LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La nature rend chacun de nous capable de supporter ce qui lui arrive. ” De Marc-Aurèle

Peinture : Le"regard" d’Abraham Abga

Publié le mardi 12 avril 2005 à 05h44min

PARTAGER :                          

Depuis le 25 mars et ce, jusqu’au 15 avril prochain, le jeune peintre Abraham Abga expose ses œuvres à l’espace "Gondwana". Intitulée "Regard", cette exposition pose les trois questions existentielles suivantes : d’où venons-nous ? Qui sommes-nous ? Et où allons-nous ?

"La peinture est la face visible de l’iceberg de ma pensée". Pour Abraham Abga, au plus profond de lui-même, se trouvent beaucoup de tribulations, de déchirements et de violences que seule la peinture peut permettre d’extérioriser et d’exorciser. Ses tableaux sont donc peints avec "hargne et poigne", toutes choses qui leur confèrent une valeur esthétique et philosophique intrinsèque. Sur les toiles du peintre, l’idée du regard transparaît toujours car "seul le regard permet une rétrospection, une introspection et une prospection".

Abraham qui peint depuis une dizaine d’années, n’a jamais été dans un institut des beaux arts. Qu’à cela ne tienne, sa peinture est accrochante. L’inspiration et la passion sont nées lorsqu’il a ressenti un impérieux besoin d’expérience.

"Regard" apparaît donc comme un cri dans la nuit, un sanglot raté, un rire qui s’étrangle. L’exposition est constituée de trente-cinq (35) œuvres dont "Le poids des maux", "Le cri", "Affection", "Le noyau", "La liberté"... dont les prix oscillent entre 65 000 et 175 000 FCFA. L’ambition d’Abraham Abga, c’est d’être un "maître incontesté" dans son art pour défendre partout où besoin sera, les couleurs nationales.

Arsène Flavien BATIONO (bationoflavien@yahoo.fr)
Sidwaya

PARTAGER :                              
 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Dédougou : Les masques à feuilles sont sortis