Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Nous aurions souvent honte de nos plus belles actions si le monde vοyаit tοus lеs mοtifs qui lеs рrοduisеnt.» Duc François de La Rochefoucauld

Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

Accueil > Actualités > Conseil des ministres • • jeudi 10 mars 2016 à 00h15min
Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou,
le mercredi 09 mars 2016,
en séance ordinaire, de 9 H 30 mn à 16 H 15 mn,
sous la présidence de
Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE,
Président du Faso, Président du Conseil des ministres.

Il a délibéré sur les dossiers inscrits à son ordre du jour,
procédé à des nominations
et autorisé des missions à l’étranger.

I. DELIBERATIONS

I.1. AU TITRE DU PREMIER MINISTERE

Le Conseil a adopté un décret portant organisation des services du Premier ministère.
L’adoption de ce décret dote le Premier ministère d’un nouvel organigramme lui permettant de remplir efficacement ses missions.

I.2. AU TITRE DU MINISTERE DE LA JUSTICE, DES DROITS HUMAINS ET DE LA PROMOTION CIVIQUE

Le Conseil a adopté quatre (04) décrets.
Le premier porte création et nomination de titulaires de charge de notaire à Ouagadougou.
Ce décret permet de renforcer l’effectif des notaires, en vue de rapprocher d’avantage les services de notaire des justiciables.
Le Conseil a marqué son accord pour la nomination de Mesdames Corine Larissa OUEDRAOGO et Alimata SAVADOGO aux fonctions de notaire titulaire, conformément aux dispositions des articles 15 et 16 de l’ordonnance 92-052 du 21 octobre 1992 portant statut des notaires.
Le deuxième décret porte organisation de l’assistance judiciaire au Burkina Faso.
L’adoption de ce décret permet de combler les insuffisances du décret N°2013-477/PRES/PM/MJ/MEF du 11 juin 2013 portant création, organisation, attributions et fonctionnement d’un fonds d’assistance judiciaire et de contribuer à une meilleure accessibilité de la Justice aux personnes indigentes.
Le troisième décret porte approbation des statuts particuliers du Fonds d’assistance judiciaire (FAJ).
L’adoption de ce décret permet de conformer les statuts du Fonds d’assistance judiciaire aux dispositions de la loi N°2014 -610/PRES/PM/MEF du 24 juillet 2014, portant statut général des Fonds nationaux.
Le quatrième décret porte création, organisation et fonctionnement du registre des sociétés civiles, des professions et des métiers.
Son adoption permet de clarifier le statut juridique et les procédures judiciaires applicables aux agents économiques non commerçants et de mieux gérer la question de l’insolvabilité, dont la maîtrise est un indicateur utilisé dans l’élaboration des normes « Doing Business » de la Banque mondiale pour le classement économique des pays dans le monde.

I.3. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ECONOMIE, DES FINANCES ET DU DEVELOPPEMENT

Le Conseil a adopté un rapport relatif à la situation de la Cellule nationale de traitement des informations financières (CENTIF).
Créée par la loi n°026-2006/AN du 28 novembre 2006 et véritablement opérationnelle en 2009, la Cellule nationale de traitement des informations financières (CENTIF) est une structure administrative interministérielle, chargée de recueillir et de traiter le renseignement financier sur les circuits de Lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme (LBC/FT).
Par ses actions de formation, d’information et de sensibilisation, la Cellule nationale de traitement des informations financières (CENTIF) du Burkina Faso a joué un rôle important dans le processus d’appropriation du concept de Lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme (LBC/FT).
En 2015, le portefeuille des déclarations de soupçons représentait une masse financière d’environ 86 milliards de francs CFA. Le traitement de l’ensemble des dossiers a engendré 27 rapports d’enquête financière soumis aux Procureurs du Faso en vue de poursuites judiciaires.
Le Conseil a instruit les ministres concernés de suivre l’évolution du dossier dans le respect des procédures judiciaires.

I.4. AU TITRE DU MINISTERE DE FONCTION PUBLIQUE, DU TRAVAIL ET DE LA PROTECTION SOCIALE

Le Conseil a examiné un rapport relatif aux modalités et conditions d’accès aux emplois de médecins, pharmaciens, chirurgiens-dentistes spécialistes ou de santé publique.
Ayant constaté les conditions d’accès à la spécialisation des personnels de santé ci-dessus énumérés, exigées par la loi 013, abrogée par la loi 081-2015/CNT du 24 novembre 2015 portant statut général de la fonction publique d’Etat, le Conseil a autorisé la relance du concours de recrutement pour les formations sanctionnées par les diplômes d’études spécialisées et les diplômes de santé publique.
Ainsi, dans l’attente des décrets d’application de la loi 081-2015/CNT du 24 novembre 2015 portant statut général de la fonction publique d’Etat, la condition d’ancienneté de trois (03) ans initialement requise pour le personnel concerné déjà en activité, ne sera pas exigible.

I.5. AU TITRE DU MINISTERE DE L’EDUCATION NATIONALE ET DE L’ALPHABETISATION

Le Conseil a adopté deux (02) rapports.
Le premier est relatif à l’actualisation du rapport sur l’état du système éducatif national (RESEN) et du modèle de simulation financière du Burkina Faso.
Notre pays a réalisé en 2006-2007, un diagnostic sectoriel de type RESEN pour son système éducatif, sous le titre « les défis du système éducatif Burkinabè en appui à la croissance économique ».
Après huit années de mise en œuvre de la politique sectorielle, il a été jugé nécessaire d’élaborer un nouveau diagnostic sectoriel pour prendre en compte les progrès réalisés.
L’adoption de ce rapport permet de définir les orientations de la future politique éducative et de mobiliser des ressources nouvelles pour la mise en place de la politique de l’éducation nationale.
Le second rapport concerne le Programme « emplois-jeunes pour l’Education nationale ».
Ce programme, essentiellement axé sur le recrutement d’enseignants du post-primaire de l’enseignement général et de la formation technique et professionnelle, vise à offrir des emplois à au moins 16 000 jeunes diplômés de l’enseignement supérieur au bout de cinq (05) ans.
Le Conseil a instruit les ministres en charge du dossier à prendre les dispositions nécessaires pour l’opérationnalisation dudit programme et le recrutement de 4 200 jeunes dès l’année 2016.

I.5. AU TITRE DU MINISTERE DE L’URBANISME ET DE L’HABITAT

Le Conseil a adopté un rapport relatif à la coexistence de deux entités étatiques exerçant dans le domaine de la maîtrise d’ouvrage déléguée, (ACOMOD-BURKINA et BAMO).
La coexistence de ces deux entités pose des problèmes de cohérence juridique et de répartition rationnelle des missions à elles assignées, entrainant de fait des conflits de compétence et des charges budgétaires injustifiées.
Le Conseil a instruit les ministres en charge du dossier de prendre les dispositions nécessaires en vue de disposer d’une seule entité étatique en matière de maîtrise d’ouvrage déléguée dans les domaines du bâtiment et des aménagements urbains.

I.6. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ENVIRONNEMENT, DE L’ECONOMIE VERTE ET DU CHANGEMENT CLIMATIQUE

Le Conseil a adopté un décret portant conditions et modalités de réparation des dommages causés par certaines espèces animales sauvages au Burkina Faso.
L’adoption de ce décret permet de dédommager les populations victimes tout en protégeant la faune, conformément aux dispositions de la loi N°003-2011/AN du 05 avril 2011 portant Code forestier au Burkina Faso, en son article 77.

II. NOMINATIONS

II.1. NOMINATIONS DANS LES FONCTIONS INDIVIDUELLES

A. AU TITRE DE LA PRESIDENCE DU FASO

-  Colonel François OUEDRAOGO, Mle 507 656 J, Officier de gendarmerie, est nommé Directeur général de l’Agence nationale de renseignements ;
-  Madame Désirée Marie Chantal BONI/NIGNAN, Mle 22 520 J, Administrateur civil, 1ère classe, 9ème échelon, est nommée Secrétaire générale.

B. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ADMINISTRATION TERRITORIALE, DE LA DECENTRALISATION ET DE LA SECURITE INTERIEURE

-  Monsieur Clément OUONGO, Mle 507 863 D, Inspecteur divisionnaire de Police municipale, est nommé Directeur de Cabinet ;
-  Monsieur Boukari Khalil BARA, Mle 28 169 K, Administrateur civil, 1ère classe, 14ème échelon, est nommé Secrétaire permanent du Comité national d’organisation de la fête nationale du 11 décembre ;
-  Monsieur Kayaba Aristide BERE, Mle 212 172 P, Administrateur civil, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur général des libertés publiques et des affaires politiques ;
-  Monsieur Adama KOURAOGO, Mle 55 747 W, Inspecteur du Trésor, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur de l’administration des finances ;
-  Monsieur Batia BAZIE, Mle 70 052 K, Conseiller en gestion des ressources humaines, 1ère classe, 8ème échelon, est nommé Directeur des ressources humaines.

C. AU TITRE DU MINISTERE DE LA JUSTICE, DES DROITS HUMAINS ET DE LA PROMOTION CIVIQUE

-  Madame Bibata NEBIE/OUEDRAOGO, Mle 130 219 D, Magistrat du premier grade, 4ème échelon, est nommée Directrice de Cabinet ;
-  Monsieur Paulin BAMBARA, Mle 130 214 W, Magistrat de grade exceptionnel, 1er échelon, est nommé Secrétaire général ;
-  Monsieur Germain Zong-Naba PIME, Mle 212 335 W, Conseiller en droits humains, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Conseiller technique en remplacement de Monsieur Xavier BAYALA ;
-  Monsieur Délwindé Paul 2ème Jumeau TAPSOBA, Mle 104 435 X, Greffier en chef, 1ère classe, 5ème échelon, est nommé Conseiller technique en remplacement de Madame Julie NIGNAN/SOMDA ;
-  Monsieur Géoffroy YOGO, Mle 98 062 K, Inspecteur de la Garde de sécurité pénitentiaire, 1ère classe, 5ème échelon, est nommé Conseiller technique en remplacement de Monsieur Emmanuel OUEDRAOGO ;
-  Monsieur Ousseni DOMBA, Mle 39 213 F, Conseiller en droits humains, 1ère classe, 8ème échelon, est nommé Inspecteur technique des services ;
-  Monsieur Bénéwendé Camille TAPSOBA, Mle 212 338 U, Conseiller en droits humains, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur général de la Promotion des droits humains ;
-  Madame Hadjaratou ZONGO/SAWADOGO, Mle 212 336 W, Conseiller en droits humains, 1ère classe, 3ème échelon, est nommée Directrice générale de la promotion civique ;
-  Monsieur Yakouma Jean de Dieu BAMBARA, Mle 53 345 E, Conseiller en droits humains, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur général de la défense des droits humains ;
-  Monsieur Boureima YAMEOGO, Mle 130 318 L, Magistrat, 2ème grade, 3ème échelon, est nommé Chargé d’études ;
-  Monsieur Sibiri BARRO, Mle 216 733 D, Conseiller en droits humains, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Coordonnateur du Centre d’écoute et de documentation sur les droits humains ;
-  Madame Julie Francine YONLI/YAMEOGO, Mle 225 899 P, Conseiller en droits humains, 1ère classe, 2ème échelon, est nommée Directrice du Partenariat ;
-  Monsieur Salifou ROMBA, Mle 200 418 U, Conseiller en droits humains, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur de la promotion de la tolérance et de la paix ;
-  Monsieur Mathias SAM, Mle 75 668 B, Conseiller en droits humains, 1ère classe, 7ème échelon, est nommé Directeur de l’éducation aux droits humains ;
-  Monsieur Madahai Armand HEMA, Mle 225 897 Z, Conseiller en droits humains, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Directeur de l’éducation au civisme et à la citoyenneté ;
-  Monsieur Paul KABRE, Mle 225 904 T, Conseiller en droits humains, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Directeur de la protection contre les violations de droits humains ;
-  Monsieur Dramane SANOU, Mle 225 898 N, Conseiller en droits humains, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Directeur du suivi des accords internationaux ;
-  Monsieur Yéza Jean-Marie TUINA, Mle 225 921 F, Greffier en chef, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Greffier en chef du Tribunal de grande instance de Manga, cumulativement Greffier en chef du Tribunal administratif de Manga ;
-  Monsieur Koaguendeboaoga Pierre ZONGO, Mle 225 920 R, Greffier en chef, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Greffier en chef du Tribunal de grande instance de Djibo, cumulativement Greffier en chef du Tribunal administratif de Djibo ;
-  Monsieur Idrissa BADINI, Mle 212 230 M, Conseiller en droits humains, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Directeur régional des droits humains et de la promotion civique du Nord.
-  Monsieur Benjamin SOW, Mle 36 953 A, Conseiller en droits humains, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur régional des droits humains et de la promotion civique du Sahel ;
-  Monsieur Oumarou TIEMOUNOU, Mle 212 339 V, Conseiller en droits humains, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur régional des droits humains et de la promotion civique de la Boucle du Mouhoun ;
-  Monsieur Marcel ZONGO, Mle 212 340 G, Conseiller en droits humains, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur régional des droits humains et de la promotion civique de l’Est ;
-  Monsieur Adama YEYE, Mle 200 425 G, Conseiller en droits humains, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Directeur régional des droits humains et de la promotion civique des Hauts-Bassins ;
-  Monsieur Laldaogo Ousmane OUEDRAOGO, Mle 30 680 Z, Conseiller en droits humains, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur régional des droits humains et de la promotion civique du Centre-Nord ;
-  Madame Albertine OUEDRAOGO, Mle 225 900 B, Conseiller en droits humains, 1ère classe, 2ème échelon, est nommée Directrice régionale des droits humains et de la promotion civique du Plateau-Central ;
-  Madame Bernadette KANAZOE/ILBOUDO, Mle 216 734 T, Conseiller en droits humains, 1ère classe, 3ème échelon, est nommée Directrice régionale des droits humains et de la promotion civique du Centre-Ouest ;
-  Monsieur Abdou Moumouni OUEDRAOGO, Mle 216 737 K, Conseiller en droits humains, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Directeur régional des droits humains et de la promotion civique des Cascades ;
-  Monsieur Issaï BAMOGO, Mle 200 406 W, Conseiller en droits humains, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Directeur régional des droits humains et de la promotion civique du Sud-Ouest ;
-  Monsieur Al Hassan KABORE, Mle 212 333 Y, Conseiller en droits humains, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur régional des droits humains et de la promotion civique du Centre-Est ;
-  Monsieur Adama OUEDRAOGO, Mle 216 738 Z, Conseiller en droits humains, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Directeur régional des droits humains et de la promotion civique du Centre-Sud.

D. AU TITRE DU MINISTERE DE LA SANTE

-  Monsieur Dieu-Donné OUEDRAOGO, Mle 104 177 Y, Maître de conférence hospitalo-universitaire agrégé en rhumatologie, catégorie P2, 1er échelon, est nommé Chargé de missions ;
-  Monsieur Adama OUATTARA, Mle 231 441 C, Enseignant hospitalo-universitaire en gynécologie obstétricale, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Chargé de missions ;
-  Monsieur Maurice SARIGDA, Mle 49 637 H, Attaché de santé en épidémiologie, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Chargé de missions ;
-  Monsieur Roger BADIEL, Mle 82 404 E, Médecin-Pédiatre, catégorie P6, 5ème échelon, est nommé Directeur de la logistique et des urgences médicales ;
-  Madame Nomwendé Christelle NEYA/OUEDRAOGO, Mle 96 957 E, Médecin de santé publique, 1ère classe, 7ème échelon, est nommée Directrice de la promotion de la santé ;
-  Monsieur K. Augustin ZONGO, Mle 45 951 J, Attaché de santé, 1ère classe, 6ème échelon, est nommé Directeur des statistiques sectorielles ;
-  Monsieur Isaïe MEDAH, Mle 41 048 P, Médecin de santé publique, grade terminal, 3ème échelon, est nommé Directeur de la prévention par les vaccinations ;
-  Madame Estelle Edith DEMBELE/DABIRE, Mle 80 502 N, Médecin de santé publique, catégorie P6, 5ème échelon, est nommée Directrice de la coordination des projets et programmes ;
-  Monsieur Mamadou DRABO, Mle 42 776 V, Conseiller de santé, 1er grade, 7ème échelon, est nommé Directeur du suivi, de l’évaluation et de la capitalisation ;
-  Monsieur Sidbéwendé Pierre YAMEOGO, Mle 99 470 W, Médecin de santé publique, 1ère classe, 6ème échelon, est nommé Directeur des établissements de santé.

E. AU TITRE DU MINISTERE DU DEVELOPPEMENT DE L’ECONOMIE NUMERIQUE ET DES POSTES

-  Madame Alimata BOUDA, Mle 46 242 T, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 4ème échelon, est nommée Directrice de l’administration des finances.

F. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ENVIRONNEMENT, DE L’ECONOMIE VERTE ET DU CHANGEMENT CLIMATIQUE

-  Monsieur Hyppolyte BASSOLE, Mle 220 565 M, Administrateur civil, 1ère classe, 1er échelon, est nommé Inspecteur général des services ;
-  Monsieur Yacouba Noël COULIBALY, Chercheur, est nommé Conseiller technique en remplacement de Monsieur Tiraogo Augustin ZIDA ;
-  Monsieur Tiraogo Augustin ZIDA, Mle 26 259 K, Inspecteur de l’enseignement secondaire, catégorie P4, 2ème échelon, est nommé Chargé de missions ;
-  Monsieur Michel OUABA, Mle 91 226 U, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 6ème échelon, est nommé Directeur général des études et des statistiques sectorielles ;
-  Monsieur Paul DJIGUEMDE, Mle 31 941 N, Inspecteur des eaux et forêts, 1ère classe, 10ème échelon, est nommé Directeur général des eaux et forêts ;
-  Monsieur Lamine OUEDRAOGO, Mle 105 158 P, Conseiller des affaires étrangères, 1ère classe, 5ème échelon, est nommé Directeur général de l’économie verte et du changement climatique ;
-  Madame Fanta Rokiatou COMPAORE/KAFANDO, Mle 93 811 E, Environnementaliste, 1ère classe, 3ème échelon, est nommée Directrice générale de la préservation de l’environnement ;
-  Madame Hortense Evelyne YELEMOU, Mle 92 947 Y, Conseiller en sciences et techniques de l’information et de la communication, est nommée Directrice de la communication et de la presse ministérielle ;
-  Monsieur Rakissaguinda Paul OUEDRAOGO, Mle 117 003 H, Conseiller en gestion des ressources humaines, 1ère classe, 1er échelon, est nommé Directeur des ressources humaines ;
-  Monsieur Kadré ZALLE, Mle 247 511 L, Conservateur d’archives, 1ère classe, 1er échelon, est nommé Directeur des archives et de la documentation ;
-  Monsieur Gontran Yanbèfar SOME, Mle 215 332 G, Conseiller en études et analyses, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur du développement institutionnel et de l’innovation ;
-  Madame Halguiéta NASSA/TRAWINA, Mle 271 886 R, Ingénieur en informatique, 1ère classe, 1er échelon, est nommée Directrice des services informatiques.

Le Ministre de la Communication et
des Relations avec le Parlement,
Porte-parole du gouvernement

Rémis Fulgance DANDJINOU

Vos commentaires

  • Le 9 mars 2016 à 21:33, par ka En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    A rappeler à son excellence Monsieur Le ministre de l’infrastructure a chaque conseil des ministres : ‘’’’Ses résidents ne peuvent pas transporter leurs maison a ailleurs, aidez les a rester.’’’’’
    Quand on invoque le nom du Burkina durant les 27 ans de règne du président Blaise Compaoré, la première chose qu’on évoque c’est l’injustice et l’impunité, et moi j’ajoute l’inégalité et de l’égoïsme. Avant la réalisation de Ouaga 2000, ou un président à œuvrer pour son fantasme personnelle, il y eu un quartier appeler Pissy dans le Boulmiougou. Dès les années 1972, ce quartier était réputé comme un quartier des gradés et des supers Bourgeois de la capitale après la Zone du bois. Mais voilà, à partir de 1987 tous les quartiers de Ouagadougou qui s’y trouvent sur l’axe Ouagadougou-Koudougou ont été sanctionné à cause de la petite guéguerre Kaboré Boukary- Compaoré Blaise vu que Boukary s’est retranché avec ses partisans a Koudougou , et Blaise sanctionnant le développement du Sud de la capitale, en se tournant vers la direction de son village natale dont le développement de ce côté de la capitale est passé de 15% à 80%. Le dernier quartier du sud de Ouagadougou qui était Pissy et qui était un havre de paix, est oublié, pourtant un quartier de noblesse dont on trouve le vendeur du dolo, au premier ministre, des petits marché à la portée de toutes les bourses, mais un quartier délaissé par le régime Compaoré par jalousie. Je donne un exemple de cette rue dont je ne donnerai pas de nom que du restaurant Yampoutaim jusqu’à un petit marché appelé Bonguenam, a peu près moins d’un km, là habitent des généraux, des médecins, des anciens responsables de groupes parlementaires. De Yampoutin, j’ai pris cette rue sans lumière que des lamperons des commerçants, surtout avec un parcours de combattant pour arriver au marché de Bonguenam avec un investisseur Européen dont un responsable de service nous a invité à un diner de rencontre. Le chauffeur nous fait connaitre cette rue pleine d’histoire, mais qui fait pitié, puisque nous avons fait de Yampoutin au marché de Bonguenam plus de 20 minutes à cause d’une rue pleine des trous sans lumière, le chauffeur nous montre des maisons des anciens ministres, même un frère d’un haut responsable de notre nation excet. Pourtant a 50 mettre de cette rue, d’autres construisent avec l’argent volé dans la caisse de l’état, avec des supers-marché à leurs noms, une rue éclairés à cause de leur influence d’argent volé, et l’investisseurs me dit, faites quelque chose, et demander à nos dirigeants de voir cette rue pleine d’histoire et de pitié, ce n’est pas la seule rue a Ouaga, mais des personnalité peuvent sortir de cette rue pour faire développer tout le Burkina. Monsieur le ministre de tutelle, allez suivre cette rue de Yampoutin jusqu’au marché BONGUENAM, et prenez votre fierté en main. Dire que cette rue est habité par des responsables qui peut accueillir des investisseurs qui veulent donner du travail à notre jeunesse, c’est inadmissible. Laissez l’égoïsme a part, et regardez l’ensemble du Burkina. Pas seulement Ouaga 2000 le mouroir des égoïstes. Cette rue habitent des médecins urgentistes, des personnalités qui peuvent dire non ou oui pour notre nation, et ils ne peuvent pas en 10 minutes accéder a leur lieux de décisions, c’est honteux et dire que nous sommes au 21e siècle, ces personnes voudraient transférer leur maison ailleurs depuis longtemps, mais impossible, ils attendent que vous fassiez l’impossible. Oui ce n’est qu’un cas parmi des milliers, mais il faut commencer quelque part pour avancer. Même en vivant en dehors de la ville, je plein ces décideurs contraints de la fermer et de suivre : Monsieur le ministre sortez, et aller sur le terrain pour le bien-être de ceux qui sont capables de relever le défi pour que le pays que nous aimons avance avec sa jeunesse.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 21:36, par moi ossi En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Félicitations au Docteur en épidémiologie K. Augustin Zongo. Bon vent à toi !

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 21:42, par le visionnaire En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Qu’est ce qui se passe au premier ministère ? Un autre SG en remplacement d’un autre dont la nomination était plus ou moins inappropriée pour certains. Wait and see

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 21:50, par le visionnaire En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Monsieur Hyppolyte BASSOLE, Mle 220 565 M, Administrateur civil, 1ère classe, 1er échelon, est nommé Inspecteur général des services . Pitié pour le BF. un enfant à peine sorti de l’ENAM qui ne maîtrise pas les rouages de l’administration est nommé inspecteur Général. Qu’est ce que cet homme pourrait apprendre aux vieux loups. Si c’est cela l’UNIR PS récompense par des postes nominatif, vous ne faites pas honneur au pays.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 21:54, par SANOU Moussa En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Félicitations à tous ceux qui ont été nommés au Ministère de la santé.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 22:01 En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Bjr, c’est dire qu’il existe deux MOD étatiques qui ont la même mission. Monsieur le MHU, chaque structure doit avoir une justification de sa création un domaine de compétence et des résultats atteints. Dans le cas contraire, y a problème.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 22:07 En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    BRAVO AU MINISTRE DE LA SANTE, BON VENT

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 22:19 En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Toutes mes vives félicitations au ministre de la santé. C’est l’un des rares ministres de la santé qui reconnait que la santé est un TOUT. Comprenne qui veut. Que tous ces jeunes promus puissent relever les défis au grand bonheur des populations qui aspirent légitimement à des prestations de santé de qualité. Nous attendons tous, des RESULTATS tangibles. RDV sur le terrain.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 22:19, par David 29 En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    A changement institutionnel, redeploiement des hommes pour un dynamisme réel.
    C’est sûr qu’avec ce nouveau DG des Eaux et Forêts le corps pourra se hisser au rythme de bien d’autres corps qui ont toujours jusque-là bénéficiés de l’appui constant de l’Etat. Car Mr Djiguemdé, puisque c’est de lui qu’il s’agit, est très pragmatique et coopératif.
    Ensemble aidons-le à reussir sa mission pour notre bonheur.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 22:39 En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    BRAVO AU MINISTRE DE LA SANTE, BON VENT

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 22:41, par Bruce En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Incroyable ! Rien au MESRI malgré les grands dysfonctionnements dans certaines universités.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 22:45, par sidzabda En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Pendant qu’on se plaint de l,insuffisance du personnel soignant on envoie des spécialistes au bureau au détriment de la population que c’est dommage

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 23:02, par l’indien En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Bravo au Ministre de la santé pour sa diversification des nominations au sein de son département.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 23:20, par kevin En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Monsieur le MATDSI, avec tout le respect que je vous dois, veuillez revoir les nominations suivantes : le directeur de cabinet, le DAF et le DG des libertés publiques et des affaires politiques. Techniquement le directeur de cabinet ne peu pas géré, le domaine de la sécurité est très complexe pour que la DAF soit confié à un civil. A bon entendeur salut. Moi j’ai dit ma vérité.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 23:28 En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Toutes les gratitudes à monsieur le ministre de la santé, pour la confirmation des attachés de santé dans leur travail aussi enorme pour departement de la santé. Ils le méritent fort bien longtemps . ce corps regorge de nombreuses compétences à même de relever les défis de votre secteur. Encore merci

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 00:34, par trop c’est trop En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Monsieur le ministre de la santé, ayez au moins pitié de nos hôpitaux régionaux en prenant des décisions courageuses. Si vous voulez, vous pouvez garder les traitements des DG intactes mais de grâce ramenez les au niveau central, car ils n’apportent plus rien dans l’amélioration du système sanitaire national. Nous savons que c’est dur de mettre fin au contrat d’un "Koro ", mais l’intérêt supérieur de la nation doit prévaloir. L’anticipation doit être le réflexe d’un bon dirigeant. Les morts de bébé à l’hôpital de koudougou pour manque d’oxygène par exemple n’a ébranlé ni le Président du Conseil d’administration, ni le Directeur Général et aucun rapport écrit n’a été adressé ni au gouverneur, ni au ministre de la santé encore moins au personnel. Tout se passe comme si l’obligation de rendre compte échappe à ces super-responsables qui ne font rien pour fournir des prestations de qualité aux populations du centre ouest. Par contre, quant il s’agit de dossiers de marchés, ils sont prompts à raconter des histoire à dormir debout pour tirer le maximun de profits au détriment de leur structure.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 00:45, par sidzabda En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Une erreur de plus dans les nominations du ministère de la santé. Celle de M. Drabo Mamadou qui n’est d’ailleurs pas conseiller de santé mais attaché de santé. C’est dommage !

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 00:51, par Oui En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Oui, le ministère de la santé Doit. Etre rrebaptisé Ministèr Des medecins.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 06:00 En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Ce qui se passe au ministère de la santé est grave. Ce sont des nominations de copinage. Par ci, par la, des médecins de santé publique qui sont généralement nommés , ce qui fera dire aux uns et aux autres que la santé publique n’est pas de la médecine, mais de l’administration. Et pire, c’est un raccourci pour beaucoup. D’autre part, comment comprendre qu’un médecin durant sa formation en rackettant les malades, les pauvres femmes, puissent être nommé, chargé de mission. Il a été même sanctionné et n’eut été l’intervention de certains bonzes de la médecine, ce spécialiste ne serait pas là aujourd’hui, parce qu’il avait été décidé de son exclusion pure et simple.
    Web master, laisse passer mon écrit, car cela est vérifiable auprès de ceux qui savent quelque chose. J’ai des noms que je peux donner.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 07:12 En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    La transition est finie. Il faut que certains ministres pensent à être plus actifs. Le MESRSI par exemple.
    Bravo au nouveau chef du renseignement.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 07:25, par Silinsika En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Merci Monsieur la Ministre, nous les infirmiers aussi dja dja il était possible de nous nommer aussi dans ce Ministère......

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 07:32, par SY En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Libérez mes Généraux et tous ceux qui sont accusés de ce coup d’État car se sont les hommes et femmes et qui se battaient pour défendre l’intégrité du FASO. Ils savaient pertinemment que ce gouvernement de transition sont tous des bandes de voleurs. Oui regardons les preuves sont en face de nous quatre vingt six milliards de nos francs C F A en 2015 ? C’est trop et tous les membres du gouvernement de transition ou tous ceux sont complices devraient aller remplacer Gilbert DIENDERE et ses compagnons à la MACO pour les civils et MACA pour les militaires comme Lieutenant Colonel ZIDA, Colonel BARRY et autres. Vive un Burkina nouveau§ Vive un Président propre sans problème tel que je qualifie SEM KABORE ! Vive vive un changement positif et constructif.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 07:54, par Bac + 2 = Post-Primaire En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Diplômés des ENEP publiques ou privées, palabre est fini. En effet, le recrutement des BAC + 2, c’est pour les collèges de la 6ème en 3ème ; le Post-Primaire. Sinon, ce n’était pas possible de former en 6 mois pour aller donner des cours au primaire sans que cela ne provoquer des conséquences désastreuses sur le niveau de l’enseignement.
    Pour terminer, si l’Etat pouvait appeler tous ceux et celles qui sont sur les listes d’attente du test d’intégration de l’enseignement primaire ou bien recruter plus cette année 2016, ce sera diminuer un peu dans le chômage des jeunes. Incompréhension est finie maintenant !

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 07:55 En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Mais je ne comprends rien là ! Tous les ministères se débarrassent de la pourriture de l’ ancien régime, sauf celui des affaires étrangères. Qu es ce qu’il attends pour sauver nos représentations diplomatiques.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 08:06, par kod En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Mes félicitations au nouveau ministre de la santé pour avoir eu le courage de faire confiance aux cadres infirmiers. C’est au pied du mur qu’on voit le bon maçon.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 08:06, par Yeral Dicko En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Hé oui nous sommes vraiment au moaga.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 08:29 En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Raté pour Auguste BARRY à l’ANR, c’est mieux ainsi

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 08:32, par Le Justicier En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Vite que la lumière soit faite su les finances ! J’espère que la transition s’en sortira blanchie.Merci

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 08:33, par le vigilant En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    On était sûr que ces personnes allaient enlevé le nom du colonel Auguste BARRY pour mettre qui ils veulent. C’est normal, ils n’ont pas besoin d’un technocrates qui les entièrement et peut être un jour va mettre leur sale plan à nu. Pendant ce temps, ils nous parlent de blanchissement d’argent. De qui s’agit il encore hormis vous. Dans tout les cas le Colonel BARRY l’a dit quand il quittait la tête du MADTS je cite" :...c’est Dieu qui me fait avancé..." Moi j’ajoute pour paraphraser la bible : il n’y rien de cacher qui ne sera révélé.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 08:44, par Bagaya Hamadé En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    A la lecture des nominations au conseil des ministres, une nomination m’a paru un peu bizarre. Celle du conseiller en affaires étrangères qui est nommé directeur général de l’économie verte et du changement climatique. A vu d’œil son profil n’a rien à voir avec le poste qu’il occupera. J’avais pensé que les nominations clientélistes étaient finies avec la fin du régime compaoré mais là je découvre malheureusement que je m’étais trompé et mes peines pourraient ne pas finir avec ce régime. A moins que ce ministère qui est géré par un sankariste ne communique et donne des raisons convaincantes qui motivent cette nomination. Il faudra pour la satisfaction des besoins de nos populations des hommes averties des questions dont on leur confie la gestion. L’homme qu’il faut à la place qu’il faut

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 08:49, par ngoonga En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Bons vents au Colonel François OUEDRAOGO pour sa nomination. Discret et clairvoyant. Qu’ALLAH l’assiste dans sa noble mission pour notre sécurité avec ses criminels de tous genres. Les autres également ont des missions nobles, tout se complète

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 08:54, par Economie verte En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Félicitations à Monsieur le Ministre de l’Environnement pour ces nominations. Je pense qu’il ya des directions ou les agents vont commencer à souffler car leur direction située sur le Boulevard France Afrique était entrain de crouler sous les pillages du DG et de ses complices qu’il a fait venir de partout. Les hommes nommés doivent travailler au lieu d’envenimer les guerres claniques pour mieux organiser le pillage des deniers publiques.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 08:57, par Le Syndicaliste En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Monsieur le Ministre de la Jeunesse, lisez les affiches pancartées aux murs du Secrétariat Général. Les contenus en disent long sur l’esprit de désunion que véhicule l’actuel SG (le commanditaire caché)

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 08:59, par le pacha. En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Mes vives félicitations au jeune ministre de la santé qui a compris que le ministère ne se résume pas seulement à un seul corps.
    Aux paramédicaux promus à des postes de responsabilité de faire la preuve que Mr le ministre ne s’est pas trompé en vous faisant confiance. La tâche ne sera pas facile mais vous avez tout notre soutien. Mr le ministre une fois de plus bravo et continuez dans le démantèlement du réseau.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 09:01, par Caiman En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Alerte ! Alerte ! Attention. Nominations au Ministère de la santé.
    Le Ministère de la santé va dans le gouffre. Je n’ai rien contre les attachés de santé mais nommés des attachés comme directeurs pour coiffer des médecins de santé publique ou médecins tout court me parait très ridicule après la nomination de jeunes médecins copains et promotionnaires sans expériences a d’autres postes.
    Imaginez un peu notre représentativité a l’international ? C’est du pur populisme. Le système de santé prend sérieusement de l’eau avec un tel clientélisme.

    Monsieur le Premier Ministre, il faut recadrer vite les choses avant qu’il ne soit trop tard. Déjà les mesures hasardeuses de gratuité, sans précautions, font grincer les dents et on en rajoute avec une équipe incapable d’imprimer un quelconque changement. Qu’on ne nous casse plus le tympan avec le fameux programme du Président pour la santé. Rien ne va marcher avec une telle équipe.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 09:06, par Plus rien ne sera comme avant En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Monsieur le Ministre de la Jeunesse, jouez la carte de la transparence, de l’alternance et de la performance en remplaçant les responsables qui sont à leur 6ème années à leurs postes :
    • CT DABONE
    • DG/CEFPO
    • DG/ONEF
    • DGSI

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 09:08, par Dounia En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    monsieur de la transition vous avez oublié que le tout puissant premier ministre est issue de la BCEAO sachez que tout sera fait pour que tout soit découvert. en attendant je plaide pour un retour du ministre BEMBAMBA pour nous donner les vrais chiffre du pays avant son exile. Monsieur ex MEF on a contribué à salir votre nom mais nous le regrettons aujourd’hui svp revenez apporter votre aide pour le développement du Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 09:15, par Choucou En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Dr Isaïe MEDAH réhabilité. Bravo Monsieur le Ministre ! Il n’est jamais tard de mieux faire et tout le monde peut se tromper. Un grand Homme c’est celui qui reconnait qu’il sait trompé et essaie de se rattraper. Comment un grand cadre compétent et efficacité comme Dr MEDAH pouvait il être jeté aux oubliettes après temps de bons services rendus au Ministère dans tous les postes qu’il a occupés et que tout le monde reconnait. Son départ brusque ne donnait plus envie a beaucoup de gens au ministère de la santé de travailler. Sans contexte, Dr MEDAH est le directeur technique le plus efficace du Ministère qu’on le veuille ou pas.

    Seulement un seul conseil Dr MEDAH travailles maintenant molo molo et cherche toi ailleurs.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 09:19, par Alex En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Ministère de la santé : la nomination de médecins rhumatologue, gynécologue, pédiatre et autres praticiens de la santé humaine dans des tâches administratives ne rend pas service à la nation. Ils ont certes droit à des nominations, mais celles-ci sont inopportunes au regard de notre contexte actuel où ils ne suffisent pas dans les centres de santé.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 09:28, par épervier En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    c’est dommage ce qu’on constate au ministère de la santé ,on ne sait plus ou va ce ministre avec ces nominations complaisantes,ce sont ces amis ses promotionnaires sa région et surtout il faut être MPP,on pensait qu’on avait fini avec les pratiques CDP de l’époque mais hélas ,comment un attaché de santé qui n’a aucune expérience peut être chargé de mission et de même des attachés de santé ont été préférés à des médecins de santé publique pour diriger des directions techniques ,c’est comme dans l’armée vous allez prendre un caporal pour commander un bataillon ou vous avez des capitaines dans l’effectif je pense que ce ministre n’est pas à sa place,si on ne prend garde la révolution naîtra à partir de ce ministère.
    il ya un grand DG qui ne fait rien amorphe qu’on ne touche pas à cause de sa proximité région avec le grand maître du pays ,est ce que ce pays doit être dirigé de la sorte,je pense que bcp de gens sont devenus amnésiques,je salue au passage la nomination de Dr Medah Isaie même si’il mérite plus que ça

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 09:37, par Bonne humeur ! En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Je prédis la mort de l’ A.N.R avant sa mise en place !

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 09:38, par moi ossi En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Félicitations au Docteur en épidémiologie K. Augustin Zongo. Internaute Caiman , le ministre de la santé sait ce qu’il fait. La compétence n’est pas forcement lié au diplôme. Bon vent aux cadres infirmiers promus !!

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 09:39, par SMQTS En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Toutes mes félicitations au Ministre de la santé !!!! Il a bien compris compris que le corps paramédical regorge des compétences pour l’atteinte de ses objectifs. L’avenir lui donnera raison à l’heure du bilan. L’internaute nommé Caiman n’a rien compris du système de santé et je pense qu’il gagnerait à s’informer davantage sur le cas particulier du BURKINA ou le paramédical joue un rôle très important dans le moignon du système de santé. Du reste , son pessimisme dénote ses carences dans le domaine de la santé !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 09:43 En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    A l’internaute 3, arrête cette agitation d’alcoolique ! C’est ce genre de comportement qui met le système de santé du Burkina en retard. Tu parles de quelle représentativité à l’international ? Tu es déjà sorti, toi ? N’importe quoi ! Décline seulement le CV du médecin de santé publique de ton choix et vérifie si un seul de ces promus vaut moins ! Pour ta gouverne, la santé publique n’est pas une spécialité médicale. Le diplôme de doctorat de médecine sert prioritairement à offrir des prestations dans les services cliniques et non dans l’administration. Pour le reste, tu n’as rien à apprendre au ministre de la santé.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 09:46, par le regard En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    c’est dommage ce Khalil BARA qui autrefois ne jurait qu’au nom de François COMPAORE pour torpiller les habitants de sa commune à cause des liens de région de sa femme qui est de ziniare ,ce meme personnage a été complice dans la vente illicite de parcelles dans la commune de Béguédo avec une bande d’individus qui ne jurent qu’à son nom ;aujourd’hui il est récompensé pour tout le tord qu’il fait à toute une communauté ?il a en plus procédé a la création de nouveaux villages sans le consentement des chefs coutumiers ;il est entrain de créer les conditions d’un véritable conflit fratricide dans sa commune ;allez y comprendre que ces militants ont réveillé tous les habitants de son village pour leur demander d’allumer leurs postes télé et radios parce qu’ils vont entendre une nomination exceptionnelle !!!quelle bassesse que DIEU protégé notre commune

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 10:01, par fatou En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    et on recommence avec les nominations. y a des ministres qui nomme à tous Cm et d’autres ne disent mots. pardon faites CM extraordinaires (2 ou 3) nommer une bonne fois et pencher vous sur nos vrais problèmes.
    les nominations sont elles devenues l’activité principales du CM ? souvenez vous des DG dit de la transition qui n’ont fait que causer du tort aux autres réfléchissez y

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 10:07, par OUEDRAOGO En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Intervenant N°5 le management est un art qui n’a rien à voir avec les gros diplômes sinon que la plupart des présidents qui ont dirigé le Burkina Faso n’étaient ni des médecins ni des docteurs mais tout le monde(Docteurs, Prof agrégés, des Master....etc) travaillait sous leur contrôle alors laisser le Ministre de la santé faire son management et tu verras qu’il réussira. Et par ailleurs on dirait que tu ne connait pas le système de santé au Burkina car en vérité que ce soit dans les DRS et dans les Districts reconnait avec moi que ce sont les attachés de santé qui font le gros travail sur le terrain tandis que vos Directeurs(Médecins) et MCD passent tout leur temps dans les missions et les ateliers. Monsieur le Ministre je vous soutiens ne vous laisser pas distraire par des aigri, et des jaloux car il faut révolutionner le Ministère de la santé.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 10:23, par L’infirmier En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Félicitations à Mr le Ministre de la Santé qui a osé responsabilisé le personnel paramédical qui, en réalité est la cheville dorsal de ce département mais qui était le laisser pour compte. Aux infirmiers qui ont eu cette lourde responsabilité de se montrer à la hauteur de cette confiance de ce jeune ministre très engagé ! Mr le Ministre, chapeau bas ! Vous avez toutes nos bénédictions !

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 10:45, par Ramzo En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Félicitation au ministre de la santé et toute son équipe pour bonne lecture de la situation des paramédicaux. quant à l’internaute 20, sans Dr MEDAH le système va fonctionner alors arrête de délirer

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 10:51, par Titan En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Internaute n°12, je voudrais t’informé que l’intéressé a deja travaillé en tant que Directeur Général des Études et des Statistiques sectorielles du même ministère et y travaille depuis 2007. A ce que je sache, il est économiste et a présenté son mémoire sur l’économie verte. Il connaît bien ce domaine et le ministre a bien fait de le porter à ce poste. Je ne fais pas son prodada, mais je pense qu’au delà des formations professionnelles, les hommes se sont intéressés à d’autres domaines et leur passion pour ces domaines est un gage de succès. Pour finir, nous devons arrêter les guerres de clans inutiles car nous travaillone pour le même pays.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 10:55, par le che En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Mr,l’internaute 17,j’ai nommé ici le caïman ,tu es entrain de verser dans le dilatoire,on dit dans l’administration que la fonction prime le grade.En plus,les statistiques ne sont pas la chasse gardée d’un corps de la santé et ça ne sera pas la première fois qu’un attaché de santé dirige les statistiques sectorielles d’un ministère.Si le poste de directeur devrait faire l’objet d’un concours,beaucoup d’attaché de santé allaient coiffer tes médecins de santé publique et je sais de quoi je parle,puisque des attachés de santé ont fait les mêmes écoles qu’eux avec des résultats tangibles.Il faut que les gens comprennent que quand on dit que le médecin est le chef de l’équipe santé,c’est au chevet du malade que ça s’applique et là bas uniquement .En santé publique c’est une autre réalité.Va au niveau central,tu comprendras que se sont les attachés de santé qui s’abattent le boulot et les autres sont bon à signer des états d’émargement.Mr le ministre,maintenant que les médecins sont en catégorie P,il faut qu’ils(médecins généralistes) fassent ce pour quoi ils sont formés pendant 7 ans,c’est à dire soigner les malades.Faites un tour dans les CMA, dès qu’on parle de supervision,aucun médecin pour voir les malades,en outre quelqu’un qui fait 7 ans,après une formation de 45 jours se mue en administratif,pas de temps pour les malades,il refuse même d’aller en spécialisation car MCD nourrit son Homme.Mr Zongo Augustin prouve leur de quoi tu es capable,ne te laisse pas divertir par ces gens qui ne sont bon qu’à courir d’atelier en atelier.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 10:58, par kod En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Encore félicitations au ministre de la santé, je crois qu’il faut savoir raison garder pour certains médecins. Valorisons toutes les compétences du ministère, nous avons des infirmiers très compétents et si vous voulez diplôme ils ont aussi des doctorats (le cas de d’info k Augustin et barroi seydou) et des masters.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 11:09 En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    N029, Ngonga, un autre vuvuzela est ne. Pitie. Faut manger a la sueur de ton front.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 11:22, par Belco En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Des études réalisées par des experts ont révélé un fait extrêmement important pour tous ces gens qui s’attachent trop aux diplômes pour interpeller leur ministre : dans les professions scientifiques comme celles d’ingénieurs, de médecins les nominations sont dues pour 15% environ aux connaissances techniques et pour 85% à la personnalité, à l’habilité dans les rapports humains, à la faculté de susciter l’enthousiasme chez les autres.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 11:24 En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Meme si la compterition n’est pas liee au diplome, puisque c’ est pas sur concours qu’ on omme, donc, on doit tenir compte du diplome qui signale quand meme un certain nombre de qualites. Si les diplomes sont exlus, donc, quels sont les autres critiewres alors ? C’est on oncle Serez de Zeromequi va etre content. Il est ancien combatu de la prochaoine cguerre mondiale. Il va etre nomme comme Conseiller Special a la Presisdence. N’ est-ce pas ?Sinon, c’est le nepotisme qui regvene, alors ?

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 11:40, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    - Mon très cher ami et frère KA, est-ce que tu ne commences pas toi aussi à nous pomper un peu l’air avec ce sujet ? Je ne sais pas quelle odeur vous respirez dans ce quartier, mais ondirait qu’elle pique fort tes poumons hein mon ami !?

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 11:44, par sidwaya En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Bravo au Ministre de la santé il est sur la voix du changement véritable au Ministère de la santé. Il tient compte de tous corps du système pour l’accompagner dans sont travail, notamment les paramédicaux qui étaient ignorés et rangé dans un rôle de second rang pourtant c’est eux qui abattent le gros du boulot. Félicitation pour la nominations des femmes à la tête des directions , c’est du jamais vu au MS ( DSF, DPS, DCCP). Il faut que ceux qui ne connaissent pas le système de santé , cesse de critiquer la récréation est finie

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 11:45, par sambiga de Dori En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Mr le ministre de la sante.nous avons besoin de vous autre pour que le faso avance.Changez les tous jusqu au planton.Vaille que vaille les objectifs contenu dans le pacte que Son Excellence RMCK a signé avec le vaillant et eternel peuple du Faso doivent être atteints.N en deplaise aux apatrides de la lagune Ebrie.DUC IN ALTUM mr le Ministre

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 11:46, par SANA Souleymane En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Felicitations Au conseil des ministres car vous avez du pain sur la planche. Je pense sincerement que le ministere des mines ne doit pas etre laisse pour compte. Car nous risquons de voir passer ce boom minier sans aucun profit. Il est necessaire que le ministere remette sur la table la question de recrutement des ingenieurs miniers pour le compte de l’etat comme le font les autres pays. Des projets doivent etres mis sur la table pour avant pendant et l’apres mine. L’Association des ingenieurs miniers du burkina et l’Association des geologues et bien d’autres structures sont la et n’attendent qu’etre considerees pour que le secteur minier joue pleinemement son role moteur dans l’economie du Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 11:50, par Niandé En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    A l’internaute n°40. je pense que vous ne comprenez pas le système de santé. On le compare pas à l’armée car ces des corps différents. c’est pas un attaché de santé qui devient médecin. Mais un caporal évolue pour devenir officier. Il faut savoir que depuis belle lurette se sont les infirmiers qui font le travail au profit des médecins. Bon courage aux paramédicaux. Par ailleurs Mr SARIGDA à un matricule 49.... Donc un minimum de 17 ans de service. Qui dit qu’il n’a pas l’expérience pour être nommé chargé de mission. par à un médecin de santé publique de matricule 200... Merci monsieur le Ministre de la santé !

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 11:50, par adamo En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Merci bien M. le ministre pour cette marque de confiance. Au ministère de la santé ce sont les attachés de santé qui font tout le travail. allez y voir dans les directions centrales, les DRS et les districts. vous serez ébahi. Ces médecins sont là juste pour des missions. Pour espérer un bon développement il faut qu’ on travaille à l’Américaine ou c’est la compétence qu’on mette devant. Que Dieu bénisse le Ministre de la santé. Toutes les sessions de formations sont en général animées par ces attachés de santé.c’est du concret

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 12:00 En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Internaute N°30, M. BAGAYA, au lieu de voir le mal partout vous ferriez mieux de vous renseignez.. L’intéressé n’est pas un ancien de la maison, il n’est pas à son premier poste. Il y était en tant que DGESS il n’y a pas longtemps. Il a beaucoup de connaissances du domaine et au niveau interne personne ne doute de ses capacités à relevez le défi. Alors lissez le ministre travailler...

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 12:11, par le RAK En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Toutes mes félicitations au ministre de la santé pour les nominations du personnel infirmiers dans des directions centrales.Mais un conseil, faites attention aux médecins véreux qui vont pas hésiter à vous mettre les battons dans les roues car pour eux le ministère de la santé se résume aux médecins.ce qui n’est pas vrai car vous connaissez ceux dont les infirmiers sont capables.
    Félicitation également à monsieur ZONGO Augustin ,attaché de santé mais titulaire d’un PHD en épidémiologie.Qui dit mieux ?

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 12:26, par HAKIKA En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Ministère de l’Environnement : quelqu’un qui vient de quitter l’ENAM en juillet 2015, 1ère classe 1er échelon et on le bombarde INSPECTEUR GÉNÉRAL. Et c’est ça le sankarisme ? De grâce, même si c’est ton parent c’est pas comme ça on fait.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 12:37, par Yaya En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Toutes mes félicitations au ministre de la justice pour les nominations aux postes de conseillers techniques qui pour la première fois de l’histoire prend compte la diversité des compétence dans la chaine judiciaire. Bravo monsieur le Ministre !

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 12:44, par le vrai patriote En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Félicitations aux cadres infirmiers qui sont nommés.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 12:51, par GUABRI En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    CONSEIL DE SINISTRES.. Les fonctionnaires attendent toujours la mise en OEUVRE des accords signés pendant la transition à savoir la relecture de la loi 013. sinon N’GAOU.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 13:01 En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Merci à Monsieur Jean Martin COULIBALY (Ministre de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation MENA) de prendre suffisamment de son temps avant de procéder à des nominations au sein du MENA. Des personnes ont été consultées par vous, apprend-on. Toutefois nous tenons à attirer votre attention sur la moralité de ces personnes que vous avez consultées en menant des enquêtes de moralité. Si vous tenez à atteindre vos objectifs, il vous faudra mettre des personnes de bonnes moralités à la tête de vos structures notamment à la DRH et à la Direction des marchés Publics. Et aussi procéder à un « nettoyage » au sein de ces deux (02) Directions.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 13:37, par soyons clairs En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Le ministre de la santé n’a pas nommé une personne parce qu’elle est attaché de santé d’abord mais parce que ce sont des personnes compétentes dans leur domaine. Arrêtez avec les esprits sectaires qui opposent tel corps à un autre, notre pays n’a pas besoin de ça. Il y a des gens incompétents et des brebis galeuses dans tous les corps et des travailleurs brillants et exceptionnels dans tous les corps. Ces nouveaux promus ont débuté comme responsables de l’information sanitaire ou infirmiers mais elles sont reparties se former et ont maintenant des doctorats et des masters. On nomme ceux qui ont les capacités peu importe leur corps. A ceux qui disent que les médecins doivent rester au chevet du malade et que la santé publique n’est pas une spécialité médicale je leur dit que le CES de santé publique existe et est reconnu par le CAMES. Soyons honnête et reconnaissons qu’un médecin , un pharmacien ou un biologiste formé en santé publique sont des atouts pour le système de santé. Bon vent Dr Augustin Zongo et autres promus, le Burkina Faso ne peut se développer sans amélioration des conditions de santé.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 13:45 En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Internaute N°30, M. BAGAYA, au lieu de voir le mal partout vous ferriez mieux de vous renseignez.. L’intéressé n’est pas un ancien de la maison, il n’est pas à son premier poste. Il y était en tant que DGESS il n’y a pas longtemps. Il a beaucoup de connaissances du domaine et au niveau interne personne ne doute de ses capacités à relevez le défi. Alors lissez le ministre travailler...

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 13:48, par zousma En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    du courage

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 14:04, par Ciceron En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Habituellement nous n’aimons pas trop commenter les décisions de nominations, car les raisons sont souvent moins techniques que politiques mais je crois qu’au ministère de la santé dont je relève, la messe est entrain d’être dite, notre système de santé déjà moribond est entrain d’aller de Charybde à Scylla.Le retour de mon ami Medah est à saluer mais prendre tout le Think Tank santé du MPP et les placer dans les directions centrales au ministère de la santé, c’est le retour des méthodes CDP qu’on disait révolu.Mais sincèrement je doute de la capacité réelle de cette équipe à mener notre système de santé avec efficacité, il y’a déjà trop d’approximations et de cafouillage.Wait and see, ça peut pas marcher. Il faudra que le ministre et ses collègues de santé publique et d’épidémiologistes revisitent les anciens concepts et théories de John Snow, la santé de toute la nation en dépend !

    Répondre à ce message

    • Le 31 décembre 2017 à 13:47, par Ciceron (1er du nom sur ce forum) En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

      Chers internautes,

      Ce commentaire n’est pas de ma personne.
      Il m’est revenu qu’un individu a usurpé mon pseudonyme à des fins malhonnetes. Que tout le monde le sache : je n’ai jamais marchandé ma plume à qui ce soit. Mes commentaires sont purement personnels.

      Au passage je voudrais signaler à l’auteur de ces vils agissements qu’il est vraiment idiot de se faire passer pour quelqu’un d’autre sur ce forum car la personne concernée s’en rendra évidemment compte (les commentaires étant conservés) et vous serez irrémédiablement démasqué.
      Je vous suggère de trouver un autre pseudonyme et de ne pas chercher à prendre crédit du travail d’autrui, c’est d’une bassesse qui n’a point d’égale dans ce monde.

      Ciceron

      Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 14:34, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    - Naturalisation de Blaise COMPAORÉ

    Publié le Mercredi 24 février 2016 ! La question est très simple ! La voici : ‘’Êtes-vous pour ou contre la naturalisation de l’ex Président burkinabé, Blaise Compaoré ?’’. Posée à un échantillon de 5.557 ivoirien, voici les réponses cinglantes qui vont ouvrir les yeux de ADO :

    1/- Contre : 63,36% des réponses soit 3.521 ivoiriens interrogés,
    2/- Pour : 25,99% des réponses soit 1.444 ivoiriens interrogés,
    3/- Sans avis : 10,65% des réponses soit 592 ivoiriens interrogés

    CONCLUSION : ADO a du souci à se faire !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 14:44 En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    JE M’INQUIETE POUR NOMINATION DE MATDS SANS SECURETE PAS DE DEVELOPPEMENT NOMINATION DE DIRECTEUR DE DIRECTEUR DE CABINET

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 14:51, par Kam youguin biiga En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Internaute 35, sachez que Mr ZONGO Augustin a 1 Phd en épidémiologie. Bon vent à ceux qui viennent nommés. Que DIEU vous assiste.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 15:12, par Moi-même En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Internaut30, ce conseiller des affaires étrangères est l’une des victimes des mouvements de grève au ministère des affaires étrangères de 2007 et il est au ministère de l’environnement depuis 2008. Il était le Directeur Général des études et des statistiques sectorielles de ce ministère de l’environnement depuis 2012 et c’est la transition qui l’a enlevé à la grande surprise de tout le personnel du ministère par le ministre d’alors pour placer un de ses petits. Dieu ne dort pas et il sait rendre justice. Ce monsieur est travailleur, très discret et très proche de ses collèges. ce n’est pas à mon sens une nomination de complaisance, mais une souvenance de la compétence de l’homme.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 15:12, par FUNU En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Toutes mes félicitations à François Ouedraogo. Un homme de foi, modeste, bosseur, rassembleur, persévérant, dévoué... Ns connaissons sa détermination et apprécions sa contribution à travers IRAPOL dans la lutte contre l’insécurité...
    Je lui exprime mes vœux les plus ardents de réussite dans l’exercice de ses nouvelles responsabilités !

    Chapeau bas de Saponé mon Colonel !

    FUNU

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 15:14 En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Bonjour encore je dis bravo à mon Mr le ministre de la santé. Pour en venir à tous ceux-là qui s’exhibent contre la nomination des attachés de santé, soyons honnête envers nous même. J’ai dirigé un district sanitaire et réellement ces attachés de santé ont bien travaillé et m’ont aidé à atteindre mes objectifs. En effet ces attachés de santé, n’ont pas que ça dans leur bagages, ils sont titulaire d’autres diplômes. Je les connais et j’en connais pleinement, l’infirmier d’autre aujourd’hui n’est pas comme celui de 1970 ou 1980, beaucoup ont masters en sociologie, en démographie, des maîtrises et j’en passe. Je vous demande d’œuvrer pour la bonne marche du ministère de la santé. Si ma mémoire est bonne la promotion 2011-2013 de l’ISSP, les deux premiers étaient des attachés en épidémiologie sur plus de 39 étudiants, mai je vous assure qu’il y avait des médecins. Du courage à nous tous

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 15:16 En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Félicitation au Ministre de l’Environnement pour la nomination de l’Inspecteur Djiguemdé comme DG des Eaux et Forêts. Soutenons ce Monsieur pour la réussite de sa mission

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 15:39 En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Le ministre de la justice est un oiseau qui vole vers les filets. Wait and see.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 15:40 En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    C’est quelle précipitation chez le ministre de la santé à vouloir tout changer comme ça. On ne peut pas diriger un ministère uniquement avec des amis, promotionnaires et ressortissants. C’est très dommage

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 15:57, par saga den En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Mais jusqu’à présent, le ministre du commerce n’a pas fini d’étudier les gens ? C’est quelle étude qui ne finit pas ? Depuis l’installation des ministres en janvier, à chaque conseil de ministres, on constate des départs au sin des départements, sauf au ministère du commerce. Son SG faisait partie des SG qui avaient répondu à l’appel du général Diendéré en septembre dernier. Malheureusement, quand le push a échoué et que le gouvernement de la transition a repris, beaucoup de ministres s’étaient démarqués de leur SG parce qu’ils avaient perdu confiance. On a souvenance du SG des mines qui, en dépit du fait qu’il devait aller à la retraite en janvier 2016, s’est vu être démis de ses fonctions quelques jours avant la fin de la transition. Pourtant celui du commerce est resté parce que son ministre et lui sont amis. D’ailleurs s’il ya quelqu’un qui a applaudi la nomination du ministre du commerce de la transition, c’est bien le SG qui était DG de l’APEX et il a bien eu raison de s’en réjouir, puisque ca lui a valu de la promotion. Dieu seul sait la merde qu’il a fabriquée au niveau de Apex et n’eut été la nomination de son ami et collègue ministre, il n’aurait jamais été promu, si les nominations sont effectivement faites sur la base des résultats.

    Le même ministre avait prévalu de ses fonctions de ministre de transition en faisant des nominations que certains avaient qualifié de distribution de postes aux amis et promotionnaires et qui avaient fait des gorges chaudes au sein du département. c’est ainsi que le SG d’alors avait été nommé DG de la sofitex et le DG de APEX nommé SG du ministère du commerce et selon les textes de la SOFITEX, le SG est d’office président du conseil (PCA) d’administration de la SOFITEX. Ensuite, un autre qui est à un pas de la retraite s’est vu nommé à la tête de Apex qui est venu s’asseoir et qui ne se mêle de rien dans l’agence. En fait, c’est comme un escal qu’il fait à Apex en attendant d’aller jouir paisiblement de sa retraite au moment opportun. Face à ses nominations de complaisance, pensez-vous que le SG actuel peut contester la gestion du DG de la SOFITEX en sa qualité de PCA de cette entreprise, surtout que ce dernier aussi avait bénéficié de l’appui de l’autre lors de ses actes peu orthodoxes quand il était son patron (SG) ? that is a question. Quand les gens gèrent une administration comme leur patrimoine sans se soucier de l’avenir des générations à venir, on ne sait pas où on va.

    Il faut que le nouveau ministre secoue le cocotier pendant qu’il est temps parce qu’il ya péril en la démeure et il faut que les choses changent d’une façon générale dans ce département.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 16:41, par Yourbe En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Mme la MINEFID à Quand les changements ? Ou bien vous estimez que tout est Rose au MINEFID. N’attendez pas qu’il ait des contestations avant de....

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 16:48, par sasa En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Merci au Ministre de la santé qui a eu la clairvoyance de nommer les paramédicaux au postes de responsabilité. Félicitation et bonne chance aux nouveaux promus.
    Quant aux internautes Sibzabda, Caima et epervier vos analyses sont erronées, subjectives et plaines de jalousies. Je rappelle que la santé n’est pas l’affaire seulement des Médecins. car leurs diplôme de médecine signifient seulement qu’ils sont compétents pour des soins cliniques. s’agissant de la santé publique, ils ont les mêmes diplômes que les attachés. de grâce mettez vos subjectivités de coté et laissez le Ministre faire son travail. en tout cas nous personnel paramédical nous soutenons le ministre et lui souhaitons bonne chance.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 17:27, par HORUDIAOM En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Certaines personnes se trompent lourdement de combat. Moi j’ai beaucoup d’amis infirmiers. Celui qui a le plus faible niveau a une maîtrise en sociologie.Le reste c’est des DEA,DESS, Master et Doctorat. Méfiez-vous des infirmiers de maintenant. Ils sont hyper diplômés. ¨Parmi ces amis infirmiers,il y’en qui ont fait santé publique(Master)et Psycho clinique, d’autres ont opté pour d’autres spécialisations en dehors de la santé(Sciences Po Paris, Droit, Sociologie, communication, gestion des projets, etc...) A ces derniers, lorsque je pose la question de ce revirement, ils me disent que ce sont les frustrations qui les ont fait partir. Comprenez qu’ils se sont battus car il y a en qui sont aux Nations-Unies, d’autres dans les ONG Internationales et organisation sous régionales(CEDEAO, etc...) dans divers pays dans le monde. Du coup c’est le ministère de la santé qui est saigné même si c’est une promotion pour les intéressés. Moi-même j’étais simple fonctionnaire. Après mon Master, je me suis cassé de la fonction publique. Si nous réussissons sur le plan international, pourquoi nous ne pouvons pas gérer un poste au pays(nomination) ? Donc faisons attention avec cette affaire de titre. Félicitation au Ministre de la santé.C’est dieu qui essaie le derrière du chien. Salut à tous les internautes.et paix sur le Burkina, mon pays adoré

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 17:55, par TIENTIGUI En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    S.V.P ceux qui doutent des capacités des attachés de santé, allez y dans les districts et les DRS. Ce sont eux qui font la quasi-totalité des boulots, pendant que les chasseurs de primes sont dans les ateliers et les séminaires. Ya Yalam la waongo. Même sur le terrain, s’ils sont honnêtes, ils peuvent confirmés qu’ ils apprennent avec les attachés. Arrêter de nous casser les tympans, car le ministère de la santé n’a pas été crée seulement pour les médecins. D’ailleurs, je suggère que le ministère revoie la nomination des médecins dans les districts. Le monde a beaucoup évolué depuis la conférence d’ALMA ATA en 1978. Nous avons actuellement des jeunes administrateurs des hôpitaux (AHSS) très compétents qui peuvent bien gérer les districts et donner des résultats très probants. c’est vraiment dommage, pour un médecin qui a fait 7 ans de médecine et qui feinte les malades au profit des activités a but lucratif dans les CSPS. Lisez très souvent leurs notes administratitives. Quelle honte !!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 18:40, par ka En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Mon ami Körö, comme toi, je dis quand il faut le dire. Les nominations sont très biens, mais la vie de la population en dépend pour toutes les nominations. Je continuerai à te pomper et tous ceux qui le pensent jusqu’à ce qu’on m’écoute. Je remercie à Lefaso.net et d’autres sites, pour leurs compréhensions et leur professionnalisme. Ce message, comme pour nos martyrs, sera publié jusqu’à ce que le destinateur se rende compte. Sans rancune, comme à Fada dans le temps.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 19:01 En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    MATDSI : nomination illégale d’un directeur de cabinet.

    En effet, le MATDSI a procédé à la nomination d’un agent de collectivité en la personne de l’inspecteur divisionnaire de police municipale Clément Ouango. Celui-ci relève de la fonction publique territoriale et non de la fonction publique d’Etat. Il devra donc avoir fait l’objet d’une mise à disposition préalable au MATDSI avant sa nomination à la fonction de DIRCAB. L’activisme de Simon Compaoré, peut être bien, mais il doit s’inscrire dans le cadre des lois et règlements. Vivement que cette situation soit régularisée et que Simon soit désormais prudent dans son activisme.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 19:05, par KAT En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Slt à tous les internautes !
    je n’ai pas l’habitude de commenter les nominations lors des conseils de ministres même si je me plais souvent à les lire.
    je pense que quand un ministre est nommé, il a une lettre de mission et à l’obligation de résultats ce qui l’amène à s’entourer de personnes qu’il pense à même de l’accompagner efficacement vers l’atteinte de ces résultats.
    Dans ce sens, le ministre de la santé vient de faire des nominations qui sont appréciées différemment par les internautes.
    En rappel, le ministère de la santé est composé de plusieurs catégories de profils d’emploi qui concourent tous à sa bonne marche ; Quoi de plus normal que de considérer toutes les sensibilités au niveau des postes de décisions !
    les attachés de santé qui ont été nommés ne sont des infirmes intellectuels ; loin de là ! ce sont des personnes qui sont connues et reconnues dans le système de santé pour compétences et leur abnégation au travail ; ce sont des personnes qui se sont formés pour la plus part avec leurs propres moyens pour justement prouver que ce n’est parce que l’on est infirmier que l’on a rien dans la tête !
    contrairement aux médecins qui ont tout sur un plateau d’or pour poursuivre leur formation jusqu’au haut niveau, les infirmiers et les autres corps dits paramédicaux se battent avec leurs propres moyens pour se former alors souffrez qu’ils puissent avoir quand même la reconnaissance du pays !
    je félicite monsieur le ministre de la santé pour sa clairvoyance, son courage et son engagement pour le changement véritable qu’il veut impulser dans son département ministériel !
    je félicite le Docteur Zongo K. Augustin ( PhD en épidemiologie), monsieur Sarigda Maurice ( attaché de santé en épidémiologie), monsieur Drabo Mamadou(Master 2 en Santé de la Réproduction). vous êtes les pionniers et la jeune génération compte sur vous pour relever le défi !

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 20:27, par La vérité vraie. En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Je voudrais dire merci au gouvernement pour le recrutement projeté en faveur des jeunes ayant un bac+2 mais qu’en est-il des autres ayant des maitrises, des Master II ? Que vivement le gouvernement pense aussi aux autres jeunes.
    En plus j’en rappelle au gouvernement d’éviter au maximum la nomination de certains fonctionnaire qui se sont évertués à passer de nomination au tps du cdp et qui sont encore promus parce que ayant rejoints leur troupe après notre sanglante insurrection.
    Bon vent au gouvernement. Que Dieu vous inspire au bonheur des peuples du Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 20:43, par juste En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Nous,ne comprenons toujours pas,le silence du ministre du commerce.avez vous besoin de quel temps pour mettre des nouveaux hommes au sein des societes detats sous votre tutelle ? Les faits sont tetus,et prendre des mois pour continuer dans cette mauvaise gouvernance est inadmissible.reveillez vous svp M.le ministre

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 21:17, par verité En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Les vieux loups qui sont contre l emergence de la jeunesse veront tres rapidement leur reve se briser vive le ministre l environnement d avoir lui au moins à la jeunesse

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 21:55, par DA En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Félicitations à tous les paramédicaux pour leur nomination pour servir le ministère de la santé en tant qu’institution de la nation, et non une institution des médecins..
    Attention aux internautes qui jugent sans rien savoir sur la compétence des gens.
    La FONCTION PRIME SUR LE GRADE
    Bravo au ministre de la santé.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 22:56, par Damos En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016, Nominations

    Tout d’abord, mes félicitations au Ministre de la santé. A mes collègues médecins, je vous exhorte à dépasser les idées que nos chers professeurs tentent de nous inculquer à la faculté à propos des infirmiers. De toute façon, vous même, vous constatez sur le terrain que ce sont des fausses idées. Nos maîtres tentent de nous faire croire que nous sommes alpha et omega dans la santé. Mais, c’est faux !!! Donc, jouons Ball-à-terre. Moi, je savais que les choses allaient changer depuis que on m’a dit que ces infirmiers sont en train de faire des masters et des PhD présentement dans certaines universités privées. Ils ont donc eu accès à la science au même titre que nous, sinon même mieux ; parce que le PhD dépasse notre fameux doctorat professionnel. Donc , faisons attention à nos propos. Œuvrons pour la cohésion entre tout le personnel du ministère de la santé. Bon vent au Ministre !!!

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 22:56, par davidos En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Franchement, c’est bon mais c’est pas arrivé comme dirait l’autre. Assurément, ce gouvernement KABA ne met pas l’homme qu’il faut à la place qu’il faut, sinon comment comprendre qu’on continue de nommer des inspecteurs du trésor comme DAF si ce n’est persister dans l’erreur ? Chers gens, pour votre information un inspecteur du trésor, technicien de son état, est agent comptable, trésorier des missions diplomatiques, percepteur spécialisé, fondé de pouvoir et que sais-je encore mais tout sauf DAF. a quoi bon nommer quelqu’un et après chercher des financiers pour l’assister à faire le travail si ce n’est vraiment que l’on veut tourner le dos au résultat ? C’est à ne rien comprendre. Le budget est votre instrument de travail, si vous le réussissez vous atteignez votre objectif. Si vous le réussissez pas, vous échouez. Juste une question pour les politiciens, est ce qu’on peut nommer un commissaire de police comme commandant d’une brigade de gendarmerie ou l’inverse ? Alors, à bon entendeur, salut

    Répondre à ce message

  • Le 11 mars 2016 à 06:29, par ka En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Mon ami Körö, comme toi, je dis quand il faut le dire. Les nominations sont très biens, mais la vie de la population en dépend pour toutes les nominations. Je continuerai à te pomper et tous ceux qui le pensent, jusqu’à ce qu’on m’écoute. Je remercie à Lefaso.net et d’autres sites, pour leurs compréhensions et leur professionnalisme. Ce message, comme pour nos martyrs, sera publié jusqu’à ce que le destinateur se rende compte. Sans rancune, comme à Fada dans le temps.

    Répondre à ce message

  • Le 11 mars 2016 à 07:48 En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Le ministre de la santé fait fausse route. Voilà un ministère où on élaboré un nouveau organigramme qui est connu que par quelques personnes et on nomme les gens sans que l’organigramme ne soit diffusé. Le ministère n’est pas une boîte privée. Tu vas partir et le ministère va demeuré

    Répondre à ce message

  • Le 11 mars 2016 à 08:03 En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Le ministre de la santé fait fausse route. Voilà un ministère où on élaboré un nouveau organigramme qui est connu que par quelques personnes et on nomme les gens sans que l’organigramme ne soit diffusé. Le ministère n’est pas une boîte privée. Tu vas partir et le ministère va demeuré

    Répondre à ce message

  • Le 11 mars 2016 à 08:12, par Teenga En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Voici ce qui montre que le MPP veut travaillé cette Dame ne fait pas de la politique elle est connu pour ses compétence en matière de travail félicitation Madame BONI Koudougou te regrete le travail bien fait paie toujours

    Répondre à ce message

  • Le 11 mars 2016 à 08:16, par GRADE En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    félicitation madame Boni et plein succès pour le reste je connais vos compétences toute la nation connait vos mérites sutout Courage

    Répondre à ce message

  • Le 11 mars 2016 à 09:04, par OUEDRAOGO Alassane En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Qu’est ce qui se passe au MENA ? Plus rien après la nomination du SG et du DAF. Nous attendons de savoir les nouveaux directeurs afin que le travail redémarre véritablement. Il faut mener des enquêtes sur ces directeurs avant de les nommer surtout au niveau des postes stratégiques comme la DRH et la DMP et la DAMSEE

    Répondre à ce message

  • Le 11 mars 2016 à 10:11, par verité En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Hey les vieux loups calmés vous un peu felecitation au ministre de l’environnement d’avoir nomé un jeune surdiplomé et competent vive la jeunesse vive le changement vrai

    Répondre à ce message

  • Le 11 mars 2016 à 10:49, par ka En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Mon ami Körö, comme toi, je dis quand il faut le dire. Les nominations sont très biens, mais la vie de la population en dépend pour toutes les nominations. Je continuerai à te pomper et tous ceux qui le pensent jusqu’à ce qu’on m’écoute. Je remercie à Lefaso.net et d’autres sites, pour leurs compréhensions et leur professionnalisme. Ce message, comme pour nos martyrs, sera publié jusqu’à ce que le destinateur se rende compte. Sans rancune, comme à Fada dans le temps.

    Répondre à ce message

  • Le 11 mars 2016 à 10:55, par pacific En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    je suis quand même déçu de la réaction de caiman et epervier .vous ne croyez pas qu’il temps que le ministère profite de la pluralité de ses compétences ? si vous penser que le médecin est le détenteur du savoir donc seul habileté a occuper les postes de responsabilité c’est manquer de vision ,c’est la preuve que le système de sante de sante du Faso vous est étranger .pour de suppose médecin cela m’étonne alors je vous éclaire un peu .selon une étude mener en 2008 85%des problèmes de santé des burkinabé est résolu par un personnel non médecin alors que moins de 3% de ce personnel participait aux instances de décision.en grand" docteur" un système peut t’il bien fonctionner avec un tel déséquilibre ? arrêter de vous prendre la tète et créer des querelles inutile . unissons nous plutot pour résoudre les problèmes de sante des burkinabé.nous sommes inscrit dans dans les mêmes masters et avons les compétences dans de domaines divers ici il ne s’agit pas de médecine mais de gestion,planification,de management... vous voulez la révolution nous sommes prêts car il temps qu’on reconnaisse notre mérite .félicitation au nouveau ministre pour sa clairvoyance .

    Répondre à ce message

  • Le 11 mars 2016 à 12:39 En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Les débats sur les nominations au ministère de la santé me font rire. Ce que les gens ne savent pas : médecins et paramédicaux nommé ont tous un dénominateur commun qui est l’appartenance au MPP ou promotionnaires ou coregionnaires avec le ministre. C’est dommage le ministère n’a jamais été aussi politisé. Je reconnais quand même la valeur de zongo Augustin mais certains sont des anciens de tourneurs des fonds des districts

    Répondre à ce message

  • Le 11 mars 2016 à 14:01, par Le ROI En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Décidément , nos infirmiers se sentent mal et même très très mal dans leur peau d’infirmier . Leur réaction à travers la toile démontre un parfait complexe d’infériorité . C’est vrais une centaine de réactions peut provenir d’un ou de deux snippers infirmiers ( en manque d’emploi ) ; mais de grâce , vous ne rendez pas service à vos collègues infirmiers du pays réel qui , certes n’ont pas le temps et les moyens de poursuivre des études à distance ; mais sont tout de même fières d’être infirmiers et de le rester !

    Répondre à ce message

  • Le 11 mars 2016 à 14:44, par sambiga de Dori En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Mr le ministre de la sante ,tournez votre regard vers CNLS et surtout au PA PMLS
    .Un cordonnateur qui est la depuis 20 ans
    Un blaisiste confirmé qui met tout ses sous a la disposition de son frère candidat du cdp
    Ils doivent tous partir tous ces cdp iste rsp qui sont prêt a mettre des peaux de banane sur votre route Chassez les tous loin de vous

    Répondre à ce message

  • Le 11 mars 2016 à 15:40, par zoonogo En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Internaute 107 : tu as un problème personnel avec ce monsieur du PA PMLS ? Il faut aller vous voir car on n’est pas là pour des problèmes inter-personnels. Tous mes respects, mais ,il faut déplacer le débat ailleurs. On est fatigué de participer aux questions de personnes. Va voir ton ami et vous allez vous entendre. Bonne chance ! Sans rancune mon cher ! Il faut changer de stratégie.

    Répondre à ce message

  • Le 11 mars 2016 à 22:36, par Veritos En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Bravo le Ministre de la santé !!! il reste la nomination des infirmiers aux postes de chef du District Sanitaire et les Directions régionales de la santé. Il faut briser le mythe de mes collègues médecins qui pensent qu’ils sont les seuls capables de gérer, au point que beaucoup ne veulent pas se spécialiser ( confère les 140 bourses de spécialisation qui sont restées sans preneurs en 2015).Beaucoup ne soignent plus les malades. On ne doit plus dire " médecin-chef de District" mais plutôt "directeur de District sanitaire". Ils se cachent sous ce nom de MCD pour vouloir écarter les autres. Profitez de la sortie des infirmiers en master pour mettre de l’ordre. En avant pour la révolution !!! Que Dieu vous accompagne !!!

    Répondre à ce message

  • Le 14 mars 2016 à 01:02, par KOGLOGO En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Mr SIMON TRAVAIL A CE QUE LES GENS NE SOIENT PLUS OBLIGES DE S’ALIGNER PENDANT DES JOURS POUR AVOIR UNE CNIB. C’EST AINSI QUE SE DEVELOPPE LA CORRUPTION. UN PAYSAN QUITTE MATIACOALI (90 Km) ET VIENT A FADA POUR UNE CNIB ET SE REND COMPTE QU’IL FAUT FAIRE PLUSIEURS ALLES RETOURS QUE VA T IL FAIRE ?

    Répondre à ce message

  • Le 14 mars 2016 à 21:47, par ALI En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Je crois que beaucoup de gens sont jaloux des médecins car ils ont les plus gros diplômes. Jalousie pathologiques du negre. Vos fameux infirmiers dont vous êtes si fiers sont formes dans les ENSPS par des médecins. Dans la même lancer le burkina n’a même besoin de médecins les infirmiers suffisent, ils savent tous faire le formol pour vous accompagner dans vos cancers. Beaucoup de burkinabés sont aujourd’hui comme des hyènes prêt a dévorer le cadavres. Ingratitude quand tu me tiens.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 14:21, par Dabiré En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    félicitations à tous ceux qui ont été nommés.Bon vent, et sortez-nous de la galère de (27+1) ans.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2016 à 07:24 En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    Dite-moi CAINAN le ministère de la santé est-il fait pour les médecins ? L’administration de la santé n’est pas lié à un diplôme de Doctorat. Une médecins de santé publique qui à fois p mois de de formation en santé a-t-il mieux appris qu’un infirmier spécialiste qui a fait 2 ans de formation. Combien d’infirmiers ont des Master en santé publique et qui ont suivi la même formation que ces mêmes médecins. Soyez sérieux toute la conception de ce ministère c’est et les soins aux malades c’est aussi eux. Si un ministre se veut une vision hollistique du management du ministère où est le mal ? Il faut l’accompagner et on vera

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2016 à 11:14, par adakanla En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 09 mars 2016

    que ceux qui n’ont rien a dire concern,ant les nommination des cadres infirmiers.L’attaché de santé n’est pas un petit medecin ou en devenir.C’est un corps a part .Il faut signaler que ce sont petite qerelle entre medecin et paramidicaux qi impacte souvent sur le système de santé.Le corps paramedical est resté longtemps sous estimé alors sous d’autres cieux on connait leur valeur.D’ailleurs c’est parceq’il ya une non valorisation des diplome sinon un attaché de santé a un niveau maitrise.
    En outre sur le terrain on va ce qui se passe ;les medecins honnete vous le diront.
    En fin on permet a un medecin qui vcient de soutenir de continuer une specialisation sans anciennnété.Aucun paramedical n’a bronché..SVP voyez vos problèm ailleurs et non dans les nomminations ;GRAND MERCI AU MINISTRE DE LA SANTE.GOD BLESS YOU

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés