Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La foule croit qu’elle sait et comprend tout ; et plus elle est sotte, plus ses horizons lui semblent vastes.» Anton Tchekhow écrivain russe

Des militaires de Fada avaient prévu une descente sur Ouagadougou

Accueil > Actualités > Société • • mardi 29 mars 2011 à 02h48min

Les militaires qui manifestent à Fada N’Gourma, par des coups de feu, depuis la nuit d’hier 27 mars à aujourd’hui, pour, disent-ils, exiger la libération de leur camarade condamné pour viol prévoyaient opérer une descente musclée sur Ouagadougou, ce soir de Lundi 28. Des habitants de la capitale du Burkina Faso en ont été informés par appels téléphoniques provenant de leurs parents, amis et proches.

Selon les informateurs, une partie des manifestants s’étaient rendus à Tenkodogo, chef lieu de la région du Centre-Est où ils avaient embarqué certains de leurs frères d’armes et avec pour objectif de se rendre dans la capitale, Ouagadougou. Ce qui n’a pas manqué de créer une certaine psychose.

Mais selon une source proche de la hiérarchie militaire jointe au téléphone, les manifestants ont replié sur Fada. Les manifestations [1] ce soir dans la cité de Yendabli ? C’est l’une des grandes inconnues de ce coup de sang militaire.
En rappel, depuis la nuit d’hier dimanche 27 mars, des militaires tiraient des coups de feu pour protester contre la condamnation d’un des leurs pour viol. Les tirs se sont poursuivis toute la journée d’aujourd’hui et le condamné aurait été libéré.

Fasozine


[1cesseront-elles

Vos commentaires

  • Le 29 mars 2011 à 04:02, par Pasek Talé En réponse à : Des militaires de Fada avaient prévu une descente sur Ouagadougou

    Chers militaires, déposez les armes s’il vous plait.
    Vous ne craignez point en tirant les armes, mais nous avons beaucoup peur. Que deviendra le Burkina si cette crise dégénérait ? Pire que la Côte d’Ivoire. de grace, vos frères, soeurs et parents civils ont besoin de la paix.
    la paix, la paix, la paix et encore la paix. Que Dieu benisse mon beau pays et tend sa riche main de paix sur le Burkina. Amen

    Répondre à ce message

  • Le 29 mars 2011 à 04:33, par Moderateur En réponse à : Des militaires de Fada avaient prévu une descente sur Ouagadougou

    Je me demande où tout cela va mener. Pendant que le chef d’etat major presente ses excuses a la justice, les militaires continuent a offenser la même justice mais cette fois-ci a fada. Monsieur le Chef d’etat major, la plus belle excuse que vous pourriez presenter a la justice et à la population c’est de prendre toutes les precautions pour ne plus que les militaires continuent l’offenser( la justice) et a toubler la tranquilité des populations. Tout porte a croire que nos autorités militaires n’ont aucun controle sur les militaires qui sont sensés être sous leurs ordres.
    J’ai deux préoccupations :
    La premiere : Des militaires de Ouaga ont manifesté le 23 mars et leurs collègues ont été liberé pour les calmer. Ensuite les militaires de fada ont fait la même chose dans la nuit du 27 au 28 mars ; d’après les nouvelles que j ai lu, eux aussi ils ont eu gain de cause. Un proverbe dit : " L’appetit vient en mangeant" qui sait ce que les militaires pourraient demander encore ?
    La deuxieme : les policiers ayant vu que les militaires ont eu gains de cause chaque fois qu’ils ont Manifesté, pourraient aussi manifesté pour demander la liberation de leurs collègues arrétés dans l’affaire Justin Zongo. ils auront gains de cause eux aussi ?
    Puisse Dieu nous aider a sortir paisiblement de cette zone de turbulance. Amen

    Répondre à ce message

  • Le 29 mars 2011 à 04:40 En réponse à : Des militaires de Fada avaient prévu une descente sur Ouagadougou

    C’est quoi cette sale habitude des militaires.on n a plus le droit de condamner un militaire pour un delit qu’ il aurait commis. Vivement qu’ on trouve une solution rapidement. On n’ a plus le droit de juger un militaire....

    Répondre à ce message

  • Le 29 mars 2011 à 10:03 En réponse à : Des militaires de Fada avaient prévu une descente sur Ouagadougou

    Le pouvoir est en perte considérable de son autorité. s’il faut posséder des armes et reunir une bonne cinquantaine de personnes pour se soustraire à la justice au Faso c’est bien un problème serieux qu’il va falloir examiner au plus haut niveau. à mon avis une première faute est pardonnable mais si elle se repette elle doit être punir sévèrement. ces millitaires qu’ils se rendent compte très rapidement que nous sommes dans un pays de droit et qu’au contraire ils doivent defendre cette valeur dont ils sont eux mêmes l’organe garant.
    pour ce qui s’est passé à ouaga la semaine dernière par ces millitaires, le pouvoir doit remettre les condamnés à la jutice pour qu’il purge leur peine et ils ont le plein droit de faire appel comme tout autre citoyen burkinabé.la justice pourrait profiter de cet appel pour se rajetter en mettant la peine à 1 mois de prisonnement ferme ou 18 mois avec surcit.Pour les manisfestants ouaga comme FADA, la justice millitaires doit prendre ces responsabilités afin de les infliger une bonne correction pour que cela cesse pour toujours.

    Répondre à ce message

  • Le 29 mars 2011 à 10:06, par Foumpiim En réponse à : Des militaires de Fada avaient prévu une descente sur Ouagadougou

    Ecoutez !
    On commence a etre fatigue !
    Qu’ils viennent donc, ils vont trouver garcons ici a Ouaga !
    J’ai fait l’armee dans le temps avant d’integrer la vie civile, et on nous disait lors de la formation que " 1 militaire vaut 2 civils".
    Je crois que je viens de comprendre le sens cache de ce message. En realite c’est 1 civil qui vaut 2 militaires : c’est bien pour ca qu’ils ont beaoin d’arme pour essayer de reequilibrer.
    Nous allons vous mater par la tactique !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Ouagadougou : Un dépôt de matériels explosifs et de produits médicaux prohibés découvert au quartier Larlé
Burkina Faso : « En 2020 il y a eu près de 1132 cas de cancer du col de l’utérus avec près de 839 cas de décès liés à cette maladie », Pr Aboubacar Bambara.
Santé et pollution de l’air au Burkina Faso : Des experts se penchent sur un plan d’action
Burkina : Les restes mortuaires de Thomas Sankara seront inhumés au Mémorial Thomas Sankara courant février 2023
Burkina Faso : Des civils non armés auraient été tués par des FDS, selon le Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés
Burkina : Le PNUD offre 14 véhicules et trois motos au ministère de la Justice
Burkina : « Cette transition ne devrait pas être une transition de trop », prévient une OSC
Reprofilage de voies à Bobo-Dioulasso : De la mélasse pour soulager des riverains contre la poussière
Province camillienne du Burkina : Sept frères ordonnés diacres ce 2 février 2023
Santé : Le Burkina Faso se prépare à faire face à une éventuelle épidémie de méningite
Burkina : Plus d’une centaine de femmes bénéficient de formations en transformation agroalimentaire et en élevage
Incendie du marché de “Sankar-yaaré” : « Les responsables du marché et la police n’ont pas fait leur travail », regrette Moussa Zoundi, commerçant
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés