Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens sollicitent vos critiques, mais ils ne désirent sеulеmеnt quе dеs lοuаngеs. » William Somerset Maugham

Politique au Faso : Le CCRP pour une implication des Burkinabè de l’étranger

Accueil > Actualités > Politique • • lundi 11 juillet 2011 à 04h30min

Le moins que l’on puisse dire à l’issue de la séance de travail des membres du Conseil consultatif sur les réformes politiques (CCRP) de ce samedi 9 juillet, c’est que les mal lotis de la République n’ont pas été oubliés. En effet, l’ordre du jour des conseillers, dans le cadre des propositions de réformes des politiques sectorielles et du renforcement de la gouvernance globale du pays, a porté entre autres sur les personnes âgées, les femmes, les Burkinabè de l’Etranger.

Pour ce qui est de nos compatriotes de la diaspora, les échanges ont tourné autour d’un certain nombre de points. Il s’agit en premier lieu de faire en sorte que les Burkinabè vivant en terre étrangère soient représentés au parlement. Pour ce faire, il est recommandé l’aménagement de sièges au sein de l’appareil législatif en leur faveur.
Il a été aussi question de mise en place de dispositif à même d’assurer la sécurité des concitoyens dans leurs pays d’accueil pour que ceux-ci ne se sentent pas abandonnés par leur patrie en cas de difficultés.

Evidemment, la question du vote des Burkinabè de l’étranger a été abordée. Les conseillers souhaitent que des dispositions soient prises pour qu’ils puissent voter depuis leurs lieux de résidence.
Les femmes, pour ne pas parler du genre, constituent l’autre couche sociale défavorisée qui a alimenté les discussions des membres du CCRP. L’application de la loi de 30% de quotas en faveur des femmes sur les listes électorales pendant les scrutins de proximité a été évoquée, avec l’approche notamment des municipales de 2012.
De façon générale, le CCRP recommande la mise en œuvre effective des engagements des pouvoirs publics vis-à-vis de l’autre moitié du ciel burkinabè.

Les conseillers politiques ont par ailleurs planché sur la situation des personnes du troisième âge qu’ils veulent voir améliorée.
Mais, avant d’examiner les dossiers sociaux ci-dessus mentionnés, le CCRP a eu d’abord à se pencher sur les réformes qu’il faudrait apporter au niveau de la décentralisation et de l’armée.
Pour ce qui est justement de la grande muette, il a été préconisé la tenue d’états généraux des Forces armées nationales (FAN) afin que l’institution puisse repartir de bon pied et continuer à jouer le rôle qui est le sien dans le renforcement de la démocratie au Burkina Faso.

Grégoire B. BAZIE

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 11 juillet 2011 à 06:20 En réponse à : Politique au Faso : Le CCRP pour une implication des Burkinabè de l’étranger

    Encore un gadget en ce qui concerne la représentation à l’assemblée de nos compatriotes à l’étranger car la diaspora est très vaste et organiser de telles élections ne seront pas une sinécure.Déjà sur la petite superficie du Faso,nous n’arrivons pas à les faire de manière juste et honnête et j’y vois encore une manoeuvre pour placer des militants du CDP de la diaspora qui ne serviront qu’à eux mêmes.La bonne décision était de consolider notre assemblée afin qu’elle marche déjà bien avec une réduction du nombre des députés,exiger de chacun d’eux un niveau intellectuel,nous épargner d’un sénat,supprimer le Conseil Economique et Social.Ensuite concernant les réformes de l’armée,le CCRP manque de courage car pourquoi nous servir la tenue d’un autre état général ?Nous passons notre temps d’états généraux en états généraux,juste pour divertir les gens.Je suis très déçu de ce CCRP car rien de bon n’a transpiré de leurs travaux jusqu’à maintenant.Dommage

    Répondre à ce message

    • Le 12 juillet 2011 à 11:59 En réponse à : Politique au Faso : Le CCRP pour une implication des Burkinabè de l’étranger

      Cher Monsieur ou Madame,

      Votre réflexion est très pertinente sur tous les plans.
      En revanche, pensez-vous que notre peuple pourra continuellement (comme Salimata des USA l’a indiqué avec force) faire l’économie de sa franche composante de l’extérieur ? Ce qu’il faudrait, c’est envisager, comme la CCRP le préconise une représentation des burkinabè de l’extérieur à l’Assemblée Nationale avec la création d’un Ministère des burkinabé de l’étranger qui fera la courroie de transmission avec le groupe parlementaire de la Diaspora pour des propositions concrètes. Pour preuve, des pays comme Israël, sec et pauvre avant 1948 s’est construit grâce à l’apport de sa Diaspora. Idem pour le Sénégal et le Mali même si le niveau n’est pas le même qu’Israël. Personnellement, je propose de prendre part de concert avec les âmes de bonne volonté aux rennes d’un tel véritable levier important du développement de notre pays. Un burkinabé de France.

      Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2011 à 09:45, par Salimata aux USA En réponse à : Politique au Faso : Le CCRP pour une implication des Burkinabè de l’étranger

    Dire qu’il a fallu essuyer des mutineries et autres mouvements sociaux pour que les uns et les autres au sein du CDP comprennent enfin que les Burkinabés de l’étranger ne sont pas que des "opposants aigris" et leur reconnaissent ce droit élémentaire (celui de voter) que nous concédons volontiers aux communautés étrangères vivant au Faso !!!...

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2011 à 11:12 En réponse à : Politique au Faso : Le CCRP pour une implication des Burkinabè de l’étranger

    HONNETEMENTJE NE COMPREND PAS LE CCRP ??OJORDHUI LE BURKINA NA PAS BESOIN DE TOUT CA.VRAIMENT VOUS NOUS DECEVEZ FRANCHEMENT.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2011 à 12:28, par Alexio En réponse à : Politique au Faso : Le CCRP pour une implication des Burkinabè de l’étranger

    Ce que je propose au CCRP.
    - La composition du gouvernement a 50% des deux genres maskulin et feminin.
    - Buss pour ecoliers et etudiants-
    - Securite sosiale pour demunis.Abolition de la mendencite.
    - Arrodisssement de police dans chaque zone(quartier).
    - La prostitution.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet 2011 à 19:38, par Bonzango En réponse à : Politique au Faso : Le CCRP pour une implication des Burkinabè de l’étranger

    Je m’inquiète à celui qui avance des jugements sans savoir.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Déclaration de l’alliance Arc En Ciel des partis et formations politique de la Majorité Présidentielle(ACMP) sur la situation sécuritaire nationale relative aux attaques terroristes récentes au Burkina Faso
Lutte contre le terrorisme : Les maires du Burkina apportent leur soutien au gouvernement
Situation nationale : « Le malheur du Burkina Faso, c’est d’avoir Roch Kaboré à la tête de l’Etat et Zéphirin Diabré à la tête de l’opposition », estime Ablassé Ouédraogo
Dialogue politique au Burkina : Le Faso autrement parle de mascarade organisée par le président du Faso
Système de santé : Le Mouvement des intellectuels pour le développement monte au créneau
Burkina Faso : La traite de nouveaux acteurs dans la politique, un vent d’espoir ?
Burkina : L’UPC dénonce une campagne déguisée du Président Roch KABORE
Tabaski 2019 : L’UPC souhaite une joyeuse fête aux musulmans
Fête de l’Aid El kébir : « Un moment privilégié de partage et de solidarité en Islam », salue l’UNIR/PS
Vie politique : Une délégation du Mouvement patriotique pour le salut chez le Mogho Naaba
Fête de l’Aïd-El-Kébir : Les vœux du MPP aux fidèles musulmans
Démocratie : « De l’urgence d’interdire les partis politiques »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés