Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens sollicitent vos critiques, mais ils ne désirent sеulеmеnt quе dеs lοuаngеs. » William Somerset Maugham

TGI de Fada N’Gourma : Judicael Kadéba remplace Blaise Bazié comme procureur du Faso

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Soumaila Sana • mardi 12 février 2019 à 15h30min
TGI de Fada N’Gourma : Judicael Kadéba remplace Blaise Bazié comme procureur du Faso

Après cinq années de service au Tribunal de grande instance de Fada N’Gourma comme procureur du Faso auprès de cette juridiction, Blaise Bazié a passé le témoin à Bokuy Judicael Kadéba le vendredi 8 février 2019 lors d’une cérémonie de passation.

Nommé le 31 décembre 2018, Bokuy Judicael Kadéba a officiellement pris ses fonctions de procureur du Faso près le Tribunal de grande instance de Fada N’Gourma cumulativement, avec celles de commissaire du gouvernement, devant des autorités administratives, religieuses, coutumières, judiciaires, amis et parents, le vendredi 8 février 2019 dans la salle d’audience du palais de justice à Fada N’Gourma en remplacement de Blaise Bazié appelé à d’autres fonctions. Blaise Bazié, le procureur du Faso sortant, a rappelé dans son discours que le rôle du procureur repose sur la confiscation de la vengeance privée au profit de la puissance publique.

Il est, tout d’abord, le garant des libertés individuelles et des intérêts généraux de la société. Pour lui, le magistrat, qu’il soit juge ou procureur, est et doit être un tiers de confiance pour les justiciables et symboliser les vertus de l’Etat de droit et de la démocratie. C’est pour cela que la justice est une fonction à part, ni supérieure, ni inférieure aux autres mais à part parce que, peu importe les termes de pouvoir ou d’autorité judiciaire, elle doit bénéficier des garanties qui la distinguent dans sa mission cardinale d’ultime recours contre les errements des hommes et de la société toute entière, a-t-il laissé entendre.

Avant de poursuivre que le procureur est également directeur d’enquête, et est aussi accusateur à l’audience, animateur d’équipe et, plus généralement, responsable de l’instauration d’un dialogue au sein du parquet et de la juridiction, co-gestionnaire de son tribunal, interlocuteur des autorités administratives et des élus et enfin, en charge de la communication auprès des agences de presse et des citoyens.
« Je n’ai pas de conseil particulier à vous donner car vous êtes un homme prudent et pétri d’expérience. Vous arrivez dans un contexte sécuritaire alarmant. Pourtant ce n’est pas le moment de paniquer et reculer. C’est plutôt l’occasion de mettre en exergue votre talent de meneur d’hommes en jouant pleinement votre rôle de coordonnateur dans la chaine pénale. Je vous présente donc toutes mes félicitations et vous souhaite une riche et fructueuse carrière », a-t-il lancé à son successeur.

Quant au nouveau promu, il a remercié les autorités, les acteurs de l’appareil judiciaire et tous ceux qui ont effectué le déplacement pour rehausser l’éclat de la cérémonie de passation. A l’endroit du procureur de la cour d’appel de Fada N’Gourma, il a demandé sa disponibilité pour des sages conseils afin de réussir sa mission.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Soumaila Sana
Lefaso.net

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Programme d’urgence pour le Sahel : Un « taux satisfaisant », des autorités locales ignorées
Situation nationale : Les acteurs des industries de l’agro-alimentaire apportent un soutien aux personnes déplacées internes
Province du Séno : Le représentant pays du PNUD visite des infrastructures
Dr Awalou Ouédraogo, Directeur général de l’ENAM : « Aucun énarque ne sera remis à la Fonction publique pour intégration sans avoir validé le stage militaire »
Tirs au Camp Guillaume Ouédraogo de Ouagadougou : Le Premier ministre appelle au calme et à la sérénité
Infrastructures du 11-Décembre 2017 à Gaoua : Les travaux de finition et de correction toujours attendus
Les fermetures d’écoles en Afrique de l’Ouest et centrale ont triplé depuis 2017 alors que l’éducation est prise pour cible dans toute la région
Tirs au Camp Guillaume Ouédraogo : Retour au calme et à la sérénité, selon le gouvernement
Attaques terroristes au Burkina : La coalition d’OSC CED et M21 demande le « renforcement des capacités opérationnelles de l’armée "
Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés organise un panel de Haut niveau sur les maux de la justice dans le contexte d’extrémisme violent
Protection des données à caractère personnel : La CIL demande l’accompagnement du Mogho Naba
Dori : Les syndicats préparent les manifestations à venir
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés