Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les erreurs, comme des pailles, flottent à la surface. Celui qui vеut сhеrсhеr dеs реrlеs dοit рlοngеr еn рrοfοndеur.» John Dryden

Championnat national de Jeu de Dames : Qui succèdera à Dasmané Ouédraogo ?

Accueil > Actualités > Société • • mercredi 17 septembre 2014 à 00h02min
Championnat national de Jeu de Dames : Qui succèdera à Dasmané Ouédraogo ?

Le championnat national 2014 de jeu de Dames se déroule du 14 au 21 septembre à Ouagadougou. Pour le sacre national, 96 joueurs dont le champion sortant, Dasmané Ouédraogo, rivalisent de talents au Palais de la Culture Jean-Pierre Guingané. Le coup d’envoi a été donné dans la matinée du dimanche 14 septembre dernier par le Directeur général des Loisirs, Ernest Zèba.

Quatre-vingt-seize joueurs pour une place. Le titre de champion national de jeu de Dames est certainement l’un des plus convoités dans le milieu des loisirs burkinabè. Venus de plusieurs clubs de Ouagadougou et de l’intérieur du pays, ils rivalisent de talents et surtout de savoir-calculer. Ils sont répartis en 3 catégories : nationale, excellence et Promotion pour les scolaires. Cette dernière série, de l’avis du président de la Fédération burkinabè de Jeu de Dames (FBJD), Guibrine Sawadogo, participe de la volonté de son bureau de préparer la relève.

Jeu de Dames, une discipline qui s’impose

Le Jeu de Dames enregistre chaque année de nouveaux adhérents. C’est ce qu’indique le nombre croissant des joueurs qui prennent part au championnat national. Ils étaient 40 en 2009 à prendre part à la compétition nationale. Pour la saison 2009-2010, leur nombre était de 72, en 2010-2011, ce sont 80 joueurs qui y prenaient part et en 2011-2012, la Fédération avait enregistré 84 inscrits.

Ce nombre croissant a aussi rapporté des lauriers au Burkina Faso. Ainsi, à l’Open international de Cannes en France, qui a eu lieu en février 2014, auquel ont pris part 7 Grands maîtres internationaux, 6 Maîtres nationaux et 13 Maîtres fédéraux, Adama Koné, maître fédéral burkinabè, a occupé la 3e place. Cette performance lui a valu une nouvelle invitation en juillet dernier pour une autre compétition à Amsterdam aux Pays Bas.

Dasmané Ouédraogo, champion national 2013, est aussi l’un des porte-drapeaux burkinabè connu internationalement. Du 10 au 25 aout dernier à Niamey, où il a pris part au 16e Championnat d’Afrique de Jeu de Dames, il a occupé la 8e place au classement général.

Si ces lauriers font honneur au Burkina Faso, ils sont à mettre à l’actif de l’équipe dirigeante actuelle qui a su réveiller chez les joueurs l’envie de gagner. Dans cette veine, une enveloppe de 600 000FCFA sera distribuée sous forme de primes aux 4 meilleurs de chaque catégorie.

Pour ce championnat national, les compétiteurs joueront en séries en lieu et place de 2 tours et la cadence du jeu sera de 1 h20 +1 minute par coup joué. Cette nouvelle cadence est appelée « système fischer ».

Pour sa part, le directeur général des loisirs a appelé les concurrents et partant tous ceux qui pratiquent le Jeu de Dames à rester soudés au tour de la Fédération. « Car, dit-il, le meilleur reste à venir ».

Jacques Théodore Balima
Lefaso.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Rencontre nationale de l’UAS : Les syndicats durcissent le ton face au gouvernement
An 2 du décès de Salif Diallo : Le MPP se souvient de son ancien président
FIIJA 2019 : Laïcité et dialogue interreligieux, gages du vivre-ensemble
Commune de Dori : L’esprit d’entreprenariat inculqué à 136 jeunes
Opération BARKHANE : Point de situation du 11 au 17 août 2019
Décès du roi du Gulmu : Des explications sur les obsèques et les règles de succession
Syndicats du Burkina : Des « actions immédiates » de lutte actées
Organisation démocratique de la jeunesse (ODJ) : Une marche silencieuse pour réclamer l’autopsie des militants « assassinés » dans le Yagha
FIIJA 2019 : Une conférence sur les enjeux de l’extrémisme violent au Burkina
Santé : « Tiétaa main tendue », une nouvelle association pour lutter contre le cancer
Décès de sa majesté le Kupiendieli : Les condoléances du gouvernement
Décès du Kupiendieli : Le CDP rend hommage à un un « grand homme politique »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés