Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les erreurs, comme des pailles, flottent à la surface. Celui qui vеut сhеrсhеr dеs реrlеs dοit рlοngеr еn рrοfοndеur.» John Dryden

Niger : Tandja dans la tourmente

Accueil > Actualités > International • • mercredi 2 décembre 2009 à 02h53min

Bien décidé à faire valoir ses droits sur la république, le président Mamadou Tandja a obtenu ce qu’il convoitait depuis belle lurette : un peu plus de pouvoir, un peu plus longtemps. Et le voilà reparti pour trois années de bonus à la tête de l’Etat, en attendant d’être sacré roi du Niger.

Pour ce faire, l’ancien colonel de l’armée n’a pas hésité à jouer de la gâchette du référendum constitutionnel pour parvenir à ses fins, nourrissant ainsi son ambition démesurée. Parmi les victimes de ce coup d’Etat légal, on comptera le Parlement et le Conseil constitutionnel, deux bastions démocratiques tombés au champ d’honneur et dissous par le père de la Sixième République. Dès lors, pour contrer les ambitions présidentielles du colonel-président, il ne restait plus que l’opposition, qui finira bâillonnée et réduite à sa plus simple expression.

A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire. Et Mamadou Tandja a eu le loisir de s’en apercevoir, lui dont la cote d’impopularité a crevé tous les plafonds dans la sous-région et au sein de la communauté internationale. Mais l’impénitent président n’en a eu cure, lui qui, par la force de son référendum, avait réussi son forfait constitutionnel. Et tandis que, sous les auspices du médiateur de la CEDEAO, pouvoir et opposition entamaient à Abuja des discussions de sortie de crise, le président consommait à Niamey « sa chose » mal acquise.

C’était compter sans la grande muette et sa forte tradition putschiste. L’armée, puisque c’est d’elle qu’il s’agit, a su néanmoins se rappeler aux bons souvenirs du président. Et comme pour conjurer un certain mauvais sort, c’est le chef d’état-major, lui-même, qui s’est fendu d’une déclaration mettant les militaires en garde contre « une remise en cause des institution » ou du moins contre ce qu’il en reste après le passage de la réforme Tandja. Allusion à peine voilée à la grogne qui semblait se répandre dans leurs rangs. C’était il y a une quinzaine de jours.

Et depuis, mille et une petites attentions ont été accordées aux hommes de la grande muette, pour calmer quelque peu leurs envies de donner de la voix. Ces derniers temps, il est bon de porter l’uniforme sous la 6e République du colonel Tandja, et la Tabaski, fêtée ce samedi, n’a pas démenti cette nouvelle tendance. On se demande dès lors combien de temps le régime parviendra à faire oublier aux militaires les mauvaises habitudes acquises au fil de l’histoire politique de ce pays.

Pour l’heure, les discussions sont en cours sous l’égide du médiateur de la CEDEAO, qui entend bien trouver une solution civile et démocratique à la crise que traverse le Niger du fait des ambitions démesurées de son premier responsable

Par H. Marie Ouédraogo

L’Observateur Paalga

Vos commentaires

  • Le 2 décembre 2009 à 09:50, par Os En réponse à : Niger : Tandja dans la tourmente

    Salut,

    Dieu , que veux tu passer comme message. C’est nul comme article si on s’en tient au titre. De grâce , prenez au moins le temps de vous relire.

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2009 à 11:30 En réponse à : Niger : Tandja dans la tourmente

    Je suis resté sur ma faim ; jusqu’à la fin de l’article je n’ai pas vu "Tandja dans la tourmente".
    c’est complètement nul votre papier. Un peu de respect pour vos lecteurs.

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2009 à 12:01, par JAGGER En réponse à : Niger : Tandja dans la tourmente

    Nos journalistes ne vont jamais changer quoi ! C’est à cause du titre que j’ai cliqué sur cet article. Mais bon Dieu, j’en sais plus que cette journaliste sur le Niger.
    Où est la tourmente dans tout ce qu’elle a décrit.
    Quelqu’un qui a obtenu tout ce qu’il voulait et est père d’une 6eme republique, il est tourmenté par qui ? Par l’auteur de l’article surement !

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2009 à 12:56, par ma biche En réponse à : Niger : Tandja dans la tourmente

    vraiment le titre n’a rien à voir avec le contenu.à lire le titre on s’attend à de nouvelles informoations dans cette histoire. c’est degueulasse comme article.

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2009 à 17:08, par Africain En réponse à : Niger : Tandja dans la tourmente

    C’est grave quoi. Ou est la tourmente dans ça ? Tu ecris des choses qu’on connait dejà et tu perds notre temps.
    On pensait au moins que tu allais dire que quelque chose se passe actuellement au Niger et qui menace Tandja.

    Ou bien c’est pour dire est ce que Tandja arrivera à contenir son armée ? Ou il y a eu tentative de coup d’etat au Niger ? Ou y a une grève contre le regime Tazartché ?

    Bon si tu n’es pas pret desormais, attend d’avoir de la matiere à nous faire lire avant d’ecrire.

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2009 à 17:29 En réponse à : Niger : Tandja dans la tourmente

    Je suivais le fil de l’article dans l’impatience de trouver "la tourmante" et puis hop, la suite de l’article est surement à venir ! Sinon, il faudrait changer de titre pour éviter aux lecteurs de passer du temps pour rien...

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Côte d’Ivoire : La réforme la Commission électorale divise la classe politique
Côte d’ivoire : Les conclusions de la rencontre entre Bédié et Gbagbo à Bruxelles
20 ans de règne de Mohammed VI au Maroc : Une vision royale pour une Afrique prospère et décomplexée
Lutte contre le terrorisme : 250 soldats britanniques attendus au Mali en 2020
Sénégal : La voiture de Macky Sall avec à son bord le président malien prend feu
CEDEAO : Alassane Ouattara espère que la monnaie unique sera mise en place "le plus tôt possible"
Le Togo organise des élections municipales après 32 ans
Côte d’Ivoire : Henri Konan Bédié reste campé sur ses propos controversés sur les étrangers
Madagascar : La fête nationale endeuillée (au moins seize morts)
Guinée-Conakry : Le président Alpha Condé tient à la modification de la Constitution !
UNESCO : Bilan satisfaisant pour le Burkina Faso à la septième session de la conférence des parties à la Convention de 2005
Togo : Les élections locales fixées au 30 juin
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés