’accompagner le ministère de la Santé et la Caisse nationale d’assurance maladie universelle (CNAMU) dans leur marche vers la couverture sanitaire universelle (CSU).

Il a expliqué que le Burkina Faso, à travers son Plan national de développement économique et social (PNDES), s’est inscrit dans l’atteinte de l’Objectif de développement durable qui vise les progrès vers la couverture sanitaire universelle (CSU). Malgré les réformes et actions spécifiques du gouvernement en la matière, les résultats demeurent toujours insatisfaisants (39% pour les soins et services de santé en 2017).

C’est pourquoi il s’est avéré nécessaire que les décideurs adoptent une démarche rigoureuse, basée sur des données probantes, dans leurs choix et décisions stratégiques pour l’atteinte des objectifs de la CSU.

L’Union européenne, à travers son programme d’appui à la politique sectorielle santé 2, a eu la noble idée de lancer un appel à propositions pour répondre à cette problématique. Et c’est le consortium Institut de recherche en sciences de la santé (IRSS) et Institut panafricain d’étude et recherche sur les médias, l’information et la communication (IPERMIC) qui a été retenu, a soutenu le docteur Robert Karama.

Pour le coordonnateur du projet, Pr Seni Kouanda, le projet qui a une durée de vie de 33 mois pourra asseoir des bases solides dans le domaine sanitaire qui demeureront des acquis pour le pays.

Etienne Lankoandé
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Conflit foncier : Deux villages à couteaux tirés dans le Boulgou et le Zoundwéogo
BEPC 2019 : Avec 18,18 de moyenne, Barry Yobi, une élève à encourager
Affaire de blanchiment de capitaux : Rama la Slameuse déposée à la maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou
Santé : Quatre syndicats annoncent une grève du 30 juin au 7 juillet
Relecture du Code des personnes et de la famille : La FAIB déplore « le fait qu’elle n’ait été ni impliquée ni consultée »
Ministère en charge de l’Economie : Le ministre Lassané Kaboré prend le pouls chez les gabelous
Administration pénitentiaire : Eloi Guigma prend le commandement
Syndicat national des secrétaires du Burkina : Une grève de 72 heures en vue
Groupement professionnel des industriels : Mamady Sanoh reconduit à la tête
Insécurité au Burkina : Exilés malgré eux, ils crient au secours
Centenaire de la création de la Haute-Volta : La promotion des valeurs de paix et de cohésion sociale au cœur d’une conférence à Bobo
Burkina : Un accord trouvé entre le gouvernement et les compagnies de transport
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés