Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’amour, c’est être toujours inquiet de l’аutrе.» Marcel Achard

XIVème SENAC : Loupe sur le sens et la portée des couleurs et des symboles de la nation

Accueil > Actualités > Société • • jeudi 23 novembre 2017 à 17h00min
XIVème SENAC : Loupe sur le sens et la portée des couleurs et des symboles de la nation

« Le respect des couleurs et des symboles de la nation, gage d’une citoyenneté responsable et de l’unité nationale ». C’est le thème principal de la quatorzième édition de la Semaine nationale de la citoyenneté (SENAC) qui se déroule du 21 au 30 novembre 2017 sur l’ensemble du territoire national. C’est dans ce cadre qu’a été organisé, ce jeudi, 23 novembre 2017 à Ouagadougou, un panel pour scruter ce thème central.

« Respect des symboles et couleurs nationales : sens et portée » et « Respect des symboles et couleurs de la nation : état des lieux et perspectives d’action » sont les deux sous-thèmes, respectivement développés par Adamou Kiemtoré de la Grande Chancellerie des Ordres burkinabè et Pr Albert Ouédraogo, enseignant de littérature orale africaine (LOA) à l’Université.

« Aujourd’hui et plus que jamais, la question de la promotion d’une citoyenneté responsable demeure au centre des préoccupations en matière de respect des droits humains en particulier et de développement en général. L’organisation, par le gouvernement d’une semaine consacrée à la citoyenneté vise donc à faire connaître aux citoyens leurs droits, mais aussi et surtout leurs devoirs », a campé le directeur de cabinet du ministre de la justice, des droits humains et de la promotion civique, Issa Fayama, représentant son ministre.

A l’en croire, la SENAC répond au souci des autorités de créer un cadre de débat citoyen sur les enjeux et les défis liés à l’expression de l’attachement à la patrie et ce, en réponse aux actes d’incivisme et d’intolérance au Burkina.

Pour M. Fayama, la situation d’incivisme que vit le Burkina interpelle et invite chacun à renforcer les actions de formation, d’information et de sensibilisation afin d’ancrer durablement la culture d’une citoyenneté responsable au sein de la population. La SNAC s’inscrit, dit-il, dans la dynamique du gouvernement d’asseoir la société burkinabè sur les valeurs de civisme, de citoyenneté, de civilité, de tolérance et de paix.

« Le civisme et la citoyenneté sont les fondements de toute démocratie », affirme-t-il, soulignant que pour cette édition, il s’agit de s’interroger sur le respect des symboles et des couleurs de la nation pour revenir aux fondements de celle-ci.

« La réflexion (…) vient donc à point nommé pour amener tout un chacun de nous à renouer avec son sentiment d’appartenance au Faso ; à savoir que cette appartenance lui confère des droits, mais aussi des obligations vis-à-vis de l’Etat et de ses institutions. La connaissance et le respect des couleurs nationales est plus qu’une nécessité et s’impose donc à tous. Le désintérêt ou l’irrespect des citoyens vis-à-vis des symboles qui caractérisent la nation a sans doute motivé le choix du thème pour la tenue de ce panel », a développé le représentant du ministre de la justice, des droits humains et de la promotion civique.

Par ce panel, le ministère entend donc renforcer l’esprit patriotique des Burkinabè par le respect des symboles et valeurs de la République, informer les populations sur le sens, la signification du drapeau et les symboles de la nation.

Lancée en 2004, la SENAC a pour objectif général de susciter une culture du civisme et du patriotisme chez les populations par leur implication et leur adhésion aux actions de développement économique, social et culturel.

OL
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 24 novembre 2017 à 00:53, par Jerkilo En réponse à : XIVème SENAC : Loupe sur le sens et la portée des couleurs et des symboles de la nation

    La SENAC gagnerait à être plus déconcentrée ou décentralisée. Les compétences de certains intervenants pourraient être mises en doute, même si tout le monde peut sensibiliser sur le civisme.
    Selon les images que j’ai vues, les plus intéressés par la sensibilisation n’étaient pas dans la salle ou à la cérémonie inaugurale.
    Il faut trouver un moyen pour atteindre la base : passer par les langues nationales et faire une sensibilisation permanente (et non ponctuelle) dans les média. Car le mal est assez profond et il faut une action vigoureuse pour l’amoindrir, à défaut de l’éradiquer.

    Répondre à ce message

  • Le 24 novembre 2017 à 11:32, par kwiliga En réponse à : XIVème SENAC : Loupe sur le sens et la portée des couleurs et des symboles de la nation

    « Le respect des couleurs et des symboles de la nation, gage d’une citoyenneté responsable et de l’unité nationale »
    Ham bon ? Gage de quoi ?
    Comme quand après les matchs, on va faire les fous avec nos motos, en portant le maillot des étalons et en brandissant le drapeau national ?
    "les valeurs de civisme, de citoyenneté, de civilité, de tolérance et de paix."
    Ben ouais, tout ça c’est pareil, on n’a qu’a tout mélanger, on va y gagner en clarté !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Entrepreneuriat des jeunes : La Fondation Tony Elumelu et le PNUD volent au secours de 5000 porteurs de projets
Cour d’Appel de Ouagadougou : 99 dossiers de crimes seront jugés dans la période du 16 décembre 2019 au 10 janvier 2020
Règles douloureuses : « Aucune femme n’a le droit d’en souffrir en 2019 », Pr Der Adolphe Somé, gynécologue-obstétricien
Centres de formation professionnelle au Burkina : L’éducation sexuelle complète désormais inscrite au programme
Sécurité : 18 kg de drogues saisis à Bourzanga (Centre-Nord)
Gouvernance locale et cohésion sociale : Le rôle des collectivités et des organisations de la société civile examiné dans le Plateau central
Annuaire statistique : Le tout sécuritaire du Burkina dans un document
Santé : Le Club des hommes d’affaires franco-burkinabè sensible à la cause des insuffisants rénaux et du cancer infantile
Lutte contre la pratique de l’excision : Les acteurs capitalisent les meilleures approches pour l’atteinte de la tolérance zéro
Crise sécuritaire au Burkina : Plan International réitère son engagement auprès des populations vulnérables
Société civile burkinabè : L’Initiative souveraineté, dignité et paix est née
Fête nationale à Tenkodogo : Le Fonds permanent du développement des collectivités territoriales fait le point de sa participation
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés