Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les erreurs, comme des pailles, flottent à la surface. Celui qui vеut сhеrсhеr dеs реrlеs dοit рlοngеr еn рrοfοndеur.» John Dryden

Bimensuel « Mutations » : Le directeur de publication condamné à verser 9 millions 500 mille francs CFA

Accueil > Actualités > Multimédia • • jeudi 9 août 2018 à 18h32min
 Bimensuel « Mutations » : Le directeur de publication condamné à verser 9 millions 500 mille francs CFA

Le feuilleton judiciaire entamé depuis octobre 2017 entre le Ministère Public et ZONGO Touwendinda et le journal « Mutations » dont ce dernier est le directeur de publication, vient de connaître son épilogue avec le verdict de la Cour d’Appel de Bobo-Dioulasso rendu le 30 juillet 2018.

Cette juridiction a confirmé la culpabilité du journaliste ZONGO Touwendinda pour les faits de diffamation commis à l’encontre de DABONE Ervé après avoir rejeté toutes les exceptions soulevées par la défense du prévenu. Cependant, la Cour a reformé le jugement de première instance quant au quantum de la peine d’amende, des dommages-intérêts et à la publication du jugement (cf. arrêt n°190/2018 joint) en ces termes :

« Statuant à nouveau :

- Condamne ZONGO Touwendinda à une peine d’amende de trois millions (3.000.000F) de francs CFA ;

- Condamne ZONGO Touwendinda et le bimensuel « MUTATIONS » à payer à DABONE Ervé la somme de cinq millions (5.000.000F) de francs CFA à titre des dommages-intérêts ;

- Les condamne à payer à DABONE Ervé la somme d’un million cinq cent mille (1.500.000F) francs CFA au titre des frais exposés et non compris dans les dépens ;

- Dit n’y avoir lieu à publication du jugement ;

- Confirme le jugement attaqué en ses autres dispositions ;

- Condamne l’appelant aux dépens. »

Il convient de noter qu’en confirmant le « jugement attaqué en ses autres dispositions », la Cour a confirmé également le paiement des frais exposés et non compris dans les dépens fixé devant le tribunal de grande instance et estimé dans la précédente décision (jugement n°181/2018 du 19 mars 2018) à la somme totale d’un million cinq cent mille (1.500.000F) francs.

Cette condamnation est la quatrième du genre pour ce journal et son directeur de publication. Nous espérons qu’ils vont tirer toutes les leçons et éviter à l’avenir de jeter l’opprobre sur des citoyens sans aucune preuve. Cela foule aux pieds la déontologie et la responsabilité sociale du journaliste.

Ervé Daboné
Magistrat

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Fonds d’appui à la presse privée : La date de clôture de dépôt des dossiers de candidature à l’appel à projet de financement des projets structurants est reportée au 20 septembre 2019
Académie de création et d’éveil scientifique : Une vingtaine d’enfants au contact de la technologie
Régulation des communications électroniques et des postes : L’ARCEP outille des hommes de médias à Bobo-Dioulasso
ISCOM – ESSITECH INTERNATIONAL : Mise en place d’un cadre de collaboration qui s’annonce fructueuse
Burkina Golden Blog Awards : La 2e édition placée sous le thème de la consolidation de la paix
Les métiers de la communication digitale : Création publicitaire numérique
TAC : Médias publics burkinabè et ivoiriens scellent des pactes de coopération
Système d’information géographique : L’Institut supérieur des sciences de la population renforce les capacités de 20 spécialistes
Bonne gouvernance au Burkina : L’Association des journalistes du Burkina interroge la qualité des infrastructures
Hackathon Essitech 2019 : En bout de course, trois projets innovants élaborés
Camp d’idéation 2019 : Viima, meilleur projet d’incub@uo
Protection des données à caractère personnel : Les points focaux des administrations publiques et privées sensibilisés
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés